[NCAA] Saison 2022-2023

Modérateur : Modérateurs NBA

visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

[NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

La saison débute demain, l'occasion comme à l'accoutumée de présenter le premier AP de l'année pour passer en revue les favoris de la saison et les outsiders devant composer la seconde semaine du tournoi final c'est à dire les équipes supposées atteindre le S16....
Je n'ai pas regardé les transferts qui sont intervenus, qui prennent une place de plus en plus importante en NCAA, on en fera la revue au fil des matchs.... si tant est que les gros bras d'avant-saison le restent longtemps... :mrgreen:

1> UNC

ça faisait bien longtemps que UNC n'avait pas été numéro 1 en avant-saison... La raison? Evidemment le fantastique tournoi final 2022 qui a emmené l'équipe en finale avec un échec en toute fin de rencontre... L'équipe est quasi la même, on retrouve RJ Davies, Caleb Love et Armando Bacot, Leaky Black ou encore Puff Jonhson, mais attention, Maneck qui avait un rôle décisif dans ce roster n'est plus là....

Seconde chose également à garder en mémoire, si UNC a fait un magnifique tournoi final, avant d'en arriver là, sa saison avait été bien terne, le tournoi final assuré dans les dernières semaines, pour accrocher un seed 8... Profil qui fait furieusement penser à celui de UCLA l'an passé, dont on sait que la saison a été beaucoup moins prometteuse qu'attendue....

Pas de recrutement star, l'équipe est déjà très solide, il est possible que Hubert Davis revienne à la politique traditionnelle de la fac consistant à recruter des jeunes talents destinés à y passer plusieurs saisons....

2> Gonzaga

Difficile désormais de ne pas mettre les Zag"s dans les 4... Une équipe dominante dans une petite conférence a 9 chances sur 10 de se retrouver seed 1 en mars....

La saison dernière a pourtant été moyenne avec des défaites en WAC et un tournoi final où l'équipe sort dès le S16 devant Arkansas... La faute à une défense vraiment trop laxiste, on a beau avoir l'un des meilleurs collectifs d'attaque de la NCAA si on prend derrière des paniers trop faciles, ça gâche....

Le roster a l'air un peu plus léger que l'an passé, on verra à l'usage, on retrouve des cadres très solides qui auront une année supplémentaire comme évidemment Timme, mais aussi Strawther, Bolton, Watson, Hickman et Sallis dont on attend un apport plus conséquent pour son année de sophomore.

ça paraît moins brillant avec la perte d'un joueur comme Holgren, mais son apport avait été moins déterminant dans le jeu des Zag's que celui d'un Banchero ou d'un Smith à Duke et Auburn....


3> Houston

Pas étonnant non plus de retrouver Houston si haut cette saison, tant la saison dernière avait été aboutie. Seulement seed 5 du tournoi final du fait de quelques défaites mal venues en AAC en fin de saison, le collectif défensif de la fac avait fait merveille pour arriver juste à l'Elite 8, sortant Illinois puis le seed 1 Arizona avant de tomber en finale régionale dans un match de défense face à Villanova...

Nécessairement, quand on va récupérer son leader d'attaque Marcus Sasser attendu en fin de premier tour et que l'on recrute un one and done attendu dans le Top 10 de la future draft, Jarrence Walker, il y'a de quoi être confiant sur la réussite de la fac...

Reste toutefois que mal d'éléments du 5 sont partis (Edwards, White, Carlton, Moore), il va donc falloir que les rotations de l'an passé prennent de l'importance pour être au niveau de ce qu'on attend de cette équipe, qui un peu à l'image de Gonzaga, ne joue pas dans une division majeure, mais tout de même un peu plus compétitive.


4> University of Kentucky

Là j'avoue être davantage circonspect.... Certes UK reste une place forte universitaire, mais cela quand même depuis 2015 qu'elle n'a plus participé à un F4... John Callipari n'est pas aussi has been que l'était celui de Duke, mais force est de constater que ce qui faisait sa force à la fin des années 2000 ne fonctionne plus du tout dans le basket universitaire en dépit de rosters haut de gamme....

On ne peut pas dire non plus que la saison dernière ait été calamiteuse avec un seed 2 au tournoi final, certes, l'upset face à St Peter"s au premier tour a fait très mauvais genre mais on a vu que St Peter's était une équipe très consistante capable de rejoindre l'Elite 8....

Il reste quelques joueurs de l'équipe de l'an passé, au premier titre Oscar Tchiembwe, l'une des forces de dissuasion universitaire que Callipari semble avoir réussi à dompter après son exclusion de WVU il y'a deux saisons... On retrouvera également Wheeler et Toppin de la saison dernière.

Questions recrutements, du one and done évidemment, mais pas de la mega star apparemment, Wallace est pour l'instant côté numéro 19 du premier tour, Levingston numéro 21....

La raison d'un positionnement si haut provient vraisemblablement de transferts de joueurs auxquels désormais Callipari a désormais recours, se rendant compte que des équipes trop jeunes ont du mal à s'imposer, stratégie à double tranchants pour des joueurs qui n'ont que très peu de temps pour s'adapter à une nouvelle vision du basket eux qui sont habitués à jouer dans une fac depuis plusieurs saisons, mais l'exemple de Rémy Martin l'an passé à Kansas a montré que cela pouvait aussi être un choix gagnant....


5> Kansas

Premier des outsiders, le champion sortant pourtant largement secoué par les départs de ses héros de la saison dernière....

Exit Agbaji et Braun en NBA et Mc Cormack et Rémy Martin sans doute quelque part dans l'antichambre. De l'équipe championne, il ne reste en éléments majeurs que Jamal Wilson et CJ Harris....

