[NCAA] Saison 2014-2015

Modérateur : Modérateurs NBA

Hugues Marcel
All Star
Messages : 2346
Enregistré le : dim. 21 mars 2004 11:34
Localisation : Sèvres

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar Hugues Marcel » mar. 31 mars 2015 21:53

Bin alors bvisiteur. Pas un p'tit récap sur Louisville/MSU et Duke/Gonzaga ? Bah alors... Kestufou ?
http://www.facebook.com/pages/Enseigne-Sportive/73812123173?ref=search
"Ce sont des jeunes du club qui ont pensé au logo pendant le stage des vacances de Paques" - Un de St-Vallier

visiteur
All Star
Messages : 3295
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar visiteur » mar. 31 mars 2015 23:12

Bah déjà ça prends du temps de mater les matchs, ensuite, ma verve pourtant exceptionnelle je te l'accorde ne me rapportant pas de quoi me nourrir, je dois aller gagner mon pain à la sueur de mon front chez mon rapia d'employeur et enfin, faudrait déjà parler de la journée de samedi avant celle de dimanche.... :mrgreen:

Wisconsin (1)-Arizona (2)

Bon bah, ce fut épique... :mrgreen: Le genre de match qu'il faut voir et dont les mots ne servent pas à grand chose. Arizona a pourtant monter le registre question niveau de jeu, mais ce ne fut pas suffisant... D'ailleurs je me demande si la moindre équipe pouvait avoir une chance de l'emporter face à ce Wisconsin là, totalement retrouvé par rapport à la saison régulière.

Deux petits bémols cependant... Le premier, c'est qu'au final l'écart n'est pas énorme et si Arizona était rentré bille en tête dans la rencontre au lieu de se prendre un 10-2 initial, ça aurait pu peser lourd....
Le second, c'est que Wisconsin a joué sur un registre offensif pianotant essentiellement sur deux joueurs, Dekker et Kaminski... Bon, c'est sûr, quand ils évoluent sur ce registre, c'est pas tellement la peine d'aller en chercher d'autres... On peut aussi se dire qu'ils avaient des réserves à faire donner au cas où...

Enfin, en dépit de la réussite exceptionnelle à 3 pts en deuxième mi-temps, jamais eu l'impression justement qu'elle était exceptionnelle cette réussite. Des gars parfaitement décalés, qui sont doués au shoot, qui reçoivent des ballons en rythme parfaitement démarqués par les systèmes et qui finalement ont la même réussite qu'a l'entrainement. Ce n'est pas la défense en face qui n'est pas bonne c'est juste les systèmes qui sont parfaitement exécutés, travaillés, récités les yeux fermés par un groupe qui arrive à maturité que toute défense finalement apparaît presque comme parfaitement inutile... Enfin, presque... Et puis, bon, le dernier de Dekker est quand même sacrément culloté... :mrgreen:

En face, c'est pourtant très fort, c'est certes moins mur avec un peu moins de vécu collectif, mais ça joue bien, terriblement bien, avec sans doute un Mc Connell moins tranchant qu'à l'accoutumée, mais la défense de Wisconsin n'y est pas pour rien... Bref un vrai moment de bonheur....

UK (1)-Notre Dame (3)

Et dans la foulée, pour le même prix, un deuxième... :mrgreen:
Bon allez, un peu d'auto flagellation...
Suffisamment critiqué Mike Grey dans un passé récent....
Mais j'avais des motifs, il m'a foiré un nombre incalculable de bracket ce c..... :mrgreen: Juste de la légitime défense! Et du coup, il m'a encore foiré celui de cette année.... :roll:
J'avais l'habitude de la tactique de Grey... Une saison régulière où on évite soigneusement de trop jouer les gros bras... Enfin quelques uns quand même, mais de préférence à domicile, ça permet de faire meilleur genre pour gagner.... On choppe un top seed pour le tournoi final et hop, on fait un tour, parfois deux et on se fait virer...

ça a bien failli faire la même histoire cette saison, il s'en est vraiment pas fallu de beaucoup pour que Butler renvoie cette équipe à son passé indélébile, ça m'aurait bien fait marrer et j'aurais une fois de plus déverser ma bile sur ses pseudos experts qui faisaient leur gorge chaude devant ce merveilleux basket d'attaque...

Sauf que..

Sauf que face à Kentucky, il est difficile de dire que le système offensif de Notre Dame n'avait pas de la matière en face... Difficile de faire pire que ces 10 enragés élevés à sauter sur tout ce qui bouge par Callipari... Faut dire que les bougres, s'ils ne récupèrent pas le ballon et qu'ils n'enchaînent pas de la transition derrière pour la catapulter sauvagement dans le cercle, ils n'ont pas grand chose à proposer sur 1/2 terrain...

