[topic unique] LIVRE

Venez discuter de tout sauf de basket !

Modérateur : Modérateurs Discussions

visiteur
All Star
Messages : 3681
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [topic unique] LIVRE

Messagepar visiteur » sam. 18 mai 2019 23:12

On Cold Blood par Truman Capote

Déjà favorablement impressionné par ses nouvelles, j'ai voulu m'attaquer à l'oeuvre majeure de Truman Capote qui est un classique non de la littérature mais du récit journalistique transfiguré en oeuvre littéraire.

De quoi s'agit-il? D'un simple fait divers survenu au Kansas à la fin des années 50 dans le Comté de Wichita, une terre agricole, riche, prospère, on allait presque écrire heureuse. Un soir, deux hommes pénètrent dans une maison dont les occupants, comme tous les habitants de la petite ville ont laissé la porte ouverte tant ils sont confiants sur leurs voisins... Sans motif apparent, le mari, sa femme, leur fille et leur fils adolescents sont abattus de sang froid. Ils seront retrouvés baignant dans leur sang le lendemain matin dans leur maison demeurée ouverte, un dimanche, leurs amis s'inquiétant de ne pas les voir sur le parvis de l'Eglise....

Truman Capote expose ce fait divers tout au long de 500 pages où il va reconstituer méthodiquement absolument tout ce que l'on peut analyser d'un tel meurtre.... Sur ces dix dernières années, je dois avouer que ce bouquin est l'un des meilleurs que j'ai lus.

C'est remarquable dans la façon dont l'auteur déroule l'action, dont il ménage le suspense, dont à petite touche il commence à dresser le portrait de chacun des protagonistes, les meurtriers, la famille assassinée, les policiers en charge de l'enquête, les amis de la famille... Tout est remarquablement écrit pour intéresser le lecteur à cette histoire, l'amener à s'interroger sur les motivations du meurtre, se demander comment les meurtriers vont être arrêtés....

Mais au delà de la conduite du récit, ce qui est grandiose, c'est l'analyse de l'auteur. Là où plus haut on pleurait plus haut devant le manque total d'imagination d'une jeune écrivaine sur les motivations qui conduisent à tuer, le récit de Capote est implacable. A la lumière de sa plume, toute la personnalité des deux meurtriers est analysée. La part de préméditation, la part de crapulerie, la part de hasard, la part de bravache, le lecteur sort de ce récit avec tous les coups que l'on peut recevoir lorsque la part d'ombre de personnalités est ainsi mise à nue. On pourrait se moquer de passer ainsi des heures à décrire pendant des pages et des pages des personnages sans envergure, combien de centaines de crapules aux Etats-Unis ont commis des meurtres et dont nul ne retiendra rien si ce n'est, peut être un nom, au détours d'un article mièvre, mais ceux qui ont lu ou qui liront cet ouvrage ne pourront pas oublier Perry, Dick et la famille Clutter, ni le petit village de Holcomb.

Transcender le commun est la définition même de l'art et c'est ce que réalise Capote dans cet ouvrage magistral.

visiteur
All Star
Messages : 3681
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [topic unique] LIVRE

Messagepar visiteur » dim. 09 juin 2019 20:46

Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud

Petit roman ayant rencontré un succès public et critique lors de sa sortie.

C'est bien marketté, en ce sens que l'auteur se sert d'un des romans les plus lus et le plus aimés des Français, l'Etranger d'Albert Camus, pour imaginer une suite, en racontant l'histoire du frère de l'Arabe assassiné par le héros de Camus...

Je ne tiens déjà pas en grande estime le roman de Camus... Alors la suite... Je ne suis pas du tout rentré dans le livre... Il n'aurait pas été si court, je pense que j'aurais abandonné sa lecture...

