Poule C 2018-2019

Modérateur : Modérateurs LFB

basketindre
Sophomore
Messages : 230
Enregistré le : sam. 26 juil. 2014 13:23

Poule C 2018-2019

Messagepar basketindre » sam. 04 août 2018 16:07

Bonjour à tous, avez vous des informations sur les effectifs de la poule c ?

vd8
Rookie
Messages : 66
Enregistré le : sam. 05 avr. 2014 0:15

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar vd8 » mar. 21 août 2018 19:43

Le Basket Club Montgermontais vous invite à son gala annuel de matchs amicaux prévu le samedi 1er septembre et dimanche 2 septembre avec quatre rencontres alléchantes de niveau national au programme.

Samedi 1er septembre (5€) :

- 16h : Pays de Fougères (NM2) - US Laval (NM2)
- 18h30 : Aurore de Vitré (NM1) - Challans Basket (NM1)
- 21h : Union Rennes Basket (NM2) - Jalt Le Mans (NM2)

Dimanche 2 septembre (gratuit) :

- 13h : BC Montgermont (RM2) - US Liffré (RM2)
- 15h30 : CO Pacé (NF3) - Saran (NF3)

Ce week-end représente la dernière échéance de la préparation pour les équipes de Nationale 2 qui seront donc affûtées à une semaine de la reprise du championnat.

Restauration sur place.
Gratuit pour les moins de 8 ans.

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » jeu. 13 sept. 2018 10:47

Les objectifs des deux clubs tourangeaux sont bien différents. Si le Cest rêve d’accéder à la division supérieure, Monts espère avant tout se maintenir.
L’ambitieux recrutement
du Cest
Depuis deux ans, le Cest n’arrive pas à franchir la marche qui le sépare de la N2. Cette nouvelle saison pourrait bien être la bonne à la vue du recrutement.
En effet, avec l’arrivée cet été des expérimentées Niki Kovalova et Lisa Baconnier, deux gâchettes faciles, la force offensive de l’équipe va être sérieusement bonifiée. Autre nouvelle venue de l’intersaison, la virevoltante Charlotte Joyeux, en provenance de Bourges, qui sera dorénavant aux commandes de l’équipe.
Deux autres ex-Berruyères, Romane Barot et Alice Marnai, renforceront la raquette tourangelle aux côtés d’Ichelmann, Donnadieu et Abid. Il reste maintenant à Jérôme Cortabitarte et Laura Loembet, qui pourront toujours compter sur Hilaire et Héron, à trouver la bonne alchimie pour faire jouer ensemble tout ce petit monde.
« Offensivement, on a des forces extérieures complémentaires et interchangeables. Notre défense devra cependant être à la hauteur. On ne peut plus se cacher pour afficher nos ambitions. Avec cet effectif, on doit y arriver. » Le coach tourangeau reste cependant prudent : « Un championnat, c’est long. Premier objectif, attraper les play-offs. ».
Dès dimanche, à Saran, les Tourangelles seront confrontées à l’un des prétendants au podium. Un sérieux test d’entrée. Compte tenu du nouveau casting de l’équipe orléanaise, la tâche risque de ne pas être simple…
Saran - Cest, dimanche à 15 h 30.

Monts, nouveau coach,
même effectif
L’intersaison n’a pas apporté beaucoup de changement dans l’effectif montois qui a permis l’accession en N3. « Avec le départ complet du club de Pascal (Papot), on a passé du temps à lui trouver un remplaçant. Le passage de témoin ne s’est pas bien fait et faute de certitudes, le recrutement de joueuses est resté au point mort, confie Fred Nivet, le président montois. Notre seul objectif sera le maintien pour s’installer dans la durée autour de Patrick (Bondis). »
Le nouveau coach montois, arrivé cet été, a pris en main un collectif qui découvre la division et doit s’adapter au niveau. De plus, la blessure de Marie Beaupuis dont l’absence pourrait être moins longue que prévue, a grandement affaibli les lignes arrière. « C’est vrai que la mène risque d’être un de nos points faibles », constate Patrick Bondis qui compte s’appuyer sur le potentiel de joueuses en devenir, comme Blandine De Laulanie, Lisa Ruiz ou Chiarra Bourreau (malheureusement blessée pour un bon mois). A première vue, on doit s’attendre à vivre un championnat à deux vitesses, comme le confirme le coach : « Il y a six clubs, dont trois promus, qui semblent à notre portée. J’espère bien qu’on pourra en mettre quatre derrière nous. »
Dimanche, la réception de Marzy, justement l’un des promus, sera l’occasion de s’en persuader sur le parquet. Une victoire serait assurément de bon augure pour commencer à préparer l’avenir.
Monts - Marzy, dimanche à 15 h 30, gymnase des Hautes-Varennes.

