NCAA 2018-Tournois finaux

Modérateur : Modérateurs NBA

Avatar du membre
Firebat
All Star
Messages : 1710
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005 23:08

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar Firebat » dim. 25 mars 2018 23:09

Petite analyse du parcours de Loyola

Image

visiteur
All Star
Messages : 3529
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar visiteur » mer. 28 mars 2018 2:31

Elite 8

Région Sud

Kansas State (9)-Loyola-Chicago (11)

Un match auquel une fois de plus je ne m'attendais pas... Pas le résultat final dans un match dont on savait qu'il serait ouvert, mais le scénario. En fait, Loyola aura dominé de la tête et des épaules cette rencontre.
Passé une excellente entame, Kansas State est revenu petit à petit sur son adversaire. En défendant mieux. En étant plus intense. Mais justement, cette intensité lui a fait défaut, ou ne serait-ce tout simplement pas la capacité de Loyola à proposer suffisamment de diversité dans son registre offensif pour que sa défense se soit retrouvée somme toute impuissante? Difficile de faire la part des choses entre la quantité d'énergie laissée par Kansas State pour sortir UK et de son incapacité à avoir pu limiter l'attaque de Loyola.

Il n'y a donc pas eu cette fois de tir décisif, juste la consécration d'une équipe de sans grades, ce qui arrive périodiquement en NCAA, mais pas de façon fréquente... Passé les 2 premiers tours, il est très rare qu'un seed à 2 chiffres se retrouve vainqueur d'un tournoi régional et ait accès au Final 4. Les deux derniers à l'avoir réalisé, si l'on veut excepté le cas de Syracuse, seed 10, il y'a deux saisons, c'est VCU, seed 11 en 2011 et George Mason également en seed 11 en 2006.

Ces deux épopées furent sans lendemain pour ces deux facs, même si VCU s'est qualifiée depuis lors à plusieurs reprises pour le tournoi final. Son coach s'est recasée dans une fac au nom plus prestigieux, mais les résultats ne sont toujours pas là...

Loyola a montré quasiment à chaque match qu'elle ne dépendait d'un seul joueur. Dans ce dernier, c'est Richardson qui s'est particulièrement illsustré avec notamment un 6/7 à 3 pts qui aura beaucoup pesé derrière l'arc. Au match précédent c'est Townes, et celui encore avant Cluster.Mais au delà des individualités, c'est surtout collectivement que l'équipe est bien dans ses baskets, bien drivée, pas forcément super intense, mais sachant défendre...
Comme déjà vu, pour ce type de facs, ce sont surtout des histoires sans lendemains... On verra si on est dans cette ligne ou pas pour Loyola.
En revanche, quoique défaite, Kansas State semble être en mesure de réaliser une très grande saison en Big 12 la saison prochaine, la quasi totalité de ses joueurs devant se retrouver dans le roster.

Région Ouest

Michigan (3)-Florida State (9)

Florida State a tenu son rôle de finaliste régional. Elle aura bien ennuyé une équipe de Michigan beaucoup moins fringante que 48 heures auparavant... Il est vrai que son adversaire du jour aura défendu...
Michigan aura eu beaucoup de mal à faire l'écart si ce n'est brièvement en début de 2ème mi temps puisque jamais FSU ne lâcha la partie. Pendant ce laps de temps où Michigan avait monté l'intensité défensive, l'écart monta jusqu'a 11pts, mais FSU revint dans la rencontre et c'est sur la ligne des lancers que Michigan boucla la rencontre après une rencontre où elle fut bien challengée

visiteur
All Star
Messages : 3529
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar visiteur » jeu. 29 mars 2018 0:09

Elite 8

Région Est

Villanova (1)-Texas Tech (3)

Villanova rejoint donc pour la deuxième fois en l'espace de 3 saisons le Final 4. Ce n'est pas une surprise, c'était attendu après la démonstration de force des deux tours précédents. Ce qui l'est davantage, à mes yeux en tout cas, c'est que ça a été plus laborieux que prévu. Texas Tech aura fourni une belle résistance et assez bizarrement c'est surtout sur l'aspect défensif qu'elle aura tiré son épingle du jeu.

