[NCAA] Saison 2018-2019

Modérateur : Modérateurs NBA

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » sam. 09 févr. 2019 11:41

Kansas State-Kansas (13)

Comme déjà dit, le numéro 1 de l'AP25 du début de saison a du plomb dans l'aile... La faute à la NCAA qui a disqualifié l'un de ses plus brillants espoirs à l'intérieur, de Souza, la faute aussi aux blessures récurrentes de Azubuike toujours dans le secteur intérieur qui fait que dans cette configuration Dedric Lawson qui devait être le fer de lance du secteur des Jayhawks se retrouve bien trop esseulé...

Il n'empêche, même affaiblie, ce derby du Kansas a donné lieu à un sacré match et si le champion ininterrompu de la Big 12 depuis 2005 va bien avoir du mal à poursuivre son impressionnante série, il aura donné du fil à retordre à Kansas State...
Cette équipe de Kansas State, classée 12 de mémoire à l'entrée de la saison aura fait un petit début d'année qui fait qu'elle est hors des écrans radar depuis lors... Mais depuis le début de la Big 12 où elle fait la course en tête, sa saison semble se poursuivre sous de meilleures auspices...

On a cru en début de rencontre que ça allait être un match à sens unique. L'intensité mise par Kansas State fut du genre hard et Kansas ne trouva absolument aucune solution ni en attaque ni plus encore en défense pour arrêter la déferlante de la transition de son adversaire... Il dû y avoir un 26-14 après 10 minutes ou un score dans le genre...
Et puis... Et puis c'est là qu'on voit que Kansas a quand même de sacrées ressources tactiques et qu'il faudra se méfier de cette équipe même si elle n'a pas vocation de rejoindre le F4 dans cette configuration... Self ordonna la mise en place d'une zone.... Et là, plus rien en face... Pendant 8 minutes, Kansas State ne put marquer le moindre point, et en concéda 13 de l'autre côté.... On put même apprécier alors des joueurs de banc côté Kansas comme Moore vraiment très bon en doublure d'un Vick à la peine dans cette rencontre et même l'improbable Lightfoot aura pu s'exprimer à l'intérieur pour épauler un Lawson en grosse difficulté mais également Agbagi que Self gratifia de 35 minutes...

Après le passage dans les vestiaires où il est probable que Bruce Webber fit un cours sur tableau de noir de comment attaquer une zone à ses joueurs, Kansas State se remit la tête à l'endroit et réussit à retrouver la voie du panier... Mais en face, Dotson réalisa un match vraiment complet et Dawson réussit à sortir de sa coquille pour redevenir un leader offensif naturel... Si Kansas State fit quand même la course en tête quasi tout le temps dans cette période, elle n'était jamais à l'abri d'un coup de griffe des deux leaders offensifs de son adversaire et c'est Sneed qui en toute fin de période réussit à conclure la rencontre sur 2 flèches à 3 pts très bien construites qui terrassèrent définitivement ce qui est probablement feu l'ancien champion de Big 12 de 2005 à 2018.... Une page se tourne cette saison....

Match vraiment très sympa à suivre, deux équipes qui seront de sérieux outsiders pour rejoindre la seconde semaine...

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » lun. 11 févr. 2019 23:04

Virginia Tech (11)- Louisville (16)

Je voulais revoir rapidement Louisville après le match disputé face à UNC et l'affrontement dans la salle de Virginia Tech convenait à merveille pour se faire une meilleure idée...

Ce qu'avait pu laisser entrevoir le match face à UNC se retrouva dans cette rencontre: ce n'est pas tant Louisville qui avait raté sa partie que UNC qui avait jouer à un sacré niveau cette rencontre... Face à son adversaire du jour, apparemment handicapée par l'absence d'un joueur, Louisville n'a pas vraiment souffert, ne s'est pas vraiment faite peur même si parfois VTech a pu revenir dans la rencontre, mais sur l'ensemble des 40 minutes, elle a largement été devant. Elle s'est à peu près imposée dans tous les compartiments du jeu, particulièrement sur l'un des aspects où elle avait souffert face à UNC, la dimension athlétique, il suffit de voir la performance de ses arrières très malmenés face à UNC pour se rendre compte de la différence....

Si Louisville semble devoir être en possibilité de rejoindre la seconde semaine, VTech en revanche semble un peu plus légère...


Virginia (3)-Duke (2)

C'était le match au sommet de la semaine et ce fut un tantinet décevant même si peu surprenant... C'était un peu inscrit dans la continuité du match disputé à Duke... Virginia n'ayant pas réussi à vaincre Dule avec un Jones sur le banc, cela devenait compliquer de penser qu'avec un Jones de retour, elle aurait sa chance même à domicile face à Duke.

De chance il n'y eut pas véritablement... L'écart fut rarement inférieur à la dizaine de point, excepté un passage en fin de première mi-temps où Virginia put exprimer ses qualités à 3 pts et revint à 1 possession d'écart..

Mais sinon, que retenir de la partie: la facilité de Duke à rentrer des tirs à 3 pts...Alors certes, il peut y avoir des matchs où une équipe peut avoir la main chaude, mais dans le cas de Duke, qui est une équipe ayant un pourcentage de réussite très faible derrière l'arc,on a plus l'impression qu'il s'est agit d'une impuissance à stopper les leaders offensifs, à tout le moins de les gêner dans leur prises de position... Ce qui est gênant dans le cadre d'une équipe réputée défensive, même s'il est évident que défendre sur des joueurs de top niveau n'est pas chose facile...
De l'autre côté, et ça aussi c'est quand même très gênant mais peut être moins surprenant, c'est qu'en dépit d'une équipe peu défensive en face, il ne fut pas facile pour Virginia de trouver des tirs faciles... Jérôme très bien défendu par Jones eut beaucoup de mal qu'à l'aller et si l"intérieur fut plus prolixe qu'a l'accoutumée, ce fut notoirement insuffisant pour mettre à mal la défense de Duke.

Si Duke confirme bien être une 4 ou 5 équipes capables d'aller chercher le titre, Virginia en revanche ne semble pas capable du tout de rejoindre le F4 en dépit de son classement actuel. Je suis curieux de la voir jouer face à des équipes de seconde semaine comme Louisville ou UNC pour voir comment elle va se comporter....

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » sam. 16 févr. 2019 11:40

Arizona State-Washington

Un peu dans l'ombre cette saison du fait qu'aucune de ses équipes n'est classée à l'AP 25, ce match entre Washington et Arizona State s'annonçait interéssant.... Washington domine le classement de la PAC 12 sans aucune défaite (10-0), aux portes de l'AP 25 de ce fait, se rendait sur le terrain d'un de ses poursuivants, déjà nanti de 4 défaites dans cette conférence...
Le match n'a vraiment pas été dans ce que j'attendais qu'il soit... Car lieu d'assister à une rencontre disputée, Arizona State s'est quand même largement promenée devant son adversaire du soir... Ce qui pose la question de sa fiabilité, non que perdre cette rencontre soit en soit un problème, mais c'est la manière dont ce fut fait....
Plus l'impression que les équipes qui vont sortir de la PAC 12 pour le tournoi final (2, 3, 4?) vont faire un petit tour, peut être 2 dans le meilleur des cas, mais rien d'autre....