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » jeu. 13 sept. 2018 10:47

Article Nouvelle République

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » jeu. 13 sept. 2018 11:35

Article Le Populaire

Après avoir obtenu son maintien l'an dernier lors de la dernière journée, l'ASPTT Limoges souhaite vivre une saison plus sereine. Le nouveau coach Guillaume Lajoie fait le point.

A 46 ans, pourquoi avoir accepté de relever le défi de l'ASPTT ? Le club cherchait un coach et après avoir entraîné les garçons dans presque toutes les catégories d'âge, je souhaitais relever le challenge de coacher des filles en championnat national.

Comment s'est passée votre intersaison ? Je pensais m'appuyer sur le travail de Thomas (Dezerald, son prédécesseur) mais j'ai dû reconstruire un groupe après cinq départs. L'idée dans le recrutement a été de construire un effectif homogène où tout le monde est concerné et prend du plaisir.

Quelles sont vos recrues ? Alyssa Ouedarbi est une jeune meneuse qui peut nous apporter beaucoup défensivement, Anaïs Hériveaux est également une jeune qui possède un gros potentiel à condition de s'intégrer dans le collectif et notre dernière mutée est Naïki Iorss, une pivot d'1,92 m. Nous bénéficions aussi de la reprise de Zoé Chalumeau qui possède de supers fondamentaux et du retour de Cécile Bourdeau qui, pour l'instant, n'est qu'une partenaire d'entraînement.

Avec ce groupe, le maintien semble à votre portée… L'objectif est d'assurer un maintien le plus confortable possible. Si toutes les planètes sont alignées et que nous sommes épargnés par les aléas (absences, blessures) qui peuvent fragiliser le groupe, on y parviendra. Voire mieux. Sinon, j'ai déjà préparé mes trois enveloppes d'excuses (rires).

Le Groupe

ASPTT Limoges. Alyssa Ouedarbi (1,60 m, 17 ans) ; Lucile Bayol (1,64 m, 27 ans) ; Mary Lagadec (1,70 m, 15 ans) ; Anaïs Texier (1,73 m, 27 ans) ; Cécile Bourdeau (1,73 m, 32 ans) ; Anaïs Hériveaux (1,78 m, 20 ans) ; Gina Tajkov (1,84 m, 32 ans) ; Mélanie Dupuis (1,74 m, 30 ans) ; Marine Jacquet (1,76 m, 28 ans) ; Naiki Iorss (1,93 m, 32 ans) ; Zoé Chalumeau (1,92 m, 33 ans) ; Jade Grille-Vial (1,88 m, 16 ans).

