NF2 POULE C 2018-2019

Modérateur : Modérateurs LFB

doudou79
Sophomore
Messages : 332
Enregistré le : sam. 02 avr. 2011 10:43

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar doudou79 » dim. 30 sept. 2018 8:27

Il va,redescendre sur terre le coach de tregueux ruaudin qui en prend 50 a alencon et la le tenor tregueux qui perd a,ruaudin allez comprendre

vincent70
Sophomore
Messages : 405
Enregistré le : mer. 23 avr. 2014 13:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar vincent70 » dim. 30 sept. 2018 9:18

poule surprenante ainsi que les résultats, alencon et tregueux battus ....

vincent70
Sophomore
Messages : 405
Enregistré le : mer. 23 avr. 2014 13:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar vincent70 » dim. 30 sept. 2018 9:20

Orly peut être une équipe à prendre au sérieux - il faut toujours se méfier des équipes parisiennes - Trégueux pas d'adresse aux tirs; bonne défense .. On aura une surprise en fin de championnat et peut être pas forcement les 3 équipes citées précédemment

basketbreton
All Star
Messages : 1038
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » lun. 01 oct. 2018 9:34

Basket-ball
NF2. Orvault - Landerneau Espoirs (74-49)


En retard à l’allumage, les joueuses de Julien Roué n’ont pas existé dans une première période à sens unique (26-16) avant de s’écrouler encore davantage dans le deuxième quart-temps : 48-25 à la pause. Du coup, on imagine largement le recadrage de l’entraîneur du LBB à la pause pour tenter de limiter la casse au tableau d’affichage. Mission accomplie sous l’impulsion de Mariama Niang et de ses jeunes coéquipières qui remportaient le troisième quart-temps au prix d’une défense de fer (7-11). Mais, probablement émoussées par cette débauche d’énergie et une légitime réaction des locales, les Finistériennes finissaient assez loin au score. Le week-end de repos, la semaine prochaine, devrait être bénéfique pour bien préparer la venue de Douvres à la Cimenterie.
PUBLICITÉ

La fiche technique

Quart-temps : 26-16, 22-9, 7-11, 19-13. Arbitrage de MM. Pozzetto et Fradin.

ORVAULT : Prouteau 9, Demolliens 12, Desbois 7, Pavageau 13, Aubert 9, Vignais 6, Bansard 9, Théret 6, Dumont 3.

LANDERNEAU : Silliau 8, Mendy 9, Haslé 6, Macé 7, Le Brun 10, Niang 5, El Kanneb 2, Pailli 2.

© Le Télégramme

basketbreton
All Star
Messages : 1038
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » lun. 01 oct. 2018 9:36

Basket-ball LE TELEGRAMME

Ruaudin peut-il viser le podium en fin de saison? Après le match de samedi soir, on peut dire Oui...

NF2. Ruaudin - Trégueux : 76-71
Les Bretonnes, plus intenses physiquement, marquaient de leur empreinte le début de la partie et dominaient les Sarthoises grâce à Broudic et Faye (8-19, 10’). Les Ruaudinoises passaient alors en défense de zone et recollaient avec les tirs de Schroeder, leur capitaine. Mais Faye et les siennes restent sereines avec 15 points d’avance à la pause (23-38). De retour en jeu, Ferreira Da Costa et Leffray relançaient Ruaudin. Faye dominait toujours dans la raquette, mais les locales rentraient 4 tirs à 3 points de suite et revivent (47-49, 30’). Elles continuaient à tirer de partout, les visiteuses ne parvenaient plus à défendre et se retrouvaient menées pour la première fois (69-67, 38’).


« On a manqué d’humilité »

Briand, Hébert et Faye faisaient le maximum pour faire plier les locales, mais avec une Ferreira Da Costa en feu et une Leffray combative, les Ruaudinoises ne rompaient pas et faisaient tomber les Bretonnes. Nicolas Guérin, le coach de Trégueux, était agacé contre son groupe. « On prend 15 tirs à 3 points, on a manqué d’humilité, on est trop en retard défensivement, on est ridicule sur le porteur de balle. On a des problèmes de gestion à la mène, c’était difficile de gagner ».