La grosse différence avec les deux matchs précédents c'est que Villanova n'a pas été souveraine dans le tir extérieur. Jour sans? Possible, mais à écouter Jay Wright rendre hommage à son collègue défait ressort sans doute de la politicaly correctness si anglo saxonne propre à ce type d'exercice médiatique, mais en y regardant de plus près pas que... Ce qui m'a perso frappé dans ce que j'ai vu, ce n'est pas tant d'avoir vu des joueurs de Villanova avec des défenseurs de Texas Tech sur leurs basket et forçant leurs tirs, mais beaucoup plus de ne pas voir arriver les ballons dans les mains du shooteur en rythme. Enfin, beaucoup moins. Là où la balle volait et faisait swich quelques secondes plus tard, à maintes reprises ce furent effectivement des shooteurs bien démarqués mais devant faire l'effort d'ajuster leurs shoots moins naturellement que dans les matchs précédents...

Et nécessairement, quand il y'a 4 à 5 tirs à 3 pts de moins réalisés, que les pourcentage est 20 pts inférieur que les matchs précédents, ça devient beaucoup plus ardu de se débarrasser d'une équipe qui a quelques arguments à faire valoir. Pas eu l'impression que les Texans pouvaient réellement gagner, mais surtout eut le sentiment que la marge qui me paraissait vraiment importante entre Villanova et ses futurs concurrents n'était peut être pas aussi importantes que celle que j'avais imaginé auparavant. Villanova sera peut être champion en 2018, mais ça ne me paraît plus que de l'ordre de l'hypothèse plus que de la quasi certitude....


Région Midwest

Kansas (1)-Duke (2)

Ce fut pour moi le match de cet Elite 8... Il y'eut absolument tout. Le suspense, l'intelligence tactique des deux coachs, deux des meilleurs rosters du pays.
Dans le genre certitude perdue, depuis une bonne quinzaine d'années que j'envoie ballader coach K, là j'avoue qu'il m'a bluffé... C'est pas la première fois que je vois Duke disputer des matchs aboutis, mais c'est la première fois de mémoire, que face à une équipe de valeur assez similaire à la sienne, j'ai pu sentir son apport tactique à une rencontre et que si Duke l'avait emporté, c'est à lui qu'il l'aurait dû...
Le choix des armes que le général en chef de Duke aura réalisé aura été de continuer sur sa lancée de la zone initiée face à Syracuse. Quoiqu'un tantinet différente et assez originale car ayant donné l'air de s'apparenter par moment à une... 4-1...
L'idée était d'éviter de donner à Kansas la possibilité de faire vivre de le ballon, de la cantonner en périphérie, de limiter ses prises d'intervalle généralement dévastatrices. Certes Duke concéda quelques back door d'école, mais au final cette tactique paya.
De l'autre côté, Kansas s'évertua elle à limiter l'impact de Baggley dans le jeu intérieur et y arriva finalement pas si mal en première mi-temps.

En début de seconde mi-temps, Kansas réussit à prendre le dessus sur son adversaire dans la création du rythme, elle se mit à trouver sur 3-4 séquences des intervalles qui lui ont permis de prendre en défaut la défense de Duke et de faire son plus gros écart du match à +7. Mais alors que je pensais qu'elle avait réalisé le plus dur, qu'elle lâcha sur la défense intérieure, il est vrai handicapée par les fautes de son intérieur mastoc, ce qui permit à Baggley et aussi à Carter de s'exprimer bien davantage à leur aise...

ll n'est pas possible de lister tous les tournants de la rencontre, quand il y'a 17 changements de leader au score, c'est dire si chacune des équipes fut en possibilité de faire basculer le match de son côté. En revanche, une autre certitude qui aura également basculé, c'est sur la fragilité mentale de Kansas... Quand j'ai vu Duke faire la course en tête à 180 secondes du terme de la partie, j'aurais mis ma main à couper que c'était elle qui allait gagner... Et tout bascula sur deux actions à la fin du temps réglementaire... La première fut quand sur la dernière possession de Kansas alors à -3, Mykailuk ajusta un tir à 3 pts propre, sans état d'âme qui rentra dans le cercle comme une évidence... La seconde, c'est lorsque Allen prit la décision de faire basculer la rencontre dans son camp en prenant seul la responsabilité du dernier shoot et que celui-ci échoua après avoir longuement hésité deux fois sur le cercle avant de ressortir... Il fallait voir le regard hagard d'Allen après cet échec pour sentir toute la frustration qu'il pouvait ressentir...