Kevin Cao

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » lun. 17 sept. 2018 9:00

N3F : le Cest craque en fin de match


Saran : 54 Cest : 49 Pour ouvrir le championnat, rien de mieux qu’un derby régional. La rencontre a été un combat de chaque instant, Saran a gagné un match que le Cest aurait pu tout aussi bien remporter.
Dans le premier quart-temps, la rencontre est très équilibrée avec une grosse défense du côté du Cest et deux joueuses qui pèsent sur ce début de match, Le Gourrier pour Saran et Kovalova pour Tours. A égalité à 10-10, le Cest passe la vitesse supérieure pour réussir un 5-0, ce qui n’empêche pas Saran de revenir à égalité (18-18).
La suite est encore favorable aux visiteuses qui font la course en tête mais Saran, à l’énergie, revient à 27-27. A la fin du deuxième quart-temps, un contre de Choibekova et un panier d’Ichelmann font la différence pour le Cest qui passe un 7-0 aux Saranaises.
“ On n’a pas su s’installer offensivement ” A la reprise, c’est Saran qui passe un 7-0 au Cest, et tout est à refaire. Toute la seconde mi-temps va être marquée par un chassé-croisé où Tours est souvent devant sans arriver à faire le break. Le match se joue dans la dernière période et ce sont les pénétrations de Demarécaux qui font la différence. A cinq minutes de la fin du match, le Cest est encore devant mais la bataille fait rage et c’est Saran qui trouve les ressources nécessaires pour l’emporter.
Le Cest a montré un potentiel intéressant, il reste à trouver les solutions collectives pour faire la différence. Le résultat est quand même une déception pour Jérôme Cortabitarte : « C’est quand même décevant de perdre le premier match de championnat. On n’a pas su s’installer offensivement alors que sur le plan défensif, nous avons fait une belle partie. Il nous reste du travail à faire pour trouver les automatismes avec les nouvelles recrues ».
Quart-temps : 18-18, 9-16, 13-8, 14-7. Arbitres : MM. El Harti et Jahandier. Saran : 19 paniers dont deux à trois points, 14 lancers francs/24, 13 fautes. Ruda 2, Clain 4, Sevin 8, Demarécaux 16, Ciss 2, Le Gourrier 10, Morel 10, Arnoux 2. Cest : 19 paniers dont 6 à trois points, 5 lancers francs/9, 21 fautes. Hilaire : 5, Kovalova 14, Choibekova 11, Abid 9, Ichelmann 6, Barot 2, Donnadieu 2.
Nouvelle Republique

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » mar. 18 sept. 2018 9:11

N3F : Monts a eu très chaud face à Marzy



Monts - Marzy : 62-61 (ap) Monts, à la peine en deuxième mi-temps, a dû avoir recours à une prolongation pour s’offrir, face à un concurrent direct, sa première victoire en N3.
Monts prenait les devants grâce à Leblond, omniprésente. Contestée un temps dans la peinture, la Montoise signait un primé et par deux fois offrait un caviar à Bourdin et Ampère (11-6, 6e). Marzy, repoussé loin du cercle, se contentait d’un jeu stérile en périphérie (15-9, 8e). Ampère, opportuniste, clôturait le quart-temps (19-9, 10e).
Dès la reprise, Leblond se mettait de nouveau en évidence. Marzy ratait des paniers faciles et les tentatives à distance restaient infructueuses. Le score n’évoluait guère (21-12, 13e). Marzy refaisait un peu surface en grappillant quelques rebonds offensifs (27-19, 15e). Valton-Cureau repoussait à nouveau les Nivernaises à dix points (29-19, 18e). Plus permissives en défense, les Montoises laissaient leurs adversaires se rapprocher juste avant la pause (31-26).
A la reprise, la défense tout terrain perturbait les locales et Marzy revenait tout près (37-36, 25e). Sous l’impulsion de Denoyer, dominatrice aux rebonds, Monts repartait de l’avant (45-38, 28e). Mais encore une fois, les protégées de Bondis perdaient des ballons importants. Elles étaient pourtant toujours devant à l’entame du dernier acte (45-42).
De Laulanie offre la victoire Physiquement dépassées, les Montoises lâchaient prise. Leur zone explosait sur les tirs à distance et Marzy prenait les commandes à la 37e minute (49-53). Leblond mettait fin à près de quatre minutes de disette offensive avant qu’Ampère n’égalise (53-53). Il restait trente-quatre secondes à jouer. Les deux équipes gâchaient leur dernier ballon et ne pouvaient éviter la prolongation. « Défensivement les choix ont été globalement respectés. Malheureusement, nos carences offensives ont été trop criantes », jugeait Patrick Bondis, l’entraîneur de Monts.
Les débuts étaient favorables aux Montoises mais Marzy s’accrochait. Les deux formations étaient toujours à égalité à l’entame de l’ultime minute (59-59). Marzy passait devant mais De Laulanie réussissait un tir primé à dix-huit secondes du buzzer. La balle de match était dans les mains des Nivernaises qui rataient leur dernière tentative. Monts s’en sortait bien !