Ce que je lui reproche? En fait, à l'exception de rares passages sympas, c'est l'histoire d'une déception. La déception de l'auteur pour l'évolution de son pays depuis l'indépendance, un rêve gâché... La faiblesse tient dans le fait que contrairement à un roman où c'est à travers l'évolution des personnages qu'on devine les travers d'une société et qu'on en parle dans l'histoire que l'on écrit, j'ai trouvé qu'il n'y avait que très peu d'épaisseur dans le portrait des personnages esquissés qui n'étaient juste qu'un alibi pour que l'auteur exprime ses frustrations. Or ce n'est pas ce que j'attends d'un roman, je ne trouve pas que ce soit le lieu pour retracer l'histoire d'un pays, d'une société... Ce sont encore une fois ce que les personnages traversent qui font l'état des lieux et qui permettent au lecteur de comprendre.... Là, c'est beaucoup trop descriptif, j'aurais dit "journalistique" dans le mauvais sens du terme, on est à des années lumière de la création romanesque d'un Tom Wolfe qui parle et en quels termes du New York des années Reagan....

Bref, si Meursault reste un personnage emblématique de l'absurdité du monde, le frère de l'Arabe assassiné ne devrait pas laisser beaucoup de traces dans l'histoire de la littérature....

Avatar du membre
chalon71
Hall Of Famer
Messages : 10826
Enregistré le : mar. 17 juin 2008 15:42
Localisation : Pripiat à côté de Tchernobyl

Re: [topic unique] LIVRE

Messagepar chalon71 » mar. 11 juin 2019 21:26

visiteur a écrit :On Cold Blood par Truman Capote

Déjà favorablement impressionné par ses nouvelles, j'ai voulu m'attaquer à l'oeuvre majeure de Truman Capote qui est un classique non de la littérature mais du récit journalistique transfiguré en oeuvre littéraire.

De quoi s'agit-il? D'un simple fait divers survenu au Kansas à la fin des années 50 dans le Comté de Wichita, une terre agricole, riche, prospère, on allait presque écrire heureuse. Un soir, deux hommes pénètrent dans une maison dont les occupants, comme tous les habitants de la petite ville ont laissé la porte ouverte tant ils sont confiants sur leurs voisins... Sans motif apparent, le mari, sa femme, leur fille et leur fils adolescents sont abattus de sang froid. Ils seront retrouvés baignant dans leur sang le lendemain matin dans leur maison demeurée ouverte, un dimanche, leurs amis s'inquiétant de ne pas les voir sur le parvis de l'Eglise....

Truman Capote expose ce fait divers tout au long de 500 pages où il va reconstituer méthodiquement absolument tout ce que l'on peut analyser d'un tel meurtre.... Sur ces dix dernières années, je dois avouer que ce bouquin est l'un des meilleurs que j'ai lus.

C'est remarquable dans la façon dont l'auteur déroule l'action, dont il ménage le suspense, dont à petite touche il commence à dresser le portrait de chacun des protagonistes, les meurtriers, la famille assassinée, les policiers en charge de l'enquête, les amis de la famille... Tout est remarquablement écrit pour intéresser le lecteur à cette histoire, l'amener à s'interroger sur les motivations du meurtre, se demander comment les meurtriers vont être arrêtés....

Mais au delà de la conduite du récit, ce qui est grandiose, c'est l'analyse de l'auteur. Là où plus haut on pleurait plus haut devant le manque total d'imagination d'une jeune écrivaine sur les motivations qui conduisent à tuer, le récit de Capote est implacable. A la lumière de sa plume, toute la personnalité des deux meurtriers est analysée. La part de préméditation, la part de crapulerie, la part de hasard, la part de bravache, le lecteur sort de ce récit avec tous les coups que l'on peut recevoir lorsque la part d'ombre de personnalités est ainsi mise à nue. On pourrait se moquer de passer ainsi des heures à décrire pendant des pages et des pages des personnages sans envergure, combien de centaines de crapules aux Etats-Unis ont commis des meurtres et dont nul ne retiendra rien si ce n'est, peut être un nom, au détours d'un article mièvre, mais ceux qui ont lu ou qui liront cet ouvrage ne pourront pas oublier Perry, Dick et la famille Clutter, ni le petit village de Holcomb.

Transcender le commun est la définition même de l'art et c'est ce que réalise Capote dans cet ouvrage magistral.


Faudra que je lis un jour ce roman. Ca a l'air très intéressant.

visiteur
All Star
Messages : 3681
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [topic unique] LIVRE

Messagepar visiteur » ven. 14 juin 2019 23:47

Donne-nous ton ressenti quand tu l'auras lu :wink: