NF1 POULE A 2012-2013

Modérateur : Modérateurs LFB

BasketFly
Sophomore
Messages : 223
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 16:43

NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar BasketFly » sam. 21 juil. 2012 23:14

CENTRE FEDERAL BB (2)
BASKET CLUB DE CHENOVE
CA BRIVE CORREZE SECTION BASKET
GEISPOLSHEIM CJS
U.S. COLOMIERS BASKET
AS VILLEURBANNE
CHARNAY BASKET BOURGOGNE SUD
BC CULOZ
ST ETIENNE CASE B.
ISTRES SPORTS BC
BC LA TRONCHE MEYLAN
FCL FEYTIAT

BasketFly
www.basketfly.fr

bahut
Sophomore
Messages : 141
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006 10:39

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar bahut » lun. 23 juil. 2012 9:27

Voici la distance qu'aura à parcourir chaque équipe si elle prend la route pour ses déplacements :

Code : Tout sélectionner

GEISPOLSHEIM CJS          12908 kms
U.S. COLOMIERS Basket     11798 kms
CENTRE FEDERAL BB (2)     11022 kms
ISTRES SPORTS BC          10132 kms
FCL FEYTIAT                9592 kms
CA BRIVE CORREZE BASKET    9446 kms
BC LA TRONCHE MEYLAN       7584 kms
BASKET CLUB CHENOVE        7302 kms
BC CULOZ                   7300 kms
ST ETIENNE CASE B.         6794 kms
AS VILLEURBANNE            6448 kms
CHARNAY  BOURGOGNE SUD     6414 kms
   
Moyenne   8895 kms

Ces valeurs proviennent de google avec l'itinéraire le plus rapide.

fan67
Rookie
Messages : 28
Enregistré le : lun. 21 mai 2012 8:25

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar fan67 » mar. 24 juil. 2012 8:29

Quelqu'un à les compositions des équipes de la poule A ?

BasketFly
Sophomore
Messages : 223
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 16:43

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar BasketFly » mar. 24 juil. 2012 15:26

fan67 a écrit :Quelqu'un à les compositions des équipes de la poule A ?


Concernant les 3 équipes du Lyonnais, c'est sur BasketFly, ici:
http://www.basketfly.fr/INTERSAISON-201 ... _a857.html


BasketFly, le basket féminin du Lyonnais
http://www.basketfly.fr

basketbreton
All Star
Messages : 1018
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar basketbreton » mer. 25 juil. 2012 22:23

Après une saison bien construite et l'accession en NF1, le CABCB boucle petit à petit son effectif. Désormais, le groupe cabiste pourra compter sur onze joueuses.

Marc Brandy, le coach briviste souhaitait un effectif complémentaire et des rotations sur chacun des postes. C'est chose faite. Retour sur un recrutement séduisant sur le papier.

Maryne Réolid : Meneuse d'expérience, elle est la seule joueuse de l'équipe à avoir connu la NF1 (au Poiré-sur-Vie). « C'est une excellente shooteuse, disponible pour ses partenaires, elle est également capable de prendre une rencontre à son compte, explique l'entraîneur corrézien. Elle peut se montrer décisive. Enfin, elle connaît bien le club briviste puisqu'elle y a joué une saison, en 2010. Un atout considérable ».

Aurélie Pinto : Polyvalente, Marc Brandy avait pris contact avec elle, dès le mois de janvier. Du haut de ses 1,88 m, elle peut à la fois batailler sous les paniers et imposer son rythme à l'extérieur. Elle s'entraînait, depuis deux années, avec l'équipe pro de Tarbes. « J'avais vraiment envie qu'elle intègre l'équipe. J'attends beaucoup d'elle », confie le coach briviste.

Beata Bak : L'immense polonaise d'1,88 m arrive des États-Unis, où elle jouait au meilleur niveau universitaire. « Elle peut se positionner au poste 5 et va former avec Aurélie Pinto, un binôme très complémentaire, précise Marc Brandy. Shooteuse longue distance, elle est tout aussi efficace sous le panier » .

Cinq arrivées
et trois départs
Lætitia Maury : Adroite et très agressive en défense, la nouvelle ailière du CABCB jouait aux côtés d'Aurélie Pinto, avec l'équipe Espoir de Tarbes. Cette complicité ne peut qu'être un plus pour Brive.