Arbitres : MM. N’Dir et Mariscal. Quart-temps : 19-9, 12-17, 14-16, 8-11, 9-8. Monts : Bourdin 6, Valton-Cureau 6, Marsal 5, Ampère 14, Leblond 19, Denoyer 10, De Laulanie 2, Bourdeau. Ent. : P. Bondis. Marzy : Lecomte 2, Perez 22, Camara 20, Simonet, Masset 4, Petit, Commeau 7, Lafaye 2, Matos 3. Ent. : O. Simonet.
NOUVELLE REPUBLIQUE

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » mar. 18 sept. 2018 9:18

Marzy se déplace à Monts pour sa première au niveau national

Promue, la JS Marzy se rend à Monts (Indre-et-Loire), cet après-midi, pour son baptême du feu en Nationale 3 féminine avec l'envie de bien faire.

« Il va falloir évacuer, très vite, la tension d'une première fois en championnat national, d'autant que la plupart des filles n'a jamais évolué à ce niveau », souligne le coach Olivier Simonet. Sans aucun repère face à une équipe jeune, le technicien nivernais a préparé minutieusement la rencontre sur le plan tactique. « Elles vont nous faire courir », développe-t-il, « cela va aller vite. Nous devons mettre le petit grain de sable dans leurs rouages pour les perturber, il va falloir imposer notre rythme ».


A l'abord de sa douzième saison au plus haut niveau, le club de Monts sera forcément plus serein à l'heure de l'entre-deux.

Les Nivernaises vont s'appuyer sur un groupe fort de neuf éléments, le neuvième nom étant couché sur la feuille de match au dernier moment, seule Stéphanie de Simone, pour cause de petit pépin physique, sera ménagée.

Le seul objectif précis annoncé par le staff pour cette partie est « de ne pas prendre le bouillon, en tout cas d'être exemplaires sur les quarante minutes. Nous sommes incapables de dire si nous allons en prendre 40, 20, 5 ou si nous allons gagner. Il faudra se battre jusqu'au bout ».

La fin de préparation perturbée par les arrivées tardives n'incite pas à un optimisme béat à Marzy, plutôt concentré sur sa rencontre suivante à domicile contre Veauche. « Attention, si on peut prendre le match, on ne va pas se gêner », conclut Olivier Simonet. « J'ai un groupe de compétitrices et on entre toujours sur le parquet pour l'emporter. »

AUJOURD'HUI 15 H 30

MONTS (gymnase des Hautes Varennes) Monts-Marzy. Arbitres : MM. N'Dir et Mariscal.

Marzy : Camara, Commeau, Lafaye, Matos, Lecomte, Pérez, Simonet, Masset. Entraîneurs : Olivier Simonet et Moussa Camara.

Ljdc

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » mar. 18 sept. 2018 9:21

L'arrière Mathilde Bohm part de la JS Marzy pour son club formateur à Vauzelles


Après avoir été une des joueuses clés de l'effectif de Marzy qui a accédé à la N3 à la fin de la saison passée, Mathilde Böhm (20 points de moyenne par match), a décidé d'opter pour un retour au club qui l'a formé lors de ses premières années de basket.

À 26 ans, elle a éprouvé le besoin de trouver un club qui colle à son état d'esprit du moment, du basket plaisir entre copines, tout en gardant de l'ambition sportive puisqu'elle vise le top 3 avec sa nouvelle équipe. Si l'ASAV va s'enrichir avec cette arrière-shooteuse ayant plusieurs années d'expérience en Nationale 2, la saison risque d'être plus compliquée pour Marzy en N3, dont l'effectif sera presque entièrement remanié.

Pourquoi avoir quitté Marzy après une montée en N3 ? C'était la fin d'un cycle. Beaucoup de joueuses de l'effectif sont parties (six départs), toutes mes copines ont quitté le club, à part ma complice, Stéphanie De Simone. C'était difficile de me motiver pour reconstruire quelque chose avec un effectif complètement différent. J'ai eu envie d'autre chose.

Quand j'appelais des potes de Nationale pour essayer de les faire venir, elles me répondaient : pourquoi on viendrait ?

Mathilde Bohm

Après deux ans à Marzy, comment jugez-vous ce club qui vise le niveau national en garçons et filles ? C'est un club familial, avec des bénévoles très investis, mais on rencontre les mêmes limites que dans les autres sports collectifs de la Nièvre. Il est difficile de recruter ! Quand j'appelais des potes de Nationale pour essayer de les faire venir, elles me répondaient : pourquoi on viendrait ? Il y a des clubs de N3 partout, dans les grandes villes, au bord de la mer. Sans un bel effectif, il est difficile de ne pas faire l'ascenseur tous les ans.

