Vie éco-politico-sociale [suite]

Venez discuter de tout sauf de basket !

Modérateur : Modérateurs Discussions

... and the winner is ...
Hall Of Famer
Messages : 11662
Enregistré le : dim. 24 oct. 2004 22:16
Localisation : Le plus loin possible de la meute

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par ... and the winner is ... » dim. 13 sept. 2020 19:48

alors si on ne parle pas d'émission de dioxyde de carbone en général mais en tonne par habitants, c'est différent ...
on a l'Arabie Saoudite à 16,16 le Canada à 14,99 l'Australie à 15,63 la Russie à 10,64 etc etc l'Allemagne est à 8,70.

Après quand je parle de pollution des pays ex communistes, je ne parle pas que des émissions de CO2, je pense au sujet aux rejets divers dans les mers, dans les terrains, les enfouissements, pesticides etc .... en général d'impact sur l'environnement (ex: la mer d'Aral, véritable désastre écologique et humain)
La soumission est autant que le fanatisme à l'origine des pires abominations du XX°s. La démocratie est plus menacée par l'obéissance servile que la désobéissance civile.
Qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.

Obi-Wan
Hall Of Famer
Messages : 8053
Enregistré le : sam. 22 oct. 2005 14:27
Localisation : VLP 91

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par Obi-Wan » mar. 15 sept. 2020 11:43

Ah d'accord.....

Disons que pour le citoyen moyen,dont je fais partie,quand il parle de pollution et ce dont les politiques parlent,c'est essentiellement le réchauffement climatique. Et,quand on parle de réchauffement climatique c'est la destruction de la couche d'ozone principalement dû aux émissions de CO2. Non?
L'appétit vient en mangeant,la soif disparaît en buvant (François Rabelais)

La gourmandise commence quand on n'a plus faim (Alphonse Daudet)

mephisto
Hall Of Famer
Messages : 12017
Enregistré le : ven. 22 avr. 2005 14:13
Localisation : Latitude : 48.9 Longitude : 2.283333
Contact :

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par mephisto » mar. 15 sept. 2020 12:19

Obi-Wan a écrit :
mar. 15 sept. 2020 11:43
Ah d'accord.....

Disons que pour le citoyen moyen,dont je fais partie,quand il parle de pollution et ce dont les politiques parlent,c'est essentiellement le réchauffement climatique. Et,quand on parle de réchauffement climatique c'est la destruction de la couche d'ozone principalement dû aux émissions de CO2. Non?









on s'en fout de tout ça faut boire du pinard épicétou :mrgreen:
Image

Gavia arctica
Hall Of Famer
Messages : 11948
Enregistré le : sam. 05 avr. 2014 10:18
Localisation : djura-sik-park
Contact :

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par Gavia arctica » mar. 15 sept. 2020 12:59

avec de la badoit ou de la vittel...:mrgreen:
le viok masters...le seul où le ralenti est en direct...

I think Kloug...13112006...lili jolie...21646mvp

Plongeon first...yes kan I...

https://nordicexploration.com/

Bagouvic
Hall Of Famer
Messages : 5095
Enregistré le : mar. 27 mai 2008 13:07

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par Bagouvic » mar. 15 sept. 2020 18:54

Obi-Wan a écrit :
mar. 15 sept. 2020 11:43
Disons que pour le citoyen moyen,dont je fais partie,quand il parle de pollution et ce dont les politiques parlent,c'est essentiellement le réchauffement climatique. Et,quand on parle de réchauffement climatique c'est la destruction de la couche d'ozone principalement dû aux émissions de CO2. Non?
La couche d'ozone c'était les CFC, le réchauffement climatique c'est autre chose, même si s'agissant de cette question la complexité extrêmes des phénomènes météorologiques, des dynamiques, et même d'un manque de compréhension et de certitudes scientifiques, ainsi que le côté très artificiel et spéculatif des modélisations, des liens de cause à effet, rend tout cela bien plus complexe, incertain et sujet à discussion que ce qui est souvent présenté par les grands médias. Ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas digne d'intérêt, mais depuis que le politique s'est foutu dessus et que les financiers ont senti certains filons potentiels, je dirais qu'à minima les communication au grand public est très "polluée" sans vouloir faire de jeu de mot foireux :mrgreen:

Après sur les communistes époque URSS, faut aussi replacer les choses dans le contexte. On parle d'un monde post WW2, d'une course poursuite militaro-industrielle et technologique avec l'ouest, où la dimension géopolitique et les rapports de force étaient centraux (d'une certaine façon c'est toujours le cas aujourd'hui, c'est même l'histoire du monde et des civilisations, il n'y qu'en Europe qu'on a un peu perdu ça de vue), bref sans rentrer dans les détails à l'ouest ou à l'est la question des pollutions était un sujet très mineur, voire inconnu, hormis pour quelques érudits spécialisés qui étaient bien plus intéressants que la soupe idéologique qu'on nous sert bien trop de nos jours.

visiteur
All Star
Messages : 4064
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par visiteur » mar. 15 sept. 2020 23:37

Petit point Covid sur la première quinzaine de septembre.
Marquée par une très forte augmentation du nombre d'entrées à l'hôpital (4.801) soit près du double de la période précédente montrant la poursuite de la recrudescence de l'épidémie et une dynamisme plutôt fort... On reste néanmoins très loin de ce qu'on a connu il y'a 6 mois, le flux d'entrées en hospitalisation se situant à environ au quart de ce que l'on a connu le mois qui a suivi le confinement... Néanmoins, ce flux d'entrées explique que le nombre d'hospitalisés recommence à croitre ainsi que celui des cas graves en réa. La mortalité reste faible, mais va nécessairement augmenter dans les prochaines semaines. Il va alors se poser le problème de l'acceptabilité de cette mortalité par la population... Quel seuil est tolérable?... A 30 morts/jours, soit environ 1000/mois, on est sur les proportions d'une 1/2 grippe saisonnière... A 100/morts jours soit 3000/mois, on commence à repérer de la sur-mortalité sur une population...
Juste pour fixer les idées en terme de mortalité, si l'on fait met de côté les 25.000 morts en un peu plus de 6 semaines résultant du tsunami de mars/avril, l'évolution a été la suivante par tranche de 1000 décès: de 25 à 26 en l'espace de 4 jours (du 4 au 8 mai), de 26 à 27 en l'espace de 5 jours (8 au 13 mai), de 27 à 28 en l'espace de 4 jours (du 13 au 17 mai), de 28 à 29 en l'espace de 17 jours (du 17 mai au 3 juin), de 29 à 30 en l'espace de 36 jours (du 3 juin au 10 juillet) et enfin la dernière tranche vient d'être conclue de 30 à 31000 morts en l'espace de 67 jours (du 10 juillet au 15 septembre). Pour cette dernière tranche, on voit une franche accélération récente puisque la barre des 30.500 n'avait atteinte que le 21 août il y a donc simplement que 25 jours...

Géographiquement, les choses sont toujours aussi disparates d'un endroit à un autre....

Moselle: hos 57 (90), rea 0 (3), décès 865 (857); bilan en trompe l'oeil pour ce département... Si le nombre d'hospitalisés diminue fortement, il est dû au très faible nombre d'entrées en aôut. Mais le flux a bondi sur la première quinzaine de septembre passant à 46 vs 9 sur la période précédente. Cela reste certes fort modeste au regard de ce qui s'est passé dans le département l'hiver dernier, mais il ne faudrait pas que le coefficient mulitplicateur se réédité sur la période à venir...

Rhône: hos 320 (116), rea 16 (3) décès 685 (670). Ce qu'on qualifiait la dernière fois comme une situation hors de contrôle dans les Bouches du Rhône est arrivé 300 kms plus au Nord... Les chiffres ci-dessus parlent d'eux même mais plus que le stock c'est le dynamisme qui préoccupant avec 444 hospitalisations sur la période... Soit 4 fois le bilan de la période précédente... Evidemment si on multiplie par 4 sur la fin du mois, on sera dans une situation proche de celle qu'on a connu l'hiver dernier dans ce département...

Bouche du Rhône: 419 (215), rea 108 (33), décès 612 (582). C'est évidemment l'un des endroits où la situation est la plus préoccupante.. Avec 724 entrées en hospitalisation, on note toutefois un point d'infléchissement par rapport à la période précédente puisqu'on est passé d'une *3 à un *2... Autre constat rassurant, c'est qu'avec le flux d'entrées des 4 dernières semaines on serait quasiment revenu à la situation de l'hiver dernier en terme de saturation d'hôpital alors que là on n'est qu'à 35% du nombre maximum d'hospitalisés atteint en avril dernier (soit le double du taux national...). Il sera intéressant de voir si on reste en deça du millier d'entrées à l'hôpital sur les 2 prochaines semaines ce qui montrerait qu'on est en capacité à gérer la situation, non sans trop de drames (car 108 personnes en réa laisse présager d'une forte augmentation des décès...), mais sans recours à des mesures qui sont difficilement rééditables 6 mois plus tard...

Haute Savoie: hos 28 (27) réa 2 (1), dècès 174 (171). Retour à des choses tellement plus tranquilles... Certes, le nombre d'hospitalisations est reparti à la hausse à 24 vs 16 au dernier point, mais cette situation est en dent de scie (c'était le bilan de la première quinzaine d'août) et ne montre pas véritablement d'évolution... C'est stable et totalement sous contrôle dans ce département....

Morbihan hos 39 (15), réa 2 (0) décès 97 (96). On ne parle plus de Quiberon, mais il se passe des choses dans le Morbihan... Bon, ça n'est pas la bérézina, mais le nombre d'hospitalisés a quand même fait *4 passant de 8 à 33... Un coup de marée d'équinoxe et on repart sur de bonnes bases?...

Dordogne hos 4 (4) rea 1 (0), décès 14 (14) ça barde dans le département d'à côté, mais ici tout est calme, enfin relativement calme puisqu'on note quand même 3 hospitalisés sur la période après des semaines et des semaines sans rien noter cet été...
Modifié en dernier par visiteur le sam. 19 sept. 2020 0:55, modifié 1 fois.

visiteur
All Star
Messages : 4064
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par visiteur » mar. 15 sept. 2020 23:40

Bagouvic a écrit :
mar. 15 sept. 2020 18:54
Obi-Wan a écrit :
mar. 15 sept. 2020 11:43
Disons que pour le citoyen moyen,dont je fais partie,quand il parle de pollution et ce dont les politiques parlent,c'est essentiellement le réchauffement climatique. Et,quand on parle de réchauffement climatique c'est la destruction de la couche d'ozone principalement dû aux émissions de CO2. Non?
La couche d'ozone c'était les CFC, le réchauffement climatique c'est autre chose, même si s'agissant de cette question la complexité extrêmes des phénomènes météorologiques, des dynamiques, et même d'un manque de compréhension et de certitudes scientifiques, ainsi que le côté très artificiel et spéculatif des modélisations, des liens de cause à effet, rend tout cela bien plus complexe, incertain et sujet à discussion que ce qui est souvent présenté par les grands médias. Ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas digne d'intérêt, mais depuis que le politique s'est foutu dessus et que les financiers ont senti certains filons potentiels, je dirais qu'à minima les communication au grand public est très "polluée" sans vouloir faire de jeu de mot foireux :mrgreen:

Après sur les communistes époque URSS, faut aussi replacer les choses dans le contexte. On parle d'un monde post WW2, d'une course poursuite militaro-industrielle et technologique avec l'ouest, où la dimension géopolitique et les rapports de force étaient centraux (d'une certaine façon c'est toujours le cas aujourd'hui, c'est même l'histoire du monde et des civilisations, il n'y qu'en Europe qu'on a un peu perdu ça de vue), bref sans rentrer dans les détails à l'ouest ou à l'est la question des pollutions était un sujet très mineur, voire inconnu, hormis pour quelques érudits spécialisés qui étaient bien plus intéressants que la soupe idéologique qu'on nous sert bien trop de nos jours.
Je vais te dénoncer pour climatoscépticisme... :mrgreen:

Obi-Wan
Hall Of Famer
Messages : 8053
Enregistré le : sam. 22 oct. 2005 14:27
Localisation : VLP 91

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par Obi-Wan » mer. 16 sept. 2020 8:48

Bagouvic a écrit :
mar. 15 sept. 2020 18:54
Obi-Wan a écrit :
mar. 15 sept. 2020 11:43
Disons que pour le citoyen moyen,dont je fais partie,quand il parle de pollution et ce dont les politiques parlent,c'est essentiellement le réchauffement climatique. Et,quand on parle de réchauffement climatique c'est la destruction de la couche d'ozone principalement dû aux émissions de CO2. Non?
La couche d'ozone c'était les CFC, le réchauffement climatique c'est autre chose, même si s'agissant de cette question la complexité extrêmes des phénomènes météorologiques, des dynamiques, et même d'un manque de compréhension et de certitudes scientifiques, ainsi que le côté très artificiel et spéculatif des modélisations, des liens de cause à effet, rend tout cela bien plus complexe, incertain et sujet à discussion que ce qui est souvent présenté par les grands médias. Ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas digne d'intérêt, mais depuis que le politique s'est foutu dessus et que les financiers ont senti certains filons potentiels, je dirais qu'à minima les communication au grand public est très "polluée" sans vouloir faire de jeu de mot foireux :mrgreen:

Après sur les communistes époque URSS, faut aussi replacer les choses dans le contexte. On parle d'un monde post WW2, d'une course poursuite militaro-industrielle et technologique avec l'ouest, où la dimension géopolitique et les rapports de force étaient centraux (d'une certaine façon c'est toujours le cas aujourd'hui, c'est même l'histoire du monde et des civilisations, il n'y qu'en Europe qu'on a un peu perdu ça de vue), bref sans rentrer dans les détails à l'ouest ou à l'est la question des pollutions était un sujet très mineur, voire inconnu, hormis pour quelques érudits spécialisés qui étaient bien plus intéressants que la soupe idéologique qu'on nous sert bien trop de nos jours.
Ça me dit quelque chose mais je pensais que les ChloroFluoroCarbones étaient un ensemble dont faisait partie le CO2.....
L'appétit vient en mangeant,la soif disparaît en buvant (François Rabelais)

La gourmandise commence quand on n'a plus faim (Alphonse Daudet)

Obi-Wan
Hall Of Famer
Messages : 8053
Enregistré le : sam. 22 oct. 2005 14:27
Localisation : VLP 91

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par Obi-Wan » mer. 16 sept. 2020 8:49

mephisto a écrit :
mar. 15 sept. 2020 12:19
Obi-Wan a écrit :
mar. 15 sept. 2020 11:43
Ah d'accord.....

Disons que pour le citoyen moyen,dont je fais partie,quand il parle de pollution et ce dont les politiques parlent,c'est essentiellement le réchauffement climatique. Et,quand on parle de réchauffement climatique c'est la destruction de la couche d'ozone principalement dû aux émissions de CO2. Non?

on s'en fout de tout ça faut boire du pinard épicétou :mrgreen:
On est d'accord :mrgreen:

Enfin la cave redevient sérieuse :mrgreen: :mrgreen:
L'appétit vient en mangeant,la soif disparaît en buvant (François Rabelais)

La gourmandise commence quand on n'a plus faim (Alphonse Daudet)

... and the winner is ...
Hall Of Famer
Messages : 11662
Enregistré le : dim. 24 oct. 2004 22:16
Localisation : Le plus loin possible de la meute

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par ... and the winner is ... » mer. 16 sept. 2020 15:36

Bagouvic a écrit :
mar. 15 sept. 2020 18:54
On parle d'un monde post WW2, d'une course poursuite militaro-industrielle et technologique avec l'ouest......
euh .... #-o c'est à partir de quand qu'on peut considérer que l'on n'est plus dans "un monde post WW2" ?
La soumission est autant que le fanatisme à l'origine des pires abominations du XX°s. La démocratie est plus menacée par l'obéissance servile que la désobéissance civile.
Qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.

Bagouvic
Hall Of Famer
Messages : 5095
Enregistré le : mar. 27 mai 2008 13:07

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par Bagouvic » mer. 16 sept. 2020 20:58

... and the winner is ... a écrit :
mer. 16 sept. 2020 15:36
euh .... #-o c'est à partir de quand qu'on peut considérer que l'on n'est plus dans "un monde post WW2"
Pour reprendre le fil, puisque tu parlais des ex pays communistes par rapport à l’écologie, je parle de l’URSS et du contexte de la guerre froide, au moins sur les première décennies de cette période (on va dire années 50/60 début 70). Là, les américains, européens ou soviétiques par rapport à ces questions y’en pas un qui s’en préoccupe spécialement plus que l’autre, la question de l’idéologie de tel ou tel régime du coup n’est pas un critère sur une question en fait n’est en alors même pas une. Pour que la question de l’environnement commence à être considérée à une échelle politique et internationale, on peut se situer à la conférence de Stockholm de 72. Et encore, de façon symbolique. Nairobi 82 s’est passé dans une quasi indifférence globale. Le premier sommet important c’est Rio 92, post guerre froide donc. Voilà pourquoi je remettais dans le contexte.

Je ne pense pas que l’on puisse dire, pour résumé, que les communistes n’ont jamais eu la fibre écolo, donc les écolos ne peuvent pas être issus de rangs communistes, car c‘est hors contexte ( je simplifie mais tu as compris), déjà parce que sur la période concernée à l’échelle politique la fibre écolo ça n’existait nulle part, et ensuite parce que le fond politique peut perdurer mais les thématiques évoluent au gré de l’époque, que l’on parle de communistes, libéraux, et de tout ce qu’on veut.

Le constat que je fais, c’est que l’écologie politique, en tout cas en France, c’est du personnel politique issu des courants de gauche et extrême gauche tendance anticapitaliste, décroissance tout en étant mondialiste et europhile (une forme d’internationale réinventée si on veut). D’ailleurs, de façon tout à fait raccord avec les habitudes, les non compatibles ont été progressivement éjectés (parler de purge pourrait paraître excessif mais on en est pas loin). Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que des écolos au pouvoir fassent montre des réflexes de cette famille politique qui a ses logiques sectaires, punitives et autoritaires. D’ailleurs le fait que cela étonne m’étonne justement. Je peux comprendre qu'on ait un avis différent, mais je pense qu'une bonne partie de l’électorat se fait des illusions, il y a la thématique de l'écologie, et l'écologie politique, pas la même chose pour moi.
visiteur a écrit :
mar. 15 sept. 2020 23:40
Je vais te dénoncer pour climatoscépticisme... :mrgreen:
Toi à la Stasi, on aura tout vu, m'en vais me planquer sur la banquise vous ne me trouverez jamais, faut juste que la fonte soit pas trop rapide :mrgreen:

... and the winner is ...
Hall Of Famer
Messages : 11662
Enregistré le : dim. 24 oct. 2004 22:16
Localisation : Le plus loin possible de la meute

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par ... and the winner is ... » mer. 16 sept. 2020 22:50

" Là, les américains, européens ou soviétiques par rapport à ces questions y’en pas un qui s’en préoccupe spécialement plus que l’autre...."
il y en a quand même qui ont commencé à s'en préoccuper un peu plus vite que les autres, et je persiste à dire que c'est pas à l'est de l'Europe. Il suffit de voir comme ils ont "salopé" pas mal de sites, rivières, mers etc ....

"L'écologie politique" c'est un argument pour ceux qui refusent les soucis écologiques genre "ah oui mais là c'est de la politique".
Moi je sais pas ce que c'est l'"écologie politique", je connais l'écologie.
Quand les premiers ont commencé à parler de ce qui nous attendait (René Dumont et sa pomme :wink: , Tazief ...) tout le monde se foutait de leur gueule. Après lorsque la problématique a commencé à faire son chemin dans la pensée des citoyens, tous les partis politiques se sont emparés du sujet.
Aujourd'hui de l'extrême droite à l'extrême gauche, il n'y a pas un parti qui n'a pas un chapitre sur l'écologie dans son programme.
Alors je sais pas si c'est ça l'"écologie politique" ?
En tout cas il faut bien constater que les programmes ne sont que peu mis en oeuvre. Devant ces promesses non tenues il est né des partis purement écologistes. Pour moi ces partis n'ont pas vocation à gouverner au plus haut niveau de l'état, mais à être des aiguillons, à montrer aux autres partis qu'ils ont de l'audience et donc qu'il faut "se bouger le cul" sur le sujet, parce qu'il y a de l'attente des citoyens.

Après, sans avoir vérifié, je pense que le PCF est l'un des derniers partis politiques de France à s'être préoccupé du sujet. Les communistes étaient des productivistes forcenés à l'image du grand frère soviétique :evil:
La soumission est autant que le fanatisme à l'origine des pires abominations du XX°s. La démocratie est plus menacée par l'obéissance servile que la désobéissance civile.
Qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.

Bagouvic
Hall Of Famer
Messages : 5095
Enregistré le : mar. 27 mai 2008 13:07

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par Bagouvic » jeu. 17 sept. 2020 23:32

Très franchement, j'ai un peu de mal à expliquer autrement que ce que j'ai déjà dit, ou alors je m'explique pas bien, c'est tout à fait possible :mrgreen: C'est pas bien grave d'ailleurs.

... and the winner is ...
Hall Of Famer
Messages : 11662
Enregistré le : dim. 24 oct. 2004 22:16
Localisation : Le plus loin possible de la meute

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par ... and the winner is ... » ven. 18 sept. 2020 0:14

de toute façon on est le 17 Septembre, il fait 35 sur ma terrasse, ma piscine est à 28 degrés naturellement ....... alors vive le réchauffement climatique. J'ai pas tondu ma pelouse depuis quasiment 3 mois .... une corvée en moins. Bon je dis pas la gueule de la pelouse :evil:
En revanche pour la 1ère fois j'ai des moustiques-tigres chez moi.....
La soumission est autant que le fanatisme à l'origine des pires abominations du XX°s. La démocratie est plus menacée par l'obéissance servile que la désobéissance civile.
Qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience.

Bagouvic
Hall Of Famer
Messages : 5095
Enregistré le : mar. 27 mai 2008 13:07

Re: Vie éco-politico-sociale [suite]

Message par Bagouvic » mer. 23 sept. 2020 20:52

Après les annonces du jour de Veran, fronde Marseillaise en préparation. PSG-OM ne se joue pas que sur la pelouse. La cacophonie perdure :roll:

Répondre