Noémie Aumaître : Elle va découvrir le niveau national, une grande première pour cette joueuse dynamique. Elle a participé aux entraînements du CABCB durant la fin de la saison 2011-2012.

Joueuse d'appoint, elle permettra aux cadres de l'équipe de souffler. En outre, elle évoluera avec le groupe réserve qui s'est fixé comme objectif le haut de tableau.

Ces cinq nouvelles recrues vont retrouver, sur le parquet briviste, Camille Legras (capitaine), Hasnat Mahouchiza, Inga Busoka, Cassandre Piedbois, Caroline Chartier et Éloïse Nostron. Une douzième joueuse devrait signer, d'ici quelques semaines.

A contrario, trois départs sont à noter. Katri Pesur, l'ancienne capitaine briviste quitte la cité gaillarde. « C'est une grande tristesse. Katri a énormément apporté au groupe, tant sur le terrain qu'en dehors », souligne Marc Brandy. La jeune Claire-Alice Ducloux va, quant à elle, poursuivre ses études à l'université de médecine et, Mélodie Demailly met un terme à sa carrière.

la zone
Hall Of Famer
Messages : 6406
Enregistré le : dim. 03 sept. 2006 21:26

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar la zone » lun. 06 août 2012 9:34

Charnay-Basket-Bourgogne-Sud
LE CBBS CONNAIT SA POULE


Adriana Cavojska, seule recrue du CBBS, retrouvera ses anciennes coéquipières de Villeurbanne.

Les charnaysiennes évolueront dans la poule A face à 11 équipes situées géographiquement sous une ligne reliant Strasbourg à Toulouse.

Après plusieurs semaines d’attente, les basketteuses du Charnay basket Bourgogne Sud connaissent enfin leurs futures adversaires dans le championnat de nationale 1 version 2012-2013.

Elles retrouveront six équipes déjà rencontrées la saison passée, telles que Saint-Étienne, Chenôve, Villeurbanne et La Tronche-Meylan, toutes candidates aux premières places, ou encore des formations plus modestes comme Geispolsheim et la réserve du Centre fédéral, composée de jeunes joueuses de l’Insep de Paris. La nouveauté viendra donc du Sud de la France puisque le CBBS trouvera sur son chemin les banlieusardes toulousaines de Colomiers, mais aussi leurs homologues limougeaudes de Feytiat. Enfin, Istres, Brive-la-Gaillarde et Culoz, qui accèdent à la NF1, seront des équipes encore jamais vues au Cosec. D’ailleurs, les filles de l’Ain, promues en cette prochaine saison au 3 e échelon national, seront les premières à se déplacer à Charnay, samedi 22 septembre. Avec dans leurs rangs, une ancienne joueuse charnaysienne, l’intérieure Florence Genier. Comme cela a été le cas lors des deux précédentes saisons, les joueuses du CBBS devraient logiquement prétendre à l’une des trois premières places de la phase régulière, synonyme de qualification à la mi-avril 2013 pour les playoffs d’accession en Ligue 2.

À noter qu’au jeu des déplacements, l’équipe charnaysienne sort déjà vainqueur de la composition de cette poule puisqu’elles effectueront le moins de kilomètres dans ce championnat. Seulement un peu plus de 6 400 km contre près de… 13 000 km pour les banlieusardes strasbourgeoises de Geispolsheim ! Sans doute un premier atout.
le 01/08/2012 par Fabrice André - http://www.charnay-basket-bourgogne-sud.fr

la zone
Hall Of Famer
Messages : 6406
Enregistré le : dim. 03 sept. 2006 21:26

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar la zone » mar. 07 août 2012 11:09

GEISPOLSHEIM
Auriane Lux
Mutation de CJM Bourges à Geispolsheim.
(28/07/2012 - http://www.lanouvellerepublique.fr)

Née le : 03 juillet 1995 à Strasbourg (67)
Poste : 2
Taille : 1,80 m
Arrivée au CJM Bourges en : 2010 de Geispolsheim (pole Alsace)
http://www.bourgesbasket.com

la zone
Hall Of Famer
Messages : 6406
Enregistré le : dim. 03 sept. 2006 21:26

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar la zone » mar. 07 août 2012 17:42

BRIVE
Transfert : Quillet est impatiente de retrouver le parquet

« Notre poule est forte mais j’espère qu’on terminera dans la première moitié du classement ».

Ancienne cabiste, Marie Quillet, vient compléter l'effectif du CABCB. Une aubaine pour le groupe qui pourra désormais compter sur cette joueuse de haut vol.
D'une part Marie Quillet connaît la NF1 puisqu'elle a évolué les deux saisons passées à Colomiers et d'autre part, elle revient sur un parquet qu'elle maîtrise, celui de Brive. Son arrivée est une très bonne nouvelle et vient compléter un séduisant recrutement.
« Je l'ai coaché deux ans et j'avais regretté son départ », confie Marc Brandy, « C'est une joueuse rapide, qui a la niaque. Même si elle revient de blessure, je ne suis pas inquiet, je sais qu'elle va rapidement retrouver son niveau ».
En effet, la saison passée de la jeune ailière a été ternie par une lourde blessure, une rupture des ligaments croisés du genou droit. Mais l'athlète de 21 ans a une force, son mental. « Je me sens bien physiquement. J'ai des bonnes sensations, je cours depuis le début de l'été. Tout va vite revenir ! », explique surmotivée Marie Quillet.
Depuis son plus jeune âge, elle baigne dans le basket-ball. Son parcours est impressionnant. Repérée dès la catégorie minime, elle intègre le pôle France, et réitère en cadette. À 19 ans, elle découvre la NF1.

« J'aime cet état d'esprit »

Son retour sur le parquet cabiste s'annonce sous les meilleurs auspices. « J'ai passé deux années à Brive. Je savais que si je pouvais y retourner, je le ferais. C'est chose faite », s'enthousiasme Marie Quillet. « J'ai suivi leur saison, elles jouent avec la hargne et ça m'a donné envie de les rejoindre. J'aime cet état d'esprit et ce club familial ».
La reprise de l'entraînement est dans moins d'une semaine, le championnat débute quant à lui, en septembre. Une chose est certaine, la néo Briviste sera fin prête pour affronter ses anciennes coéquipières columérines !
Lucie Poulvélarie - 07/08/12 - http://www.lamontagne.fr

la zone
Hall Of Famer
Messages : 6406
Enregistré le : dim. 03 sept. 2006 21:26

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar la zone » ven. 17 août 2012 20:13

BC CULOZ
Le Culoz BC a repris cette semaine

Publié le 17/08/2012
Les «promues» et leur nouveau staff technique ont repris le chemin de l’entraînement.
Les Culoziennes et leur staff ont entamé leur préparation.

L’heure de la reprise a sonné pour les filles du Culoz BC qui évolueront cette saison en Nationale 1 après deux montées consécutives. Promu manager général, Jean-Pierre Dequatre a laissé les rênes de l’équipe à son assistant de l’exercice précédent, Olivier Mognon. Ce dernier sera secondé par Hervé Couvé, le coach de l’équipe réserve qui a accédé en championnat régional. Le staff technique a été complété par le Chambérien Didier Drif, ex-joueur de hockey sur glace, qui a été sollicité comme préparateur physique. Père pour la seconde fois avec la naissance il y a quinze jours d’Eliot, Olivier Mognon s’est montré très satisfait de l’entrée en matière de son groupe. «J’ai retrouvé les filles comme je les avais quittées, c'est-à-dire avec un super état d’esprit. Je sens que l’intégration des deux recrues va bien se passer d’autant qu’elles aiment bien bosser. Nous sommes sur un cycle de trois semaines à raison d’entrainements quotidiens. Notre premier match amical aura lieu à Culoz le 28 août face à Annemasse (N 2).»
http://www.leprogres.fr/

la zone
Hall Of Famer
Messages : 6406
Enregistré le : dim. 03 sept. 2006 21:26

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar la zone » ven. 17 août 2012 20:20

FCL FEYTIAT
Notre équipe de NF1

Article non actualisé contrairement au tableau des équipes à rencontrer en 2012-2013 (Nos adversaires pour la saison 2012 - 2013) situé sur la même page...
http://www.fclfeytiatbasket.com
Modifié en dernier par la zone le sam. 18 août 2012 9:11, modifié 1 fois.

BasketFly
Sophomore
Messages : 223
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 16:43

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar BasketFly » ven. 17 août 2012 23:41

Dis la Zone, ce ne serait pas un article sur Feytiat de la saison précédente ?