Ben face à ces bulldogs, Notre Dame a tenu. A fait même mieux que tenir. Elle a totalement su dérouler son jeu habituel, sans complexe, allant même dominer Kentucky dessous, qui l'eut cru?.... Pas moi en tout cas.... Son jeu habituel? Bah il faudrait être sacrément de mauvaise foi pour dire qu'il n'a pas de charme, du passing game, de la variété de jeu, 4/5 joueurs capables à tout moment de déstabiliser une défense, mais cette fois, pas de la défense de danseuse, de la vraie, de la dure, ce qui montre, enfin, toute la qualité dudit système.

Là encore, c'est inutile de faire le résumé du match, les moments de retournement, les clés qui expliquent finalement la victoire de Kentucky, faut voir le truc
Enfin, si, deux trois trucs

C'est pas le jeu qui fait perdre Notre Dame, elle a dominé son adversaire de la tête et des épaules. C'est peut être ridicule, mais si Notre Dame n'avait pas raté 3 lancers dans les 5 dernières minutes, c'est elle qui serait au Final 4....
Seconde chose, Kentucky ne sait pas faire grand chose que de la transition après sa pression défensive étouffante... Pas grand chose, mais quand même 2-3 trucs, genre positionner Towns en poste bas et l'envoyer 8 fois sur 10 marquer 2 pts... Genre aussi prendre quelques shoots à 3 pts de loin....

Genre aussi et surtout résister à la pression de l'ultra favori qui sait les sarcasmes qui vont l'attendre si jamais il perd ce match face au petit poucet sans référence... C'est peut être ça finalement ce qui aura été le plus dur pour Kentucky et pour cette équipe, en rejoignant le F4, le plus dur est peut être finalement fait....

visiteur
All Star
Messages : 3295
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar visiteur » ven. 03 avr. 2015 10:23

Louisville (4)-MSU (7)

Un match moins agréable à regarder que les deux précédents, un jeu moins flamboyant, des rosters moins ronflants aussi, mais un match qui a valu par ses adaptations tactiques, son suspens.

Louisville a mieux engagé les débats, sachant s'appuyer sur son secteur intérieur pour faire la différence, en particulier via Harrel. Défensivement MSU n'y était pas du tout, en cela le début de match ressemble beaucoup au match face à Oklahoma, c'est à dire un match où MSU n'arrive pas à contrer les points forts de son adversaire. En attaque, également pas terrible, beaucoup de choses passent par Trice et une nouvelle fois le secteur intérieur peine à donner sa mesure. Mais c'est surtout défensivement que MSU était à côté de la plaque, elle ne pouvait prétendre gagner ce match en restant sur les bases de 40 pts concédés en une mi temps.

Ce qui est assez drôle, c'est que finalement tout ça Izzo le savait avant le match. Ses joueurs aussi. Ce qui est encore plus drôle, c'est qu'il suffise d'1/4 à la pause pour régler tous les soucis... Car la seconde mi-temps partit sur de toutes autres bases... Harrel? Disparu des écrans radar, totalement annihilé par la défense de MSU. La transition de Louisville? Dure aussi de la placer... Conséquence directe? MSU revient au score, progressivement, mais de façon finalement logique, implacable, car cette fois c'est elle qui dicte son tempo, place ses points forts et empêche Louisville de placer les siens... Louisville ne résista que grâce à la resurrection de son aile, à savoir de Blackshear très discret ces derniers temps et qui sut faire un malheur pour empêcher les siens de sombrer... Rozier a pas mal été critqué pour sa gestion de la rencontre, mais force est de constater que lui n'a pas fui ses responsabilités. Ou plus exactement, comme les deux équipes avaient la même problématique de qualité de roster, quand un joueur majeur est limité par l'adversaire dans ce type d'équipe, soit un autre joueur sort du lot (généralement un inconnu) soit l'équipe sombre. Là c'est Blackshear qui par son efficacité en attaque a permis à Louisville d'arracher la prolongation.

La prolongation n'a pas véritablement été vécue comme un élément miraculeux par l'une ou l'autre des équipes. Certes MSU pouvait s'estimer heureuse de l'obtenir car elle pouvait perdre ce match aux lancers sur la dernière action, mais d'un autre côté Louisville avait réalisé un gros coup de rein dans les derniers instants du match pour revenir sur MSU. Elle était donc finalement assez logique et les 5 minutes supplémentaires n'ont pas marqué de rupture par rapport à la logique de la seconde mi-temps.... C'est donc logiquement que MSU l'a au final emporté dans cette rencontre, Izzo ayant su faire valoir plus de solutions dans le jeu de son équipe que Pitino.

Cette place au F4 est une nouvelle récompense pour un tacticien hors pair qui avec des équipes de bric et de broc obtient des résultats fantastiques au fil des saisons...

