[NCAA] Saison 2018-2019

Modérateur : Modérateurs NBA

visiteur
All Star
Messages : 3577
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » sam. 09 févr. 2019 11:41

Kansas State-Kansas (13)

Comme déjà dit, le numéro 1 de l'AP25 du début de saison a du plomb dans l'aile... La faute à la NCAA qui a disqualifié l'un de ses plus brillants espoirs à l'intérieur, de Souza, la faute aussi aux blessures récurrentes de Azubuike toujours dans le secteur intérieur qui fait que dans cette configuration Dedric Lawson qui devait être le fer de lance du secteur des Jayhawks se retrouve bien trop esseulé...

Il n'empêche, même affaiblie, ce derby du Kansas a donné lieu à un sacré match et si le champion ininterrompu de la Big 12 depuis 2005 va bien avoir du mal à poursuivre son impressionnante série, il aura donné du fil à retordre à Kansas State...
Cette équipe de Kansas State, classée 12 de mémoire à l'entrée de la saison aura fait un petit début d'année qui fait qu'elle est hors des écrans radar depuis lors... Mais depuis le début de la Big 12 où elle fait la course en tête, sa saison semble se poursuivre sous de meilleures auspices...

On a cru en début de rencontre que ça allait être un match à sens unique. L'intensité mise par Kansas State fut du genre hard et Kansas ne trouva absolument aucune solution ni en attaque ni plus encore en défense pour arrêter la déferlante de la transition de son adversaire... Il dû y avoir un 26-14 après 10 minutes ou un score dans le genre...
Et puis... Et puis c'est là qu'on voit que Kansas a quand même de sacrées ressources tactiques et qu'il faudra se méfier de cette équipe même si elle n'a pas vocation de rejoindre le F4 dans cette configuration... Self ordonna la mise en place d'une zone.... Et là, plus rien en face... Pendant 8 minutes, Kansas State ne put marquer le moindre point, et en concéda 13 de l'autre côté.... On put même apprécier alors des joueurs de banc côté Kansas comme Moore vraiment très bon en doublure d'un Vick à la peine dans cette rencontre et même l'improbable Lightfoot aura pu s'exprimer à l'intérieur pour épauler un Lawson en grosse difficulté mais également Agbagi que Self gratifia de 35 minutes...

Après le passage dans les vestiaires où il est probable que Bruce Webber fit un cours sur tableau de noir de comment attaquer une zone à ses joueurs, Kansas State se remit la tête à l'endroit et réussit à retrouver la voie du panier... Mais en face, Dotson réalisa un match vraiment complet et Dawson réussit à sortir de sa coquille pour redevenir un leader offensif naturel... Si Kansas State fit quand même la course en tête quasi tout le temps dans cette période, elle n'était jamais à l'abri d'un coup de griffe des deux leaders offensifs de son adversaire et c'est Sneed qui en toute fin de période réussit à conclure la rencontre sur 2 flèches à 3 pts très bien construites qui terrassèrent définitivement ce qui est probablement feu l'ancien champion de Big 12 de 2005 à 2018.... Une page se tourne cette saison....

Match vraiment très sympa à suivre, deux équipes qui seront de sérieux outsiders pour rejoindre la seconde semaine...

visiteur
All Star
Messages : 3577
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » lun. 11 févr. 2019 23:04

Virginia Tech (11)- Louisville (16)

Je voulais revoir rapidement Louisville après le match disputé face à UNC et l'affrontement dans la salle de Virginia Tech convenait à merveille pour se faire une meilleure idée...

Ce qu'avait pu laisser entrevoir le match face à UNC se retrouva dans cette rencontre: ce n'est pas tant Louisville qui avait raté sa partie que UNC qui avait jouer à un sacré niveau cette rencontre... Face à son adversaire du jour, apparemment handicapée par l'absence d'un joueur, Louisville n'a pas vraiment souffert, ne s'est pas vraiment faite peur même si parfois VTech a pu revenir dans la rencontre, mais sur l'ensemble des 40 minutes, elle a largement été devant. Elle s'est à peu près imposée dans tous les compartiments du jeu, particulièrement sur l'un des aspects où elle avait souffert face à UNC, la dimension athlétique, il suffit de voir la performance de ses arrières très malmenés face à UNC pour se rendre compte de la différence....