Il reste que Kansas avait recruté l'an passé des freshmen de talent (on peut avoir du talent sans être un one and done...), il faudra voir comment ils gagnent du temps de jeu en leur année de sophomore...

Et Bill Self a réitéré en faisant venir MC Cullar un élément essentiel de la rotation de Texas Tech à le rejoindre faire sa dernière année... Il est clair que l'expérience Rémy Martin peut convaincre pas mal après un début de saison difficile, il fut probablement l'ingrédient que cette équipe a remporté son second titre sous l'ère Self...

Bill Self qui d'ailleurs avec toutes les retraites qui sont intervenues doit être désormais le seul coach actif ayant remporté plusieurs titres universitaires, à l'exception de Rick Pitino mais qui lui ne conduit plus d'équipes ayant vocation à joueur les premiers rôles.... jusqu'à preuve du contraire....


6> Baylor

Equipe un peu à l'image de Houston... Qui sait ce qu'il serait advenu si elle n'avait pas cumulé les blessures l'an passé.?... En début de saison, elle donnait vraiment le sentiment de pouvoir réaliser le premier back to back depuis Florida il y'a 15 ans maintenant.... Malgré ces blessures, les Bear's ont réalisé le petit exploit de décrocher un seed 1 en étant dans l'une si ce n'est la conférence la plus compétitive du pays.... Eliminée au second tour après prolongation par l'étonnante équipe de UNC qui ne chutera qu'en fin de partie face à Kansas....

Alors? Alors il faut prendre très au sérieux cette équipe.... Il ne reste du 5 que LJ Cryer et Fragler, deux très beaux joueurs ainsi que des joueurs de rotation comme Thatchoua, Thamba et Bonner.... A cette belle base, coach Drew y a adjoint un one and done de première qualité attendu numéro 7 de la draft actuellement en la personne de Keyonte George....

Equipe à suivre de très près, l'un des meilleurs baskets universitaire du moment.....


7> Duke

Il est mort, il est mort le soleil....

Nan, j'déconne, après une pré-retraite de 20 ans, on va peut- être revoir du basket à Duke......
Il y'eut beaucoup de fils spirituels, c'est donc Jon Sheyer qui a gagné le pompon celui de faire moins pire que son mentor dans ces 20 dernières années avec depuis une dizaine d'années des rosters de rêve... Mëme Calipari n'a pas réussi à faire pire...

Jon Sheyer est pourtant l'une des dernières réussites du has been, un poste 2 devenu un vrai meneur qui conduisit le has been au titre 2010, un titre chanceux, mais réalisé avec une équipe classique de basket universitaire, pas un assemblage de stars de passage....

Pour l'année de sa retraite (enfin...), le has been avait choisi une équipe de tops qu'il n'a finalement pas trop gâché, l'emmenant au F4.... Evidemment, il n'en reste plus rien, tout le monde ou presque étant parti en NBA où maintenant, à l'image de Banchero, ils vont vraiment pouvoir progresser...

Tout le monde? Non, il reste quand même Jérémy Roach qui a fait quelques matchs intéressants l'an passé... Sheyer a suivi la piste de son mentor en recrutant des one and done, mais pas des stars, à l'exception de Whitehead actuellement numéro 8 de la mock draft, on retrouve Lively (16), Filipowski (30) et Mitchell (41). Pas sûr qu'avec ces choix le has been aurait conduit l'équipe au tournoi final, mais un coach standard doit pouvoir lui faire faire des choses sympas.....


8> UCLA

La belle équipe de 2021 a désormais disparu... Celle qui était attendue pour remporter le titre 2022 après un tournoi final 2021 de feu n'a fini que seed 4 l'an passé et fut sortie par l'équipe pour qui les USA ont à présent les yeux de Chimène, UNC à l'issue d'un très grand match de S16 qui n'aurait pas dépareillé un F4.....

Exit donc Juzang, Bernard et Riley, il ne reste en joueurs majeurs que Jaiquez et Campbell auxquels viennent s'adjoindre Clark et SIngleton en rotation....

Peu de brio dans le recrutement du très strict Mick Cronin, mais tout de même un one and done, on est à LA tout de même, mais a priori pas de la mega star puisque Amary Bailey n'est actuellement positionné qu'en numéro 23....

Il y'a énormément de freshmen dans le roster de UCLA qui n'ont pas le niveau de Bailey et devraient donc constituer le futur bataillon de la fac pour les saisons à venir, on aura l'occasion de voir la pertinence des choix de Cronin et s'il maintien la fac tout en haut de la hiérarchie....


9> Creighton

Peut-être un peu étonnant de retrouver cette fac à ce niveau, mais finalement ce n'est pas si illogique... Seed 9 l'an passé, elle avait éliminé San Diego State pour aller affronter les Jayhawks dans une partie où on ne peut pas dire qu'elle leur aura fait peur mais où la seconde mi-temps fut tout de même disputée après une première totalement ratée....

Or on retrouve le même roster à deux exceptions près, des joueurs encore jeunes, qui vont donc encore progresser....

Pas étonnant donc de se dire que cette équipe peut encore passer un cap, c'est à dire un tour et de la positionner en favorite pour rentrer dans le S16

10> Arkansas

Là, c'est totalement l'inverse, de l'équipe de l'an passé seed 4, ayant fait tomber Gonzaga seed 1 de sa région et seulement éliminée par Duke en finale régionale, il ne reste personne...A part Davis...

Le petit programme du Sud-Ouest, champion quand son sémillant gouverneur fut convié à la Maison Blanche dans les années 90 avait un peu disparu de la circulation et revient à son meilleur depuis qu'Eric Musselman en a pris le coaching....