Duke (1)-Gonzaga (2)

De tacticien hors pair, là il ne saurait être question... :mrgreen:
D"équipe de bric et de broc non plus d'ailleurs.... :roll:
Là ce sont deux des meilleurs rosters de la saison qui se sont affrontés et au final le meilleur des deux l'a emporté....
Que dire de cette rencontre?
Duke est déjà beaucoup mieux rentré dans le match, Gonzaga s'avérant incapable dans un premier temps de lui poser le moindre problème... 14 pts marqués en moins de 5 minutes, on devait être à 23 après 10 minutes, Duke déroulait tranquille son jeu et un matelas d'une petite dizaine de points. On voyait du Gonzaga comme on voit cette équipe depuis 10 ans, incapable de durcir le jeu...

Et pis... Il y'eut l'arrivée du fils Sabonis sur le parquet...Le garçon a cette qualité que peu de joueurs de Few ont: il est très intense... Et forcément, ça finit par rejaillir sur son équipe. Et s'il y'a bien une chose à laquelle coach K est incapable de s'adapter,c'est à cela, quand en face on monte l'intensité, il se liquéfie littéralement et généralement Duke finit par perdre...

Mais coach K a aussi quelques qualités et à défaut de les trouver en défense il peut en trouver quelques unes en attaque... Le problème de cette alternative, c'est qu'il faut que l'adversaire soit complice de cela en étant lui même faible... Quand c'est Gonzaga en face, ça passe, je ne suis pas du tout certain que si le comité avait choisi Arizona comme seed 2 à lui faire croiser qu'on serait arrivé au même résultat... Mais soyons juste, le comité n'avait pas choisi le seed 2 pour faire de l'ombre à Duke mais le seed 3 qui a eu la très bonne idée de se faire virer dès le premier tour pour permettre à Duke d'arriver au F4 sans trop de difficultés...

L'ajustement tactique de coach K alors que Duke en début de seconde mi-temps perd le contrôle du match et se retrouve mené? En fait, le constat est assez simple à faire. Une fois de plus, la densité intérieure de Gonzaga montre qu'elle est bien supérieure à ce à quoi Duke peut prétendre. Une nouvelle fois, le choix de Few fut de limiter l'impact d'Okafor, ce qui fut globalement bien réalisé. Inutile donc de rivaliser avec ce pour lequel on est inférieur... Ce qu'il faut c'est dominer son adversaire de façon plus abrupte dans un autre secteur du jeu où lui se révèle friable et si possible encore plus friable que celui sur lequel on l'est. Ce secteur, c'est l'extérieur. Si l'efficacité de Gonzaga est forte jusqu'à 2-3 mètres du cercle, dès qu'on est au delà, sa défense est du fromage blanc.... Or quand on dispose de la qualité des joueurs dont dispose coach K, il est très facile de faire du beurre à partir de ce fromage blanc....

Et c'est donc ce qui fut fait... Soit effectivement en organisant le jeu sur du tir extérieur relativement peu contesté, et la qualité des snipers de Duke étant ce qu'elle est facile de savoir quels seront les dégâts; soit pour varier le jeu, permettre à un intérieur relativement mobile de s'exprimer dans le périmètre d'avant cercle, ce que sut faire Winslow de façon redoutable. Gonzaga n'a pas perdu la bataille de l'intérieur, mais a été incapable de limiter la qualité de jeu des extérieurs de Duke.... A partir de là, le résultat ne pouvait être que largement logiquement favorable à Duke...

ciao tutti
All Star
Messages : 3927
Enregistré le : dim. 28 mai 2006 16:17

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar ciao tutti » ven. 03 avr. 2015 11:27

merci pour ces résumés! je me demande si je vais pas chercher après le match Duke-Gonzaga... :-)
y en a qui comprennent vite mais faut leur expliquer longtemps...

Hugues Marcel
All Star
Messages : 2346
Enregistré le : dim. 21 mars 2004 11:34
Localisation : Sèvres

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar Hugues Marcel » ven. 03 avr. 2015 14:44

Hé visiteur... Toi qui est un "fan" de Duke. :mrgreen: Tu as vu le doc ESPN dont il parle dans basket Hebdo : "I hate Christian Leattner" ?
http://www.facebook.com/pages/Enseigne-Sportive/73812123173?ref=search
"Ce sont des jeunes du club qui ont pensé au logo pendant le stage des vacances de Paques" - Un de St-Vallier

visiteur
All Star
Messages : 3295
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar visiteur » ven. 03 avr. 2015 16:30

Non j'ai vu qu'on en parlait sur ESPN mais je n'ai pas eu la curiosité d'aller voir ce dont il retournait...

Attention, c'est le Duke post 2004 on va dire que je moque, il n'est pas question pour moi de remettre en question la valeur de coach K et de ce qu'il a fait dans les années 80 et 90. C'est l'un des plus grands coachs universitaires. Le soucis c'est que ce Duke là je n'ai jamais véritablement eu l'occasion de le voir évoluer... Et coach K a aussi cette qualité, c'est que même si aujourd'hui il est nettement en retrait sur ce qui se fait de mieux en matière coaching universitaire (en tout cas à mon sens), il ne s'est pas pour autant "gomézifié"... :mrgreen: Avec un super roster, il n'a pas gâché, même à près de 70 balais, dont acte...

visiteur
All Star
Messages : 3295
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar visiteur » sam. 04 avr. 2015 22:07

Final 4

La logique voudrait que les deux meilleures équipes sur le papier se retrouvent lundi soir sur le parquet... wisconsin et MSU peuvent-ils inverser une logique qui jusque là est plutôt pas trop mal respectée...