Si Louisville semble devoir être en possibilité de rejoindre la seconde semaine, VTech en revanche semble un peu plus légère...


Virginia (3)-Duke (2)

C'était le match au sommet de la semaine et ce fut un tantinet décevant même si peu surprenant... C'était un peu inscrit dans la continuité du match disputé à Duke... Virginia n'ayant pas réussi à vaincre Dule avec un Jones sur le banc, cela devenait compliquer de penser qu'avec un Jones de retour, elle aurait sa chance même à domicile face à Duke.

De chance il n'y eut pas véritablement... L'écart fut rarement inférieur à la dizaine de point, excepté un passage en fin de première mi-temps où Virginia put exprimer ses qualités à 3 pts et revint à 1 possession d'écart..

Mais sinon, que retenir de la partie: la facilité de Duke à rentrer des tirs à 3 pts...Alors certes, il peut y avoir des matchs où une équipe peut avoir la main chaude, mais dans le cas de Duke, qui est une équipe ayant un pourcentage de réussite très faible derrière l'arc,on a plus l'impression qu'il s'est agit d'une impuissance à stopper les leaders offensifs, à tout le moins de les gêner dans leur prises de position... Ce qui est gênant dans le cadre d'une équipe réputée défensive, même s'il est évident que défendre sur des joueurs de top niveau n'est pas chose facile...
De l'autre côté, et ça aussi c'est quand même très gênant mais peut être moins surprenant, c'est qu'en dépit d'une équipe peu défensive en face, il ne fut pas facile pour Virginia de trouver des tirs faciles... Jérôme très bien défendu par Jones eut beaucoup de mal qu'à l'aller et si l"intérieur fut plus prolixe qu'a l'accoutumée, ce fut notoirement insuffisant pour mettre à mal la défense de Duke.

Si Duke confirme bien être une 4 ou 5 équipes capables d'aller chercher le titre, Virginia en revanche ne semble pas capable du tout de rejoindre le F4 en dépit de son classement actuel. Je suis curieux de la voir jouer face à des équipes de seconde semaine comme Louisville ou UNC pour voir comment elle va se comporter....

visiteur
All Star
Messages : 3577
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » sam. 16 févr. 2019 11:40

Arizona State-Washington

Un peu dans l'ombre cette saison du fait qu'aucune de ses équipes n'est classée à l'AP 25, ce match entre Washington et Arizona State s'annonçait interéssant.... Washington domine le classement de la PAC 12 sans aucune défaite (10-0), aux portes de l'AP 25 de ce fait, se rendait sur le terrain d'un de ses poursuivants, déjà nanti de 4 défaites dans cette conférence...
Le match n'a vraiment pas été dans ce que j'attendais qu'il soit... Car lieu d'assister à une rencontre disputée, Arizona State s'est quand même largement promenée devant son adversaire du soir... Ce qui pose la question de sa fiabilité, non que perdre cette rencontre soit en soit un problème, mais c'est la manière dont ce fut fait....
Plus l'impression que les équipes qui vont sortir de la PAC 12 pour le tournoi final (2, 3, 4?) vont faire un petit tour, peut être 2 dans le meilleur des cas, mais rien d'autre....


Houston (12)-Cincinnati (25)

L'American Athlétic Conference est généralement moins réputée que la PAC 12 qui est une des 6 tops conférences, mais force est de constater que cette saison, elle a plus de chance d'envoyer une équipe en seconde semaine...
A priori, les deux équipes qui ont le plus de chance d'y accéder sont les deux équipes qui s'affrontaient à cette occasion et qui dominent cette conférence avec un bilan de 9-1 avant ce match...
Là, ça a été plus conforme à mes attentes... Cincinnati est un programme qui rejoint le tournoi final régulièrement et dont les équipes se ressemblent assez finalement d'une saison sur l'autre, la philosophie de Mick Cronin étant assez similaire et stable... ça donne des équipes honnêtes, qui défendent bien, jouent sur demi-terrain, mais qui dans la création offensive sont très limitées.... L'an passé, la fac avait fait une super saison qui lui avait permis de décrocher un seed 2 au tournoi final... Beaucoup trop haut pour cette fac, finalement éliminée au second tour.... C'est à peu près son seuil de Peeters, elle fait sans doute partie des 30 meilleurs programmes universitaires, elle peut prétendre atteindre le sweet 16, mais plus haut lui paraît devoir être inaccessible...