La fiche technique

Mi-temps : 23-38

Quart-temps : 8-19, 15-19, 24-11, 29-22

RUAUDIN : Dumont 7, Chantoiseau M. 3, Leffray 13, Chantoiseau L. 11, Schroeder (cap) 14, Bouche0, Morio 7, Ferreira Da Costa 21, Chalopin 0, Barras 0. Entraîneur : Frédéric Évrard.

TRÉGUEUX : Serot 0, Guiet 8, Hébert 7, Briand 5, Broudic 12, Calvados 6, Faye 21, Pawlukiewicz 4, Thellière 8. Entraîneur : Nicolas Guérin.

doudou79
Sophomore
Messages : 332
Enregistré le : sam. 02 avr. 2011 10:43

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar doudou79 » mar. 02 oct. 2018 15:21

Bien l article du coach de tregueux on a manqué d humilité ces le premier a clamé haut et fort la montée 1ère défaite rien ne va plus attention prochaine défaite il se pourrait que coach plassard le remplace grosse expérience

doudou79
Sophomore
Messages : 332
Enregistré le : sam. 02 avr. 2011 10:43

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar doudou79 » mar. 02 oct. 2018 15:35

Grosse journée ce week end 2 gros chocs
Alencon-stade français
Tregueux-orly
Ont va en savoir un peu plus sur les prétendants

ptimecsportif
Sophomore
Messages : 210
Enregistré le : lun. 21 oct. 2013 22:46

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar ptimecsportif » mar. 02 oct. 2018 18:13

Sur le Match de Orly / Alençon, C'est surtout Alençon qui a vraiment très mal joué sur la deuxième mi-temps. Elles menaient de 8 points à la pause.
Il n'y avait plus de coordination entre les joueuses. Des shoots de première intention mal évalués. Trop de précipitation. Ce match n'a rien à voir avec ce qu'elles avaient fait contre Ruaudin la semaine dernière.
Orly a eu beaucoup d'adresse sur cette mi-temps. C'est une équipe similaire à Ruaudin. Elles jouent vite, surtout en contre attaque. Les joueuses semblent plutôt adroites.
C'est surtout Alençon qui a perdu par manque de conviction et trop d'attentisme sur le match.
Je pense et j'espère que ça leur servira de leçon.
Sur le terrain, l'équipe alençonnaise est plutôt impressionnante et les joueuses semblent faire bloc. Le niveau est homogène et plus élevé que la saison dernière. Il y a 9 joueuses de bon calibre contre 7 la saison passée. L'entente et l'alchimie avec le nouveau coach semble déjà faite. Les encouragements et les conseils sont omniprésents. C'est une belle équipe.
Cependant,
Il est primordial que les alençonnaises se remobilisent pour le prochain match contre Stade Français pour ne pas réitérer ce genre de prestation.
Bonne chance à cette équipe, il y a quelque chose à faire cette année. On ne lâche rien....

basketbreton
All Star
Messages : 1038
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » mer. 03 oct. 2018 8:36

SPORT A CAEN
Basket – Nationale 2 Féminine. Première victoire pour Douvres, faux départ coûteux pour Mondeville
3ème journée de N2 Féminine. Une des équipes calvadosiennes a débloqué son compteur, il s'agit de Douvres qui, face à Rezé, a obtenu sa première victoire en Nationale 2.

DOUVRES BCN 57 – 35 REZÉ BASKET 44

[9-9, 16-3 (25-12), 22-18 (47-30), 10-5]

Peut-on gagner un match en ratant 40 tirs, en shootant à 31%, en prenant moins de rebonds que l’adversaire et en se montrant (très) moyen aux lancers-francs. Bien évidemment que oui, à condition de défendre le plomb. Et ça, Douvres sait faire : « Défensivement, on est en place depuis un petit moment, se satisfait Sarah Le Rouxel Goltze. On était très solidaire. » En effet, si les deux précédents matches se sont soldés par des défaites, la défense douvraise avait montré de très belles choses. Et cette fois-ci, elle fit l’effet d’un véritable mur pour l’équipe de Rezé, jugez plutôt : 24% aux tirs, 2/11 à 3-points et 28 ballons perdus ! Le retour de Justine Enguerrand avec son activité débordante (notamment au rebond) a pesé.