Houston (12)-Cincinnati (25)

L'American Athlétic Conference est généralement moins réputée que la PAC 12 qui est une des 6 tops conférences, mais force est de constater que cette saison, elle a plus de chance d'envoyer une équipe en seconde semaine...
A priori, les deux équipes qui ont le plus de chance d'y accéder sont les deux équipes qui s'affrontaient à cette occasion et qui dominent cette conférence avec un bilan de 9-1 avant ce match...
Là, ça a été plus conforme à mes attentes... Cincinnati est un programme qui rejoint le tournoi final régulièrement et dont les équipes se ressemblent assez finalement d'une saison sur l'autre, la philosophie de Mick Cronin étant assez similaire et stable... ça donne des équipes honnêtes, qui défendent bien, jouent sur demi-terrain, mais qui dans la création offensive sont très limitées.... L'an passé, la fac avait fait une super saison qui lui avait permis de décrocher un seed 2 au tournoi final... Beaucoup trop haut pour cette fac, finalement éliminée au second tour.... C'est à peu près son seuil de Peeters, elle fait sans doute partie des 30 meilleurs programmes universitaires, elle peut prétendre atteindre le sweet 16, mais plus haut lui paraît devoir être inaccessible...

Houston est beaucoup moins régulière et je n'ai pas souvenir de l'avoir vu aussi haute à l'AP 25 que cette saison avec ce numéro 12.... Face à son adversaire, elle a démontré qu'elle avait plus de talents, plus de variété dans son jeu d'attaque et la voir s'imposer à domicile est somme toute très logique. Mais elle a eu du mal, elle sans doute été devant pendant 90% du match mais n'a jamais su dépasser la barre des 10 pts. L'impression au final est que cette équipe a eu du mal à serrer son jeu, à maintenir un même niveau de jeu pendant 40 minutes et qu'elle a vécu quelques trous d'air... La faute à son adversaire du jour évidemment qui a su varier les défenses et la faire douter, mais l'impression quand même que pas que... Qu'il y'avait un peu de facilité dans cette équipe, que sa marge pouvait être meilleure, mais qu'elle n'avait pas su la repousser...

Côté Cincinnati, pas vraiment vu d'évolutions à vrai dire: ça défend dur, c'est athlétique dessous, mais offensivement, ça reste vraiment très limité, on part juste sur des bases transition quand la défense récupère des ballons qui offrent des paniers faciles, sur la capacité des intérieurs à prendre des rebonds offensifs et à s'appuyer sur du 1 contre 1 d'une très bonne individualité qu'est Jarron Cumberland, junior, pas dans les radars de la mock draft, mais dont on sent qu'il pourrait faire une carrière de l'autre côté de l'Atlantique.... Tout ça est un peu léger pour envisager une seconde semaine, mais tout dépendra surtout des adversaires du tableau final... Pour peu qu'elle affronte une équipe n'ayant pas de fond de jeu, cette équipe peut lui faire beaucoup de mal, même si moins dotée individuellement, elle est vraiment difficile à jouer....

Le match retour sur le terrain de Cincinnati permettra de mieux jauger le potentiel mental de Houston et voir si la seconde semaine est véritablement son seuil de Peeters cette année....

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » lun. 18 févr. 2019 23:30

L'ACC semble être la conférence la plus relevée de l'année si l'on en juge par les classements de l'AP 25 avec deux candidats au F4 et un autre à l'Elite 8. Raison de plus pour la suivre de près même si chacune des 3 équipes en question semblent avoir quand même pas mal de faiblesses... Mais c'est surtout au quatrième larron que je me suis intéressé cette semaine à savoir Louisville, moins côtée mais tout de même fleurtant avec la deuxième semaine en ce moment...

FSU (22)- Louisville (16)

ça aurait pu être le copier coller du match face à VTech mais ce ne le fut pas... En effet, comme dans la rencontre précédente, on peut dire que Louisville a dominé la rencontre, a largement fait la course en tête, n'a jamais donné l'impression de pouvoir perdre le contrôle de la rencontre, mais sans jamais donner non plus l'impression de la dominer totalement. Les raisons en tiennent autant à elle même qu'à son adversaire... A elle même, car dans son organisation offensive, elle a eu beaucoup de gâchis, avec plus de 20 balles perdues, ce qui dans une rencontre de basket est quand même un sacré handicap quelque soit le niveau... A son adversaire, car il m'a semblé que la défense de FSU était quand même plus consistante que celle de VTech et que si effectivement la déficience d'organisation de Louisville ne doit rien à personne, une bonne défense en face en accroît quand même les conséquences...

Autre élément important de cette rencontre, Louisville a quand même bien été chahuté à l'intérieur, les Coffer ou autre Kabengale ont joué un rôle vraiment important dans la victoire de FSU après prolongation...

La défaite en elle même sur le terrain d'une fac où seule Duke s'est imposée d'extrème justesse n'a rien d'injurieux pour Louisville, mais c'est cette façon d'avoir du mal à totalement conduire ses affaires jusqu'au bout alors que dans son basket elle semble dominatrice par rapport à ses adversaires qui interpelle... Encore 6 semaines pour régler cette imperfection majeure qui dans un match à élimination directe peut bien évidemment coûter très cher....

UNC (8)-Virginia (4)

Deux des équipes phare de la conférence dans une rencontre qui m'aura surpris... Je ne m'attendais pas à voir Virginia résister aussi bien que cela face à UNC après ses deux rencontres en demi-teinte face à Duke...

Première surprise, la défense de Virginia a été beaucoup plus effective face à l'attaque de UNC que face à Duke... C'est désespérant pour le basket universitaire mais c'est ainsi, le give the ball to Williamson est finalement beaucoup plus efficace que tous les systèmes huilés de Roy Williams... Ou alors ceux-ci n'ont pas été aussi bien menés qu'ils auraient dû l'être... Mais pas seulement... On a vu, notamment dans le secteur intérieur, où Virginia avait pas mal souffert à l'impact offensivement, que face à UNC, c'était beaucoup plus opérant... Maye a notamment passé une mauvaise soirée...

De l'autre côté, UNC n'a jamais été une fac très portée sur la défense, alors voir Virginia pouvoir exprimer son jeu notamment dans la pose d'écrans pour que ses shooteurs à 3 pts s'expriment a été moins surprenant... Or évidemment quand Jérôme ou Clay plantent régulièrement quelques banderilles, ça change la physionomie de la partie, là où ils étaient vraiment étouffés non par la défense de Duke (inexistante) mais par leur difficulté à s'exprimer face à leurs adversaires directs, bien plus athlétiques qu'eux...

Finalement, le résultat de la rencontre fut donc logique: quand le basket de Virginia peut s'exprimer face à une équipe peu défensive et que sa défense tient la distance sur le plan athlétique, ça donne une équipe des plus intéressantes à voir évoluer.... Souci, c'est que si effectivement peu d'équipes en NCAA sont aussi bien pourvues en qualité de roster que UNC, en revanche des équipes qui défendent mieux qu'elles il y'en a une palanquée et que c'est ce type d'équipes qui sont le cauchemar de Tony Bennet....

Ce match pose aussi la question de la régularité du niveau de jeu de UNC.... Bien évidemment, elle a été contestée par la qualité de la défense de son adversaire, mais il est tout aussi évident que l'intensité et la justesse d'exécution de ses systèmes offensifs, parmi les plus brillants de l'Etat, n'ont pas été aussi bien reproduits que dans le match disputé face à Louisville qui dispose d'une défense tout aussi redoutable, pour ne pas dire plus que celle de Virginia et qui a été essorée quelques jours plus tôt par UNC...

Louisville (16)-Duke (2)

Gardé le meilleur pour la fin... Dans le genre match trash, celui-ci se pose là... Dans le genre scénario que je n'aurais jamais imaginé, ce fut du genre parfait...