Duke ne se remit pas de cet échec. La prolongation fut quasi à sens unique. La confiance en soit, le figthing spirit avait définitivement changé de camp, pas le camp d'un match, mais le camp d'une tradition de ses deux facs, Kansas particulièrement ayant tant ressassé ses échecs passés. Le symbole de cette confiance de fut Newman, une nouvelle fois le fer de lance de Kansas, qui survola la prolongation, par ses lancers, ses shoots et surtout son drive conduisant à la 5ème de Carter.

Une victoire méritée à l'issue d'un grand match de basket, Kansas ne doit pas sa place au Final 4 par défaut, il lui a fallu sortir un très grand match pour éliminer Duke et plus que tout mettre ses tripes sur le parquet, ce qui pourrait être prometteur pour elle au tour suivant...

LGA
Sophomore
Messages : 129
Enregistré le : mer. 06 oct. 2004 13:36

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar LGA » jeu. 29 mars 2018 16:26

visiteur a écrit :Elite 8

Région Midwest

Kansas (1)-Duke (2)
...
Le choix des armes que le général en chef de Duke aura réalisé aura été de continuer sur sa lancée de la zone initiée face à Syracuse.
...


Ca faisait plus de 10 matchs que Duke était passé en zone (presque 95% de zone depuis le 11/02)

visiteur
All Star
Messages : 3529
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar visiteur » sam. 31 mars 2018 3:09

Final 4

En toute logique, le vainqueur de la partie droite du tableau devrait être le futur champion 2018. Deux seed 1 ayant survécu à leur région dans un contexte pas facile, deux des plus beaux rosters de l'année, deux des meilleurs coachs de ces 15 dernières années, tout ressemble à la finale avant la lettre...
Pourtant l'opposant du côté gauche ne sera pas à prendre à la légère, les rosters sont moins ronflants, mais les arguments basket tout aussi intéressants et cela ne reste qu'une rencontre de 40 minutes où les choses sont nécessairement ouvertes...


Michigan (3)-Loyola-Chicago (11)

En principe, ça devrait s'arrêter demain soir pour le cenderilla 2018... Les stats sont assez imparables... Les seed 11 arrivés à ce stade s'arrêtent en 1/2 finale...
Mis à part cette stat, on dira que la rencontre s'annonce équilibrée. Michigan est certes très porté sur le tir derrière l'arc avec ce que cela implique en terme de problématique si l'adresse est en berne, mais ne pas oublier que son jeu est surtout au top quand elle défend le fer et qu'elle peut développer la transition. Loyola me semble plus complète dans ces stratégies offensives, plus de diversité de jeu et défensivement pas forcément le secteur de jeu qui frappe chez elle mais pas non plus affligeant...
A voir donc si l'outsider déjoue la logique....


Villanova (1)-Kansas (1)

Comme déjà écrit, si je voyais Villanova champion, l'Elite 8 a nuancé un peu le pronostic que je me faisais... Parce que la marge de Villanova n'est peut être pas aussi importante qu'imaginé et que le Kansas de l'Elite 8 a vraiment montré un profil séduisant; séduisant, non pas parce que son niveau de basket aurait progressé, mais surtout parce que sa dureté mentale a passé un cap. Il lui a fallu être vraiment solide pour sortir Duke dans les derniers instants en ayant été menée à ce moment de la rencontre...
Villanova aura un petit avantage dans le jeu intérieur, mais Kansas a déjà montré qu'elle pouvait exister dans cet aspect du jeu quand elle faisait face à un adversaire très armé dans ce secteur du jeu alors que sa rencontre face à Seton Hall m'avait laissé sur ma faim.
Défensivement, les équipes ont des potentiels équivalents, ce sont des points forts pour chacune.
Collectivement, les deux basket se valent, c'est du très haut niveau universitaire, 2 des 5 meilleurs coachs universitaires actuels dans mon esprit.