Qu'est-ce qui vous a attirée à Vauzelles ? Ce club me reflète bien, et il y aura, je pense, un bel objectif sportif grâce aux renforts puisque le club a fait signer également Pauline Dupoux et Coline Emmanuel (Marzy), des jeunes talentueuses formées par Olivier Simonet. Nicolas Zagrocki est un coach rigoureux. Personnellement, je vais jouer pour viser la montée. L'an passé, Vauzelles était solide, très fort à l'intérieur avec des joueuses comme Katia Hartmann et Amandine Bernier. Je pense que, cette saison, on aura une équipe complète qui doit viser le podium.
Article Ljdc

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » sam. 22 sept. 2018 14:49

Laguenne Monts

Dimanche dernier, pour ses débuts en Nationale 3, Monts a peiné pour, après prolongation, l’emporter face à Marzy (62-61). Cette fois, c’est en voyage que les Montoises vont poursuivre leur découverte de la division. Direction Laguenne, avec quatre heures de minibus à la clé ! Un paramètre qui va indéniablement jouer pour affronter les Corréziennes, lesquelles n’ont, si elles veulent justifier leurs ambitions, d’autre choix que de s’imposer après leur défaite au buzzer contre Vichy la semaine passée (53-50).
De leur côté, les Montoises n’ont pas l’intention d’aller faire du tourisme dans le Massif Central. « On y va pour gagner. Si on les tient à moins de cinquante points, cela devrait passer, même si notre force offensive n’est pas miraculeuse. Il faudra faire face pendant quarante minutes et pas seulement une mi-temps comme dimanche dernier », confie Patrick Bondis qui, pour ce déplacement, sera privé de Lucie Artiges et Chiarra Boureau.
Monts : A. Bourdin, S. Marsal, E. Ampère, A. Denoyer, B. De Laulanie, C. Liegeois, M. Valton-Cureau, C. Leblond. Ent. : P. Bondis. Dimanche à 15 h 30, à Laguenne. Cest Vichy Les onze points de la New-Yorkaise Diana Chobeikova, arrivée en catimini la semaine dernière, n’auront pas suffi pour éviter au Cest de tomber à Saran (54-49). Cette sixième recrue tourangelle, dotée d’un passeport américain, est annoncée pour renforcer un secteur extérieur déjà bien armé.
Pour autant, au-delà de la défaite, c’est surtout la disette offensive qui a surpris dimanche dernier. Avec seulement 49 points au compteur, la performance est loin des standards d’une équipe annoncée pour donner le tournis aux meilleures défenses de la division. La solution pour associer toutes ces individualités ne semble donc pas avoir encore été trouvée. « On a eu une puissance de feu digne d’une équipe de benjamines. On a oublié que le basket est un sport collectif et que les individualités doivent se mettre au service de l’équipe. C’est ce message qui n’est pas encore rentré dans les têtes. Les filles doivent se remettre en question pour que tout le monde trouve sa place sur le terrain », concède Jérôme Cortabitarte.
La réception de Vichy, ce week-end, devrait permettre de redonner des couleurs au groupe tourangeau. En effet, les joueuses de l’Allier, qui découvrent la Nationale 3, n’ont pour principal objectif que de se maintenir, une ambition bien loin de celle des Tourangelles.
Cependant, la méfiance devra être de mise car les Vichyssoises ont ouvert leur saison à domicile en s’imposant face à Laguenne, qui rêve du top 5. « Pour l’instant, on n’a vraiment pas les moyens de faire les marioles. Cette fois, j’attends qu’on joue en orchestre et pas qu’avec des solistes. »
Les exigences du coach sont très claires. Les Tourangelles n’auront pas le choix pour faire oublier leur faux départ.
Cest : C. Hilaire, S. Abid, G. Donnadieu, M. Ichelmann, E. Heron, C. Joyeux, L. Baconnier, R. Barot, N. Kovalova, D. Chobeikova. Ent. : J. Cortabitarte. Dimanche à 15 h 30, Halle Monconseil.

NOUVELLE REPUBLIQUE

basketbreton
All Star
Messages : 1015
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: Poule C 2018-2019

Messagepar basketbreton » mer. 26 sept. 2018 9:26

NOUVELLE REPUBLIQUE

Malgré une première période catastrophique, les joueuses du Cest ont assuré un large succès face à Vichy (73-45). Monts, à l’inverse, n’a pas existé et a lourdement chuté à Laguenne (37-74).

