[NCAA] Saison 2018-2019

Modérateur : Modérateurs NBA

visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » lun. 01 avr. 2019 0:27

Elite 8, journée 2

Région Est

Duke (1)-MSU (2)

C'est la 3ème lame prévue par le comité pour que Duke ne rejoigne pas le F4, la plus visible (MSU étant le meilleur seed 2 n'aurait pas dû se retrouver dans le tableau du meilleur seed 1), mais aussi la moins évidente...

Non que MSU soit une mauvaise équipe, assurément après un premier tour difficile, MSU s'est frisé les moustaches les deux matchs qui ont suivi pendant que Duke devait s'employer pour essayer de prouver que son coach n'était pas qu'une quiche...

Seulement voila, de mémoire de NCAA je n'ai jamais vu Izzo battre la quiche.... Même à l'époque où has been K ne bâtissait pas des équipes imprenables individuellement sur le papier mais faisait comme ses petits copains avec de bons joueurs qu'il amenait en 4 ans à la draft, un par ci un par là... Mais même dans cette configuration d'équipe, je n'ai souvenir que de victoires de Duke sur MSU alors que les deux techniciens n'ont rien à voir en terme de qualité à présent...

Donc voila, même si MSU a le profil idoine pour prendre le scalp de Duke, je n'y crois pas....


Région Mid West


Kentucky (2)-Auburn (5)

On a une certitude, c'est qu'il y'aura une équipe de la SEC au Final 4...
Mais sur cette rencontre, on a deux interrogations majeures. La première est de savoir si Okeke, blessé à la fin de la rencontre face à UNC tiendra sa place...
La seconde, c'est que si Auburn a fait des matchs remarquables après un premier tour pour le moins compliqué, il ne faut pas oublier qu'elle a brillé face à de pauvres défenses... Kansas jouait en mode pré-retraité mou du genou, UNC n'est pas un programme réputé pour sa défense et ce encore moins cette saison...

Face à UK ça va être une autre paire de manches et on se demande comment le brio, l'énergie mis par cette équipe d'Auburn va réussir à s'exprimer dans une rencontre où son adversaire est très axé défense....

Firebat
All Star
Messages : 1797
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005 23:08

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar Firebat » lun. 01 avr. 2019 13:00

Bon ben c'est raté :mrgreen: , faudra recruter encore plus fort l'année prochaine, Mike, genre avec le top 12 de la draft ça devrait pouvoir le faire cette fois :mrgreen: .

visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » mer. 03 avr. 2019 1:14

Pour le F4, peut être, mais après il reste encore deux matchs derrière.... :mrgreen:

visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » jeu. 04 avr. 2019 0:02

Elite 8, journée 1

ça a été quand même un sacré Elite 8 cette saison avec deux prolongations, mais à mon sens, un match qui domine tous les autres qui est le premier qui suit....

Région Ouest

Gonzaga (1)-Texas Tech (3)

S'il y'a beaucoup de choses à dire sur chacun des 4 matchs à suivre, celui qui m'a fait la plus grosse impression est celui-ci. Pour des tas de raisons...
La première c'est que c'était une totale opposition de style et généralement c'est ce qui fait les matchs les plus sympas.

La seconde, c'est qu'en terme de roster, même si évidemment on ne retrouve pas du top du top de la prochaine draft, il y'avait quand même du sacré matos avec deux joueurs dans le Top 10 de chaque côté (Hachimura pour Gonzaga et Culper pour Texas Tech)

Enfin parce que jamais ce match n'a véritablement basculé, pendant 40 minutes les deux équipes ont joué au même niveau et lorsqu'il arrivait que l'une commence à prendre le pas sur l'autre, ça se traduisait au score par au maximum un avantage de 2 possessions (5pts).

Ce match fut jouissif à suivre pour tout amoureux de la grosse balle orange. Intensité, engagement, prise de risque individuelle, collectifs totalement aboutis tant offensivement que défensivement. Il n'y a absolument rien à résumer de cette rencontre, il faut la voir, la savourer, la disséquer.

Reste la question: pourquoi Texas Tech à la fin? Parce qu'il en faut bien un, mais encore? ça se joue sur quelques petits détails, mais au final, la défense des Texans aura eu raison du brio d'attaque des Zag's. ça se joue peut être sur une balle perdue de trop, une défense un peu trop laxiste de Perkins sur la dernière tentative de Moretti derrière l'arc, une erreur d'instinct du même Perkins sur la remise en jeu à quelques secondes du terme de la rencontre qui provoque une faute technique même si à cet instant du match Gonzaga était quand même pas vraiment bien embarquée....

La défense de Texas Tech ça a aussi et surtout sa capacité à ne pas accepter que les Zag's puissent s'imposer à l'intérieur où les Norvell, Clarke, Hachimura voire Tillie avaient vocation à s'imposer... Alors bien sûr on les a vu, beaucoup même, mais tout de même assez loin du cercle.
La qualité d'attaque de Texas Tech fut aussi d'appuyer là où la défense des Zag's posait souci, à l'image du match qu'a réalisé Mooney ou même celui de Moretti, mais aussi d'avoir été capable de s'appuyer sur Tarik Owens dessous là où il n'était pas supposer peser sur la rencontre....

Cette finale régionale aurait pu être la finale nationale, ça ne m'aurait pas choqué, j'ai vu bien des finales nationales qui n'arrivaient pas à la cheville de cette rencontre. Je ferais presque à présent de Texas Tech mon favori pour le titre final tant cette équipe me surprend, tant elle me paraît complet et savoir que c'est un jeune coach qui a découvert son métier sous l'aile de Bobby Knight qui accèderait au titre suprême alors même qu'il s'offre un premier Final 4 après juste quelques saisons comme head coach me ferait grandement plaisir...


Région Sud

Virginia (1)-Purdue (3)

Ce fut une rencontre serrée mais pourtant à différents visages....
Le premier fut celui d'un Purdue euphorique, profitant peut être de la victoire en prolongation sur Tennessee qui la poussait sur un niveau jamais atteint par la fac sous Painter... Une réussite phénoménale à 3 pts la conduisait rapidement à avoir 10 pts d'avance... Mais seulement 10 pts d'avance...
Car derrière Virginia ne s'affolait pas, défendait, courbait le dos, déroulait son jeu et petit à petit, au train, régulièrement, mis sa main sur la partie, son rythme, et l'euphorie de Purdue retomba...

Au point qu'on ne voyait pas d'autres issue que la victoire inexorable de Virginia, inévitable, plus complète, donc logique...

Seulement ça aurait été trop simple... Car en dépit du bloc de Virginia, un homme une nouvelle fois tint son équipe à bout de bras. Mais pas une partie de la seconde mi-temps... Non les 20 minutes. Sans baisser de pied... Et à lui seul, il faillit battre l'adversaire du soir... 42 pts, 10 tirs à 3 pts à plus de 50%, Carsen Edwards pourtant juste en milieu de second tour de mock draft actuellement fit un match référence mais n'offrit pas la victoire à son équipe.

Car Virginia malgré le jeune homme ne lâcha jamais. Elle a gagné indubitablement en force de caractère. Elle a appris à ne pas tricoter éternellement sur ses systèmes offensifs et à laisser ses talents s'exprimer. Sur ce match, ce furent surtout Jérôme et Guy qui se firent remarquer, mais c'est Diakaté qui lui permet d'arracher la prolongation et Deandré Hunter qui met l'ultime panier de la rencontre....

Rudy Bennett a été injustement critiqué la saison passée après l'upset du premier tour. Il a montré une sacré consistance en amenant une nouvelle fois sa fac à un titre en ACC mais bien davantage, la saison d'après, en s'offrant son premier Final Four. Ce n'est sans doute pas un basket révolutionnaire, mais c'est sérieux, propre, rigoureux, bien construit et fait désormais un peu confiance à la valeur des individualités qui compose son groupe talentueux.

visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » ven. 05 avr. 2019 0:48

Elite 8, journée 2

Région Est

Duke(1)-MSU(2)

Bon, ça ne s'est pas passé comme prévu et du coup j'ai repris 2 fois des nouilles...
J'ai suivi ce match dans des conditions un peu particulières, persuadé que MSU avait comme prévu (par moi...) perdu puisqu'ESPN n'avait rien trouvé de mieux que de laisser dans son accroche la photo des 3 dukies se congratulant....
En fait j'ai passé tout le match à me dire c'est où que MSU perd cette rencontre et c'est marrant j'ai trouvé plein de réponses...

Ce fut surtout en début de match que je me suis dit que MSU avait perdu cette rencontre. Quand à la faveur d'un très bon début et que contrairement au match précédent, MSU se créait pas mal d'occasions sur des positions ouvertes de faire le breack et là où on avait + 7 il y'aurait dû y avoir à minima + 13 (0/3 sur des tirs 3 pts totalement ouverts).

Puis lorsque Duke revint dans la rencontre par l'intermédiaire d'un 12-0... Voyant MSU à -9 avec 5 minutes à jouer avant la pause, je me disais qu'une nouvelle fois Izzo allait rater le coche, que le jeu qu'il préconise ne peut arriver à s'imposer à has been K; trop de passing game, ce qu'il faut c'est la percuter, la sortir de sa zone de confort et le passing game n'est pas assez physique pour cela... Pis il fallu bien voir qu'en fait Duke ne creusait l'écart que surtout grâce à deux tirs à 3 pts et qu'une fois recadrée l'équipe d'Izzo mettait un 13-0 du meilleur effet avant de rejoindre les vestiaires.

Il est plus difficile de résumer la seconde mi-temps car il n'y eut pas véritablement d'évènement notable avant la fin du match... J'avais de plus en plus de mal à trouver de raisons à la défaite de MSU, et ce qui me sautait de plus en plus aux yeux c'est que tous les ingrédients étaient réunis pour que Duke perde....Parce que contrairement à d'habitude, le jeu de MSU tenait le choc face à Duke, que le passing game très souvent inefficace permettait à MSU de faire la course en tête ou de ne jamais être décrochée. Et qu'à ce petit jeu, on sentit que Duke s'émoussait, car déjà éprouvée par son huitième deux jours avant, has been K tirait toujours sur les mêmes joueurs, à juste raison d'ailleurs car la moindre rotation aurait probablement conduit au décrochage de son équipe....

Mais l'élément à mon sens déterminant de la victoire de MSU c'est qu'Izzo est un renard, un tacticien hors pair à défaut d'être un coach génial... Comme son équipe était dans le coup, il ne convoqua pas de temps mort. Il les demanda sur les deux dernières phases offensives qu'elle eut à disputer pour la réussite quasi maximale de 5 pts... 5 pts qui firent repasser devant et pour la dernière fois de la rencontre les Spartans devant... Le deuxième temps mort et la mise en place du système conduisant à isoler Goins à 3 pts en faisant poser un écran sur son défenseur (Williamson) un petit modèle du genre...

Has been K eut moins de réussite... Lors de son dernier temps mort à 8 secondes du terme, il eut lui aussi à mettre en place un système... Sophistiqué et cornelien à la fois, il lui fallu choisir entre give the ball to Barett ou Williamson... C'est le premier qui fut choisit et obtint 2 lancers sur sa percussion... A 65% de réussite sur la saison, après avoir pas mal de réussite sur les deux précédents tours, ce qui devait se produire se produisit, il rata le premier...Et tout aussi étrangement réussit le second...

Ce qui conduisait à signer la fin pour Duke, on ne reprend pas le ballon à MSU avec 5 secondes à jouer... Après une bonne dizaine de défaites face à Duke, Izzo s'offrait seulement sa deuxième victoire devant ce programme, la plus savoureuse certainement. Improbable quand on sait qu'il avait perdu en plus son meilleur joueur 2 mois auparavant... Imagine-t-on trente secondes ce qu'aurait été la saison de Duke sans Williamson depuis la mi janvier?...


Région Mid West


Kentucky (2)-Auburn (5)

On a cru au départ qu'Auburn n'allait pas jouer la rencontre tant elle était méconnaissable et reléguée à un rôle de faire valoir. Elle semblait tétanisée par la blessure d'Okeke qui avait si grandement contribué à l'élimination de UNC mais qui depuis évolue en fauteuil, saison terminée...

Kentucky fit un premier breack après une dizaine de minutes et c'est alors qu'Auburn passa en mode on... Peu distancée alors qu'étant complètement à la rue et loin de ses standards, en revenant progressivement à son registre habituel, elle se mit à gêner considérablement UK.

Le match fut serré, alla en prolongation mais assez bizarrement, le dynamisme allait du côté d'Auburn qui l'emporta finalement assez logiquement

visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » ven. 05 avr. 2019 7:21

Final 4

C’est un Final 4 un peu particulier dans la mesure où il verra se confronter quatre coachs dont trois n’ont jamais évolué à ce niveau et un vieux briscard qui s’il arrive à son huitième Final 4 n’aura été titré qu’une seule fois en 2000 avec ce même programme… La seule fois d’ailleurs où j’avais pronostiqué le bon champion dès le début…

MSU (2)-Texas Tech (3)

Comme annoncé, Texas Tech m’inspire plus que MSU. La victoire de MSU est sans doute prestigieuse vu la hype entourant les dukies, mais j’ai trouvé les différents matchs des Texans beaucoup plus convaincants que les prestations des Spartans. Ceci étant dit, ce ne devrait pas être non plus une ballade…
Il y’a tout de même une chose importante qui influera certainement la rencontre, ce sera la capacité pour MSU à si ce n’est neutraliser, du moins contrôler la traction arrière de Texas Tech en la personne de Mooney et de Moretti. Elle a beaucoup d’influence dans le jeu d’attaque des Texans et l’une des clés de la victoire de MSU face aux dukies fut la capacité pour MSU d’avoir neutralisr Tre Jones alors que celui-ci n’arrivait à rien face à Cassius Winston/


Vitginia (1)-Auburn (5)

Je n’attendais plus Bruce Pearl à ce niveau. Il y’a une dizaine d’années, cela faisait partie du champ des possibles mais je n’y croyais plus. 10 ans de moins c’est ce Ruddy Bennett a, il a donné une autre envergure pendant les 6/7 dernières saisons à sa fac, il ne manquait plus que la consécration d’un Final 4.

Virginia partira légèrement favorite car au complet alors qu’Auburn sans Okeke n’est plus la même équipe, même si elle a trouvé les ressources pour se qualifier ici. Auburn a pourtant toutes les qualités pour ennuyer Virginia, mais depuis la seconde semaine du tournoi celle-ci a montré des qualités morales en forte progression.

Match ouvert en perspective.

visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » mar. 09 avr. 2019 1:00

Final 4

Virginia (1)-Auburn (5)

Ce fut un match relativement serré où le résultat se joue à vraiment peu de choses.
Comme prévu, le jeu d'Auburn a plutôt pas mal gêné la défense de Virginia, les percussions ne réussissant pas des masses à l'équipe de Bennett, mais Virginia a tenu en défendant plutôt bien sur les tirs longue distance et surtout, surtout, en trouvant en Ty Jérome le joueur pour poser le plus de problèmes à la défense d'Auburn, tant par sa qualité d'organisation que par la justesse de sa sélection de shoots longue distance.

La seconde mi-temps fut elle assez différente. Rudy Bennett avait compris qu'en subissant comme elle l'avait fait en première mi-temps, Virginia ne s'en sortirait grâce au seul Jérôme... Du coup la défense des Cavaliers monta d'un cran mais également de l'autre côté, elle ne se reposa plus sur le seul Jérôme mais fit la part belle à Deandre Hunter pour aller défier la défense d'Auburn sous le cercle. Patiemment, mais sûrement, la qualité de jeu pris le pas sur le rythme de cette rencontre et à la faveur de deux flèches derrière l'arc, prit 10 pts d'avance...

10 pts, 5 minutes à jouer, un score en 50 pts, comme beaucoup, je me suis dit que le match était plié...

Bah pas du tout...

Comment Auburn retourna-t-elle la rencontre à son avantage? Par une énorme bourde de Ty Jérôme déjà qui frustré de ne pas avoir obtenu une faute sur son attaque précédente commit la 4ème ridicule en zone arrière sur son adversaire...
C'est là qu'on a pu voir toute l'importance de sa présence à la mène de Virginia, car même si Clark ou Guy peuvent conduire le poste 1, sous pression, ils furent vraiment en souffrance...
Comme par ailleurs Auburn pouvait profiter de la moindre pression défensive de son adversaire, là où on s'imaginait un écart de 10 pts impossible à combler, il le fut en fait en moins de 2 minutes...
Jérôme revint bien dans la partie, mais le mal était fait, l'euphorie avait ressaisi cette équipe d'Auburn et il n'était plus question qu'elle lâche la partie après avoir passé un 14-0 à Virginia en 5 minutes....

Sauf que là encore planté! Nantie de 4 pts d'avance, elle concéda une première flèche de Guy à 7 secondes du terme... Et comme sur la série de lancers qui suivit, elle en rata 1, elle se trouva à la merci d'un dernier tir à 3 pts... Elle commit 2 fautes sans conséquence (pas dans le bonus), mais sur l'ultime tentative de Virginia avec 1,5 secondes à jouer, elle concéda une faute donnant 3 lancers à Guy...

Quand je disais plus haut que Virginia avait gagné la saison dernière de grandes qualités morales, on se doute de ce qui se passa sur les 3 lancers...


Michigan State (2)-Texas Tech (3)

Ce fut un match de très bon niveau, pas beaucoup d'envolées sans doute, mais sur le plan basket très complet...

MSU commença très fort extérieur grâce à Mc Quaid extérieur et sut parfaitement cadenasser Culver, mais de l'autre côté Texas Tech neutralisa totalement l'attaque des Spartans en empêchant toute position intérieure de se développer. Alors qu'au contraire, elle arrivait à positionner dans la raquette ses intérieurs qui lui permirent de ramener des points facile.

On ne peut pas dire qu'il y eut vraiment de break dans cette première mi-temps, mais quand même le sentiment qu'en muselant l'une des principales forces de MSU dessous, Texas Tech avait plutôt l'ascendant du rythme de cette rencontre.

C'est d'ailleurs ce qui se passa en seconde mi-temps, à un moment d'ailleurs assez bizarre, puisque c'est au moment où l'un de ses intérieurs se blessa et donc qu'elle pouvait être mise à mal dans un secteur qu'elle dominait, qu'elle fit un premier éclat. Grâce à Mooney, auteur d'un très gros passage qu'on cru définitif à +13, un peu comme dans le match face à une autre équipe de la Big 10, Michigan...

Mais MSU eut plus de répondant que son adversaire direct... D'abord de son propre fait, car il est fort possible que Texas Tech se soit cru irrésistible alors qu'elle profitait de la réussite de son meneur mais oubliait qu'il fallait diversifier son jeu... Or petit à petit son jeu offensif devint plus stérile, pendant que MSU commençait à capitaliser à l'intérieur, soit sur des tirs réussis soit sur des lancers qu'elle alla chercher...

Revenue à 1 pts avec 2 minutes à jouer, là où l'on pensait le match plié 7 ou 8 minutes auparavant, on se dit que c'était maintenant MSU qui avait pris l'ascendant et qui allait coiffer sur le poteau les Texans...

Sauf que sur un temps d'Izzo, dont avait vu l'importance dans la rencontre face à Duke, temps mort censait faire revenir à la hauteur des Texans, les consignes furent mangées par Cassius Winston moins inspiré (mais sûrement parce que mieux défendu aussi) que face à Duke prit en flagrant délit d'écran en mouvement...
Comme derrière Culver mit son premier panier à 3 pts de la rencontre, même si le match n'était pas totalement terminé, à 2 possessions à 3 pts et 90 secondes à jouer la tâche devenait difficile pour MSU.... Trop difficile.....

Firebat
All Star
Messages : 1797
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005 23:08

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar Firebat » mar. 09 avr. 2019 1:24

visiteur a écrit :Final 4

Virginia (1)-Auburn (5)

Elle commit 2 fautes sans conséquence (pas dans le bonus), mais sur l'ultime tentative de Virginia avec 1,5 secondes à jouer, elle concéda une faute donnant 3 lancers à Guy...



Y a quand même une invraisemblable faute d'arbitrage sur la dernière remontée de balle.


visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » mar. 09 avr. 2019 1:47

Finale

Virginia (1)-Texas Tech (3)

Il va y avoir dans quelques heures un nouveau coach champion universitaire. Il sera quadra, mais pas jeune quadra, aura déjà roulé un peu sa bosse en NCAA et aura probablement plein d'avenir sachant que l'on peut devenir assez vieux dans cette profession particulière même si certains auraient dû prendre leur retraite depuis une bonne quinzaine d'années...

Tony Bennett qui frise la cinquantaine a fait plus parlé que Chriss Beard qui n'est head coach que depuis peu. Le premier est en vue depuis le début-milieu de la décennie, le second a surtout fait parler de lui la saison dernière en amenant sa fac à une inattendue place à l'Elite 8 et avait été la seule équipe à avoir quelque peu inquiété un Villanova futur champion en mode avion de chasse sans équivalent dans le tournoi final 2018.

Il me semble que Chriss Beard tient la corde pour obtenir son premier titre national. Le parcours de Texas Tech est me semble-t-il plus consistant que celui de Virginia. Avoir dominé Buffalo au second tour de la façon dont ça a été fait, puis Michigan et avoir sorti au cours du meilleur match de ce tournoi une très belle équipe de Gonzaga qui pouvait prétendre au titre me paraît plus convainquant qu'avoir certes sorti les très belles équipes d'Oregon, Purdue, puis d'Auburn.