Houston est beaucoup moins régulière et je n'ai pas souvenir de l'avoir vu aussi haute à l'AP 25 que cette saison avec ce numéro 12.... Face à son adversaire, elle a démontré qu'elle avait plus de talents, plus de variété dans son jeu d'attaque et la voir s'imposer à domicile est somme toute très logique. Mais elle a eu du mal, elle sans doute été devant pendant 90% du match mais n'a jamais su dépasser la barre des 10 pts. L'impression au final est que cette équipe a eu du mal à serrer son jeu, à maintenir un même niveau de jeu pendant 40 minutes et qu'elle a vécu quelques trous d'air... La faute à son adversaire du jour évidemment qui a su varier les défenses et la faire douter, mais l'impression quand même que pas que... Qu'il y'avait un peu de facilité dans cette équipe, que sa marge pouvait être meilleure, mais qu'elle n'avait pas su la repousser...

Côté Cincinnati, pas vraiment vu d'évolutions à vrai dire: ça défend dur, c'est athlétique dessous, mais offensivement, ça reste vraiment très limité, on part juste sur des bases transition quand la défense récupère des ballons qui offrent des paniers faciles, sur la capacité des intérieurs à prendre des rebonds offensifs et à s'appuyer sur du 1 contre 1 d'une très bonne individualité qu'est Jarron Cumberland, junior, pas dans les radars de la mock draft, mais dont on sent qu'il pourrait faire une carrière de l'autre côté de l'Atlantique.... Tout ça est un peu léger pour envisager une seconde semaine, mais tout dépendra surtout des adversaires du tableau final... Pour peu qu'elle affronte une équipe n'ayant pas de fond de jeu, cette équipe peut lui faire beaucoup de mal, même si moins dotée individuellement, elle est vraiment difficile à jouer....

Le match retour sur le terrain de Cincinnati permettra de mieux jauger le potentiel mental de Houston et voir si la seconde semaine est véritablement son seuil de Peeters cette année....

visiteur
All Star
Messages : 3577
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » lun. 18 févr. 2019 23:30

L'ACC semble être la conférence la plus relevée de l'année si l'on en juge par les classements de l'AP 25 avec deux candidats au F4 et un autre à l'Elite 8. Raison de plus pour la suivre de près même si chacune des 3 équipes en question semblent avoir quand même pas mal de faiblesses... Mais c'est surtout au quatrième larron que je me suis intéressé cette semaine à savoir Louisville, moins côtée mais tout de même fleurtant avec la deuxième semaine en ce moment...

FSU (22)- Louisville (16)

ça aurait pu être le copier coller du match face à VTech mais ce ne le fut pas... En effet, comme dans la rencontre précédente, on peut dire que Louisville a dominé la rencontre, a largement fait la course en tête, n'a jamais donné l'impression de pouvoir perdre le contrôle de la rencontre, mais sans jamais donner non plus l'impression de la dominer totalement. Les raisons en tiennent autant à elle même qu'à son adversaire... A elle même, car dans son organisation offensive, elle a eu beaucoup de gâchis, avec plus de 20 balles perdues, ce qui dans une rencontre de basket est quand même un sacré handicap quelque soit le niveau... A son adversaire, car il m'a semblé que la défense de FSU était quand même plus consistante que celle de VTech et que si effectivement la déficience d'organisation de Louisville ne doit rien à personne, une bonne défense en face en accroît quand même les conséquences...

Autre élément important de cette rencontre, Louisville a quand même bien été chahuté à l'intérieur, les Coffer ou autre Kabengale ont joué un rôle vraiment important dans la victoire de FSU après prolongation...

La défaite en elle même sur le terrain d'une fac où seule Duke s'est imposée d'extrème justesse n'a rien d'injurieux pour Louisville, mais c'est cette façon d'avoir du mal à totalement conduire ses affaires jusqu'au bout alors que dans son basket elle semble dominatrice par rapport à ses adversaires qui interpelle... Encore 6 semaines pour régler cette imperfection majeure qui dans un match à élimination directe peut bien évidemment coûter très cher....