Reste le facteur X, celui de la défaite de Kansas il y'a deux ans à l'Elite 8 face à cette même équipe de Villanova, sur le fil.. Qui de l'esprit de revanche ou de celui de précédent qui fait mal l'emportera dans l'esprit des joueurs?

visiteur
All Star
Messages : 3529
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar visiteur » lun. 02 avr. 2018 14:54

Final 4

Michigan (3)-Loyola-Chicago (11)

Ceux qui s'imaginaient que Loyola allait rééditer ce qui lui était arrivé en 1963 à savoir devenir champion universitaire en seront pour leurs frais... Il est arrivé au seed 11 2018 la même chose que ses prédécesseurs du 21ème siècle, une élimination nette et sans bavure au stade des 1/2 finales.

Loyola sera plutôt bien rentré dans la rencontre. A cela deux raisons essentielles, une équipe de Michigan cantonné offensivement au pilonnage au tir derrière l'arc sans grande réussite et une défense ayant du mal à empêcher Loyola de s'exprimer. Si le score n'enfla pas davantage que 7 pts à la mi-temps, Michigan le doit beaucoup à la performance de Wagner qui fut à peu près le seul à tirer son épingle du jeu offensivement dans la défense de Loyola...

Mais en seconde mi-temps les choses évoluèrent, pas de prime abord, il fallut attendre la 30ème minute environ pour revoir Michigan à hauteur de son adversaire. Mais ce fut un véritable krieg pour employer une expression de la nationalité du meilleur joueur de Michigan, cette nuit là... Un krieg qui fut certes facilité par les réussites derrière l'arc, mais ce ne fut pas non plus un bombardement type B52. Ce fut surtout une montée en intensité défensive vraiment très forte qui empêcha totalement Loyola de dérouler son jeu, permit à Michigan de développer sa transition derrière et qui fit qu'en à peu près 5 grosses minutes, on passa de -10 à +10...

Pas sûr du tout que ce type de scénario se reproduira ce soir...

Villanova (1)-Kansas (1)

Dans le genre pronostic à la con, l'idée que Texas Tech a posé des problèmes à Villanova, que Kansas est supérieur à Texas Tech, donc que Kansas a ses chances face à Villanova, le scénario de la rencontre a passé au flitox ce genre de bêtises...

Car de match il n'y eut pas vraiment.... Comment peut-il y' avoir un match quand il débute par un 22-4?...
En fait, le seul véritable intérêt de la rencontre, ça a été de se dire est-ce que Kansas peut revenir dans le match quand Villanova va cesser d'enfiler à 3pts?... Car contrairement à Texas Tech, la défense de Kansas ne put nullement arrêter la déferlante de shoot derrière l'arc... A 10/17 à un moment de la rencontre et "seulement" - 15, on se disait que Kansas pouvait espérer...

Mais il n'en fut rien... Même si en seconde mi-temps Villanova n'ajouta que 5 tirs primés aux 13 des 20 premières minutes, jamais Kansas ne put revenir dans le match. Plus le sentiment Villanova jouait à sa main, laissant parfois son adversaire revenir sous la barre des 15 pts, mais capable à n'importe quel moment de la renvoyer au delà de -20....

En matière de finale avant la lettre on a déjà vu mieux, Villanova était tout simplement beaucoup trop fort et Kansas dépourvu d'arguments face à cette équipe...

visiteur
All Star
Messages : 3529
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar visiteur » lun. 02 avr. 2018 23:32

Finale Nationale

Villanova (1)-Michigan (3)

La question du jour n'est pas vraiment qui va être champion cette nuit, mais plus va-t-il y avoir un match?...
Un peu dubitatif sur la réponse à apporter, dans la mesure où il faudrait déjà définir ce qu'avoir un match signifie... Si par exemple on a en tête que les 2 équipes soient au coude à coude à 5 minutes du terme de la rencontre, on peut avancer un certain nombre d'arguments pour se dire qu'il y'a peu de chances qu'il en soit ainsi...

Première série d'arguments, ce n'est pas la première fois que Villanova va rencontrer une défense très bien organisée. C'était déjà le cas en 1/8eme face à West Virginia.... On ne peut pas dire que les Mountainers n'aient pas existé, ils auront même plutôt bien tirés leur épingle du jeu pendant 30 minutes... 30, pas 35... Michigan a un profil proche mais pas totalement WVU compatible. Leur défense est surtout concentrée en zone arrière alors que WVU aime bien presser tout terrain ou 1/2 terrain.