Pourtant, le début de match fut compliqué pour les locales car, si la défense est bien en place, c’est l’attaque qui pèche. Comme sur les précédentes sorties, les Douvraises ont la fâcheuse tendance à rater des choses complètement immanquables : « Ça nous a pris du temps pour rentrer dans ce match-là parce que sur la première mi-temps, on a encore les mains qui tremblent, on loupe encore des choses faciles. » Tirs sous le panier, contre-attaque en solo, lancers-francs… le DBCN laisse filer des points et ne parvient pas à distancer son opposant… sur le premier quart-temps du moins. Car sur le second, la défense normande se transforme en véritable forteresse : 3 petits points encaissés seulement. Les Douvraises pressent, piquent des ballons et quand Rezé s’approche trop du cercle, Laury Aulnette distribue les contres (3 blocks pour elle sur ce match). L’attaque va un peu mieux et c’est suffisant pour mener +13 à la pause.

Dans le troisième quart-temps, Douvres va enfin se libérer offensivement, preuve que le problème est surtout mental : « On loupe énormément de tirs en première période, ça ne peut être que psychologique parce que j’ai des joueuses capables de shooter. On s’est libéré en deuxième mi-temps. Avant on avait peur de prendre des tirs de loin. Là, on a élargit le jeu et c’était plutôt pas mal. » En effet : Enguerrand, Micoud, Goubert et Lefèvre trouvent les ouvertures à 3-points. L’embellie offensive prend fin dans le dernier quart mais la défense reste imperméable, permettant à Douvres de faire monter l’écart à +22 et de savourer sa première victoire à ce niveau devant son public : « Dès qu’on respecte les consignes, on est propre collectivement. Il reste des choses à travailler mais psychologiquement, c’était important de débloquer le compteur afin de se lancer véritablement dans l’aventure N2. » Le jour où les ouailles de Sarah Le Rouxel Goltze se réveilleront en attaque, ça peut devenir très très intéressant…

Marque DBCN : M. Gasqueres 8pts, L. Goubert 3pts, J. Bouffaré 9pts, J. Enguerrand 10pts, M. Guillaume 2pts, L. Lefèvre 8pts, L. Aulnette 10pts, M. Micoud 7pts, C. Miquelot

Marque RB44 : E. Boucard 5pts, M. Boirard Garnier 9pts, R. Ruiz 2pts, L. Dufon 9pts, L. Hugli 2pts, J. Forestier 6pts, E. Ouattara 2pts, A-M. Benie Sitta , A. Bathily


STADE FRANÇAIS BASKET 80 – 65 USO MONDEVILLE

[28-11, 19-13 (47-24), 19-18 (66-42), 14-23]

La présence des cadres qui complétaient auparavant l’effectif pro (Bussiere, Detchart, Hirigoyen, Soghomonian, Niare, Gueye) laissait présager de bonnes choses pour la NF2 de l’USO Mondeville. Las, les Bas-Normandes vont manquer leur départ : « C’est un match qu’on aurait pu gagner si on n’avait pas pris un si mauvais départ, regrette Dessi Anguelova. L’équipe était au complet, à l’exception de l’absence de Vaciana Gomis (blessée). On a commencé en mode diesel. Beaucoup de filles s’étaient entraînées le matin même avec les pros. » Face au Stade Français d’une Traoré qui artille à 3-points, l’USOM prend 17 points de retard.