Avant la rencontre, mon coeur balançait.... J'imaginais bien que la défense de Louisville allait poser quelques problèmes à l'organisation offensive géniale d'has been K... Trouver une solution au système si peu attendu que "give the ball to Williamson" me semblait dans les cordes de Chris Mack. En revanche j'étais beaucoup plus dubitatif sur la capacité de Louisville à poser des problèmes pendant 40 minutes à la pourtante inexistante défense collective de Duke, mais à la pression de ses joueurs sur leur vis à vis qui elle en revanche est bien présente....

La première mi-temps sembla conforme à ce que j'en attendais... Duke joua comme elle savait le faire, c'est à dire avec Williamson et son option majeure offensive numéro 2 quand elle joue une solide défense qui consiste à balancer des saucissons sur l'arceau en fin de possession ce à quoi son exécution relève du quasi parfait...

De l'autre côté Louisville peinait quand même pas mal à s'organiser, y aller beaucoup de solutions individuelles, de quelques tirs derrière l'arc bien amenés, mais tout ça semblait quand même bien short pour faire vaciller Duke... Même si en fin de mi-temps, un gros coup d'accélérateur dans l'intensité défensive de Louisville fit que Williamson se ballada moins en 1 vs 1 et que de l'autre côté, comme Louisville récupérait des ballons faciles, cela lui donnait des opportunités de conclure plus opportunément... + 8 à la mi-temps, je me disais bon match de prestige mais bon....

Néanmoins, néanmoins, on repartit en seconde mi-temps sur les mêmes bases que la fin de la première et qu'en plus le gars Williamson qui était le seul à surnager dans le marasme ambiant se mit à péter une grosse durite en voyant qu'à part lui, plus personne n'était capable de faire avancer le compteur dukie... Visiblement peu habitué à trouver de la résistance en face, il s'agaça au point de trouver son compteur de fautes beaucoup plus prolixe que celui de ses points... On sentit alors un peu de panique à bord côté dukie, car non seulement on ne marquait plus, mais en plus on ne tenait plus les extérieurs de Louisville qui plantèrent alors quelques flèches à 3 pts qui mirent l'équipe du sémillant septuagénaire à - 23.....

En terme de basket, voir une équipe de has been k à -23 n'est que la conséquence logique de sa nullité même en disposant des meilleurs joueurs de l'Etat.... Peu de gens en ont conscience, mais ça va bien finir par arriver.... Mais il faut reconnaître à celui-ci quand même, une capacité à ne pas s'entêter.... A essayer des choses... Et depuis l'an passé, sa fréquentation de Jim Boeheim avec Team USA lui a sans doute appris à comprendre ce qu'était une zone... Bon, ce n'est pas les mille et une nuances de la zone 2-3 de Boeheim non plus, mais au lieu de continuer à faire de l'indiv, quand ses équipes prennent l'eau, il fait dorénavant de la zone....

Ce n'est bien évidemment certes pas en appliquant que cette zone que Duke est revenu dans la partie... ça l'a aidé... ça a stabilisé son jeu... Mais si en 8 minutes de jeu, le score est passé de 59-36 à la victoire de Duke 71-69, c'est que Louisville s'est suicidée....

Les motifs du suicide?... Personne ne s'imaginait une telle facilité à mettre le favori pour le titre final 2019 dans une telle misère... 3 des 5 premiers choix de la draft 2019 réduits à planter 36 pts en 32 minutes, qui aurait pu s'en douter?... Pas les joueurs de Louisville qui dans les 2 minutes de jeu qui suivirent le point bas à -23 firent absolument tout, mais absolument tout ce qu'il est possible de faire pour remettre Duke à -12... Et à -12 et 6 minutes de jeu quand on n'a perdu le fil de sa rencontre, ce n'est plus le même match....

Ce ne fut plus le même match non pas parce que Louisville ne mit plus seulement en avant ses carences offensives largement connues avant la rencontre, mais ne sut plus même défendre.... Fut incapable de faire sortir Williamson nanti de 4 fautes et qui put disputer les 9 dernières minutes de la rencontre sans sortir... Ne sut plus défendre correctement dans les prises d'intervalle de Reddish qui jusqu'alors n'avait pu bénéficier que de tirs sans rythme qui faisaient des grands splonks et qui d'un seul coup se mirent à faire swich....

Que retenir de cette rencontre? La faiblesse hallucinante qu'a montré Duke face à une très belle défense. A ce niveau, le terme pathétique n'est plus même à employer on est au-delà du pathétisme, même un coach de JE est meilleur que ça, c'est dire... Néanmoins, des défenses du niveau de celle de Louisville, il n'y en a pas non plus 50, mais ce sera vraiment intéressant de voir quel tableau est réservé à Duke dans 6 semaines... Il y'a 2 saisons, le comité lui avait réservé South Carolina, équipe sans génie, mais intense, elle s'était liquéfiée.... L'équipe a un meilleur niveau que celle d'il y'a 2 saisons, mais les mêmes causes produisent les mêmes effets.... Et là où tout le monde voit fort logiquement Duke champion, se dire qu'un upset au second tour n'est pas une chose impossible, même si pas le plus probable....

Côté Louisville? Conserver à mon sens le côté anecdotique de la défaite... C'est une équipe qui passe de l'état d'euphorie à l'état de tétanisation en l'espace de 120 secondes de jeu effectif, le genre d'expérience qui pourra lui servir au tournoi final probablement. Ensuite... C'est plus les matchs face à VTech et FSU qui m'interpellent finalement pour cette équipe que ce match ci... Cette façon de ne pas tenir un résultat alors qu'on le domine par la justesse du basket que l'on pratique... Il faudra voir les matchs face à Virginia pour voir quelles leçons ont été retenues lors de ce match pour le moins déroutant....

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » jeu. 21 févr. 2019 1:12

Wisconsin (22)-Michigan State (11)

Match très équilibré entre deux équipes à l'aise sur 1/2 terrain.
La différence se fait sur la fin avec notamment la stratégie hack a Happ vraiment très pénalisante pour Wisconsin, mais le joueur est trop important pour la fac pour ne pas le faire jouer dans les dernières minutes.
Je n'avais pas trop repéré Reuvers lors des précédentes rencontres visionnées de la fac et je ne sais pas pourquoi il m'est apparu ici comme une évidence... Grand pivot blanc comme Happ, 2 ans de moins, mais à la différence de Happ, pas seulement dangereux par ses moves et son jeu près du cercle, mais aussi par son tir longue distance (3/4 T3 dans cette rencontre). Les commentateurs américains toujours en manque de comparaisons parlent du nouveau Franck Kaminski... On verra ce qu'il deviendra dans ses années junior et senior, mais effectivement, à défaut de de devenir la nouvelle icône de la fac, le départ de Happ en fin de saison devrait etre compensée.

J'aurais pensé MSU beaucoup plus handicapée du fait de la blessure de Langford qui était un de ses top scoreurs comme l'avait montré ses sales défaites face à des équipes mal classées mais au cours de ce match il semblerait qu'Izzo ait trouvé le type de jeu lui permettant de redevenir compétitif face a de bons programmes. Il faudra évidemment confirmer ce résultat probant dans une salle où l'autre équipe phare de la Big 10 a perdu (Michigan) mais l'équipe a montré du répondant entre un très bon meneur (Winston) et des intérieurs typiquement izziens (Goins et Ward) c'est à dire avec des physiques un peu atypiques, capables de s'écarter du cercle et d'etre fort rebondeurs et durs au mal....