Duke (1)-MSU (7)

Avec le même seed que UConn l'an passé, avec un roster relativement équivalent en terme de qualité, Tom Izzo peut-il réussir le tour de force réalisé l'an passé par le jeune Kevin Olie?
Plusieurs éléments me poussent à croire que non, et que Duke et son basket morne vont arriver en finale... Snif... :lol:
Il y'a d'abord une chose étonnante, c'est qu'Izzo, pourtant doté d'un palmarès beaucoup plus ronflant sur les 10 dernières années que son vis à vis qui depuis longtemps collectionne les non résultats, Izzo donc est souvent dominé par son vis à vis en match up... J'ai jamais trop bien compris la raison... :mrgreen: Pas une question de qualité d'équipe, Duke n'a plus de super équipe depuis longtemps maintenant et cette saison marque une véritable rupture.
Me suis dis que coach K avait finalement une véritable difficulté avec le basket moderne, cette difficulté étant la dureté défensive à laquelle il n'a jamais su faire face et qu'Izzo fait partie de ces coachs pour qui la défense rime avec autre chose que la simple intensité, mais mise beaucoup plus sur l'intelligence tactique et celle ci coach K n'en a jamais manqué, si tant est que l'on reste dans les schémas classiques du basket... Peut être qu'en fait Izzo est beaucoup trop classique pour surprendre son vis à vis....

Sur ce match, il faudra regarder plusieurs choses à mon sens.

La première et la plus immédiate, c'est comment MSU va rentrer dans cette rencontre. Lors des deux dernières rencontres, MSU est très mal rentrée dans le match et elle a eu beaucoup de chance de pouvoir revenir dans le match. Pas seulement de la chance puisque ce fut le fruit d'ajustements, mais ces ajustements qui ont fini par payer l'ont été face à des équipes dont la marge était moindre que celle dont dispose Duke face à son vis à vis. Si MSU veut avoir une chance, il faut qu'elle rentre dans le match comme elle l'a fait face à Virginia, et tenir tenir le plus longtemps possible.

Seconde chose à regarder, l'aspect défensif et les choix qu'Izzo va devoir faire... La dernière fois que Duke a perdu une rencontre, c'était face à Notre Dame, en 1/2 de l'ACC où Mike Brey avait délibérement laissé Okafor péter les stats en le laissant seul face à un vis à vis que nécessairement il dominait. Parce que Brey pensait, à juste titre, que ce n'était pas défensivement qu'il pourrait gagner le match mais en étant meilleur offensivement que Duke.

Seulement voila, MSU n'a pas la qualité de roster de Notre Dame en attaque...Et qu'opter pour dominer offensivement Duke semble une hérésie pour MSU. Alors il va falloir la dominer en défense, et là ça ne va pas être facile... Car soit on neutralise Okafor et on laisse le secteur extérieur percuter ou shooter, voire Winslow profiter des breches, soit on laisse Okafor et c'est quasiment 2 pts sur chaque attaque. Bien sûr il y'a l'aspect fautes, mais MSU n'a pas les moyens de concéder 20 fautes sur Okafor non plus...

Enfin dernière chose à regarder, comment Duke va limiter l'attaque de MSU. Celle ci n'est pas très riche, la création procède essentiellement de Trice, voire également de Valentine en relais. Si ces deux joueurs sont neutralisés, le jeu de MSU patauge. Pas sûr que Jones ou Cook auront les moyens de limiter Trice, en revanche Winslow sur Valentine peut être une option payante...

Voila quelques éléments à avoir à l'esprit en sachant que bien évidemment ce sont d'autres choses qui vont sauter aux yeux tout à l'heure... :mrgreen:


Kentucky ( 1)-Wisconsin (1)

L'horreur absolue, la finale logique, ce qui permet aux ignares du basket de se croire doués en ayant pronostiquer la bonne demi... :mrgreen:
Si la 1/2 me semble pas franchement ouverte, celle-ci l'est bien davantage...
Enfin, à priori... :mrgreen:
Kentucky a montré de sérieuses limites face à Notre Dame... Bousculée, ballotée, sa défense a montré que la seule intensité pouvait ne pas suffire face à une attaque super bien organisée. Cette qualité collective, Wisconsin la possède également, mais à une grosse nuance près... Là où chez Notre Dame, la qualité d'attaque procède de l'ensemble de l'équipe, chez Wisconsin, tout au moins depuis le début du tournoi final, beaucoup de choses procèdent de Sam Dekker...
Wisconsin possède dans son roster d'autres solutions certes comme Gaser, Koenig et evidemment Jackson qui certes revient de blessure mais connaît cette équipe comme sa poche... Mais si Kentucky axe sa pression défensive sur Dekker, que va devenir le bel ordonancement collectif des Badgers?