Les deux équipes ont l'avantage par rapport à leurs adversaires malheureux des demis d'évoluer au complet. Qui dit que la finale n'aurait pas été totalement inversée si MSU et Auburn avaient pu disposer de Langford et Okeke dans leur effectif respectif?

Sur le plan du jeu, on a affaire à deux équipes aux vocations défensives mais qui ont su montrer autre chose qu'une belle défense. Virginia développe désormais un basket plus simple en attaque où si la recherche de la passe et de l'aboutissement du système est toujours recherché, on peut aussi aller sur des registres beaucoup plus courts où les qualités des individus sont recherchées pour faire la différence.
Après un début de saison poussif, l'attaque de Texas Tech a beaucoup progressé, là où on ne voyait que Culver en novembre, aujourd'hui 5 ou 6 joueurs peuvent réellement apporter leur contribution.

Il me semble que défensivement Texas Tech est meilleure, car une défense ne se mesure pas aux points concédés mais à sa propension à mettre en difficulté son adversaire. Or Virginia me semble-t-il a davantage de difficultés à tenir les percussions, elle donne souvent le sentiment de manquer de qualités athlétiques qui peuvent faire défaut.

Il reste un moins un peu en dehors du basket... Virginia semble en mission depuis le début du tournoi, soucieuse de rédemption suite à la gifle historique reçue par l'élimination face à un seed 16. Honte absolue qui a rejailli fort injustement sur une programme et un coach de qualité, même s'il ne les a pas toutes... Cette envie de revanche se traduit par une confiance qui habite l'équipe, cette capacité à ne jamais douter et à avoir gagné des matchs sur le fil.

Or dans sa dernière rencontre, il me semble que Texas Tech a quelque peu flotté face à MSU, sans conséquence, mais elle a semblé perdre le fil de son basket dans des minutes importantes... A voir ce que tout cela peut donner dans l'un des événements les plus médiatiques de l'année....

visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » mar. 09 avr. 2019 1:49

Firebat a écrit :
visiteur a écrit :Final 4

Virginia (1)-Auburn (5)

Elle commit 2 fautes sans conséquence (pas dans le bonus), mais sur l'ultime tentative de Virginia avec 1,5 secondes à jouer, elle concéda une faute donnant 3 lancers à Guy...



Y a quand même une invraisemblable faute d'arbitrage sur la dernière remontée de balle.



Comme je ne l'ai pas vu avant d'avoir visionné le ralenti, j'ai préféré ne pas en parler... :wink:

Firebat
All Star
Messages : 1797
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005 23:08

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar Firebat » mer. 10 avr. 2019 22:09

Une finale qui a surtout valu :
- par l'intensité des 2 défenses qui ont mutuellement écrasé les attaques, rendant le match brouillon au possible
- la force mentale des 2 équipes qui ont enchainé les gros gros tirs dans les 10 dernières minutes du temps réglementaire, malgré les défenses et les prises de décisions parfois (voire souvent) des plus discutables

visiteur
All Star
Messages : 3686
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » lun. 15 avr. 2019 0:04

Finale

VIrginia (1)-Texas Tech (3)

Quand au début du tournoi final, il fut révélé que Sir Charles (Barkley) avait misé sur Virginia pour remporter le tournoi, il semblerait que tous les Etats-Unis aient pouffé sur son inconséquence... Là, où sans la moindre vergogne, plus d'un bracket sur 2 misait sur Duke ce dont on pouffera longtemps, moi le premier, sortir Duke à l'Elite 8 fut à peu près le seul bon choix de mon bracket 2019...

Une finale avec deux équipes développant une même philosophie, ça ne donne pas nécessairement de supers matchs... Le plus beau match de ce tournoi restera pour moi la rencontre entre Gonzaga et Texas Tech, mais contrairement à l'idée que je m'étais faite, ce n'est pas le vainqueur de cette rencontre qui fut couronné une semaine plus tard... Il s'en est fallu certes de peu mais de beaucoup à la fois...

De peu, parce que c'est la première fois depuis 2008 et le super match entre Kansas et Memphis qu'une finale va en prolongation... De beaucoup, parce que si on regarde le nombre de minutes où Virginia a été devant, cela doit représenter environ 90% de la rencontre....