Equipe à revoir pour se faire une meilleure idée

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » sam. 23 févr. 2019 19:25

Kentucky (5)- LSU (19)

Match entre une équipe revenant progressivement au niveau où elle était attendu et une autre bien au-dessus des pronostics d'avant saison...
Je suis un peu dubitatif sur la capacité de UK à aller au F4 cette saison, on retrouve toujours les mêmes traits, à cette différence qu'aujourd'hui le roster est moins fort qu'il y'a quelques saisons... L'équipe repose toujours sur les mêmes qualités, sa capacité à presser défensivement, à chercher à récupérer des ballons, à mettre des paniers faciles, mais sur 1/2 terrain, c'est plus compliqué, on est dans la recherche systématique de 1 vs 1 ou d'aller placer un tir derrière l'arc via Herro qui lui peut être la vraie bonne pioche de l'année, car pas le profil de joueur à être drafté dans ses premières années et ayant un potentiel NBA pourtant, à voir comment il complète son jeu sur la durée. Je charrie beaucoup les Dukies, mais franchement dans cette rencontre, le système de Callipari le plus vu ça a été quand même give the ball to Washington.... A suivre ce Washington, car toujours pour l"instant en second tour de draft en son année sophomore, ce que je trouve étonnant vu ce qu'il montre, mais ce qui veut peut être dire qu'il ne se présentera peut être pas encore cette année à ladite draft...

Même à domicile, dans une salle enthousiaste, UK n'a pas réussi à prendre le meilleur sur cette équipe de LSU.. LSU est un programme de la SEC qui, en gros, va une année sur 3 au tournoi final.... Mais depuis la saison dernière, elle a pris un jeune coach (né en 82) qui s'est développé aux côtés de Smart et qui visiblement a quelques qualités... Il s'agit de Will Wade.
Franchement, sur cette rencontre, son équipe a montré de vraies qualités collectives, mais j'ai peut être aussi été troublé dans mon jugement que lorsqu'on compare avec ce qu'il y'avait en face, ce n'était pas très compliqué de faire preuve de qualités offensives créatives...

LSU n'est pas dépourvue de qualités individuelles, Naz Reid en tant que freshman nage dans les basses eaux du premier tour 2019, il ne fait guère de doutes que le jeune homme aille en NBA si ce n'est à l'issue de cette saison si sa place au premier tour n'est pas assurée, dans les années qui viennent. C'est un vrai beau bébé intérieur qui a fait beaucoup de mal à la défense de UK. Mais en dehors des radars de la draft, il y'a d'autres très beaux joueurs comme Waters, sophomore, Williams, autre freschman très en vue et May, junior qui auront été les joueurs les plus en vue.

Vu ce match et le bilan de LSU depuis le début de la saison, on peut légitimement la positionner en équipe qui peut ambitionner la seconde semaine...

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » lun. 25 févr. 2019 23:38

Texas-Kansas State (18)

J'ai voulu revoir Kansas State chez un adversaire pas facile à manoeuvrer chez lui et au bout du compte même si l'équipe ne s'est pas frisée les moustaches, elle s'est imposé le plus logiquement du monde.

Kentucky (5)-Tennessee (1)

C'était le gros match du week end dernier...Un match qui finalement aura été un non évènement tant il n'y eut pas de rencontre... Pas si surpris que cela même si cette équipe de UK ne donnait quand même pas de signes de grosse fiabilité depuis la saison en dépit de sa progression... Est-ce le fait de la frustration de sa défaite face à LSU ( le dernier panier n'était en fait pas valable mais ce n'est guère interessant, ce qui comptait c'était de voir combien UK buttait sur l'organisation de LSU), mais UK a survolé sa rencontre.

Pourtant elle joua sur le même registre qu'a l'accoutumée mais cette fois ci on a vu davantage de diversité, non que les systèmes furent plus sophistiqués mais surtout parce qu'on vit ce qui est censé être à ce jour le meilleur joueur de UK (Keldon Johnson) peser sur le match et ne pas laisser ce soin au seul PJ Washington.

Mais c'est surtout de l'autre côté que se fit la différence et c'est une demi-surprise. Aujourd'hui, la puissance athlétique et collective des équipes de Callipari ne suffit plus à étouffer les attaques adverses qui arrivent à la mettre en difficulté par leurs qualités collectives...Or dans cette rencontre, Tennessee ne sut pas répondre au défi athlétique de UK... Ce fut une sorte de vague se brisant sans cesse sur la digue... Pas surpris outre mesure car les équipes de Barnes ne sont pas terribles en général de ce point de vue, peu d'imagination collective en attaque et pour peu que les individualités qui cachent la misère collective soient étouffées, il n'y a plus grand chose... J'ai eu l'impression de me retrouver dans un match du début de la décennie et aurait été prêt à crier au génie du travail défensif de UK... si quelques saisons et désillusions ne s'étaient pas produites depuis 2010

En ce qui concerne le déroulé de la partie, Tennessee réussit tant bien que mal à regagner les vestiaires en limitant un peu heureusement l'écart (-6) car elle avait déjà été bien en difficulté dès les 10 premières minutes de la rencontre achevées, les 3 minutes 30 qui suivirent la reprise sonnèrent le glas des espérances des visiteurs avec un cinglant 0-14 d'entrée... Il n'y avait dès lors plus guère d'intéret à continuer à regarder cette partie à sens unique...

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » dim. 03 mars 2019 18:32

Vu pas mal de rencontre en ACC qui n'ont pas nécessairement apporté les réponses que j'attendais aux questions que je me posais sur certaines équipes mais qui ont permis quand même permis d'en préciser un certain nombre...

Commençons ce tour d'horizon par mes chers dukies....

Il y'avait pas mal de rencontres sur la période qui devaient permettre de mieux se fixer les idées sur l'équipe du sémillant septuagénaire mais le sort en a décidément autrement...

Duke (2)-UNC (8)

En fait tout a commencé quelques secondes avant cette rencontre... La caméra fit un gros plan sur has been K. Selon un rituel immuable, ce dernier se signa mais cette fois ci le Seigneur décida de lui répondre et lui tint à peu près ce discours que je rapporte en exclusivité mondiale: " écoute Mike, dans 30 ans on parlera encore de ta carrière hors norme. De tes titres innombrables, de ton nombre de victoires inégalées, de ton humilité chrétienne, de ton sens aigu du management qui a contribué à faire que des sales pro insupportables arrivent à se bouger le fion pour à chaque fois ramener l'or olympique, mais là Mike, franchement, faut que t'arrêtes avant que tu deviennes la risée du basket universitaire, franchement, même la politically correctness outrée des journalistes d'ESPN va finir par reconnaître que tu n'es plus qu'une grosse buse sur un banc de basket, Mike réveille toi, prends ta retraite bordel, merde"....

Et le courroux du Seigneur fut aussi mit à exécution... Sur le premier ballon anodin où le sublime système "give the ball to Williamson" fut mis en place, on ne sait pas ce qu'il se produisit mais la chaussure de son pied droit explosa, celui-ci se retrouva sur le fion et alors qu'on s'attendait à ce qu'il revienne immédiatement sur le parquet, on apprit que le genou de la star de Duke avait eut quelques soucis qui ne purent le faire revenir sur le parquet... Bon bien évidement avec les seuls Barett, Reddish, Jones contre le seul Little attendu au premier tour de la draft 2019, le combat devenait dès lors inégal, has been K n'avait plus les moyens de rivaliser contre un vrai coach et donc Roy Williams se fit un malin plaisir de lui en passer 20, enfin, de bien montrer à ce petit monde qu'il y'en avait 20 d'écart pendant toute la rencontre. Enfin, si tant est que l'on ait assisté à une rencontre, tellement elle fut à sens unique, tellement UNC s'est balladée, tellement Duke a été ridicule pendant 40 minutes...

