NF2 POULE C 2018-2019

Modérateur : Modérateurs LFB

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 10 févr. 2019 12:43

Basket-ball
NF2. Douvres - Landerneau : 95-76. Une défaite loin d’être infamante


Malgré un match cohérent et collectivement appliqué, les Finistériennes se sont inclinées samedi soir dans la banlieue caennaise, après avoir offert une opposition pertinente.

Douvres démarrait la rencontre tambour battant, et prenait les rênes du match sous la férule de Gasqueres, Micoud et Aulnette (10-0, 4’). Landerneau peinait à réagir et le score s’alourdissait très rapidement, trop rapidement, pour laisser espérer une inversion de tendance en faveur des Bretonnes, malgré les bonnes intentions signées Niang et Mendy (26-12, 10’). Le second quart débutait de nouveau mal pour les joueuses du Landerneau qui subissait la loi athlétique des Normandes notamment sous les panneaux (33-15, 14’). Au courage, les visiteuses s’enhardissaient néanmoins un peu et réduisaient l’écart, dès que Macé ou Le Rouzic accéléraient (41-22, 17’). Hélas, la fin de second quart tendait les bras aux locales qui basculaient en tête au tableau d’affichage (46-29, 20’). Dès la reprise de seconde période, Douvres enfonçait le clou. Aulnette puis Micoud étouffaient les velléités de révolte des filles de Roué (57-32, 24’), et faisaient parler une expérience bien supérieure. La jeunesse Bretonne se payait alors cash. L’emprise Normande, plus pugnace, éteignait tout dernier suspens (67-47, 30’). Du moins, le croyait- on ! La dernière reprise tissait une autre physionomie et permettait aux partenaires de Chloé Macé de faire vivre le ballon (73-58, 34’), et Mendy s’envolait (29 pts). Mieux, les visiteuses déroulaient un plus beau jeu collectif (75-64, 35’), au point d’envisager un exploit (80-69, 38’). Hélas, la résonance ne trouvait pas suffisamment d’écho et la fatigue faisait son œuvre. Douvres récupérait le tempo en toute fin de match. Plus efficaces sous les panneaux, les Normandes achevaient la partie, le ballon sous le bras, et s’imposaient non sans avoir tremblées, lors du money time.

La fiche technique

Quarts-temps : 26/12 ; 20/17 ; 21/18, 28/29.

Arbitres : MM. Lepicard et El Rhoul.

DOUVRES : Gasqueres (23), Goubert (13), Hamard (15), Guillaume (2), Lefévre (14), Aulnette (16), Micoud (3), Miquelot (5), Martin (4). Ent : Sarah Lerouxel Goltze.

9

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 10 févr. 2019 13:17

Basket. N2F : Trégueux survole le match à Orly


Avec son effectif toujours limité, le TBCA avait vite trouvé des repères dans la salle pourtant atypique du Val-de-Marne.


Ce samedi 9 février en championnat de Nationale 2, Trégueux (Côtes-d’Armor) a maîtrisé la rencontre à Orly (Val-de-Marne) en s’imposant 69-52.

« Ce soir, nous avons eu le résultat et la manière. Ce match est une vraie satisfaction. » À l’issue de la rencontre ce samedi 9 février, le coach Nicolas Guérin ne mâchait pas ses mots. Ses joueuses du Trégueux Basket ont en effet assuré. Avec son effectif toujours limité, le club costarmoricain a vite trouvé des repères dans la salle pourtant atypique du Val-de-Marne. Elles se sont détachées d’entrée de jeu pour une conclusion presque facile.

ORLY - TRÉGUEUX : 52-69.(11-22, 14-22, 14-10, 13-15).

Arbitres. MM. Slama et Enderlin.

ORLY : Defersin 10, Bert 4, Spasojevic 3, Sy 4, Verjuin 14, puis Magdelaine 3, Crail 12, Konaté 2.



TRÉGUEUX : Guiet 14, Hebert 15, Broudic 2, Theillere 13, Faye 6, puis Serot 9, Pawlukiewicz 8, Brun 2.

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » lun. 11 févr. 2019 10:15

Basket-ball. N2F : L’Avenir de Rennes déroule

Les Rennaises ont asphyxié Ruaudin.


Bien en place, l'Avenir de Rennes a infligé à Ruaudin sa neuvième défaite consécutive (62-83).

L’entame de match était parfaite de la part des joueuses locales. Vitesse, agressivité et belle adresse. Avec une Ferreira des grands soirs (10 points dans le premier quart), Ruaudin faisait la course en tête, malgré la sortie sur blessure de Morio (13-5, 5’). Même si elles dominaient aux rebonds, les Rennaises faisaient preuve de maladresse. Mais Brisson et Soulard sonnaient la charge et permettaient à leur équipe de revenir dans le match (19-17, 10’).