BasketFly
Sophomore
Messages : 223
Enregistré le : mer. 17 févr. 2010 16:43

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar BasketFly » ven. 17 août 2012 23:48

L'agenda des matches de préparation est sur BasketFly:
http://www.basketfly.fr/L-AGENDA-DES-MA ... _a899.html

A compléter encore peut-être...

la zone
Hall Of Famer
Messages : 6406
Enregistré le : dim. 03 sept. 2006 21:26

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar la zone » sam. 18 août 2012 22:44

Charnay-Basket-Bourgogne-Sud
Charnay a repris l’entraînement. Charnay veut y croire


La reprise s’est faite en douceur pour les basketteuses de Charnay lundi soir.
Après avoir flirté deux années de suite avec la montée, Charnay est bien décidé à franchir un cap. Et cette fois-ci, basculer du bon côté.

Dans le COSEC de Charnay lundi soir, on pouvait croire que rien n’avait véritablement changé. Les têtes sont presque les mêmes et l’esprit de compétiteur de l’entraîneur Bilel Kheder intact : « Nous sommes toujours ambitieux. Nous voulons gagner pour atteindre le haut niveau. »
Oui mais les temps changent. Et Charnay n’a pas l’intention de jouer une fois de plus les play-offs d’accession sans toucher au Graal. Jamais deux sans trois ? Le proverbe siérait plutôt bien aux filles de Kheder, qui ont déjà hâte de se frotter à La Tronche-Meylan, Saint-Etienne ou encore à Chenôve.
Si le CBBS veut réellement enfiler le costume d’un prétendant à la montée en Ligue Nationale Féminine 2, l’envie et l’état d’esprit ne suffiront pas. Sans doute ce qui avait pêché ces deux dernières années où le coach charnaysien avait un « peu trop tiré sur les mêmes. » Sans casser la dynamique et l’ossature d’une équipe, les dirigeants charnaysiens l’ont enrobée.

Un soupçon d’expérience
« On voulait garder une régularité tout en renforçant le groupe. Je suis très satisfait du groupe que j’ai. Si on va en play-offs, on aura besoin de filles qui ont du volume de jeu et aussi de l’expérience », ajoute Kheder.
L’ailière slovaque Adriana Cavojska en provenance de Villeurbanne répond à ces critères, selon Kheder : « Elle a 30 ans, pas mal d’expérience. Elle sera utile toute la saison et lors des matches décisifs. » Par ailleurs, le club enregistre le retour de l’intérieure Margot Léty, formée au club. Cette dernière avait effectué une pause dans sa carrière pour raisons scolaires. « A dire vrai, elle n’avait jamais quitté le club. Elle s’entraînait de temps en temps avec nous déjà dans le but de l’aider à intégrer le groupe. »

Charnay dégraisse peu.
Une seule unité, Pierrette Sylva, quitte les rangs charnaysiens.
Avec un effectif étoffé – un groupe de dix joueuses –, et une envie décuplée, et si c’était la bonne année pour Charnay ?

les matches amicaux
24 août : AB Creusot (N2F) – Charnay ; 29 août : Charnay – AS Villeurbanne (N1F) ; 1 er-2 septembre : tournoi de Chenôve ; 6 septembre : Saint-Etienne (N1F) – Charnay ; 8 septembre : tournoi de Laveyron ; 12 septembre : Charnay – Saint Etienne (N1F) ; 15-16 septembre : tournoi du Creusot.

les mouvements
Arrivées : Adriana Cavojska (ailière, Villeurbanne), Margot Léty (intérieure, formée au club).
Départ : Pierrette Sylva.

1 re journée : le 22 septembre contre Culoz à domicile
le 17/08/2012 par marine daval - http://www.lejsl.com

la zone
Hall Of Famer
Messages : 6406
Enregistré le : dim. 03 sept. 2006 21:26

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar la zone » lun. 20 août 2012 9:38

GEISPOLSHEIM
Le CJS et l'Université de Duke


Premier grand test pour nos Nationale 1 Féminines.