A la question que l'on se posait avant la rencontre à savoir, comment Duke peut appréhender une rencontre devant une équipe ayant une faible défense mais une organisation offensive supérieure, on n'eut pas véritablement de réponse... Car face à la faible défense et devant l'impossibilité d'utiliser son système supérieur le plus complexe "give the ball to Williamson", alors qu'elle disposait encore du give the ball to Barrett ou give the ball to Reddish, de façon assez incompréhensible, elle utilisa son système que l'on revoit quand même encore assez souvent qui consiste en give the ball for 3 pts and make sponck on the arceau"...

Syracuse-Duke (3)

On aurait pu hurler à l'hallali, mais bizarrement Duke sut bien s'en sortir d'en cette rencontre.... Elle s'en remit à ses deux futures stars, même si Barett fut timide en première mi-temps.

Virginia Tech (20)-Duke (3)

Et en fait, là encore ce fut plus bizarre, car je m'attendais à ce que Duke souffre plus devant Syracuse que devant VTech mais il y'a quelque chose chez Buzz WIlliams qui ne réussit pas saison après saison à has been K et je n'arrive pas à analyser pourquoi. Autant j'aurais pu penser que la défense de Syracuse poserait de gros soucis au néant collectif offensif de Duke, autant la simple individuelle de VTech ne me paraissait pas de taille à pouvoir résister au 1vs 1 face à Reddish ou Barett... Tout le contraire qui s'est produit, la défense de VTech a bien tenu ses défis et comme de l'autre côté de toute façon il n'y a pas grand chose, elle put aussi s'exprimer et remporter non pas facilement, mais quand même logiquement cette partie....

D'où finalement la question que tous les USA se posent: Williamson va-t-il être en capacité à revenir jouer pour Duke dans 3 semaines, date du début du tournoi final? Oui, tout est possible, non Duke n'est plus qu'une équipe qui peut sortir dès le second tour, déjà que même avec lui, potentiellement, ça peut aussi se produire....

Autre zoom sur une autre équipe d'ACC à regarder de près...

Syracuse-Duke (3)

On aurait pu hurler à l'hallali, mais bizarrement Duke sut bien s'en sortir d'en cette rencontre.... Elle s'en remit à ses deux futures stars, même si Barett fut timide en première mi-temps.

Virginia Tech (20)-Duke (3)

Et en fait, là encore ce fut plus bizarre, car je m'attendais à ce que Duke souffre plus devant Syracuse que devant VTech mais il y'a quelque chose chez Buzz WIlliams qui ne réussit pas saison après saison à has been K et je n'arrive pas à analyser pourquoi. Autant j'aurais pu penser que la défense de Syracuse poserait de gros soucis au néant collectif offensif de Duke, autant la simple individuelle de VTech ne me paraissait pas de taille à pouvoir résister au 1vs 1 face à Reddish ou Barett... Tout le contraire qui s'est produit, la défense de VTech a bien tenu ses défis et comme de l'autre côté de toute façon il n'y a pas grand chose, elle put aussi s'exprimer et remporter non pas facilement, mais quand même logiquement cette partie....

D'où finalement la question que tous les USA se posent: Williamson va-t-il être en capacité à revenir jouer pour Duke dans 3 semaines, date du début du tournoi final? Oui, tout est possible, non Duke n'est plus qu'une équipe qui peut sortir dès le second tour, déjà que même avec lui, potentiellement, ça peut aussi se produire....

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » mar. 05 mars 2019 1:08

Suite de l'ACC

Louisville (18)-Virginia (2)

Là encore rencontre très attendue et qui n'a pas donné le résultat que j'attendais... Si Louisville a rapidement pris les devants en première mi-temps, elle le dut surtout à son 10/16 derrière l'arc... Avec 37 points marqués, on voit qu'il n'y avait pas grand chose d'autre dans son jeu que les tirs longue distance mais d'un autre côté elle n'avait pas à bâtir bien davantage...
Le problème, c'est que lorsque la grêle tombe comme ça, il y'a souvent qu'à attendre que ça tourne... Car si ça ne tournait pas, c'était soit en raison d'une journée de grâce, soit que Louisville aurait été classé numéro 1....
Ce ne fut ni l'un ni l'autre... Les tirs finirent pas ne plus rentrer et Louisville se retrouver assez rapidement dans le dur puisque son avance à la mi-temps n'était que de 10 pts.
Mais le plus étonnant dans cette rencontre, ce ne fut pas de pointer du doigt les carences offensives de Louisville bien identifiées, mais plutôt se rendre compte qu'en dépit d'une équipe sachant défendre comme adversaire, Virginia s'en tira remarquablement et sut faire face à la dimension athlétique de l'adversaire ce qui n'a pas manqué de me surprendre.
Car ce ne fut pas en positionnant ses extérieurs derrière l'arc que Virginia gagna cette rencontre mais en allant jouer dessous, par Deandré Hunter mais pas seulement et en allant provoquer le défi physique que Virginia s'offrit ce très beau succès.

Est-ce à dire que le possible futur seed 1 qui va lui être encore attribué cette saison serait un véritable cette saison et pas un miroir aux alouettes?... Difficile à dire, mais force est de constater que cette équipe a encore réalisé une très belle saison en ACC même si ses deux défaites face à Duke font un peu tâche, pas par le fait d'avoir perdu, mais d'avoir donner le sentiment dans ces deux rencontres ne n'avoir pas pu exister d'aucune manière....


Syracuse-Louisville (18)

Match suivi juste pour m'assurer d'une chose... Dans le genre révélateur d'une équipe n'ayant aucun fond de jeu collectif d'attaque, la 2-3 de Syracuse est très souvent redoutable...
Et donc on ne fut pas déçu... Car Louisville explosa totalement façon puzzle dans cette rencontre où elle ne put enquiller plus de 50 pts et fut le plus souvent larguée de 20 pts....
Si à de nombreuses reprises Louisville a semblé largement au niveau d'une seconde semaine de tournoi final, j'avoue que depuis plusieurs rencontres, voir cette inconsistance offensive me pose souci....
Il faudra voir quel genre d'adversaire elle affronte, un profil équipe de 1 contre 1 peut souffrir face à cette équipe mais une équipe bien organisée a toutes les chances de la battre...

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » mer. 06 mars 2019 22:56

Passé pas mal de temps à parler de ce qui se passait en ACC, logique car on devrait retrouver positionnés 3 équipes sur 8 en Elite 8... Enfin au niveau des seed, car on verra ce qu'il se passe en réel...

Une autre conférence aujourd'hui positionne 3 équipes très haut dans le tournoi final, il s'agit de la SEC... ça tombe bien car 2 de ses 3 équipes s'affrontaient.

LSU (13)-Tennessee (5)

Après avoir été martyrisée à Kentucky, Tennessee eut droit à un nouveau match compliqué à gérer... Mais ça ce fut différent, elle put véritablement faire parler son expérience, ses qualités individuelles....

LSU n'a pas les moyens des individualités de Kentucky et a beaucoup souffert dans cette rencontre. Sa difficulté essentielle fut de tenir un Scoffield en mode intenable...On eut l'impression en début de seconde mi-temps que la barre était trop haute pour LSU de façon totalement contradictoire car elle avait battu à domicile un plus gros morceau que Tennessee. Mais comme face à Kentucky, et de façon peut être encore plus probante, car elle était privée d'un de ses meilleurs joueurs évoluant de plus sur le poste 1, elle ne se désunit pas, trouva des solutions qui m'apparurent moins collectives que dans la rencontre face à UK en ayant son meneur remplaçant jouant une partition de rêve. Petit à petit elle refit son retard ayant cumulé à 10 pts et battit sur le fil une équipe Tennessee qui avait eu le match en main et l'échappé...