UNC (8)-Virginia (4)

Deux des équipes phare de la conférence dans une rencontre qui m'aura surpris... Je ne m'attendais pas à voir Virginia résister aussi bien que cela face à UNC après ses deux rencontres en demi-teinte face à Duke...

Première surprise, la défense de Virginia a été beaucoup plus effective face à l'attaque de UNC que face à Duke... C'est désespérant pour le basket universitaire mais c'est ainsi, le give the ball to Williamson est finalement beaucoup plus efficace que tous les systèmes huilés de Roy Williams... Ou alors ceux-ci n'ont pas été aussi bien menés qu'ils auraient dû l'être... Mais pas seulement... On a vu, notamment dans le secteur intérieur, où Virginia avait pas mal souffert à l'impact offensivement, que face à UNC, c'était beaucoup plus opérant... Maye a notamment passé une mauvaise soirée...

De l'autre côté, UNC n'a jamais été une fac très portée sur la défense, alors voir Virginia pouvoir exprimer son jeu notamment dans la pose d'écrans pour que ses shooteurs à 3 pts s'expriment a été moins surprenant... Or évidemment quand Jérôme ou Clay plantent régulièrement quelques banderilles, ça change la physionomie de la partie, là où ils étaient vraiment étouffés non par la défense de Duke (inexistante) mais par leur difficulté à s'exprimer face à leurs adversaires directs, bien plus athlétiques qu'eux...

Finalement, le résultat de la rencontre fut donc logique: quand le basket de Virginia peut s'exprimer face à une équipe peu défensive et que sa défense tient la distance sur le plan athlétique, ça donne une équipe des plus intéressantes à voir évoluer.... Souci, c'est que si effectivement peu d'équipes en NCAA sont aussi bien pourvues en qualité de roster que UNC, en revanche des équipes qui défendent mieux qu'elles il y'en a une palanquée et que c'est ce type d'équipes qui sont le cauchemar de Tony Bennet....

Ce match pose aussi la question de la régularité du niveau de jeu de UNC.... Bien évidemment, elle a été contestée par la qualité de la défense de son adversaire, mais il est tout aussi évident que l'intensité et la justesse d'exécution de ses systèmes offensifs, parmi les plus brillants de l'Etat, n'ont pas été aussi bien reproduits que dans le match disputé face à Louisville qui dispose d'une défense tout aussi redoutable, pour ne pas dire plus que celle de Virginia et qui a été essorée quelques jours plus tôt par UNC...

Louisville (16)-Duke (2)

Gardé le meilleur pour la fin... Dans le genre match trash, celui-ci se pose là... Dans le genre scénario que je n'aurais jamais imaginé, ce fut du genre parfait...

Avant la rencontre, mon coeur balançait.... J'imaginais bien que la défense de Louisville allait poser quelques problèmes à l'organisation offensive géniale d'has been K... Trouver une solution au système si peu attendu que "give the ball to Williamson" me semblait dans les cordes de Chris Mack. En revanche j'étais beaucoup plus dubitatif sur la capacité de Louisville à poser des problèmes pendant 40 minutes à la pourtante inexistante défense collective de Duke, mais à la pression de ses joueurs sur leur vis à vis qui elle en revanche est bien présente....

La première mi-temps sembla conforme à ce que j'en attendais... Duke joua comme elle savait le faire, c'est à dire avec Williamson et son option majeure offensive numéro 2 quand elle joue une solide défense qui consiste à balancer des saucissons sur l'arceau en fin de possession ce à quoi son exécution relève du quasi parfait...

De l'autre côté Louisville peinait quand même pas mal à s'organiser, y aller beaucoup de solutions individuelles, de quelques tirs derrière l'arc bien amenés, mais tout ça semblait quand même bien short pour faire vaciller Duke... Même si en fin de mi-temps, un gros coup d'accélérateur dans l'intensité défensive de Louisville fit que Williamson se ballada moins en 1 vs 1 et que de l'autre côté, comme Louisville récupérait des ballons faciles, cela lui donnait des opportunités de conclure plus opportunément... + 8 à la mi-temps, je me disais bon match de prestige mais bon....