Dès le début du second quart-temps, le jeu des Bretonnes se mettait en place, Lerouge et Touré s’en donnaient à cœur joie dans la raquette. Rennes prenait les devants et mettait la main sur le ballon (24-26, 13’). Ruaudin ne trouvait plus la mire et perdait beaucoup trop de balles pour exister. Les filles d’Agnès Fébrissy n’en demandaient pas tant et creusaient l’écart avant de rejoindre les vestiaires (32-41, 20’).

Après la pause, l’adresse longue distance de L. Chantoiseau et la hargne de Chalopin permettaient de réduire l’écart (37-43). Mais derrière, Soulard prenait ses responsabilités et son équipe collait un 7-0 aux Sarthoises (37-50, 26’). En manque de rotation, Frédéric Evrard était ne trouvait pas la solution et son équipe prenait l’eau (45-58, 30’). Même si, sur le dernier quart, les Rennaises étaient moins flamboyantes, Ruaudin n’arrivait pas à recoller (49-58). Après avoir soufflé un peu, Soulard revenait sur le parquet et anéantissait les derniers espoirs de Ruaudin (62-83, 40’).

RUAUDIN - RENNES AVENIR : 62-83(19-17, 13-24,13-17, 17-25).Arbitre : M. Guet.

RUAUDIN : M. Chantoiseau 2, Leffray, L. Chantoiseau 13, Schroeder 9, Morio, Bouche 3, Ferreira 23, Chalopin 8, Gerome 4, Jouve.Entraîneur : Frédéric Evrard.

RENNES AVENIR : Rives, Brisson 16, Soulard 21, Fébrissy 12, Tireau 11, Messager 2, Lerouge 10, Touré 11.Entraîneur : Agnès Fébrissy.

vincent70
Sophomore
Messages : 409
Enregistré le : mer. 23 avr. 2014 13:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar vincent70 » mer. 20 févr. 2019 20:24

rennes - stade francais - alencon - tregueux
ca se tient pour peu de places

Avatar du membre
23vs32
All Star
Messages : 1086
Enregistré le : lun. 01 août 2011 11:49

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar 23vs32 » sam. 23 févr. 2019 23:11

Le Stade Français va gagner à Trégueux 66 à 58, malgré 12 points de retard à la mi-temps.
Après Alençon la semaine dernière, deuxième grosse victoire de suite.
Si l’équipe poursuit sur sa lancée samedi prochain en recevant Rennes, elle sera de retour dans la course aux playoffs.

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 24 févr. 2019 12:54

Basket-ball. N2F : L’avenir de Rennes poursuit sa belle série

Malgré des sautes de concentration et l'absence pour blessures de 2 joueuses majeures (Selbé Touré et Clara Frammery), les joueuses de l’Avenir de Rennes ont su se défaire d’Orly (74-64).

Face à une équipe d’Orly à la lutte pour son maintien, l’Avenir de Rennes avait à cœur d’affirmer son statut à domicile.

Les Rennaises entamaient bien le match, grâce à une défense tout terrain agressive, elles prenaient rapidement les commandes. Malgré cette bonne dynamique, le manque d’adresse des locales les empêchait de prendre le large (14-7, 6’). Dans le sillage de Spasojevic, Orly laissait passer l’orage avant de retrouver des couleurs en fin de période pour revenir à deux points. Le deuxième quart-temps débutait sur un rythme décousu, les deux équipes multipliant les pertes de balle. Dans cette confusion, Orly se montrait opportuniste pour prendre la tête (21-22, 12’).
Rennes s’est fait peur

Ce changement de leader faisait office de réveil pour les Rennaises, la défense se montrait à nouveau étouffante et les joueuses se montraient patientes en attaque pour rapidement reprendre une avance confortable (28-22, 16’). La domination rennaise allait se confirmer au retour de la mi-temps. Le jeu collectif permettait aux Rennaises de trouver des paniers faciles et de l’adresse extérieure (44-33, 25’). Orly était à la peine et l’écart montait à plus de quinze points. L’Avenir gérait son avance mais Orly refusait d’abdiquer. Avec Magdelaine et Spasojevic en tête de file, elles grignotaient progressivement leur retard pour recoller (60-54, 35’). Bousculées, les Rennaises allaient s’appuyer sur Soulard et Lerouge qui concluaient sereinement le match en assurant une avance confortable. Pour Agnès Fébrissy, la victoire était satisfaisante : « L’essentiel est là. Ça aurait pu être mieux, mais on tombe sur un adversaire qui a joué avec ses armes. »

AVENIR DE RENNES - ORLY : 74-64 (19-17, 15-12, 20-12, 20-13).Arbitres : MM. Tumoine et Bouyer

RENNES : Rives, Brisson (22), Towo Nansi (2), Soulard (12), Febrissy (14), Tireau (14), Tireau (5), Messager (5), Le Métayer (6), Lerouge (8). Entraîneure : A. Fébrissy.