Il se confirme bien que cette jeune équipe de LSU a totalement le profil d'une équipe de seconde semaine et peut être de scalpeur de gros bras dans celle-ci, on verra son tableau dans 2 semaines. Pour Tennesse, la seconde semaine semble être aussi son véritable niveau, je ne pense qu'elle puisse viser plus haut...

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » sam. 09 mars 2019 9:55

St Mary"s-Gonzaga (1)

C'était le dernier match supposé compliqué pour les Zags, se rendre chez son adversaire de toujours dans la WCC. Si Gonzaga donna l'impression de devoir hacher menu son adversaire en début de partie, petit à petit St Mary's s'installa dans sa partie, la faute au point faible de toujours de Gonzaga, une défense un peu trop laxiste...
Mais si Gonzaga n'est pas portée sur la défense, elle a de telles qualités à revendre par ailleurs qu'on pourrait presque dire que tout ça relève de l'anecdote à partir du moment où ne pas avoir une grosse défense ne signifie pas que ce soit portes ouvertes non plus; et ça ne l'est pas...Si bien que si St Mary's a très bien su positionner son attaque et ses snipers derrière la ligne, à un moment ça n'a plus suffit...

Elle a surtout réussi à tenir tête à Gonzaga en première mi-temps car elle a limité l'attaque de cadors de son adversaire pendant 20 minutes; en coupant systématiquement toute possibilité de transition. Bien évidemment Gonzaga
a d'autres ressources que la transition en attaque pour faire valoir ses qualités offensives, mais au moins, en ne prêtant pas le flanc à la transition, on s'épargne de gros éclats immédiats....

Seulement voila, St Mary's est une équipe sur le fil... Elle n'est pas du tout certaine de rejoindre le tournoi final et une équipe de premier tour de tournoi final explose devant Gonzaga. Ce qu'elle réussit à faire pendant 20 minutes, il lui était tout simplement pas possible de le rééditer en seconde période, et 5 minutes après le début de celle-ci, on savait que le match était terminé...

Que retenir de cette cette saison en WCC de la part Gonzaga? On l'avait écrit cet hiver, le seul challenge pour Gonzaga était de rester invaincu dans cette conférence... A cette seule condition, elle montrait son statut de candidate au titre, la certitude d'obtenir un seed 1 pour le tournoi final et pourquoi pas celui d'honorifique de seed 1 overall s'il arrive des malheurs à Virginia lors du tournoi final de l'ACC.

Mark Few, à défaut d'avoir pu tester son équipe sur des gros bras tout cet hiver, s'est employé à maintenir la pression sur ses joueurs en leur imposant non seulement de gagner tous leurs matchs, mais de s'obliger à humilier les adversaires directs... Quasi 30 pts de moyenne de différence dans la conférence... Pas très élégant sans doute pour l'adversaire, mais la condition obligatoire pour ne pas avoir à subir de camouflet au tournoi final, tous les matchs sont des pièges dès l'arrivée du second tour... Gonzaga ne l'est pas jouée touriste....

Sur le plan individuel, Gonzaga sera amoindrie au tournoi final si ce n'est par l'absence de Killian Tillie qui aura quasiment réalisé une saison blanche, du moins par son total manque de rythme. Mais par rapport à l'équipe visionnée cet automne, j'ai trouvé que Petrusev avait désormais un vrai rôle dans la rotation des Zags et pourrait compenser l'absence ou le fait que Killie ne puisse apporter qu'une dizaine de minutes dans 2 semaines.

Gonzaga est un véritable candidat au titre 2019. Elle est la seule équipe à avoir battu Duke au complet cette saison alors qu'elle ne l'était pas...

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » mar. 12 mars 2019 0:09

Fin de la saison régulière

A tout seigneur, tout honneur, on commence par les derniers matchs vus en ACC.

Il se murmure que la conférence pourrait envoyer 3 seeds 1 au tournoi final cette année. Je penserai plutôt 2 suite à la défaite de Dune à UNC mais il est vrai qu'aucun autre candidat n'est véritablement évident pour compléter le tableau en question.
Le match entre UNC et Duke n'a pas atteint des sommets. J'ai trouvé que ça avait beaucoup tenu à du all stare game en premiere mi-temps....Pourtant Duke a beaucoup mieux resisté qu'a l'aller où Williamson s'était blessé d'entrée. Là si le petit prodige est toujours blessé, des choses avaient été préparées pour que Duke se comporte mieux. Reddish fut en particulier tranchant (17 pts).
En seconde mi-temps, UNC a mis un tantinet plus de rigueur dans son jeu et l'a logiquement emporté.
Il est probable que le 3ème seed 1 potentiel de l'ACC se jouera pendant le tournoi final de la conférence.

Vu Virginia dans ses deux derniers matchs, en mode ballade printannière à Syracuse avec 60 pts derrière l'arc, plus compliqué face à Louisville. Toujours beaucoup de mal à appréhender cette équipe et sa capacité à faire quelque chose en seconde semaine.


Coté Big 12, Kansas ne gagnera donc pas un 15ème titre consécutif de conférence, celui-ci revient au binôme Kansas State-Texas Tech. Pourtant dans le match visionné, Kansas, certes à domicile, avait bien dominé son rival kansas State.
3 équiopes qui peuvent envisager la deuxieme semaine mais qui me paraissent trop juste pour viser au delà

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » jeu. 14 mars 2019 1:45

Les 2 autres conférences majeures ont aussi accouché d'une rivalité à 3, où chacune des équipes a ses chances pour la seconde semaine. Pour le Final 4 c'est en revanche moins évident.

C'est côté Big 10 qui est en fait le moins évident à cerner avec les cas de Michigan et Michigan State. Même si les Spartans ont gagné les deux rencontres et ont terminé co champion avec Purdue de la conférence, le second match visionné entre les deux équipes m'a laissé dubitatif... Quand même le sentiment que Michigan n'a joué qu'ue mi-temps et que cette mi-temps a été sacrément révélateur d'un potentiel d'équipe de dernière semaine. Seulement voila, cette équipe a besoin de beaucoup de gaz pour exprimer pleinement son jeu et jouer à 100% avec un joueur majeur blessé pour un match qui compte un peu pour du flanc.... J'ai encore le souvenir du tournoi 2013 où cette équipe après un début de saison magique semblait émoussée sur la fin et est arrivée en finale du tournoi...
MSU c'est un peu différent, l'équipe est plus complète, avec moins d'individualités marquantes que Michigan, est privée d'un de ses meilleurs joueurs, mais semble suffisamment sure de son jeu pour aller très loin en dépit de ce handicap individuel... Très difficile de se faire une idée.
Je suis beaucoup plus sceptique sur Purdue qui brille surtout à domicile, mais qui peut prétendre rejoindre la seconde semaine...