Seconde question, quid de Franck Kaminsky? Il paraît évident que le garçon va avoir davantage de mal que face à Arizona, encore qu'il a une palette offensive très développée. Si on peut penser que ses moves auront plus de mal face à la défense féroce de Calipari, on peut imaginer que s'il sait se montrer efficace à l'extérieur, il va poser problème....

La question se pose aussi est celle de l'attaque de Kentucky. Face à Notre Dame, quasiment tout le jeu fut axé sur Towns, qui bénéficiait d'une supériorité évidente et qui a fait un malheur dans la défense de Notre Dame... Là il est probable que le garçon aura face à lui plus de répondant et on doute fort que l'attaque de Wisconsin vienne mourir totalement face à la défense UK offrant beaucoup de paniers faciles à celle ci. On imagine bien davantage une attaque de UK devant trouver des solutions sur 1/2 terrain face à Wisconsin et ce qu'elle a montré face à Notre Dame n'a guère été probant....

Match donc qui s'annonce incertain, ouvert et où l'on sait déjà qui supportera coach K surement finaliste au moment où se disputera cette rencontre....

Avatar du membre
Firebat
All Star
Messages : 1567
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005 23:08

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar Firebat » dim. 05 avr. 2015 10:29

Bon ben, le CSP avait son 33-1, les Patriots avaient leur 18-1, Kentucky aura son 38-1 :mrgreen:

Au moins, le CSP avait été champion à la fin :mrgreen:
Image

visiteur
All Star
Messages : 3295
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar visiteur » lun. 06 avr. 2015 15:48

Duke (1)-MSU (7)

MSU a bien commencé... :mrgreen: Comme face à Virginia.. :mrgreen: Mais n'a pas troublé l'organisation de Duke, forcément, y'en a pas... :mrgreen:
Elle n'a pas su contrer la qualité de roster du team d'en face et après 5 minutes de jeu, la messe était quasiment dite. La qualité de Duke fut de limiter Trice offensivement, surtout par la défense de Cook. C'est là qu'on voit que ce joueur est fait pour l'Europe (ou autres...) mais pas pour la NBA...

Duke sut aussi appuyer à l'intérieur et là encore Izzo n'avait pas véritablement de répondant à opposer. Okafor fut beaucoup moins limité que les deux tours précédents et Winslow fit son chantier habituel...

il y'a bien eu quelques coups d'accordéon dans la rencontre, quand l'étreinte défensive de Duke se desserra, mais la différence intrinsèque de qualité était trop visible. Seul Valentine réussit à véritablement s'exprimer dans cette rencontre. Pas grand chose à faire, si ce n'est de constater une victoire logique et prévisible.

Kentucky (1)-Wisconsin (1)

Match beaucoup plus intéressant à suivre avec deux très grandes opposition de style et deux roster d'excellent niveau.
Match en plusieurs phases qu'on peut essayer de résumer comme suit: d'abord une domination de Wisconsin, dont la qualité offensive s'impose largement à son adversaire et dont celui-ci bute sur la défense qui s'est concentrée sur la fermeture du domaine intérieur.
Puis Kentucky s'adapte. Pas tellement défensivement mais d'abord et surtout offensivement en mettant en valeur Anderw Harrisson dont la menace extérieure contraint Wisconsin à écarter sa défense et à permettre ainsi plus de liberté aux interieurs de UK. La pression et l'intensité defensive dérèglent également le bel ordonnancement de l'attaque de wisconsin dont l'avance initiale est réduite à néant à la mi-temps.

Le scénario est quasi identique en seconde mi-temps, comme si le passage par les vestiaires avait redonné un second souffle aux joueurs de Ryan qui à nouveau par leur qualité d'attaque dominent la défense de wisconsin. Une nouvelle fois la différence se fait à l'entame du match et une nouvelle fois l'intensité défensive de Kentucky limite progressivement la qualité d'attaque et Kentucky revient dans le match et va prendre l'avantage. Très clairement, à ce moment du match (56-60, 5 minutes à jouer), je me dis que Kentucky sur la longueur de son banc, sur sa qualité de pression a fait la différence et va l'emporter.

Qu'est ce qui a permis que ce soit au contraire wisconsin qui l'emporte? L'énergie du desespoir? Cette qualité qui fait que l'on va chercher plus loin que la souffrance pour rebattre les cartes? D'avoir eu d'avantage de matchs compliqués à gérer dans la saison? L'expérience du roster? La soif de vengeance d'un roster frustré d'avoir été privé de finale nationale la saison passée sur un tir assassin à 3 pts à 5 secondes du terme?
Un peu de tout ça sans doute pour expliquer que dans les derniers instants du match, à nouveau c'est la qualité de l'organisation offensive de Wisconsin qui a su faire la différence sur la pression défensive de Kentucky. L'action du match, celle qui fait basculer le match définitivement du côté des badgers c'est ce tir de Dekker à 3 pts... Comment à cet instant du match une défense aussi réputée imperméable que celle de Kentucky peut laisser ce joueur quasi isolé derrière l'arc, c'est assez incompréhensible....