Ça ne s’arrange pas tellement dans le deuxième quart-temps. Les Mondevillaises font un peu trop de fautes et le souci, c’est que les locales sont à la limite de l’impeccable sur la ligne des lancers-francs : 8/9 ! Si bien que l’écart est de 23 unités à la mi-temps : « Notre mauvaise défense nous a fait mal, comme le fait que nous avons été très pénalisées par les fautes. » Heureusement, ça se passe mieux en seconde période, et même bien mieux : « J’ai vu des séquences vraiment excellentes, des contre-attaques à montrer dans toutes les écoles ! » Bussiere, Detchart, Hirigoyen, Soghomonian, Gueye… toutes se chargent d’alimenter la marque à tout de rôle, si bien que l’USOM parvient à réduire l’écart mais pas suffisamment pour espérer l’emporter, ni même inquiéter le Stade Français.

Encore une fois, il y a défaite mais, encore une fois, l’essentiel est ailleurs : « Il y a eu une certaine maturité. Les filles progressent (ndlr : et n’est-ce pas là l’objectif principal d’un centre de formation ? Progresser avant de gagner ?). Contre une équipe du Stade Français qui, à mon avis, terminera dans les trois premiers, c’est intéressant. Au complet, je pense que nous pouvons gagner contre tout le monde. » Il faudra pour cela moins se manquer sur les entames de matches et commettre moins de fautes qui offrent des lancers-francs aux adversaires (33 lancers tentés par le Stade Français sur ce match). Si les Mondevillaises restent au complet et continuent de progresser, les prochains adversaires (Orvault, Douvres et Cholet) ne semblent pas imprenables.

Marque SFB : C. Davy 4pts, C. Chauvet 13pts, M. Traoré 27pts, N. Kamalandua 1pt, M. Nunes 18pts, M. Liparo 9pts, C. Ekambi-Claude 2pts, P. Goubo 6pts

Marque USOM : P. Lanfant 2pts, L. Bussiere 10pts, A. Detchart 10pts, C. Hirigoyen 14pts, Z. Hache 2pts, Y. Quebriac , C. Soghomonian 12pts, N. Niare 3pts, A. Gueye 10pts, P. Colombo 2pts

ptimecsportif
Sophomore
Messages : 210
Enregistré le : lun. 21 oct. 2013 22:46

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar ptimecsportif » sam. 13 oct. 2018 21:01

Alencon 34
Stade français 29
Mi temps

ptimecsportif
Sophomore
Messages : 210
Enregistré le : lun. 21 oct. 2013 22:46

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar ptimecsportif » sam. 13 oct. 2018 21:59

Victoire Alencon
Alencon 65
Stade français 47

ptimecsportif
Sophomore
Messages : 210
Enregistré le : lun. 21 oct. 2013 22:46

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar ptimecsportif » lun. 15 oct. 2018 16:01

Bonjour,

Retour sur le match Alençon / Stade Français.
La venue du Stade Français sur Alençon est toujours un évènement dans le monde du basket féminin bas normands.
Quelle équipe allons-nous rencontrer ? Sera-t-elle l'armada des années précédentes ? Comment vont se comporter les joueuses alençonnaises pour ce match de haute volée, stressées, bloquées, motivées, survoltées....
A entendre la presse régionale, les réseaux sociaux, Paris, c'est l'équipe favorite sur le papier.
Si l'on considère les articles du côté de la Capitale, les favoris de la Poule C seraient Trégueux et Alençon...
On voit bien que l'on se tire la bourre des 2 côtés. Il semble évident que ces 3 équipes vont essayer d'aller chercher la qualification pour les play-off.
Trégueux l'a dit, l'a écrit, et ne se cache pas.
Alençon, avec son recrutement, et son banc de 9 joueuses majeures l'espère aussi sans trop le dire. Evitons la pression.
Pour le Stade Français, les 3 dernières années ont été suivies des play off. Il est normal que l'équipe ambitionne encore d'y participer.
Si l'on regarde le début du championnat,
Stade Français 3 matchs / 3 victoires. Mais difficile d'imaginer le contraire. En effet, les parisiennes ont rencontré les 3 équipes espoir.
Pour Trégueux, les 2 premiers matchs ont vu des victoires faciles, l'équipe s'est vu un peu trop vite en haut de l'affiche et elle est venue trébucher à Ruaudin. Ca a sonné comme un signale d'alarme. Résultat un match perdu. Un joker de grillé.
Pour Alençon, même punition. 2 premiers matchs gagnés. Les joueuses se sont retrouvées à Orly sans plus savoir jouer au basket pendant une mi-temps entière. La sanction a été directe. Match perdu. Un joker de grillé.