Assez bizarrement, le recrutement de Musselman s'est avéré calliparesque de la première méthode.... Ce sont donc trois stars du lycée qui intègrent le programme en la personne de Nick Smith, actuellement côté numéro 3 de la future draft, Anthony Black, numéro 4 et Jordan Walsh, numéro 12. 3 one and done à rendre jaloux les top programmes de l'Etat, ce qu'Arkansas semble vouloir redevenir....

On sait que ce type recrutement très périlleux, surtout quand on en a pas l'habitude, ce qui est le cas de la fac, on verra bien ce qu'il adviendra....

Pour compléter le tout, il semble qu'il y'ait aussi quelques transferts de seniors, autant dire que questions mise en place d'un collectif, il risque de falloir plusieurs semaines.....


11> Tennessee

Depuis sa reprise par Rick Barnes, Tennessee est redevenu un programme de tournoi final, voire un programme de seconde semaine ce qui semble être son seuil de Peters....

Auteur d'une belle saison l'an passé lui ayant permis d'obtenir un seed 3 pour le tournoi final, l'équipe n'aura pas su dépasser le second tour éliminée par Michigan....

De cette équipe, il reste des cadres, à l'image de Santiago Vescovi, Jordan James, Zeigler ou en rotation Plavsic.
Viendra la compléter un one and done potentiel car pour l'instant limite de premier tour (29) en la personne de Julian Philips...


12> Texas

La fac aux grandes ambitions bute toujours en dépit du recrutement de Chris Hoard comme head coach la saison passée.... Une saison en demi-teinte la conduisant à un seed 6 au tournoi final et une élimination logique et sans gloire au second tour face à Purdue....

Jones et Ramey qui symbolisaient l'ère Smart sont désormais partis....Mais il reste quand même pas mal d'éléments cadres de la saison dernière à l'image de Timmy Allen, Markus Carr, Mitchell, Bishop et aussi en rotation Disu et Cunnigham.

En gros recrutement Dillon Mitchell pour l'instant numéro 13 de la mock draft et à un degré moindre Tyrese Hunter qui fera peut-être plusieurs saisons chez les Texans ne figurant pour l'instant que numéro 48 et aura peut-être intérêt à s'aguerrir avant de se présenter à la draft.


13> Indiana

Là aussi surpris de la voir aussi haut mais on est sur les mêmes bases que Creighton à savoir un groupe jeune, talentueux, murissant une saison de plus. Il reste qu'en Big 10 Indiana avait eu du mal, s'était qualifiée à l'arrache au tournoi final lors du first 4 et s'était faite désintégrée au premier tour par St Mary's...

Cela fait donc une sacrée marche à franchir pour devenir la seule fac représentant la Big 10 dans les 16, chose qui n'est pas arrivée souvent ces 20 dernières années compte tenu de la qualité de la conférence....


14> TCU

Programme également qui s'invente une succes strory depuis que Jamie Dixon l'a repris en main, lui qui sempiternellement n'arrivait jamais à rien en Big 12....

Arrivé au tournoi final l'an passé en seed 9, elle désintégra Seton Hall au premier tour avant de donner bien du fil à retordre au seed 1 de sa région, Arizona, qui n'alla pas plus loin au tour suivant éliminée par Houston....

Comme Indiana, le roster de Dixon est inchangé avec des joueurs talentueux qui auront un an de plus et emmagasiné de l'expérience pour essayer de passer le palier de la seconde semaine....


15> Auburn

Ce fut pendant 3 mois le programme que l'on voyait champion.... Et à partir de Mardi Gras, tout a fait pshiiit.... Difficile à comprendre, ayant quand même décroché un seed 2 du tournoi final après avoir été numéro 1 de l'AP pendant plusieurs semaines, Auburn fut balayée par l'improbable Miami au second tour.... Grosse désillusion, revanche à prendre?....

Les deux grosses stars de l'équipe Jabari Smith et Walker Kessler ont rejoint la NBA mais nombre de cadres sont encore là tels KD Johnson, Wendell Green et Allen Flanigan et en rotation, Williams, Caldwell, Jasper.

Pas de recrutement bling bling cette saison, le mieux côté est le Français Yohan Traoré, actuellement numéro 49 de la mock draft et qui pourrait donc passer plus d'une saison chez Bruce Pearl....


16> Villanova

Les sanglots longs des violons de l'automne.... C'est un peu le sentiment qui m'a étreint lorsque j'ai appris que Jay Wright avait décidé de prendre sa retraite à 60 ans.... P.... dire qu'il y'en a qui attendent 75 et qui depuis qu'ils ont 50 piges n'ont plus rien à montrer....

Quelle tristesse, c'était l'un des tous meilleurs coachs universitaires, qui avait remporté deux titres, le premier lors d'une finale hors norme face à UNC en 2016 et l'autre en 2018 où son équipe s'était frisée les moustaches de bout en bout tellement elle était supérieure... Et pourtant pas le moindre joueur dans le Top 5 de la draft comme l'autre buse de Caroline....

S'il s'était amusé à recruter comme son ridicule confrère, il n'y aurait plus eu de championnat universitaire, il aurait gagné tous les titres chaque saison... Bon, j'exagère peut être un chouille....

C'est un de ses assistants qui reprend la fac, il aura été sans nulle doute à bonne école. Il a coaché comme head coach dans une petite fac la saison dernière et son expérience n'a pas été mauvaise. On verra comme il prend l'héritage de Wright, franchement pas une mince affaire.

La saison dernière Villanova avait atteint le F4 avec six joueurs... L'optimisation poussée à son paroxysme, une défense de fer, une attaque limitée mais totalement sous contrôle, commet ne pas être admiratif?.... C'était trop pour aller plus loin, Kansas était beaucoup plus complète....