Ensuite en terme offensifs, à supposer que la défense de Michigan arrive à contrarier les shooteurs de Villanova, ça va beaucoup dépendre de la capacité de Michigan à pouvoir placer sa transition de façon aussi efficace que dans les matchs précédents. Car Villanova ne sait pas faire que shooter, c'est aussi une excellente défense. Michigan a en revanche plus d'arguments à faire valoir que ne le pouvait WVU, le problème étant que ce sont surtout des arguments qui reposent derrière l'arc et qu'on a déjà vu Michigan un peu sec dans ce registre sur certaines rencontres. Et qu'il serait fort étonnant, que face à des intérieurs aussi intenses que ceux de Villanova sont, que Wagner puisse bénéficier du même espace d'expression qu'en 1/2....

Le facteur X? En fait, c'est la 35ème minute. Si Michigan arrive au coude à coude avec son adversaire à cette fatidique minute, alors tout deviendra possible... Car Villanova a dominé de la tête et des épaules depuis le début de ce tournoi tous ses adversaires, pourtant pas faciles. Qu'elle n'a plus de ce fait l'habitude de gamberger, de jouer sous stress. Tout le contraire de Michigan qui ne doit sa présence à ce stade qu'à un shoot miraculeux lors du second tour... Mais d'ici à atteindre la 35ème, la route risque d'être bien longue pour Michigan....

Avatar du membre
Gavia arctica
Hall Of Famer
Messages : 8362
Enregistré le : sam. 05 avr. 2014 10:18
Localisation : jura-sick-parc
Contact :

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar Gavia arctica » mar. 03 avr. 2018 9:57

79-62 pour les Wildcats...tu ne t’es pas trompé...
le viok masters...le seul où le ralenti est en direct...

I think Kloug...13112006...lili jolie...21646mvp

Plongeon first...yes can I...

https://nordicexploration.com/

visiteur
All Star
Messages : 3529
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar visiteur » sam. 07 avr. 2018 1:49

Tu es gentil, on ne peut pas toujours se tromper... :mrgreen:

Finale nationale


Villanova (1)-Michigan (3)

J'ai pourtant failli y croire... L'espace d'une dizaine de minutes... Non pas que Michigan puisse gagner la rencontre, mais qu'il puisse y avoir une rencontre... Parce que Michigan a très bien débuté la rencontre des deux côtés du terrain... C'était plus du côté de l'attaque qu'elle m'inquiétait cette équipe, et là, elle a vraiment super bien débuté... Des ballons qui vont dessous pour mettre en position Wagner qui débute de façon flamboyante, des shoots derrière l'arc bien travaillés qui rentrent, surtout de la percussion qui permet d'alterner le jeu et met en difficulté la défense de Villanova...

Comme de l'autre côté, la défense fait son taf, et même mieux que son taf à l'image d'un Brunson qui commence à s'agacer d'être en difficulté et peu en réussite, on se dit que, peut être, pourquoi pas, et qu'à -6, ça va peut être donné...

Et puis, un changement intervient côté Villanova, la rentrée de Di Vicenzo... Le genre de truc qui fait retomber d'un coup les illusions du match qui va être sympa à suivre... Il a à lui tout seul balayé la très belle organisation de Michigan... Pfff, difficultés extérieures? Allez zou, tirs à 3 pts... Difficultés intérieures?... Pfff, quelques drives bien placés pour conclure près du cercle... Difficultés à mi distance?.... Pfff, swich swich et encore swich dans le petit périmètre....

Un bon quart d'heures plus tard, Di Vicenzo avait inscrit 18 pts avant de rentrer aux vestiaires et le Villanova aux fraises du début de la rencontre avait 9 pts d'avance...

J'ai passé en accéléré le reste du match, n'ayant plus la moindre illusion sur le devenir de la rencontre... Trop haut, trop fort, trop bien organisés, j'ai rarement eu en 15 ans de basket universitaire le sentiment d'avoir vu une équipe aussi dominatrice que ce Villanova 2018.... Il y'a bien eu le Kentucky 2012 dans le genre, mais bon, c'était une armada de futurs NBAers et question jeu, assez pathétique... On n'ira pas jusqu'à dire que Villanova est une équipe de petits joueurs, il y'en avait de vrais bons, mais c'est surtout la qualité du basket pratiqué qui est à mettre en avant... Pas grand chose à dire, c'est juste, précis, fort des deux côtés du terrain, intelligent.