Les fantasmes de Callipari resteront à l'état de fantasme, Bobby Knight reste encore et toujours le dernier coach universitaire champion en ayant été invaincu et coach K se voit déjà titré pour la 5ème fois grâce au boulot de Bo Ryan...

Bracket de m..., année de m... :mrgreen:

Hugues Marcel
All Star
Messages : 2346
Enregistré le : dim. 21 mars 2004 11:34
Localisation : Sèvres

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar Hugues Marcel » lun. 06 avr. 2015 20:01

Dois-je en conclure que tu vois Duke vainqueur. Hoooo ? Pas toi ! Ce sera les Badgers. Et même que c'est ce que je le lis dans ma boule de cristal. Et elle va même plus loin. Elle suit les prédictions de nbadraft.net qui envoie Dekker au Jazz au 12e tour. Cela en sera ainsi. Sam, Derrick et Rudy ensemble. Les Mormons en tâcheront leur slip.
http://www.facebook.com/pages/Enseigne-Sportive/73812123173?ref=search
"Ce sont des jeunes du club qui ont pensé au logo pendant le stage des vacances de Paques" - Un de St-Vallier

visiteur
All Star
Messages : 3295
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar visiteur » mar. 07 avr. 2015 1:59

Duke(1)-Wisconsin (1)

Roooh, si même moi, parce que ça pue l'année de m... put', 3 seed 1 au final 4, l'horreur! Un coach qui ne montre plus rien depuis 10 ans et qu'on va encenser... Pis voila, les deux équipes se sont déjà affrontées en début de saison et Duke avait nettement dominé. Pis Wisconsin n'a battu en finale de la Big 10 MSU que Duke a surclassé en 1/2. Pis parce que le roster est un peu meilleur du côté de Duke, pas non plus une super différence, mais une différence.

J'aurais préféré Kentucky pour remettre has been k face à ses insuffisances... :mrgreen: On aurait pu voir avec son roster de magna ce qu'il aurait crée en face d'une grosse défense, c'est à dire la même chose que depuis 10 ans, je tricotte, je tricotte pendant 35 secondes et un extérieur en desespoir de cause balance la gonfle sur l'arceau au buzzer sur 10 attaques consécutives....

Là Wisconsin a fait le boulot, une qualité offensive qui arrive à sortir UK de ses habitudes...

Alors pourquoi Wisconsin ne pourrait pas le faire face à Duke? Parce que les deux équipes ont la même philosophie portée sur l'attaque. Et qu'à ce petit jeu, il va falloir que Wisconsin oublie son naturel parce que Duke me paraît plus douée dans le 1 contre 1.... De toute façon je ne vois pas trop où elle pourrait être douée ailleurs... :mrgreen:

Bon allez, Wisconsin a ses chances. Pourquoi Wisconsin a ses chances?

D'abord parce que le Wisconsin de cette finale n'est plus celui affronté par Duke en novembre, d'ailleurs le Wisconsin nouveau est tout nouveau, il date de la semaine dernière face à UNC... Si Wisconsin n'avait pas réussi à élever son niveau de jeu face à UNC, puis face à Arizona et donc à UK, le Wisconsin de la finale de Big 10 en fait, ce Wisconsin là aurait dégagé du bracket au S16. Il s'en est fallu d'ailleurs assez peu pour qu'il ne dégage dès le second tour face à Oregon. C'est le miracle du tournoi final, chaque saison des équipes se révèlent en mars, pendant ces 3 semaines, on ne sait pas pourquoi, mais elles se révèlent et le format du tournoi permet tout, enfin presque tout...

Ensuite, parce que le jeu déployé, même s'il n'aura pas les qualités d'intensité propre à paralyser Duke peut permettre de prendre le dessus. D'abord parce qu'au poste 5, Okafor peut être limité. Ensuite parce que sur les postes arrières, Bo Ryan a les moyens stratégiques d'éviter de prendre la percussion des arrières de Duke. En un contre un, les arrières de Wisconsin risquent d'être trop light pour tenir le un contre un. En revanche, collectivement, ils peuvent trouver la stratégie pour limiter la percussion de Duke.

Enfin, parce qu'offensivement, ils peuvent poser beaucoup de soucis à la défense de Duke. Kaminski peut clairement poser de gros problèmes à Okafor, par sa mobilité, par sa création, par son adresse. Il faudra qu'il évite de s'enferrer trop dessous, car coach K aura probablement prévu la rotation défensive en aide sur lui, via Winslow ou un autre pour éviter qu'il ne marque trop de paniers faciles dessous. Mais avec un Kaminski attirant la défense de Duke et ne cherchant pas forcément à marquer, c'est tout un jeu de décallage qui risque de se créer et permettre aux snipers de Wisconsin de se mettre en évidence.