Côté SEC, je suis sec... En fait je ne crois en aucune des équipes qui ont brillé cette saison pour rejoindre le F4. Tennessee longtemps numéro 1 me paraît sur-côtée, Kentucky peut poser de très gros problèmes à beaucoup d'équipes mais est tellement frustre dans son organisation offensive que je n'y crois plus vraiment. L'équipe la plus excitante est LSU avec son nouveau jeune coach qui a porté beaucoup plus haut qu'attendue cette fac mais qui probablement aura du mal à franchir dès la première saison la pression du tournoi final.... Car LSU ne va pas jouer avec un dossard de cendirella dans le dos, mais avec un seed 2, 3 ou 4 elle sera très attendue.... A voir si là où elle a parfaitement réussi dans sa conférence en tant qu'outsider, elle sera réeditée sa perf en tant que favori sur la première semaine du tournoi....

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » lun. 18 mars 2019 10:22

Pas vu grand chose des tournois finaux de conférences, certains résultats m'ont surpris, d'autres plus conformes aux attentes, en tout cas les miennes, en sachant bien que dans ce genre de rencontre, il n'y a que vraiment peu d'écart entre les équipes et que tout est donc souvent possible....

En ACC, Duke n'a pas seulement récupéré Williamson mais également un enime titre dans sa conférence et le seed 1 overall chose qui n'avait pas dû lui arriver depuis des lustres...Le comité a dû considérer à juste titre qu'au complet cette équipe est difficilement jouable...Difficilement mais pas injouable, si on a rarement vu d'équipes avec 3 des 5 premiers choix de la future draft, ce n'est pas non plus UK 2012 qui avait un banc plus qualitatif... Face à UNC en 1/2, ça s'est joué à pas grand chose, une prise de risque de Williamson réussie d'un côté pour échec de White de l'autre... Virginia avait peut etre la tête déjà ailleurs, toujours est-il qu'après avoir explosé Florida State en saison régulière, elle a été battue à la régulière et semble-t-il assez facilement.... Florida State qui n'a guère fait illusion face à Duke...

En SEC, là ce fut plus surprenant... LSU qui avait dominé la saison régulière à la surprise générale, n'a pas assumé son rôle de favori et a chuté d'entrée face à Florida....En 1/2, Tennessee s'est littéralement arrachée pour taper UK qui semblait pourtant avoir le match en main.... Tellement arrachée que le lendemain face à Auburn, elle n'avait plus rien sous le capot... Victoire d'un outsider donc....

En Big 12, idem, ce fut une grosse chute pour les favoris, en particulier Texas Tech qui a fait une énorme sortie de route devant l'improbable West Virginia qui a complètement foiré sa saison... Mais qui ne s'est pas rachetée pour autant car éliminée dès le match suivant face à Kansas... Qui même à domicile n'aura pas résisté à la bonne dynamique d'Iowa State qui aura sorti au tour précédent Kansas State et s'offre donc un beau titre inattendu....

En Big 10, presque toute la logique a été respectée... Presque car une nouvelle fois Purdue aura encore déçue sur ce type de rencontre couperet éliminée dès les quarts mais sinon ce sont les favoris Michigan State et Michigan qui se sont disputés le titre et pour la troisième fois MSU l'aura emporté cette emporté. Pas du tout compris pourquoi MSU se retrouve dès lors moins bon seed 2 que Michigan élu meilleur seed 2 du tournoi, l'une des seules véritables surprises à mes yeux du bracket final...

En Big East, Villanova s'est adjugée un nouveau titre alors que Marquette pourtant mieux classée à l'AP 25 a fait une sortie de route.

Mais la très grosse surprise est venue de la Pac 12... Pas du tout une bonne saison pour cette conférence pourtant majeure qui n'enverra au tournoi final que deux équipes, peut être 3 si Arizona State se débarrasse de St John's pour une place en seed 11... Oregon qui aura été très handicapée par des problèmes de blessure tout au long de sa saison a réussi à gagner sa place au tournoi final en remportant le titre et de quelle façon... Washington la seule équipe à avoir un peu survolé la saison en a pris 20 dans les mirettes en finale.... Mais sa 1/2 face à Arizona State fut disputée... Faire donc très attention à cette équipe d'Oregon placée fort opportunément au seed 12 dans une région très ouverte.....

Pas grand chose à dire sur les différents champions des conférences mineures, si ce n'est quand même la grosse surprise à mes yeux en tout cas, le match perdu assez largement en plus par Gonzaga face à son éternel rival St Mary's... Le seul véritable accro à une saison quasi nickel.... Pas du tout compris ce qui a pu se produire, il n'y a qu'en regardant ce match que je comprendrais.... Gonzaga était à mes yeux la seule véritable équipe cette saison en seed 1 qui me paraissait la plus solide. Elle aurait dû être seed 1 overall avec la défaite de Virginia, mais cette défaite l'a condamné à être le plus faible des seed 1 et encore c'est quasi cadeau du comité de l'avoir laissé en seed 1 étant donné que sa défaite a été concédée face à une équipe qui n'avait pas sa place au tournoi final si elle n'était pas devenue champion de la conférence.... Enfin, cadeau, faut le dire vite, le tableau de Gonzaga du coup est gratiné....

On aura l'occasion de commenter ça avant le début du tournoi jeudi soir....

visiteur
All Star
Messages : 3625
Enregistré le : mer. 07 déc. 2005 17:20

Re: [NCAA] Saison 2018-2019

Messagepar visiteur » mer. 20 mars 2019 1:19

Commençons donc par les deux régions de gauche (du bracket hein...) où si la logique était respectée verrait Duke affronter Gonzaga dans la première demi-finale.... Mais d'ici là long is the road....

Région Est

C'est la région du overall seed 1 Duke, chose qui ne lui était plus arrivé depuis 2006 et qui lui avait pas mal réussi puisqu'elle s'était faite sortir sans gloire au sweet 16 par LSU.... On ne savait pas encore qu'has been K était déjà has been (enfin tout le monde le sait aujourd'hui même les commentateurs d'ESPN sauf qu'eux ne peuvent pas le dire, enfin, si, il faut savoir lire entre les lignes...), mais déjà il ne savait pas qu'en basket avoir des intérieurs ça peut servir... Le comité lui avait fait une jolie blagounette en lui mettant une équipe avec 2 intérieurs mastoc qui avaient laminé son basket pathétique...

Depuis cette rieuse année 2006, les choses ont bien changé, enfin pas totalement puisqu'has been K devient chaque saison de plus en plus has been, mais le seigneur de Caroline résiste à cette évidence en bâtissant chaque année des invincibles armadas qu'on croyait le seul Calipari capables de bâtir en attirant les meilleurs lycéens de l'Etat pour une saison. De plus, l'ACC en 2006 était une gentille conférence largement surcotée, alors que depuis 2013 et l'explosion de la Big East dont 3 programmes ont rejoint la conférence depuis et Virginia qui est devenue une fac de top niveau sous l'égide de Bennet, l'ACC est vraiment revenue une des plus grosses conférence de l'Etat....

Dans le haut du tableau qui nous intéresse pour cette semaine, je n'ai pas trouvé le comité particulièrement tendre avec les dukies et ce sera intéressant non pas de voir s'ils se font sortir à ce niveau (week end champagne...), mais la façon dont ça va se passer pour eux....
En fait, si j'ignore totalement tout de VCU, UCF est une équipe qui m'avait plutôt fait bonne impression dans sa rencontre remportée à Houston dans une conférence pas très réputée mais qui va envoyer 3 ou 4 équipes au tournoi final si Temple l'emporte. Et surtout, surtout, une équipe qui avait montré qu'elle savait défendre... Chose qui face à une équipe qui ne sait pas attaquer (en dehors des qualités hors norme intrinsèques des individualités qui la composent...) peut s'avérer rapidement problématique...