Est-ce Texas Tech qui a raté sa finale ou Virginia qui a mieux su la contrôler que ses autres adversaires jusque là? Probablement un peu des deux... Les deux équipes avaient misé sur la neutralisation des forces offensives de l'adversaire, ce que Virginia réussit beaucoup mieux que Texas Tech. De Culver, Mooney ou Moretti, on ne vit strictement rien en première mi-temps, alors que de l'autre côté, si Hunter et Diakité pointaient aux abonnés absents, Jérôme et Guy savaient se rappeler aux bons souvenirs de la défense de Virginia. Y'eut-il un aspect psychologique également à la façon dont les équipes sont rentrées dans la partie? En tout cas, à voir évoluer Texas Tech dans les 10 premières minutes de cette rencontre, j'ai franchement eu l'impression d'être revenu 3 mois en arrière où l'équipe ne savait pas planter un pion quand Culver n'alimentait pas le scoring.... Si Francis et Edwards n'étaient pas sorti du banc avec bonheur, on peut penser que la finale aurait été pliée dès la mi-temps... Mais sur de petits scores, si 10 pts semblent un fossé infranchissable, il suffit que d'un coup d'un seul les tirs longue distance se mettent à rentrer pour qu'il fonde comme neige au soleil, ce qui se passa dans les 10 dernières minutes..

Néanmoins, les tirs longue distance sont souvent des expédients dont vivent les mauvaises attaques, ce que Virginia prouva en reprenant les commandes de la rencontre, assez facilement d'ailleurs, et cette fois se libérant quelque peu de la neutralisation de ses intérieurs, Hunter trouvant beaucoup mieux la mire en seconde mi-temps, chose que fit également Culver pour laisser son équipe en mode survie...

On a longtemps pensé que Virginia en mode contrôle du tempo allait remporter finalement assez facilement la finale... Complètement raté.... Comme si elle avait conscience de passer à côté de quelque chose, Texas Tech se mit à retrouver l'allant offensif qui avait été le sien dans tout ce tournoi... Mais contrairement à la fin de la première mi-temps où ce sont surtout des réussites extérieures qu'elle revient roue dans roue avec son adversaire, là, elle s'appuya aussi sur un jeu beaucoup plus complet, fait certes de tirs extérieurs par Mooney et Moretti, mais également de belles percussions emmenées par un Culver de gala mais aussi par Francis et Edwards qui auront été ses joueurs les plus précieux dans cette finale....

A quelques secondes du terme de la partie, je me disais que finalement Texas Tech en jouant 10 minutes sur le registre qui fut le sien tout le tournoi final allait finalement la gagner de façon quelque peu usurpée... Encore raté.... Il était dit que Virginia avait un mental en acier inoxydable et Hunter par un dernier tir à 3 pts envoya les deux équipes en prolongation....

Il aurait fallu que je revois cette prolongation, voire les prises de risque qui ont fonctionné, celles qui n'ont pas marché pour essayer de conclure sur la victoire de Virginia... J'ai eu la flemme... Ce qui me reste de la vision de la rencontre, c'est que Texas Tech n'a pas poursuivi sur le registre de sa fin de temps réglementaire... Et comme elle fut dominée le reste de la partie dans un registre autre, il est normal qu'à la fin ce soit Virginia qui l'emporte....

Finalement on rejoint les esprits railleurs américains qui s'amusaient de voir Sir Charles pronostiquer Virginia là où tous les Etats Unis s'ingéniaient à trouver quand ce seed 1 over rated quitterait le bracket (moi j'avais pronostiqué ça à l'issue du match de sweet 16... :mrgreen: ). Les Américains avaient raison, Sir Charles est une pompe en basket, mais Sir Charles en revanche est un parfait connaisseur de l'esprit d'Hollywood et de Disney et il ne pouvait être autrement que ce qui fut fait aux Etats-Unis: le vilain petit canard humilié en 2018 ne pouvait que devenir la nouvelle place forte du basket universitaire en 2019 en lavant ainsi son honneur et en clouant le bec aux railleurs. Virginia fait un beau champion, sur le plan basket aura montré des évolutions dans sa façon de faire et c'est ainsi que Tony Bennett est grand....(il fallait bien terminer par un clin d'oeil à un immense talent quand on a cité les références sucrées qui précèdent :mrgreen: ...)