Hier à 16h, les SF1 ont affronté l'Université de Duke en match amical. L'occasion pour la troupe de Patrick Lazare de faire un premier test et se mesurer à l'une des meilleures université américaine. Egalement l'occasion de retrouver une Alsacienne : Allison VERNEREY.
http://www.dna.fr/sport-local/2012/08/1 ... ispolsheim
---------------------------------------------------------------------------------------
LE MATCH

Face à une équipe qui avait surclassé Franconville (107-48) puis longtemps lutté avec le quatrième du dernier championnat de France, Mondeville (79-88) cette semaine, les filles du CJS Geispsolsheim (NF1) ne partaient pas favorites hier. Surtout avec seulement quatre entraînements dans les jambes depuis leur reprise lundi. Il n’a pas fallu longtemps pour se rendre compte de l’écart de niveau entre les deux formations. Après deux minutes de jeu, le score était déjà à 14-2., puis de 71-10 à la pause. Meilleures dans tous les domaines, les Universitaires n’ont pas laissé la moindre chance à leurs hôtes pour un score final lourd. « On n’est pas dans le même monde », résume Gisèle Kaerlé, la vice-présidente du club alsacien. « Elles sont un voire deux crans au-dessus de nous », appuie le coach, Patrick Lazare, content « de voir le chemin qu’il reste à parcourir à (son) équipe ».
T.G. - 20/08/2012 - http://www.dna.fr

CJS Geispolsheim 34 Duke 121

Complexe sportif de Geispolsheim.
300 spectateurs.

Arbitres :MM. Oliot et Madre.
Quart-temps : 2-39, 8-32, 12-28, 12-22.
CJS GEISPOLSHEIM : Clauss 3, Roehrig, Specq 2, Chemineau 2, Jehl 2, Ratzel 2, Zaroli 2, Denu 3, Dersoir 5, Vincen 6, Friedrich 4, Lux 3.
DUKE : Jones 13, Hoore 19, Gray 14, Johnson 10, Heckman 5, Liston 23, Peters 14, Frish, Vernerey 23
T.G. - 20/08/2012 - http://www.dna.fr
------------------------------------------------------------------------
Allison Vernerey et son université de Duke disputaient un match amical hier à Geispolsheim
“Allie” prophète en son pays


Allison Vernerey a inscrit 23 points et pris 15 rebonds hier.
Le retour sur les parquets alsaciens d’Allison Vernerey a été accueilli comme il se doit. Près de 300 personnes ont pu voir à l’œuvre l’un des plus grands espoirs du basket français et sa prestigieuse université américaine, Duke.

Les étreintes, photographies et autres embrassades ont duré un moment. Et pour cause, toute la famille de la star de la journée était là pour ce moment unique. Allison Vernerey et son université américaine de Duke en terres alsaciennes, ça ne se produit pas tous les jours.
« Théoriquement, une tournée est possible tous les quatre ans, explique l’intéressé, 21 ans, en Caroline du Nord depuis 2009. Le fait que je sois d’ici a lancé l’idée d’un tour en Europe et puis la coach (Joanne P. McCallie) était déjà venue dans le coin au moment de me recruter donc c’était parfait ! »
Après la région parisienne pour un match à Franconville, la Normandie pour rencontrer Mondeville, et avant de rallier l’Italie, la prestigieuse université de Duke a donc posé ses valises dans le Haut-Rhin samedi. Sans oublier de faire un détour dans la famille de sa numéro 43.
« On a mangé chez moi le soir. Avec tout le staff, on a dû se mettre dehors », reprend Allison Vernerey, ravie de son escapade alsacienne marquée également par la rencontre d’hier après-midi face au CSJ Geispolsheim. « Tout le monde est très content d’être là, confirme l’ancienne mulhousienne et illkirchoise. À titre personnel, j’ai pu jouer contre Johanna Ratzel avec qui j’étais au collège. C’était cool et tous mes proches étaient dans les tribunes. »

« Je me plais énormément aux Etats-Unis, tout va bien là-bas »

Une habitude qu’elle avait perdue depuis son départ, baccalauréat en poche, pour Duke dans l’idée « de vivre autre chose, d’apprendre l’anglais et de le combiner avec le basket ».
Trois ans plus tard, et à l’aune de sa quatrième et dernière année à “la Harvard du Sud”, là même où un certain “coach K” s’occupe de l’équipe masculine, la future titulaire d’un Bachelor en sciences économiques ne « regrette pas du tout, au contraire ». « Je m’y plais énormément, j’ai rencontré énormément de gens, tout va bien là-bas », détaille-t-elle pour évoquer son parcours scolaire réussi mais aussi ses trois saisons en NCAA toutes stoppées avant le Final Four. « On perd l’Elite 8 (sorte de quart de finale en un match) à chaque fois. Ce n’est pas à quoi on aspire, on travaille pour faire mieux cette saison. »