Pour ce match, le gymnase a fait le plein de spectateurs (comme presque toujours). Nous étions entre 500 et 600 personnes prêtes à pousser, et encourager nos joueuses.
20h00, début du match. Les alençonnaises prennent le meilleur départ. 6 / 0.
Elles ne lâcheront plus rien. Le mors au dents, la rage au ventre quelque soit le côté du terrain les 9 joueuses sont sur le qui vive. Elles attaquent chaque ballon, se donnent en défense autant qu'elles peuvent. Elles collent aux parisiennes telle de la glue sans jamais lâcher prise.
L'écart au tableau d'affichage monte petit à petit mais irrémédiablement en faveur d'Alençon.
Le match est tendu, les défenses agressives, mais Alençon a la main. Chaque joueuse au même poste a l'avantage sur l'équipe parisienne.
Le 1er 1/4 temps se solde par un avantage de 7 points pour Alençon.
22 / 15

Le 2ième 1/4 temps démarre se les chapeaux de roue pour les joueuses d'Alençon. Très vite, les normandes prennent un avantage de 15 points.
Il est suivi d'un échange coup pour coup pendant plusieurs minutes et Paris commence à reprendre du poil de la bête et cumule un 7 / 0 pour revenir à 5 longueur à la mi-temps.
34 / 29

Le début du 3ième 1/4 temps voit les 2 équipes qui se répondent l'une à l'autre. Le jeu est toujours aussi tendu, aucune des 2 ne prend un réel avantage. C'est le moment où Alençon appuie sur l'accélérateur. Le physique des alençonnaises parle fort et en continu. Paris essaie de tenir la distance mais on sent bien que la fatigue commence à se faire sentir et que les joueuses lâchent un peu. La punition est tranchante. A la fin du 1/4 temps, les compteurs affichent un écart de 17 points.
54 / 37

La fin du match est superbement gérer par les joueuses d'Alençon. Elles jouent le chrono sur le temps de jeu. Les 24 secondes sont grignotées à chaque montée de ballon. Elles jouent parfaitement le point average. Les parisiennes n'ont pas la capacité d'accélérer et d'essayer de remonter au score. Le public s'emballe. C'est la première victoire d'Alençon sur Paris sur toutes les rencontres confondues de Nationale 3 et Nationale 2.
65 / 47

Bravo Mesdames, félicitation pour ce superbe match.

Je laisse maintenant les journalistes et les passionnés pour déterminer les favoris de la poule et les candidats au play off.

Une chose est sûre, mon impression de cette équipe reste la même par rapport à ce que j'avais vu au premier match. Cette équipe alençonnaise est (pour moi) impressionnante. Sans aucun doute, la plus forte depuis que je la suis.

A bientôt ici ou ailleurs.

Bon sport à tous.
Modifié en dernier par ptimecsportif le mar. 16 oct. 2018 14:10, modifié 1 fois.

Avatar du membre
23vs32
All Star
Messages : 1030
Enregistré le : lun. 01 août 2011 11:49