Kyle Neptune, 37 ans, reprend le même groupe que la saison dernière, à l'exception de Gillepsie, meneur hors norme parti comme Jermaine Samuels en G League. Chose assez peu fréquente marquant peut être l'arrivée d'un changement de philosophie dans la fac, un one and done de haut niveau a été recruté en la personne de Cam Whitmore, actuel numéro 6 de la mock draft. Vont s'y adjoindre des freschmen devenus sophomore n'ayant eu que peu de temps de jeu la saison dernière et dont on verra s'ils rendent l'équipe plus complète que la saison dernière.

A ce top 16, les 9 équipes complétant le premier AP 25 sont

- Arizona, auteur d'une fort belle saison l'an passé, seed 1, même si l'aventure s'est achevée lors du S16, victime du syndrôme gonzagesque de la faible défense et Oregon, numéro 21, passée elle totalement à côté de sa saison non conviée au tournoi final alors que sa fin de saison était correcte.... Deux équipes de Pac 10.

- Virginia, numéro 18, l'ex champion 2019 pédale dans la semoule depuis lors n'ayant pas même participé au tournoi final 2022... Issue de l'ACC.

- San Diego State, numéro 19, représentant la Mountain West, seed 8 l'an passé, éliminée au premier tour.

- Alabama, numéro 20, comme Arkansas le programme qui monte de la SEC depuis sa prise en main du coaching par Nate Oats. Seed 6 du dernier tournoi final, mais éliminé dès le premier tour par Notre Dame....

- Michigan en numéro 22, seed 11 du dernier tournoi final après une saison très mouvementée mais ayant eu le bon goût de très bien y performer en éliminant Tennessee et ne tombant que face à Villanova, qui gagnera sa région. Accompagné d'Illinois en numéro 23, seed 4 du dernier tournoi, qui elle se fera sortir dès le second tour par Houston, finaliste de cette même région. Les deux équipes sont issues de la Big 10.

- Dayton, non présente au tournoi final 2022, représentant l'A10, numéro 24.

- Enfin Texas Tech, numéro 25, auteur d'une très belle saison en 2022, seed 3 du tournoi final, seulement sortie par le futur vainqueur de sa région Duke non sans lui avoir donné du fil à retordre lors du S16.....

Par conférences, on voit que ce top 16 montre la montée en puissance des facs issues des Etats à situées au Sud Ouest:

- 4 équipes de la Big 12 dont sont issues les deux derniers champions.
- 4 équipes de la SEC
- 2 équipes de l'ACC, les plus traditionnelles qui soient...
- 2 équipes de la Big East
- 1 équipe de la Pac 12
- 1 équipe de la Big 10, bilan qui n'a pas dû arriver souvent ces 20 dernières saisons....
- 1 équipe de la WAC, comme d'habitude....
- 1 équipe de l'AAC
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

Gonzaga (2)-MSU

Un match dans un cadre très particulier, celui d'un terrain de basket construit sur la piste d'un porte avion stationné dans le port de San Diégo.. Match donc en extérieur, avec une première mi-temps au soleil et la seconde se disputant après le coucher avec projecteurs...
Est-ce cela qui a fait que les deux mi-temps furent très différentes? Toujours est-il qu'après un début de match assez équilibré, on a senti petit à petit, insensiblement MSU prendre l'ascendant sur son adversaire, plus d'agressivité défensive, plus de percussions, une domination à l'intérieur avec une très bonne première mi-temps de Sisssoko, c'est sur la dernière action conclue au buzzer à la mi-temps qu'un petit écart de deux possessions se fit... On était face au Gonzaga trop soft, le côté obscur du programme, qui fait qu'elle est dominée par moments dans le jeu...

On a cru que cela allait durer en début de seconde période, quand MSU prit jusqu'à 14 pts d'avance en tout début de période... Et puis, les intensions défensive des Zag's que l'on avait pourtant cerner dès le début de la partie, prirent l'ascendant... Moins de couloirs laissés à MSU qui aime les prendre, un rebond beaucoup plus bouclé, une équipe de MSU contrainte à jouer sur 1/2 terrain sans vraiment créer de décalage, 11-0 plus tard voici les Zag's revenus dans la partie...

Ce fut une seconde mi-temps disputée dans la laquelle ne prit l'avantage au score qu'en toute fin de partie, la sortie de Hauser et Sissoko pour 5 fautes faisant très mal à MSU.... MSU eu la balle de match sur la dernière possession, mais ne sut trouver de solutions face à une équipe de Gonzaga l'ayant très bien défendue, comme elle avait très bien défendu toute la seconde mi-temps...

C'est la première impression du programme cette saison, on verra comment ça se passe lors des prochaines semaines, même si elle a pu produire du soft, on a senti un Gonzaga beaucoup mieux dans son basket défensif que la saison dernière. L'équipe semble pourtant moins talentueuse que ses devancières, attention ça reste du très bon niveau, mais pas de joueur dans le Top 5 de la draft cette saison... Timme déjà bien affuté, les systèmes offensifs doivent encore s'améliorer....