Un avenir pas forcément lié au basket

À titre individuel, l’intérieure sort d’un exercice où son temps de jeu s’est réduit (15 minutes contre 18,6 les deux premières saisons). Sans que cela ne l’inquiète plus que cela, comme son avenir. « Je suis comme beaucoup de gens de mon âge, je ne sais pas trop ce que je veux faire plus tard, dit-elle simplement. J’essaie vraiment de ne pas me fixer et de profiter un maximum de ma dernière année à Duke. »
Après, elle se voit « chercher du boulot ». Et donc ne pas poursuivre le basket ? « J’ai plus d’aspirations à rentrer dans le monde professionnel mais rien n’est encore décidé . » La jeune fille ne veut se fermer aucune porte, qu’elle soit sportive ou non. Sauf peut être celle de l’équipe de France « pour l’instant et pour mieux (se) concentrer sur la saison avec Duke ».
Au vu du niveau de jeu proposé hier par son équipe, celle-ci s’annonce plutôt bien.
Thibaut Gagnepain - 20/08/2012 - http://www.dna.fr

CV express

Née le 27 février 1991 à Saint-Maur-des-Fosses.
Intérieure, 1,93 m. Clubs successifs : Aix-en-Provence (99-00), Meyreuil (00-01), Stade Français (01-02), Aix-en-Provence (02-03), Mulhouse (03-08), SIG (08-09), Duke (depuis 2009).
Palmarès : médaillée d’argent à l’Euro juniors en 2009, championne d’Europe cadettes en 2007, championne de l’Atlantic Division Coast Conference en NCAA en 2010.
Thibaut Gagnepain - 20/08/2012 - http://www.dna.fr
Modifié en dernier par la zone le mer. 22 août 2012 11:04, modifié 1 fois.

basketbreton
All Star
Messages : 1018
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF1 POULE A 2012-2013

Messagepar basketbreton » mar. 21 août 2012 14:37

BRIVE BASKET CLUB

Beata Bak a signé un 19/20 à 3 points lors d’un entraînement la semaine passée...

Arrivée, il y a tout juste une semaine à Brive, Beata Bak découvre, le sourire aux lèvres, son nouveau club. Décontractée, la jeune Polonaise débarque des États-Unis sans aucune appréhension.

Arrivée, il y a une semaine à Brive, Beata Bak découvre, le sourire aux lèvres, son nouveau club. Décontractée, la jeune Polonaise débarque des États-Unis sans aucune appréhension.

Originaire de Stalowa Wola en Pologne, Beata Bak a débuté le basket à 9 ans, sous l'impulsion de son père, entraîneur d'une équipe masculine. Le virus du ballon orange attrapé, elle n'a plus jamais quitté ce sport.

À 24 ans, elle tourne une page de sa vie après cinq années aux États-Unis où elle a concilié études de management et d'administration et sport de haut niveau. Son master en poche, elle a fait le choix de s'installer dans la cité gaillarde. Dans ses bagages, Beata Bak amène son expérience de première division acquise avec l'équipe du Montana.
En amical demain
à Limoges

« Elle peut jouer aux postes 3, 4 ou 5. Ce transfert était une priorité, confie le coach Marc Brandy. C'est une joueuse adroite, capable d'aider Inga Busoka. Elle est agressive aux rebonds. Je ne me fais aucun souci en ce qui concerne son intégration au sein du groupe ».

Même si l'athlète d'1,82 m ne parle pas encore le français, elle a apprécié l'accueil que lui ont réservé ses nouvelles coéquipières. « Si tout se passe bien, je peux rester ici des années ! Il fait chaud. Brive est une petite ville, je peux me promener partout et les gens sont gentils et disponibles. Je suis impatiente de débuter mes cours de français, tout sera encore plus facile », glisse avec enthousiasme la néo-cabiste.

Beata Bak a participé le week-end dernier au stage de préparation à Bugeat. « Elle a discuté avec toutes les filles. L'objectif majeur de ces trois jours était d'apprendre à se connaître pour former le groupe », précise, satisfait, le coach corrézien.

Une seule ombre au tableau, Beata Bak souffrait d'une douleur à une cuisse qui l'a éloignée quelques jours des parquets. Mais pas d'inquiétude, la Polonaise sera bien d'attaque pour le premier match amical, demain à Limoges (20 heures), contre le LABC.

LA FICHE