Il y'a les facteurs X dont à vrai dire dont je ne sais pas trop comment ils vont être réglés par les deux coachs. Winslow est l'arme absolue pour Duke depuis de nombreuses semaines, aussi bien à l'aise derrière l'arc que pour dunker sur rebonds offensifs, ou placer des drive. De l'autre côté, je ne vois pas trop comment Duke va pouvoir s'opposer à Dekker. Il me paraît trop mobile pour Winslow, trop athlétique pour les 2 Jones, Cook est peut être le joueur qui peut essayer de le limiter le plus possible. Allen en a les qualités, mais il me paraît bien trop naïf à ce stade.

Il faut que Wisconsin fasse ce que Utah a fait au sweet 16. Ne pas tomber dans le piège de jouer aussi vite que Duke, la contraindre à attaquer et défendre en 35 secondes, bref ce que Bo Ryan faisait à l'époque où il avait des joueurs "moyens". Placer les accélérations qu'à coups surs. Même si Wisconsin a les arguments pour ça. M'enfin Bo Ryan sait beaucoup mieux ce qu'il a affaire pour gagner ce match, mais je veux lui voir la même agressivité sur le banc que celle qu'il affichait lorsque les arbitres ont sifflé "charge" sur une de ses attaques face à UK en annulant un 3 pts et qu'on a pu le voir rouge de colère crier un magnifique "sun of bitch"... :mrgreen:

Voila Hugues, Bo Ryan et Wisconsin, c'est la dernière étape pour éviter que cette année 2015 ne soit définitivement une année de m... :mrgreen:
Je voudrais être aussi optimiste que toi, ne pas entendre que le has been qui officie avec un roster mirobolant n'est pas un génie au QI de 150 lui qui a mis 25 minutes pour arrêter 3 Grecs faisant du pick and roll un soir de septembre qui lui ont boire 25 pts de différentiel... Pis parce que Bo Ryan est un coach immense, même quand il disposait de petits rosters, Wisconsin était super agréable à voir jouer, souvent en deuxième semaine et que que, tout ça serait vraiment vraiment trop inzuste qu'il ne devienne pas au moins une fois champion universitaire... :mrgreen:

Hugues Marcel
All Star
Messages : 2346
Enregistré le : dim. 21 mars 2004 11:34
Localisation : Sèvres

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar Hugues Marcel » mar. 07 avr. 2015 14:54

Hugues Marcel a écrit :Ce sera les Badgers. Et même que c'est ce que je le lis dans ma boule de cristal.


Caramba ! Raté ! Bon... Ma boule de cristal elle va se retrouver sur Ebay vite fait bien fait. J'ai enregistré la finale, mais je ne sais pas si je regarderais. J'aime pas quand mes chouchous y perdent. En tout cas, il était bien cool ce F4. Et dans le rôle du "consultant" pôte rigolo potache consultant, il a assuré notre Ian d'Indiana. D'ailleurs j'ai bien aimé le trio Biggerstaff/Rat/Mahinmi. On n'était pas les tribune des profs de C. Denis, mais dans une piaule d'étudiants avec bière et pizza froide. Ça collait bien à l'évènement. Très fun.
http://www.facebook.com/pages/Enseigne-Sportive/73812123173?ref=search
"Ce sont des jeunes du club qui ont pensé au logo pendant le stage des vacances de Paques" - Un de St-Vallier

visiteur
All Star
Messages : 3295
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar visiteur » mar. 07 avr. 2015 21:58

Si si regarde, ça vaut le coup d'oeil, c'était bien une année de ... :mrgreen: Mais deux très belles équipes; même si ce n'est pas le basket que j'aime qui gagne à la fin...

visiteur
All Star
Messages : 3295
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar visiteur » mer. 08 avr. 2015 22:54

Duke(1)-Wisconsin (1)

Voila, l'équipe du coach mythique est devenue pour 5ème fois championne universitaire... Le brio de son jeu, son originalité, le renouvellement de ses tactiques, tout ne pouvait qu'aboutir à ce résultat évident aux yeux de tous tant sa supériorité aura été éclatante toute cette saison...

Nan, j'déconne... :mrgreen:

Ce fut tout de même un bon match, pas le match qui restera dans les annales du basket universitaire, genre Kansas-Memphis de 2008, mais une finale dans la bonne moyenne. Avec l'avantage d'avoir été un match incertain, où chacune des équipes a eu sa chance et où Duke sut mieux la saisir, pas totalement par hasard, mais ça n'a rien à voir avec le basket, au sens jeu, mais totalement avec le basket au sens stratégie.