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar 23vs32 » mar. 16 oct. 2018 12:03

ptimecsportif a écrit :Bonjour,

Retour sur le match Alençon / Stade Français.
La venue du Stade Français sur Alençon est toujours un évènement dans le monde du basket féminin bas normands.
Quelle équipe allons-nous rencontrer ? Sera-t-elle l'armada des années précédentes ? Comment vont se comporter les joueuses alençonnaises pour ce match de haute volée, stressées, bloquées, motivées, survoltées....
A entendre la presse régionale, les réseaux sociaux, Paris, c'est l'équipe favorite sur le papier.
Si l'on considère les articles du côté de la Capitale, les favoris de la Poule C seraient Trégueux et Alençon...
On voit bien que l'on se tire la bourre des 2 côtés. Il semble évident que ces 3 équipes vont essayer d'aller chercher la qualification pour les play-off.
Trégueux l'a dit, l'a écrit, et ne se cache pas.
Alençon, avec son recrutement, et son banc de 9 joueuses majeures l'espère aussi sans trop le dire. Evitons la pression.
Pour le Stade Français, les 3 dernières années ont été suivies des play off. Il est normal que l'équipe ambitionne encore d'y participer.
Si l'on regarde le début du championnat,
Stade Français 3 matchs / 3 victoires. Mais difficile d'imaginer le contraire. En effet, les parisiennes ont rencontré les 3 équipes espoir.
Pour Trégueux, les 2 premiers matchs ont vu des victoires faciles, l'équipe s'est vu un peu trop vite en haut de l'affiche et elle est venue trébucher à Ruaudin. Ca a sonné comme un signale d'alarme. Résultat un match perdu. Un joker de grillé.
Pour Alençon, même punition. 2 premiers matchs gagnés. Les joueuses se sont retrouvées à Orly sans plus savoir jouer au basket pendant une mi-temps entière. La sanction a été directe. Match perdu. Un joker de grillé.

Pour ce match, le gymnase a fait le plein de spectateurs (comme presque toujours). Nous étions entre 500 et 600 personnes prêtes à pousser, et encourager nos joueuses.
20h00, début du match. Les alençonnaises prennent le meilleur départ. 6 / 0.
Elles ne lâcheront plus rien. Le mors au dents, la rage au ventre quelque soit le côté du terrain les 9 joueuses sont sur le qui vive. Elles attaquent chaque ballon, se donnent en défense autant qu'elles peuvent. Elles collent aux parisiennes telle de la glue sans jamais lâcher prise.
L'écart au tableau d'affichage monte petit à petit mais irrémédiablement en faveur d'Alençon.
Le match est tendu, les défenses agressives, mais Alençon à la main. Chaque joueuse au même poste a l'avantage sur l'équipe parisienne.
Le 1er 1/4 temps se solde par un avantage de 7 points pour Alençon.
22 / 15

Le 2ième 1/4 temps démarre se les chapeaux de roue pour les joueuses d'Alençon. Très vite, les normandes prennent un avantage de 15 points.
Il est suivi d'un échange coup pour coup pendant plusieurs minutes et Paris commence à reprendre du poil de la bête et cumule un 7 / 0 pour revenir à 5 longueur à la mi-temps.
34 / 29

Le début du 3ième 1/4 temps voit les 2 équipes qui se répondent l'une à l'autre. Le jeu est toujours aussi tendu, aucune des 2 ne prend un réel avantage. C'est le moment où Alençon appuie sur l'accélérateur. Le physique des alençonnaises parle fort et en continu. Paris essaie de tenir la distance mais on sent bien que la fatigue commence à se faire sentir et que les joueuses lâchent un peu. La punition est tranchante. A la fin du 1/4 temps, les compteurs affichent un écart de 17 points.
54 / 37

La fin du match est superbement gérer par les joueuses d'Alençon. Elles jouent le chrono sur le temps de jeu. Les 24 secondes sont grignotées à chaque montée de ballon. Elles jouent parfaitement le point average. Les parisiennes n'ont pas la capacité d'accélérer et d'essayer de remonter au score. Le public s'emballe. C'est la première victoire d'Alençon sur Paris sur toutes les rencontres confondues de Nationale 3 et Nationale 2.
65 / 47

Bravo Mesdames, félicitation pour ce superbe match.

Je laisse maintenant les journalistes et les passionnés pour déterminer les favoris de la poule et les candidats au play off.

Une chose est sûre, mon impression de cette équipe reste la même par rapport à ce que j'avais vu au premier match. Cette équipe alençonnaise est (pour moi) impressionnante. Sans aucun doute, la plus forte depuis que je la suis.