Néanmoins, néanmoins, on repartit en seconde mi-temps sur les mêmes bases que la fin de la première et qu'en plus le gars Williamson qui était le seul à surnager dans le marasme ambiant se mit à péter une grosse durite en voyant qu'à part lui, plus personne n'était capable de faire avancer le compteur dukie... Visiblement peu habitué à trouver de la résistance en face, il s'agaça au point de trouver son compteur de fautes beaucoup plus prolixe que celui de ses points... On sentit alors un peu de panique à bord côté dukie, car non seulement on ne marquait plus, mais en plus on ne tenait plus les extérieurs de Louisville qui plantèrent alors quelques flèches à 3 pts qui mirent l'équipe du sémillant septuagénaire à - 23.....

En terme de basket, voir une équipe de has been k à -23 n'est que la conséquence logique de sa nullité même en disposant des meilleurs joueurs de l'Etat.... Peu de gens en ont conscience, mais ça va bien finir par arriver.... Mais il faut reconnaître à celui-ci quand même, une capacité à ne pas s'entêter.... A essayer des choses... Et depuis l'an passé, sa fréquentation de Jim Boeheim avec Team USA lui a sans doute appris à comprendre ce qu'était une zone... Bon, ce n'est pas les mille et une nuances de la zone 2-3 de Boeheim non plus, mais au lieu de continuer à faire de l'indiv, quand ses équipes prennent l'eau, il fait dorénavant de la zone....

Ce n'est bien évidemment certes pas en appliquant que cette zone que Duke est revenu dans la partie... ça l'a aidé... ça a stabilisé son jeu... Mais si en 8 minutes de jeu, le score est passé de 59-36 à la victoire de Duke 71-69, c'est que Louisville s'est suicidée....

Les motifs du suicide?... Personne ne s'imaginait une telle facilité à mettre le favori pour le titre final 2019 dans une telle misère... 3 des 5 premiers choix de la draft 2019 réduits à planter 36 pts en 32 minutes, qui aurait pu s'en douter?... Pas les joueurs de Louisville qui dans les 2 minutes de jeu qui suivirent le point bas à -23 firent absolument tout, mais absolument tout ce qu'il est possible de faire pour remettre Duke à -12... Et à -12 et 6 minutes de jeu quand on n'a perdu le fil de sa rencontre, ce n'est plus le même match....

Ce ne fut plus le même match non pas parce que Louisville ne mit plus seulement en avant ses carences offensives largement connues avant la rencontre, mais ne sut plus même défendre.... Fut incapable de faire sortir Williamson nanti de 4 fautes et qui put disputer les 9 dernières minutes de la rencontre sans sortir... Ne sut plus défendre correctement dans les prises d'intervalle de Reddish qui jusqu'alors n'avait pu bénéficier que de tirs sans rythme qui faisaient des grands splonks et qui d'un seul coup se mirent à faire swich....

Que retenir de cette rencontre? La faiblesse hallucinante qu'a montré Duke face à une très belle défense. A ce niveau, le terme pathétique n'est plus même à employer on est au-delà du pathétisme, même un coach de JE est meilleur que ça, c'est dire... Néanmoins, des défenses du niveau de celle de Louisville, il n'y en a pas non plus 50, mais ce sera vraiment intéressant de voir quel tableau est réservé à Duke dans 6 semaines... Il y'a 2 saisons, le comité lui avait réservé South Carolina, équipe sans génie, mais intense, elle s'était liquéfiée.... L'équipe a un meilleur niveau que celle d'il y'a 2 saisons, mais les mêmes causes produisent les mêmes effets.... Et là où tout le monde voit fort logiquement Duke champion, se dire qu'un upset au second tour n'est pas une chose impossible, même si pas le plus probable....

Côté Louisville? Conserver à mon sens le côté anecdotique de la défaite... C'est une équipe qui passe de l'état d'euphorie à l'état de tétanisation en l'espace de 120 secondes de jeu effectif, le genre d'expérience qui pourra lui servir au tournoi final probablement. Ensuite... C'est plus les matchs face à VTech et FSU qui m'interpellent finalement pour cette équipe que ce match ci... Cette façon de ne pas tenir un résultat alors qu'on le domine par la justesse du basket que l'on pratique... Il faudra voir les matchs face à Virginia pour voir quelles leçons ont été retenues lors de ce match pour le moins déroutant....