C'est la première fois en 11 saisons que MSU n'est pas classée à l'AP 25... Si elle avait su tenir le résultat, il est probable qu'elle y serait rentré lundi mais ce ne sera pas le cas... Equipe typique de ce cherche Tom Izzo, équipe athlétique, pas de très gros joueurs, mais quelques bons (Hauser, Sissoko, Walker), très intense dessous, n'ayant pas véritablement montré sa capacité à shooter de loin de façon très fiable sur cette rencontre.... Izzo fait comme si MSU était parmi les favorites de la saison, elle va se coltiner de très grosses facs d'ici janvier, le bilan risque d'être difficile pour MSU ou contraire, va lui permettre de montrer qu'elle rentre dans une autre catégorie, pour l'instant elle est juste programmée pour viser le tournoi final et rien d'autre.... Stratégie à double tranchant dont on l'aura l'occasion de reparler plus tard....
AJP77
All Star
Messages : 1798
Enregistré le : lun. 04 juin 2007 19:44
Localisation : Troyes

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par AJP77 »

En ce qui concerne Zacharie Perrin, finalement il va pouvoir jouer en NCAA cette saison ? Parce qu'on entend un peu tout et son contraire...
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

A priori non, il n'est en tout cas pas dans la composition de l'équipe d'Illinois où il était annoncé...

https://www.espn.com/mens-college-baske ... r/_/id/356
AJP77
All Star
Messages : 1798
Enregistré le : lun. 04 juin 2007 19:44
Localisation : Troyes

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par AJP77 »

visiteur a écrit :
lun. 14 nov. 2022 23:58
A priori non, il n'est en tout cas pas dans la composition de l'équipe d'Illinois où il était annoncé...

https://www.espn.com/mens-college-baske ... r/_/id/356
C'est bien ce qui me semblait. J'espère pour lui que ce ne sera pas trop une année de perdue.
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

Je ne connais pas du tout le gars en question, il est pressenti pour être drafté rapidement? Partait-il pour avoir un rôle majeur à Illinois? Si c'est le cas, ce serait bien qu'il ne soit pas condamné au championnat espoirs français et qu'il se développe en N1 par exemple...
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

Temple-Villanova (16)

Un cadre particulier, celui des fac autour de Philadelphie qui s'affrontent... Elles sont cinq et jouent dans des conférences différentes... Il y'a longtemps, Temple était une fac prestigieuse pour son programme de basket, c'est l'une de celles qui compte le plus de victoires all time avec certes un écart important avec les plus prestigieuses comme UNC ou Kansas... Mais cela fait désormais longtemps que Temple se contente désormais d'essayer d'accrocher une place au tournoi final, ce qui ne lui arrive pas si souvent que ça dans une décennie ni pour aller beaucoup plus loin qu'un petit tour symbolique....

Néanmoins, dans le contexte d'un derby, qui plus est sur son terrain, ça permettait de se faire une première idée sur Villanova, équipe ayant disputé le F4 l'an passé, sans grande modification d'une année sur l'autre si ce n'est deux majeures, la première la perte de son coach emblématique ayant choisi de faire autre chose de sa vie que du coaching de fac et son poste 1 dominant....

Petit détail également pas cerné avant la rencontre, le fait qu'une de ses pièces majeures, Moore, blessé à l'Elite 8 l'an passé , n'a toujours pas récupéré de sa rupture du tendon d'Achille... Auquel on ajoutera que le one and done choisit par Villanova s'est lui aussi blessé...
Dans ce contexte, Villanova a fait le dos rond, a eu beaucoup de difficultés en première mi-temps où elle a navigué à 3 possessions parfois plus de son adversaire, a su revenir à 6 pts à la mi-temps, et aura bien challengé les locaux pendant plus de 20 minutes en seconde mi-temps...
A plusieurs reprises j'ai cru que Villanova allait s'imposer, mais ici quelques ballons perdus malheureux, là des shoots mal préparés (une grosse régression par rapport aux équipes des années précédentes) et malgré un panier à 3 pts à moins d'une minute de la fin lui donnant l'avantage, Villonova a cédé dans les derniers échanges...

Dès la première semaine Villanova sort donc de l'AP 25, victoire précieuse de Temple pour une éventuelle qualification au tournoi final si tant qu'elle se positionne bien dans quelques semaines dans sa conférence AAC.... Sur le potentiel, à supposer qu'elle récupère Moore et que ce dernier soit capable de revenir dans le rythme de la compétition en quelques semaines, que son futur top 10 de draft 2023 lui aussi rejoigne l'équipe, on sent qu'il y'a quelque chose... Reste que collectivement, il y'a beaucoup de travail pour retrouver la rigueur de l'organisation offensive sous Jay Wright, j'ai trouvé la défense en revanche déjà pas trop mal en place... Reste qu'avec ces absents, Villanova risque d'avoir un début de saison compliqué, ce qui n'est pas très bon dans l'optique de mars...
VictoriaHutchinson
Rookie
Messages : 1
Enregistré le : mer. 16 nov. 2022 4:36

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par VictoriaHutchinson »

En vrai amateur de paris sportifs, et plus particulièrement ceux sur le football, je crois de par mon expérience personnelle de plus de 6 ans, que quelle que soit l’agence de paris sur laquelle vous décidez de jouer, l’ensemble du processus se résume à 3 étapes simples: ouvrir le compte, vous déposez de l’argent et placez le pari, pronostic football ligue 2 Afin de pouvoir jouer avec un opérateur en ligne, il est nécessaire d’avoir un compte déjà créé (utilisateur, mot de passe) auquel vous vous connecterez à chaque fois que vous voudrez jouer. Ce compte peut être utilisé depuis n’importe quel ordinateur ou appareil mobile et pratiquement n’importe quand et n’importe où.
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

Tennessee (11)-Colorado

Un petit match a priori sans problème... Entre une équipe attendue pour jouer en seconde semaine du tournoi final et l'autre jouer les utilités en Pac 12... Histoire de se faire une première idée sur l'un des outsiders de la saison...

Une première mi-temps assez conforme à ce que l'on en attend, pas transcendante, mais Tennessee mène au score, va même prendre 8 pts d'avance, mais en pointe, l'écart redescendra à +2 à la mi-temps...

Une seconde mi-temps où ça accélère, mais pas du côté où on l'aurait cru... La tendance s'inverse d'entrée, Colorado prend le dessus au score....le match reste équilibré jusqu'à 5-6 minutes de la fin avec 2 possessions d'avance et puis d'un seul coup pshiiiit, 9-0 match plié, Tennessee se prend un gros coup sur le nez....