ORLY : Magdelaine (13), Depersin (14), Bert (6), Konate, Spasojevic (13), Sy (2), Verjuin (9), Drame (2), Keita (2), Crail (4). Entraîneur : L. Calvez.

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 24 févr. 2019 12:56

Basket. N2F : Trégueux déçoit et s’incline


Les joueuses de Trégueux Basket (Côtes-d'Armor) n’ont pas été à la hauteur ce samedi 23 février et s’inclinent donc 58-66 face au Stade français, en Nationale 2.

Que Trégueux soit inconstant, cela est déjà arrivé cette saison. Mais comme ce samedi 23 février, à domicile, contre le Stade Français, assez rarement. Les Costamoricaines ont en effet alterné le médiocre (souvent) et l’excellent (parfois), ce qui les a amenées à mal démarrer (15-22), à mener confortablement (38-22), puis à se faire reprendre, juste avant le dernier quart-temps (49-49), et à sombrer (58-66). Vraiment dommage.

TREGUEUX - STADE FRANCAIS : 58-66(21-22, 17-4, 11-23, 9-17)

TREGUEUX : Sérot 12, Theillère 1, Guiet 9, Hébert 6, Broudic 11, Pawlukiewicz, Faye 19. Entraîneur : Nicolas Guérin.

STADE FRANCAIS : Davy 11, Djeriri 6, Traoré 34, Condoris 3, Le Roch, Kamalandua, Liparo 4, Goubo 8. Entraîneur : Julien Destoc.

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 24 févr. 2019 13:43

Basket – Nationale 2. Douvres décroche une victoire importante à Mondeville

Douvres, très combatif, remporte le derby calvadosien face aux espoirs de l’USO Mondeville (70-73), ce samedi 23 février 2019 à la Halle Bérégovoy.

La joie et le soulagement de Douvres, vainqueur du centre de formation de l'USO Mondeville.


Elles l’ont fait. Les filles de Douvres ont réalisé une belle performance en s’imposant sur le parquet de l’USO Mondeville, invaincue avant la rencontre depuis le 10 novembre 2018.

Douvres se déplaçait à Mondeville avec l’envie de réaliser l’exploit et de se donner un peu d’air dans la course au maintien. Sarah Goltze-Le Rouxel :

C’est toujours hyper compliqué à Mondeville. Je les affrontées moi-même en tant que joueuse, je les suis depuis des années, elles mettent une agressivité qui est juste impressionnante. On savait que si on limitait les pertes de balle, il y avait quelque chose à jouer.

L’USO Mondeville, quant à elle, évoluait avec un effectif réduit. En l’absence de cinq joueuses cadres, les plus jeunes ont pu s’exprimer d’avantage. Dessislava Anguelova :

On a fait jouer six joueuses qui ne jouent quasiment jamais en Nationale 2 et elles ont montré qu’elles étaient capables. Dans les matchs comme ça, on grandit. C’est une expérience vraiment importante.

Mondeville prend le dessus dans le deuxième quart

Amoindries, les Mondevillaises ont mis du temps à rentrer dans le match et laissé un avantage d’une petite dizaine de points à leur adversaire. Elles réussissent à réduire cet écart après avoir « remis les choses en place défensivement » (D. Anguelova). Mondeville trouve son rythme et donne du fil à retordre aux Douvraises dans le deuxième quart temps, remporté 30-18. Vacianna Gomis, très adroite, contribue largement à cet avantage. Elle terminera la partie avec 27 points à son actif.

Je sais par expérience que jouer au rythme de Mondeville, c’est juste impossible. Il faut de temps en temps jouer en marchant et essayer de les endormir, de ne pas rentrer dans leur jeu car dès qu’on prend de la vitesse, on se fait attraper parce qu’on ne lève plus la tête – Sarah Goltze-Le Rouxel.

C’est ce qu’ont tenté de faire les filles de la Côte de Nacre avant de revenir pour le troisième quart-temps avec de meilleures intentions sur le terrain. Laury Aulnette :

Outre les mots dans le vestiaire, c’est une révolte qu’on a eue entre nous parce qu’on est dos au mur et qu’il faut absolument que l’on gagne des matchs pour se maintenir.

