[FRANCE] Boris Diaw, le parcours du capitaine des bleus aux 200 sélections [2002 – 2015]

Modérateur : Modérateurs Basket Rétro

Pred BR
Rookie
Messages : 31
Enregistré le : lun. 17 août 2015 21:30
Contact :

[FRANCE] Boris Diaw, le parcours du capitaine des bleus aux 200 sélections [2002 – 2015]

Messagepar Pred BR » sam. 29 août 2015 16:38

:arrow: [FRANCE] Boris Diaw, le parcours du capitaine des bleus aux 200 sélections [2002 – 2015]

Image

Comme Florent Piétrus, il y a quelques jours, Boris Diaw a lui aussi atteint la barre des 200 sélections en équipe de France le 28 août dernier lors du match de préparation à l’Euro 2015 face à l’Allemagne. Le capitaine de la sélection tricolore devient le septième international à faire son entrée dans le club des joueurs les plus capés du basket français. Détails.

Le 23 janvier 2002, lors d’un match qualificatif pour le championnat d’Europe 2003 face à la Pologne, Boris Diaw obtenait sa première sélection en équipe de France. Plus de 13 ans après, « Bobo », comme on l’appelle, en compte désormais 200 après le match joué face à l’Allemagne le 28 août dernier. Diaw rentre dans l’histoire en devenant le septième basketteur français à atteindre la barre des 200 sélections après Hervé Dubuisson (254), Jacques Cachemire (248), Eric Beugnot (212), Jean-Michel Sénégal (210) et Jacques Monclar (200) et Florent Piétrus (202).

Connu pour son altruisme, faire briller ses partenaires avec ses passes délivrés dans le bon tempo comme son idole Magic Johnson ou encore capable d’occuper presque tous les postes de jeu sur le terrain, le champion NBA 2014 et fils d’Elisabeth Riffiod (ancienne basketteuse de l’équipe de France féminine) sait aussi prendre feu en attaque. Le 18 septembre 2004, face à la Slovénie, lors d’un match comptant pour les qualifications pour l’EuroBasket 2005, il score ses 26 points à 11/14, prend 9 rebonds et donne 5 passes. Victoire des bleus ce soir-là 85-69. Il y a 10 ans, les Bleus s’étaient qualifiés pour cet Euro, compétition au cours de laquelle Babac décrochait sa première médaille sous le maillot de l’équipe nationale avec les A. Par la suite, il obtiendra 3 autres médailles : l’argent à l’Euro 2011, l’or à l’Euro 2013 et le bronze au Mondial 2014.

MEILLEUR SCOREUR DE LA FRANCE A L’EURO 2005

Etre offensif à une certaine époque avec les Bleus a été davantage le rôle de Diaw par rapport à d’autres années en équipe nationale. Toujours lors de l’EuroBasket 2005, le champion d’Europe junior (à Zadar avec Tony Parker et Ronny Turiaf), était le meilleur marqueur (13,7 points) et aussi rebondeur (5,3 rbds) de son équipe. Diaw a signé ainsi quelques belles stats lors de ce tournoi :

- 23 points à 9/14 aux tirs, 7 rebonds et 7 passes face à la Bosnie (2e match de poule)
- 16 points, 7 rebonds et 3 passes face à la Slovénie (3e match de poule)
- 18 points à 7/12 aux tirs et 11 rebonds et 3 passes face à la Lituanie en quart de finale

MONDIAL 2006 : SES MEILLEURS STATS

Image

En 2006, Diaw est désigné capitaine de l’équipe de France lors du Mondial de cette année au Japon à 24 ans alors que dans l’équipe figure Laurent Foirest, 33 ans, un joueur plus expérimenté sous le maillot tricolore. Lors du deuxième match de poule, l’ailier est le grand artisan de la victoire des Bleus face à la Serbie (65-61) en marquant presque un tiers des points de son équipe : 20 points (6/10 aux tirs et 8/10 aux lancers) + 8 rebonds. En 8e de finale de ce mondial, la France éliminait difficilement l’Angola (68-62) avec un Boris Diaw aux avant-postes : 14 points à 7/12 et 5 rebonds.

Éliminé par la Grèce en quart, la France concluait cette compétition par deux matchs de classements (5 à 8). Pour le premier d’entre eux, la France remportait de deux points la rencontre face à l’Allemagne avec un Diaw efficace et égal à lui-même (13 points et 8 rebonds). Après un succès contre la Turquie (64-56), la France décrochait la cinquième place avec 8 points et 6 rebonds de Diaw. Le français d’origine sénégalaise terminait personnellement ce Mondial japonais avec des bonnes stats digne de son rang : 11,9 points ; 6,0 rebonds et 2,4 passes. C’est jusqu’à présent sa meilleure ligne de stats dans un Mondial en 3 participations pour Bobo (2006, 2010 et 2014)

COLLET : « LA MATURITÉ DE DIAW »

Dans un entretien accordé à la Voix du Nord au mois d’août, l’actuel sélectionneur de l’équipe de France Vincent Collet expliquait toute l’importance de Diaw dans cette équipe : « Il est incontournable, sur le terrain et en dehors. C’est un capitaine très actif. Et il pourrait être ce capitaine bien après moi… ». Et d’ajouter « En un mot, c’est la maturité. Il a toujours le même talent de basketteur mais il est beaucoup plus impliqué dans tous les domaines. Il est très soucieux du jeu, et le partage. Il incarne ce que doit être un capitaine, tourné vers les autres et pas seulement les joueurs. C’est une interface dans le staff, un ancrage essentiel du groupe. »

A 33 ans, le capitaine ne pourra rester éternellement dans cette équipe de France et la quittera bientôt. Les JO 2016, (si la France obtient son ticket pour Rio), sera peut-être la dernière compétition que jouerait Diaw avec l’équipe de France. Dès l’annonce officielle de sa retraite internationale, le capitaine Diaw laissera une trace impérissable en bleu tout comme Parker avec son leadership.

Le palmarès en bleu de Boris Diaw :

- Médaille de bronze à la coupe du monde 2014 en Espagne
- Médaille d’or au championnat d’Europe 2013 en Slovénie
- Médaille d’argent au championnat d’Europe 2011 en Lituanie
- Médaille de bronze au championnat d’Europe 2005 en Serbie-et-Monténégro
- Médaille de bronze au championnat d’Europe 2002 Espoirs en Lituanie
- Médaille d’or au championnat d’Europe Junior 2000 avec l’équipe de France junior à Zadar (Croatie)

Nous avons souligné précédemment l’apport offensif de Diaw, en voici la preuve avec une vidéo des meilleures actions de Diaw avec l’équipe de France de 2003 à 2007. Babac était capable ces années-là de coller de bons dunk en haute altitude, de driver. Appréciez aussi ces remontées de balles avec son admirable pointe de vitesse.



Article original de Basket Rétro : http://basketretro.com/2015/08/29/boris ... 2002-2015/