Très sympa cette équipe de Colorado, très équilibrée, 10 joueurs jouant entre 15 et 25 minutes même si deux ont eu un leadership offensif marqué... Mais c'est surtout la façon de jouer, très clairement très en avance sur les locaux, un jeu fluide, jouant avec beaucoup d'alternance extérieurs, intérieurs... Tout l'inverse d'une équipe de Tennessee qui aura fait beaucoup de tricot offensivement, qui n'a pas donné l'impression d'avoir un potentiel énorme avec ses anciens de l'an passé, Vescovi James Ziegler alors que la recrue de l'été Julian Philips a été à mes yeux en tout cas assez invisible....

Deux équipes en tout cas à revoir pour savoir s'il s'agissait d'un match sans d'un côté et s'il faut attendre quelque chose de meilleur qu'escompté côté Colorado...
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

UK (4)- MSU

Ce fut un très gros match... Comme on en voit rarement à cette période de la saison, il faut généralement attendre décembre pour commencer à voir des choses sympas, mais ça arrive aussi...

MSU continue donc son programme dantesque affrontant une semaine après l'un des quatre favoris de la saison et ayant encore des facs du premier AP 25 sur son parcours... Comme dit plus haut, à double tranchant...

Match disputé sur terrain neutre comme d'habitude pour ce tournoi à journée unique où s'affrontent quatre des plus gros programme de l'histoire du championnat universitaire...

On s'attendait à voir UK favori, on se demandait vraiment ce que pouvait bien signifier ce très bon match face aux Zag's sur un terrain improvisé, là on a véritablement vu que MSU pourrait être un sacré outsider cette saison...

Car UK c'est du lourd, ce n'est plus cette fac menée par des stars adolescentes attendant leur draft à la fin de la saison, c'est désormais une équipe avec des joueurs majeurs, expérimentés, qui entourent quelques stars venues pour chercher un titre qui échappe à la fac depuis 10 saisons... Il faudra voir comment cette rotation à quasi 10 joueurs va permettre à UK de s'exprimer pendant ces 5 mois et garder peut être une fraicheur qui manquera à certains en mars...

Pendant 40 minutes on s'est dit que MSU avait un sacré répondant mais qu'elle ferait comme face aux Zag's, une défaite au finish très honorable... MSU fut menée quasiment toute la rencontre, à l'exception du premier acte, où assez bizarrement, après avoir démarré en mode "tranchées", le match devint plus léger, quelques ballons exploités en transition et où Hauser commença à faire parler son shoot de loin...

Mais forcément... Tshiebwe... C'était son premier match de la saison et si l'on avait oublié qui il était, il ne fut pas long à se rappeler au souvenir des Spartans... Des deux côtés du terrain où non seulement il démontra qu'il était capable de tout enfoncer, de gober du rebond offensif en veux-tu en voilà mais également de placer un shoot à 6 mètres... Sans compter les contres... Bref, si le secteur intérieur de MSU avait eu tout loisir de s'exprimer face à Gonzaga, là ce fut Hauser qui tint avec Hall et Walker la barraque de MSU.... Dans un jeu brillant, la Izzon touch", une balle qui vole, des shoots propres, une précision diabolique. Rien que pour cela MSU avait gagné la partie...

Mais il y'eu plus... Le plus de l'intelligence de jeu... Ce plus aidé certes par les circonstances d'un lancer raté sur 2 par l'adversaire qui fait que l'on se retrouve face à l'adversaire avec 2 pts de retard... Et où contrairement au match des Zag's, MSU sut totalement faire tourner la tête à son adversaire et arracher la prolongation...

Prolongation itou, même scénario, 1 possession, - 2, 7 secondes, une fantastique remise en jeu ligne de fond, 3 passes, le joueur part en drive et va enfoncer le cercle en médusant la défense adverse... Et surtout surtout, le ponpon, Tshiebwe éliminé pour 5 fautes pour disputer la seconde prolongation... Les extérieurs avaient tenu la barraque, Sissoko sans Tskiebwe fit un malheur dessous, MSU put s'offrir le scalp de UK et fera peut être son entrée à l'AP 25 ce lundi....

Reste la rotation de MSU, Izzo a surtout tiré sur 6 joueurs, il a choisi de disputer des gros matchs, c'est bien, mais ça use..... Côté UK, c'est du lourd, le très gros point de progression c'est l'intégration de Frédérick... Quand UK disposera de l'efficience de ce sniper, il n'y aura plus beaucoup de faiblesses dans le jeu... Si ce n'est dans un collectif offensif toujours aussi sommaire mais où les qualités des joueurs sont là pour le faire oublier....
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

Kansas (6)-Duke (7)

Si la première rencontre du Champion's classic a été de très bon niveau, le second match lui...

On va dire qu'il y'a matière à progresser... Il est vrai que les deux facs ont pas mal à reconstruire... Il y'a du potentiel, à voir comment les deux coachs organisent leur équipe...

Kansas évoluait sans son coach suspendu en ce début de saison et Duke sans sa meilleure recrue supposée, blessée... On a cru au début que les match allait être plié alors qu'on n'était pas encore à la moitié de la première mi-temps, après un 12-0 des Jayhawks... Mais ceux-ci au lieu de capitaliser firent à peu près n'importe quoi du ballon et au lieu de se mettre à l'abri laissèrent Duke revenir dans la partie... Après ce départ calamiteux, les Dukies ne pointaient qu'à -2 à la pause...