Duke est d'abord mieux rentrée dans le match, des deux côtés du terrain, c'est à dire avec une attaque efficace d'un côté et une défense qui l'espace d'un instant m'a fait craindre de revoir le Kentucky de la saison régulière ou celui du deuxième tour. Une équipe empruntée, qui déroule ses systèmes sans conviction, sans hargne, qui semble en être même prisonnière et qui ne surprend pas une défense, aussi soft soit-elle comme celle de Duke.

Il y'eut vraiment un passage où le match a semblé vraiment très mal engagé, c'est sur un tir à 3 pts qui pouvait donner 9 pts d'avance à Duke finalement raté... Et c'est à partir de là, et probablement avec la 2ème faute d'Okafor que tout bascule de l'autre côté. Où ce Wisconsin qui claque ses paniers à l'arrache sur rebond offensifs, qui est d'une maladresse insigne, redevient l'équipe inspirée vue lors des trois derniers matchs... En moins de 2 minutes, menée de 6 pts et ballotée, elle passe un 7-0 à Duke et reprend la maîtrise de la rencontre, le score n'étant que pour témoigner de cette maîtrise que l'on voit des deux côtés du terrain...

Si la mi-temps est sifflée sur un score de parité, la maîtrise de Wisconsin continuera à s'exprimer pendant tout le début de la seconde mi-temps. La 3ème faute d'Okafor est sifflée après deux minutes, montrant la totale domination que lui fait subir Kaminski. Jones répond, mais de façon isolée, Winslow quoique bien présent est moins dominateur que dans les matchs précédents, Duke commence à prendre l'eau, totalement dominée dans le jeu, Okafor prend sa quatrième faute, Wisconsin possède 9 pts d'avance et a la balle pour prendre une avance de plus de 10 pts....

Là, le match rebascule... Il rebascule parce que Wisconsin, comme Duke en première mi-temps, ne prendra pas 10 pts d'avance. Il rebascule parce qu'alors que la défense de Wisconsin est mode pilotage automatique et n'a guère que Jones qu'elle a du mal à contrôler, un élément justement incontrolable fait son apparition qu'elle n'avait visiblement pas scootée: Grayson Allen. Elle rebascule enfin, parce que le corps arbitral, déjà gonflé d'avoir mis Okafor sur le banc quasiment toute la seconde mi-temps, n'osa (?) pas en faire de même avec Winslow, sur un charge qui n'aurait pas été du tout été injustifié de siffler... si cela n'avait pas signifié sa 4ème faute. Mais mettre Winslow et Okafor sur le banc, était-ce décemment possible?

Duke revenu dans le match grâce à la qualité de shoot et de percussion d'Allen, avec un back court qui prend véritablement le dessus sur celui de Wisconsin comme on le craignait avant match, la différence se fera finalement là où coach K apporte finalement sa valeur ajoutée. A défaut de l'apporter dans son basket passéiste, mais dont on ne peut lui reprocher d'être infiniment propre et de savoir décliner à l'infini les fondamentaux de ce jeu au sens noble du terme, coach K a une qualité indéniable: il sait préparer mentalement ses joueurs à la victoire... La win attitude n'est pas un vain mot quand on voit la rage qui l'anime et la soif presque animale de ses joueurs sur le parquet à cet instant du match. On ne sait pas quelles stratégies vont être mises en jeu, mais sur la seule attitude des joueurs alors qu'il reste 2 ou 3 minutes à jouer, on connaît d'avance la conclusion...

Duke fait un beau champion, comme chaque année, 3 ou 4 autres équipes auraient pu y prétendre également, à la fin on retiendra que Duke est redevenu une université compétitive, que son titre 2015 contrairement à celui de 2010 n'est pas lié à un très heureux concours de circonstances, qu'en changeant radicalement sa philosophie et en la calquant sur celle de John Callipari à savoir recruter de très hauts potentiels sortant de high school obligés de passer une année en université avant de rejoindre la NBA, il a réussi à faire prendre la mayonnaise rapidement. On nuancera tout de même ce succès en sachant que le duo Jones-Okafor se connaît par coeur depuis des années...

Est-ce que la médiatisation dont aura bénéficié Wisconsin ces deux dernières saisons va lui permettre de continuer à recruter des joueurs de la trempe d'un Kaminski ou Dekker? Probablement. Le basket de Bo Ryan est l'un des plus remarquables de la NCAA, il a su montrer qu'il pouvait s'inscrire aussi dans une autre logique que celle de la recherche du beau jeu pour lui même mais également du résultat ce qui peut attirer du monde également. je n'imagine pas en revanche Bo Ryan se mettant à rechercher des tops potentiel en transit entre high school et NBA, mais après tout j''aurais dit la même chose de coach K il y'a quelques années, alors...

ballhooper
Rookie
Messages : 7
Enregistré le : mar. 20 oct. 2015 0:34

Re: [NCAA] Saison 2014-2015

Messagepar ballhooper » mar. 20 oct. 2015 0:49

assez d'accord avec toi sur la médiatisation de wisconsin