Cest : 73 Vichy : 45 Le Cest a rendu une copie en demi-teinte. En effet, après 20 minutes d’errements offensifs, les Tourangelles ont, par la suite, proposé un basket collectif beaucoup plus conforme à leurs ambitions.
D’entrée, le Cest, particulièrement maladroit, commettait beaucoup de fautes personnelles (9 dans le premier quart-temps). Dès la 5e minute, les Vichyssoises se retrouvaient régulièrement sur la ligne des lancers. Heureusement pour les Cestistes, elles n’en profitaient pas (12-8, 7e). Baconnier propulsait le Cest en avant (20-14, 10e). Heron offrait à Chobeikova ses premiers points en terre tourangelle (22-14, 12e). Un coupable relâchement défensif et les huit points d’avance étaient réduits à peau de chagrin (22-21, 14e). Vichy, en confiance, prenait alors les commandes. Oubliant le jeu collectif, Kovalova et Baconnier usaient et abusaient, sans réussite, de tirs longue distance (24-28, 17e). De mauvais choix qui permettaient aux visiteuses de virer en tête à la pause (28-32).
A la reprise, les Tourangelles revenaient avec de meilleures intentions défensives. Vichy souffrait pour trouver des solutions et perdait de nombreux ballons. Abid et Donnadieu combinaient dans la peinture (35-33, 23e) et réalisaient de bons transferts (43-34, 25e). Les visiteuses étaient perdues et n’inscrivaient que deux points en dix minutes (49-34, 30e). La suite allait tourner à la démonstration. Les joueuses de l’Allier avaient de plus en plus de mal à se sortir de l’étau tourangeau. Les Cestistes s’imposaient dans tous les secteurs de jeu et atomisaient la zone adverse.
Le score enflait à vue d’œil (60-32, 35e). Courageuses, les visiteuses ne baissaient pas les bras mais la supériorité tourangelle était devenue trop importante. Baconnier et Hilaire achevaient leur moisson derrière la ligne. Le Cest avait su se remobiliser pour remporter sa première victoire.
Quart-temps : 20-14, 8-18, 21-2, 24-11. Arbitres : M. Querol et Mme. Baaij. Cest : Hilaire 10, Joyeux 2, Bacconnier 15, Heron 5, Kovalova 17, Choibekova 4, Abid 8, Ichelmann 4, Barot 4, Donnadieu 4. Laguenne : 74 Monts : 37 Les Guennoises ont retrouvé des couleurs en dominant largement une formation de Monts pâlichonne. Si les premiers paniers étaient inscrits par les visiteuses (0-4), les Corréziennes prenaient rapidement les rênes de la rencontre en s’appuyant sur une défense intraitable et sur les prouesses offensives de Lo, autrice de 13 points dans le premier quart-temps (21-6, 10e).
La démonstration de force des joueuses de Jean-Luc Lobal se poursuivait jusqu’à la pause malgré les efforts de Leblond et Ampère, seules joueuses à émerger du naufrage collectif. L’adresse des locales derrière l’arc de cercle et leur jeu rapide très performant faisaient voler en éclat la défense tourangelle et le sort du match ne faisait plus aucun doute à la pause (46-10). Le calvaire des Montoises se poursuivait ensuite. Tandis que Lo (32 pts) poursuivait son récital, les protégées de Patrick Bondis gaspillaient les rares paniers faciles que leur laissaient les Guennoises. « On n’a pas les armes pour lutter contre le secteur intérieur adverse, admettait le technicien montois, mais notre prestation offensive est beaucoup trop faible. On n’a trop gâché. »
A l’entame du dernier acte, les Corréziennes récitaient leur basket et le réveil un peu trop tardif des visiteuses n’inquiétait jamais les Guennoises. Une belle série de Bourdin et Ampère offrait une fin de match honorable à des Montoises trop timides durant 40 minutes.
Quart-temps : 21-6, 15-4, 20-10, 18-17. AS Monts : Bourdin 8, Valton-Cureau 6, Ampère 17, Leblond 5, Denoyer 1, De Laulanie 0, Bourdeau 0.