En seconde mi-temps ce fut exactement l'inverse, à savoir que Duke imposa totalement sa puissance athlétique par Filipowski dessous mais pas que... Si Mc Cullar donna l'impression d'être totalement rentré dans le jeu des Jayhawks, ce fut vraiment par intermittence, si bien qu'on peut dire que pendant la plus grande partie de la seconde mi-temps c'est Jamal Wilson qui évita à Kansas de sombrer...

Alors qu'on pensait que Duke allait s'imposer tranquillement, le match changea brusquement de cours sous l'impulsion de Gradey Dick, one and done assez étonnant recruté par les Jayhawks qui n'a pas du tout le profil d'un futur killer NBA mais qui pourtant s'avère d'une maturité et d'une précision redoutable pour un physique de presque M.tout le monde... On peut presque dire que c'est lui qui changea totalement le cours de la rencontre...

Pour tout dire j'ai trouvé le roster des Jayhawks vraiment court pour l'instant pour exister dans la compétition cette saison... Bien évidemment, l'équipe étant jeune certains vont peut être progresser et apporter davantage de temps de jeu.

Surpris par la dimension athlétique dessous des Dukies, Roach déjà bien en jambes, il y'a évidemment beaucoup de potentiel dont on se demande ce que Sheyer va en faire pour sa première saison...
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

Baylor (5)-Virginia (16)

Petit tournoi de début de saison à Las Vegas entre 4 équipes encore invaincues et toutes classées dans le Top 20. On commence par la première 1/2 entre deux équipes qui ont vécu les années Covid très différemment... Baylor aurait peut-être pu remporter 3 titres à la suite si en 2020 la saison n'avait pas été interrompue puis annulée au printemps et si en 2022 elle n'avait pas subi 2 blessures majeures... Virginia quant à elle disparaissait corps et bien des équipes favorites après son titre 2019...

Compte-tenu de sa dernière saison, j'ai été un peu surpris de voir Virginia figurer dans le premier AP de la saison...Après avoir visionné cette rencontre, j'ai compris que la fac était de retour...

Match en deux temps peut être trois d'ailleurs. Le premier fut celui d'une première mi-temps très équilibrée entre deux équipes jouant dans un registre différent, l'une s'appuyant sur le tir extérieur (Baylor) Virginia faisant elle étalage d'un secteur intérieur de première force et pouvant également compter sur une année supplémentaire de son meneur Kihei Clark. Assez surpris de voir Virginia avoir changé sa manière d'attaquer, cette équipe qui dans le passé gérait quasi toutes ses possessions en 30 secondes adopte visiblement cette saison un tempo plus rapide et, sur cette première impression, un jeu moins stéréotypé que par le passé....

Le second temps fut celui de l'euphorie de Virginia et de l'effondrement étonnant de Baylor... La défense des Texans n'est pas véritablement la cause de l'état de grâce qui frappa Virginia pendant les 10 premières minutes de la seconde mi-temps... 7/8 à 3 pts, la majorité des tirs provenant d'Armaan Franklin senior transféré il y'a deux saisons d'Indiana... S'il n'y pas grand-chose à dire sur la défense de Baylor à cet instant du match, en revanche cette pluie de tirs longue distance désorganisa complètement les Texans en attaque.... D'un +3 à la mi-temps, on passa à -21 pas tellement à cause de la pluie subit à 3 pts, mais surtout du fait que Baylor ne marquait plus rien de l'autre côté du terrain....

Enfin le dernier temps correspond au retour dans la partie des Texans... Pour se remettre la tête à l'endroit, Scott Drew demanda à ses joueurs de jouer défensivement en press, ce qui conduisit à ralentir le jeu de Virginia et à se redonner une contenance offensivement....On ne peut pas dire que ce changement de tactique remit Baylor dans la partie, mais elle lui évita de sombrer et, par intermittence on pouvait avoir le sentiment qu'elle aurait pu revenir chatouiller Virginia... Mais rares furent quand même les moments où l'écart tomba sous les 10 pts, de mémoire il y'eu juste un rapproché à 3 possessions que Virginia sut contenir....

Virginia ne shootera pas toujours de cette façon cette saison, mais l'équipe est solide. Solide défensivement, solide à l'intérieur où elle est assez atypique avec des big men de grande qualité comme l'Argentin Caffaro ou Shedrick et avec quelques autres joueurs pouvant aller défier le cercle comme Gardner.. l'ACC ne devrait pas être une simple lutte entre les 2 rivaux de Caroline, Duke et UNC...

Baylor est solide, le one and done recruté Keyonte George de top niveau déjà totalement intégré avec les plus anciens, la perte de Meyers transféré à Illinois fait mal en revanche mais il n'aurait pas été facile pour lui de s'exprimer avec George a priori. Un peu surpris de la façon dont la fac pris l'eau en début de seconde mi-temps, mais ce n'est pas la première fois si l'on veut bien se rappeler sa rencontre face à UNC au S16 de la saison passée....
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

UCLA (8)-Illinois (19)

Là aussi un match en plusieurs phases, mais plus marquées que dans la précédente rencontre que l'autre demi... Là aussi une réussite exceptionnelle derrière l'arc, mais surtout celle d'un seul joueur...

L'intensité, l'énergie avec laquelle Illinois a débuté cette rencontre m'a d'abord fait penser qu'il n'y aurait pas de match... Avant que Myers sorte pour 2 fautes dans cette première mi-temps... Et avant que Campbell et Jaiquez ne débutent un festival offensif digne du tournoi final 2021... Somptueux, une telle construction une telle maîtrise dans la conclusion a donné un véritable régal... Sauf si sûrement on habitait en Californie....

Mais si le basket proposé par Illinois était moins chatoyant à l'oeil que celui de UCLA, il faut tout de même bien avouer qu'Underwood avait des idées derrière la tête... Donc que l'énergie dispensée en début de partie allait reprendre... Et peut être aussi quelques ajustements défensifs histoire que le ballet du duo précité prenne fin...