Ce qui m'étonne le plus dans ce succès de Jay Wright c'est son cursus depuis la quinzaine d'années qu'il est à la tête de cette fac. Très bon coach, ça fait un moment que plus grand monde n'en doute en dépit de résultats peu marquants. Il lui aura fallu attendre 2009 avant d'atteindre ce stade, toujours une étape importante la participation à un Final 4, avec une équipe qui était le reflet de sa griffe: de très bon arrières, gros shooteurs derrière l'arc, avec de la qualité organisationnelle bien huilée tant défensivement qu'offensivement, un jeu beaucoup basé sur la transition et peu de joueurs intérieurs.

Trop courte pour véritablement rivaliser en 1/2 face au futur champion de l'année, UNC, avec une véritable armada cette année là, Villanova avait disparu un peu des écrans radars depuis lors, ayant fait le choix de rester fidèle à la Big East, explosée façon puzzle en 2013/2014, au lieu de se servir de ce Final 4 comme d'un tremplin.... Certes, elle fut souvent très bien classée dans les tournois finaux, ayant eu à plusieurs reprises des seed 1 mais elle fut le plus souvent cueillit par des équipes de bric et de broc... Une candidature de témoignage, montrer que la Big East vit toujours....

Et puis vint 2016...Changement de philosophie, introduction dans le jeu d'intérieurs dont le rôle n'est plus que de gober des rebonds défensifs et ressortir exterieur en phase d'attaque mais aussi de participer au jeu.... Et là bingo, titre national, le premier depuis 1985. Il n'aura pas fallu attendre 31 ans de plus pour revoir un Villanova étincelant... Juste 2 saisons... Ce ne sera pas un back to back que seuls coach K réussit au début des années 90 ou Billy Donovan au milieu des années 2000. Mais à part ces deux facs (Duke et Florida), seule Kentucky drivée par 2 coachs différents réussit à remporter 2 titres en 3 ans. Autant dire que Wright va voir sa côte monter en flèche et la facilité démontrée par Villanova dans ce tournoi peut laisser présager d'autres victoires dans un futur proche.

Avatar du membre
Firebat
All Star
Messages : 1710
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005 23:08

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar Firebat » sam. 07 avr. 2018 21:36

visiteur a écrit :Autant dire que Wright va voir sa côte monter en flèche et la facilité démontrée par Villanova dans ce tournoi peut laisser présager d'autres victoires dans un futur proche.


titre un peu grandiloquent pour cette analyse de la finale :mrgreen:

Image

MatthieuditTP
All Star
Messages : 2581
Enregistré le : sam. 13 avr. 2013 0:25

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar MatthieuditTP » lun. 06 août 2018 12:22

Salut les gens, à la JL Bourg on vient de recruter Kerem Kanter. Je voulais savoir si vous pouviez m'en dire plus sur ce joueur ? Sachant que vous devez suivre la NCAA plus que moi !

visiteur
All Star
Messages : 3529
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: NCAA 2018-Tournois finaux

Messagepar visiteur » dim. 02 sept. 2018 0:51

Désolé de ne pas trop pouvoir te donner d'infos....
Il jouait dans une fac assez bien côtée, pas toutefois dans les meilleures conférences de l'Etat, mais juste derrière et où évolue une fac qui désormais a la hype à savoir le champion en titre Villanova...

C'est d'ailleurs l'un des adversaires les plus redoutables de Villanova dans sa conférence, même si Villanova l'aura battue 2 fois en saison régulière, mais elle aura su se montrer plus régulière ce qui lui aura permis d'obtenir un seed de favori (1), mais elle n'arrive pas à confirmer au tournoi final (sortie dès le 2eme tour).

Pour des raisons qui me sont inconnues, la Big East n'est pas diffusée sur ESPN, donc très difficile d'apercevoir cette équipe en saison, et comme sortie très tôt au tournoi final, aucun souvenir d'elle...

Ce que montre les stats du garçon, c'est que dans ce contexte, pour sa dernière année, il avait toute sa place. Il semble avoir un bon potentiel offensif, en revanche en terme de temps de jeu, il n'avait l'air que d'être 6ème homme (pour quelles raisons?)

Gros avantage pour un rookie, il connaît le contexte européen et s'est rapproché de chez lui...