A bientôt ici ou ailleurs.

Bon sport à tous.

Merci pour ce long débrief de la rencontre ! :thumbleft:
Une de mes filles joue dans l'équipe du SF, donc j'ai trouvé le résultat de la rencontre moins sympa que vous... :wink:
En tout cas, elle m'a confirmé la très grosse ambiance à Alençon ! Quelle chance de pouvoir disposer d'un tel public et bravo de mettre en avant ainsi le basket féminin !!

ptimecsportif
Sophomore
Messages : 210
Enregistré le : lun. 21 oct. 2013 22:46

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar ptimecsportif » mar. 16 oct. 2018 14:03

23vs32 a écrit :
ptimecsportif a écrit :

Merci pour ce long débrief de la rencontre ! :thumbleft:
Une de mes filles joue dans l'équipe du SF, donc j'ai trouvé le résultat de la rencontre moins sympa que vous... :wink:
En tout cas, elle m'a confirmé la très grosse ambiance à Alençon ! Quelle chance de pouvoir disposer d'un tel public et bravo de mettre en avant ainsi le basket féminin !!


Bonjour,

Et merci pour le compliment sur mon debrief.
Oui je peux imaginer que pour Paris ce soit moins sympa.
Je suis bien d'accord avec vous sur le fait que d'avoir 600 personnes par match est vraiment sympa pour l'équipe et super motivant.
Je pense aussi que d'avoir gagné contre le Stade Français (c'est une première), les supporters vont être de plus en plus constants et derrière l'équipe.
Pour ce qui est de votre équipe, je vous souhaite le meilleur possible pour la rencontre de samedi prochain contre Trégueux.
Ma préférence serait que vous puissiez gagner.
Maintenant je dis surtout que les meilleures gagnent et bon match.

basketbreton
All Star
Messages : 1038
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » ven. 19 oct. 2018 9:43

Basket – Nationale 2 Féminine. L’USOM toujours capot, Douvres se fait avoir
4ème journée de N2 Féminine. Début de championnat compliqué pour les Calvadosiennes. L'USOM rate encore son départ, Douvres, sa conclusion.

LANDERNEAU BRETAGNE BASKET 77 – 68 DOUVRES BCN

[14-23, 13-14 (27-37), 19-7 (46-44), 31-24]

« J’étais dans une colère noire. » Mais qu’est-ce qui a donc tant courroucé Sarah Le Rouxel-Goltze ? La performance de ses joueuses. Il est facile de comprendre cette colère quand on sait que Douvres affrontait un centre de formation, menait de 14 points et fit la course en tête pendant vingt-huit minutes. « On peut se trouver plein d’excuses : déplacement à huit, pas de rotation à l’intérieur, un arbitrage catastrophique en fin de match… Mais ce sont de fausses excuses, on a joué comme des gamines ! » Les mots de la coach douvraise sont durs mais loin d’être erronés.

Tout avait pourtant bien commencé pour des Bas-Normandes pas maladroites derrière les 6,75m (merci Justine Enguerrand). La défense est correcte et le DBCN mène de 14 points dans le deuxième quart « et là, au lieu de suivre les consignes, on essaie de passer le milieu de terrain en dribble. » Sous-entendu qu’il aurait mieux fallu progresser en faisant des passes. Landerneau revient à -10 « alors qu’on aurait dû avoir 20 points d’avance. » regrette l’entraîneur. Le comble du fout*age de gue*le, c’est que les Douvraises « rigolent » dans le vestiaire. « Je leur ai dit que ça allait nous sauter à la figure… et ça n’a pas raté ! » Début du troisième quart-temps : Douvres va perdre trois ballons en 45 secondes ! Les Landernéennes prennent l’avantage à la vingt-huitième minute, elles ne le lâcheront plus.