On a donc vu que derrière le duo, ce n'est certes pas le désert, mais que ces deux là pèsent sacrément dans la contribution finale....Il y'eut aussi un élément prépondérant dans le retour d'illlinois c'est la réussite de Shannon Jr.... Transféré de Texas Tech, le natif de l'Illinois fit une seconde mi-temps ébouriffante derrière l'arc... 8/9... On ne dira pas que la défense sur chacun de ses tirs fut irréprochable, mais on ne dira pas non plus qu'il les prit dans un fauteuil et qu'UCLA n'a qu'à s' en prendre qu' elle même....

Non, ce fut un joueur qui prend fond, qui ne tire plus dans un cercle de basket, mais dans une bassine... L'adversaire n'a plus qu'à remettre en jeu...

Comme pour Virginia, il faudra revoir Illinois en zone d'inconfort, c'est à dire lorsqu'elle ne sera pas portée par une adresse insolente... Mais en attendant, c'est une équipe bien construite avec de beaux joueurs, qui à défaut d'être brillante dans le jeu, sait y mettre son énergie et a suffisamment de ressources pour faire de belles choses cette saison....

UCLA a un peu plus de talents dans le coaching, mais en l'état on sent que le duo Campbell Jaiquez est trop prépondérant dans son jeu...Il reste que les freshmen recrutés, même s'ils ne partiront pas en NBA à la fin de saison semblent de très grande qualité et donc au fur et à mesure devraient prendre plus de responsabilités... Cronin semble disposer d'un sacré jeune matos, il va falloir surveiller la façon dont il l'organise....
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

Virginia (16)-Illinois (19)

Finale du tournoi, les deux équipes très en réussite durant leur demi sont revenues à des standards plus habituels sur leurs shoots de loin... Match assez défensif, serré, mais où Virginia a plutôt fait la course en tête en seconde mi-temps sans jamais prendre une voire deux possessions d'avance mais où Illinois a aussi fait des petits runs pour revenir à hauteur.
Ce qui a fait la différence? Une meilleure gestion de la fin de match par Virginia qui a scotché par sa défense les intentions offensives d'Illinois sur les 3/4 dernières minutes... La différence s'est clairement faite à cet instant de la rencontre, plus de doute sur l'issue, la supériorité de Virginia dans les derniers instants fut évidente...
Difficile de retirer des individualités de cette rencontre, côté Virginia Beekman fut vraiment clé à certains moments de la partie alors que côté Illinois c'est le freshman Epps qui a moultes reprises laissé son équipe dans la rencontre....

Un tournoi qui semble montrer que Virginia est de retour cette saison après une longue absence depuis son titre en 2019. Elle semble avoir toutes les qualités pour rejoindre la seconde semaine du tournoi final et pouvoir disputer à UNC et à Duke le titre de l'ACC


Baylor (5)-UCLA (8)

Assez bizarrement, ça aurait pu être une sacrée affiche et les deux équipes se sont véritablement comportées comme lors d'une consolante, avec relativement peu d'intensité... Du coup match visionné très rapidement où Baylor semble avoir été en tête une grande partie de la rencontre sans jamais véritablement arriver à décrocher UCLA avant de conclure le match grâce à la réussite extérieur du duo Flagger/Cryer....
visiteur
Hall Of Famer
Messages : 5156
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2022-2023

Message par visiteur »

Gonzaga (2)-Kentucky (4)

Gonzaga venait de s'en prendre une belle à Texas, une genre pas vue depuis plusieurs saisons pour la fac... On a senti de suite qu'elle avait été bien piquée dans l'orgueil, d'autant qu'elle jouait chez elle, alors que de son côté UK pourtant elle aussi battue mais après deux prolongations face à MSU n'a pas semblé prête à rentrer danss cette rencontre... Résultat des courses, un 8-0 d'entrée après lequel UK courra toute la première mi-temps...
UK sembla stabiliser l'écart autour des 3 possessions de retard, pendant une bonne partie de la mi-temps mais se montrait toutefois en grande difficulté pour alimenter la marque où plus de la moitié des points vinrent de Tchiebwe pendant que Gonzaga jouait sur un rythme offensif très élevé, varié également ayant pas mal de réussite extérieure via Strawther et Bolton, Timme étant lui plus en difficulté par la défense de Tchiebwe.... UK plia encore en fin de mi-temps et rejoint le vestiaire avec un méchant -16...

La seconde mi-temps sembla marquer le réveil de UK... Cantonnée à 0/12 T 3, l'adresse extérieure soudain revint, peut être dû effectivement à des passes plus en rythme, si bien que petit IK grignota son retard pour revenir à -4... Mais ce ne fut qu'une illusion, car ce -4 fut atteint au moment où Tshibwe parfaitement fixé par Timme depuis le retour de vestiaires, lui fit commettre 3 fautes depuis la reprise de l'acte, si bien qu'il fut contraint de rejoindre son banc avec 4....

Si UK continua à montrer un visage plus séduisant offensivement, en revanche Timme put commencer à faire sa dance du scalp à l'intérieur de la raquette de UK et redonna rapidement de l'air à ses coéquipiers... Le retour de Tchimbwe bien briefé par Cailipari ne donna rien, il fut beaucoup trop emprunté pour exprimer un jeu de toute façon à risques et Gonzaga petit à petit revint à l'écart qui était le sien à la mi-temps soit quand même un différentiel de 16 pts....

Seconde grosse claque pour UK, anecdotique pour elle à ce stade de la saison, Gonzaga s'est bien reprise, il y'aura d'autres rencontre d'ici Noël pour la tester et cette fois ci par forcément dans le confort de sa salle....
Répondre