Le comité n'a pas non plus été très tendre car dans cette partie du tableau, elle a positionné en seed 4 Virginia Tech un rival qui se fait un malin plaisir de battre Duke régulièrement, à domicile, certes, mais de la battre.... Alors cette saison c'était sans Williamson, donc à modérer quand même... Suis pas super favorable à ce qu'on fasse se croiser dans une même partie de tableau des équipes issues de la même conférence... C'est le choix cette saison du comité, on verra ce qu'il advient... si ça advient car en l'ocurence Virginia Tech va avoir fort à faire...

Je ne saurais quoi dire ni penser de St Louis à qui elle va être opposée au premier tour n'ayant vu aucun de l'Atlantic 10 conférence d'où sort également VCU en qualité de champion de la saison régulière et d'où St Louis n'aurait jamais dû sortir s'il n'avait pas eu la bonne idée de sortir Dayton et Davidson de sa route...

Mais il y'a également à mes yeux tout au moins l'interrogation de la valeur du seed 12 Liberty, vainqueur de la conférence mineure Atlantic Sun auquel le comité a choisi d'opposer une équipe on va dire moyenne en seed 5 Mississipi State....Ses défaites hors conférence ne sont pas injurieuses, mais pas le genre non plus à se dire qu'on est en face du cenderilla de l'année, qui de toute façon ne se révèle le devenir que lors du tournoi.....

Or si Virginia Tech a pas mal de qualités pour ennuyer Duke, elle semble aussi avoir pas mal de défauts dans sa carlingue pour ne pas être totalement serein sur sa présence au sweet 16...


Dans le bas du tableau, assez bizarrement le comité a choisi Michigan State en seed 2 sur cette région alors qu'a priori elle avait totalement le profil pour être le meilleur seed 2 et donc être dans la région de Gonzaga... Ce choix n'est sans doute pas totalement innocent.... On y reviendra plus bas...

En supposant que tout aille pour le mieux dans le meilleur des mondes, c'est Louisville qui sera l'opposant de MSU... Tout sauf une sinécure... Longtemps pendant la saison, Louisville a fait largement meilleure impression que VTech ou Florida State pour être un candidat crédible à la seconde semaine... Et puis... Le match face à Duke qui aurait du couronner ce super début de saison aura été le début de la fin.... Comme si perdre un match quand on a eu 23 pts d'avance et 9 minutes à jouer avait marqué les esprits de façon indélébile.... A voir donc quel visage Louisville va présenter dans la big dance.

Le seed 3 de cette conférence est aussi un gros morceau... LSU, vous avez dit LSU... Il me semble avoir entendu parler de LSU plus haut.... :mrgreen: Plus rien à voir avec le LSU de l'époque, cette fac est une révélation dont on attend confirmation au tournoi final après la déception de du tournoi final de la SEC...

Mais le comité a réservé un bel accueil à ce petit bleu bite de l'année.... D'abord les grosses tête de l'Ivy League représentées cette saison encore par Yale face auxquelles on se souvient qu'has been K avait eu quelques sueurs froides lors d'une rencontre du second tour....

Mais surtout, le seed 11 risque d'être coton en la personne du vainqueur du match Belmont/Temple. Belmont est le rival malheureux de Murray State où évolue le talentueux Ja Morrant attendu 2ème ou 3 eme choix de la draft 2019 dans une conférence mineure. Et Temple une solide équipe de la sous côtée AAC....

Upset, pas d'upset, faites vos jeux....


Région Ouest

Vous avez aimé l'Est? Vous alors être amoureux de l'Ouest....

J'aurais fait de Gonzaga mon favori légitime pour le titre 2019. Cette équipe a tout: de fortes individualités, un super basket d'attaque, un programme qui se valorise d'année en année et qui même lors des saisons de transition arrive en seconde semaine. Elle a certes des faiblesses en défense, bon ce n'est pas non plus les avenues sud américaines de Duke, mais ça n'est pas non plus le point fort de la fac c'est évident...
Seulement voila, il y'a eu ce maudit match face à St Mary's, équipe ne pouvant pas même prétendre à un tournoi final qui par sa défense a révélé une attaque des Zag's pathétique incapable de s'en dépétrer pas même par une victoire de raccro.... Alors simple accident de parcours pour une équipe n'ayant rien à faire d'un nième titre de WCC où cela fait 10 ans qu'elle n'a plus rien à prouver? Piqûre de rappel salvatrice après 18 victoires consécutives dans cette conférence?...

En tout cas on va être vite fixé.... Parce que si votre attaque est une attaque de m..., la zone 2-3 de Syracuse ne pardonnera pas.... C'est donc par ce gentil choix de p.... que le comité a gentiment récompensé Gonzaga en lui laissant son seed 1, mais en lui mettant d'entrée de jeu un adversaire qui ne pardonnera pas si Gonzaga joue avec les mêmes intentions que face à St Marys....

Pour autant, même si on n'a pas trop d'estime pour Baylor, ne pas sous estimer ce programme... Syracuse fait ch... le monde avec sa zone depuis 40 ans, mais elle n'est pas non plus inaccessible par des facs de niveau similaire si elles appréhendent bien sa défense... et surtout l'empêchent de s'offrir des paniers facile derrière....

Toujours dans cette partie du tableau, le supposé adversaire de Gonzaga au sweet 16 est Florida State, équipe sans génie, mais très solide dessous et intense en défense à défaut d'être particulièrement intelligente.... Pas d'idée sur son adversaire du premier tour, en revanche, on risque fort de retrouver cette équipe de FSU face à l'équipe du talentueux Ja Morrant, n'étant pas très enthousiaste sur le profil de résultats de Marquette en seed 5 et comme semble le montrer son tournoi final en Big East...

Le bas du tableau n'est pas en reste...

Soit donc le choix de Michigan en seed 2, supposé être le meilleur seed 2 alors que MSU... Bah la supercherie apparaît assez claire... Michigan a le potentiel d'un candidat au Final Four, beaucoup plus que MSU si, et seulement si, elle est capable de développer le type d'énergie qu'on lui a vu en début de saison où elle est restée invaincue pendant 16 ou 17 matchs et quelques semaines numéro 1 de l'AP 25.... Et surtout cette équipe peut dézinguer n'importe quelle attaque bien structurée....

Seulement voila, Michigan n'est plus le Michigan de fin 2018 et toute la question est de savoir s'il peut le revenir... En tout cas, elle a plutôt intérêt parce que le vainqueur du match en Nevada et Florida, ce sera du lourd.... J'ai un peu perdu de vue Nevada qui est restée très longtemps dans le top 10 de l'AP 25 mais qui semble avoir eu plus de mal à conclure sa saison et ne se retrouve qu'en seed 7 chaque défaite concédée dans sa conférence mineure pesant lourd... Quant à Florida, l'équipe est encore jeune, mais elle a sorti LSU en 1/4 du tournoi de la SEC et même si elle n'a pas confirmé le lendemain face à Auburn, ça montre sa qualité...

Le seed 3 de cette région pose question: Texas Tech University. Auteur d'une remarquable saison, pas du tout attendue à ce niveau au début, co championne de la Big 12, sa sortie de route face à West Virginia en 1/4 de la conférence est aussi problématique que la sortie de route de Gonzaga face à St Mary's.... Que révèle-t-elle et révèle-t-elle quelque chose?...

Là encore on va assez vite savoir si Texas Tech va se révéler être un redoutable outsider ou une baudruche qui va se dégonfler dès la première semaine. Que ce soit Buffalo, équipe certes issue d'une conférence mineure mais longtemps classée à l'AP 25 ou la vainqueur du match St John's-Arizona State, il y' aura de la valeur en face....

Pas facile facile....