Douvres se remet dedans, rejoue au basket mais ne parvient pas à repasser devant : « Un des arbitres nous fait très mal mais c’est une fausse excuse. » Landerneau obtient 16 lancers et en convertit 14. Rideau ! « On avait le match en main et c’est une défaite qui va faire très très mal. Je crois que nos deux prestations à l’extérieur prouvent qu’on n’a pas encore compris la N2 où il y a une vraie différence physique. Il nous manque de l’intensité à l’entraînement et des entraînements tout court, aller en N2 avec deux entraînements, ce n’est pas possible. Ce n’est pas à moi de faire du social, chacune doit rehausser le niveau. » Le message est clair, aux Douvraises de montrer qu’elles l’ont capté samedi face à Mondeville.

Marque LBB : M. Niang 10pts, C. Mace 15pts, A. Diabi 12pts, I. Pailli 1pt, M. Le Brun , S. El Kanneb 5pts, R. Mendy 25pts, L. Kanoute 7pts, M-M. Lola 2pts

Marque DBCN : M. Gasqueres 19pts, L. Goubert 3pts, J. Enguerrand 16pts, M. Guillaume 6pts, L. Lefèvre 4pts, L. Aulnette 8pts, M. Micoud 10pts, G. Guerard 2pts



USO MONDEVILLE 51 – 69 ORVAULT SPORTS BASKET

[14-23, 9-20 (23-43), 18-13 (41-56), 10-13]

[Résumé rédigé par Léa Quinio]

« Encore une fois, on a mal démarré, on n’est pas dedans, on est pénalisé par des fautes et on n’a pas de rythme. » déplore Dessislava Anguelova. Dès le premier acte, la technicienne mondevillaise avait de quoi revendiquer le niveau de jeu proposé par ses jeunes. Et le tableau d’affichage parle de lui-même. En l’espace de vingt minutes, Orvault prenait déjà le large « Je ne reconnais pas mes filles. » déplorait-elle à la pause. Avec un banc qui ne laissait pas moins de six espoirs sur le carreau, Mondeville était déjà en grande difficulté.

Au retour des vestiaires, Adèle Detchart et Zoée Hache relançaient la machine bien qu’elles multipliaient les dribbles beaucoup trop poussifs aux yeux de Dessis Anguelova. Camille Hirigoyen énerve aussi les rangs adverses par son côté provocateur. Mais l’USOM prend l’avantage dans un troisième quart beaucoup plus maîtrisé. Ce sera la seule et unique fois que le centre de formation mondevillais devancera les Nantaises dans la partie, avant de retomber dans ses travers dans le dernier quart. « On démarre très bien le troisième quart mais dans le quatrième, on revient en arrière ».

Nouvelle défaite pour Mondeville. Si les dernières sorties avaient été l’occasion de voir de belles choses, ce ne fut pas vraiment le cas cette fois-ci : « Notre objectif est de jouer de mieux en mieux, ça n’avance pas autant qu’on souhaite, pourtant on s’entraîne bien mais on n’arrive pas à s’exprimer. Et malheureusement, on a encore une blessée (Legrand) qui va être absente un mois. Un match très compliqué et à oublier. Je veux juste retenir le troisième quart où il y a de belles choses, mais ça suffit pas. » Page tournée, le centre de formation de Mondeville stagne encore au dernier rang du classement avant de se déplacer à Douvres dans un derby 100% calvadosien. Le déplacement ne sera donc pas trop long mais l’enjeu y sera majeur entre un Mondeville qui doit engranger de la confiance et un DBCN qui doit vite se ressaisir après la déroute à Landerneau. Qui défendra la suprématie locale ? Réponse samedi…

Marque USOM : M. Legrand 2pts, L. Cluzeau 3pts, A. Detchart 7pts, C. Hirigoyen 9pts, Z. Hache 3pts, Y. Quebriac 5pts, C. Soghomonian 2pts, N. Niare 1pt, P. Colombo 19pts

Marque OSB : C. Pavageau 10pts, J. Vignais 4pts, A. Dumont 2pts, A. Theret , L. Demolliens 8pts, M. Vary 7pts, E. Aubert 4pts, N. Bansard 19pts, E. Jeannes 7pts, G. Prouteau 8pts

SPORT A CAEN