Avec agressivité et persévérance, Douvres prend le meilleur sur Mondeville dans ce troisième quart-temps. Les Douvraises repassent devant (51-54).


Mondeville et Douvres se sont rendu coup pour coup dans la dernière manche, tantôt l’un prenait l’avantage, tantôt l’autre. C’est finalement Douvres qui s’est imposé avec seulement trois points d’écart et un immense soulagement. Laury Aulnette :

On sait qu’on joue le maintien, tout match est bon à prendre. Il faut que l’on gagne plein de matchs pour espérer se maintenir. Ce match-là, il était important de le gagner contre les troisièmes du championnat. À la fin, nous sommes contentes et soulagées d’avoir réussi à tenir.

Sarah Goltze-Le Rouxel abonde en ce sens. « Le soulagement est énorme pour nous car on se relance un peu. Cela nous donne un peu de répit. Si on peut gagner à Orly (samedi 9 mars, ndlr), tout est faisable. Si on perd à Orly ça va être compliqué » Avec les défaites de Ruaudin et Orly, samedi 23 février, Douvres a réalisé une belle opération. Les Douvraises ont comblé leur retard sur Orly au classement.

De son côté, l’entraîneure mondevillaise affiche une déception très mesurée. Dessislava Anguelova :

Je suis très contente de mes gamines. On perd sur des erreurs de jeunesse. Je suis quelque peu déçue à l’intérieur, mais c’était un bon match, agréable à voir. Je suis contente pour Douvres et les félicite, elles ont encore un long chemin pour se maintenir. J’aurais bien aimé gagner mais je ne suis pas malheureuse.

Cette rencontre revêtait un plus grand enjeu pour Douvre dans sa quête pour le maintien que pour des Mondevillaises « concentrées sur la Cupe de France et les championnats espoirs et cadettes » (D. Anguelova)


[14-16, 30 -18 (44-34), 7-20, (51-54), 19-19]

USO Mondeville : L. Jerome 1pt. V. Gomis 27pts. L. Cluzeau 10pts. Y. Quebriac. Z. Hache10pts. S. Sirebara 2pts. C.Soghomonian. N. Niare 13pts. A-A. Deschamps 7pts. M. Mukengé.

Douvres : M. Gasqueres 5pts. M. Gautier 6pts. M. Guillaume. C. Hamard 12pts. L. Lefevre 7pts. L. Aulnette 23pts. M. Micoud 8pts. J. Becam. B. Martin 12pts.

Marina Olivier

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 24 févr. 2019 13:53

NF2. LBB (B) - Cholet Basket : 67-72. Le LBB, incapable de finir

Menées jusqu’à la 38e minute, les Choletaises ont renversé la rencontre à La Cimenterie où les infortunées locales ont sombré par inexpérience…

« Je suis déçu parce qu’on avait le match en main et qu’on n’a pas été capable de le finir », regrettait l’entraîneur landernéen, Julien Roué, après cette nouvelle défaite de ses troupes. Il est vrai que celle-ci est particulièrement préjudiciable au plan moral car les coéquipières de Mariama Niang avaient correctement rempli la copie jusqu’au « money time ». En effet, pied au plancher, les Finistériennes démarraient par un 8-0 du meilleur effet. Du reste, elles allaient systématiquement bien entamer chaque quart-temps et le finir de façon nettement moins probante. À l’image du premier où Cholet recollait dans l’ultime minute pour virer en tête (17-20, 10e). Pour autant, la machine léonarde repartait de plus belle et s’offrait, cette fois, l’avantage à la pause : 41-37.

Fébrilité fatale

Au retour des vestiaires, l’écart se maintenait et Cholet ne montrait pas grand chose pour une équipe de milieu de tableau face à la lanterne rouge. Le jeu rapide et agressif du LBB gênait les visiteuses qui comptaient dix longueurs de retard à deux reprises : 53-43 puis 60-50 à la 33e. Cependant, entre une défense de zone devenue opérationnelle et des intérieures qui trouvaient la mire, les joueuses des Mauges grapillaient leur retard (64-64, 37e). Gagnées par la fébrilité, les filles de Julien Roué ne trouvaient plus alors de solution et laissaient filer une victoire qui leur avait, pourtant, longtemps tendu les bras : « On doit l’emporter dix fois mais on ne fait pas les efforts jusqu’au bout », concluait Julien Roué avec amertume.
La fiche technique

Quarts-temps : 17-20, 24-17, 15-13, 11-22.

Arbitres : MM. Simon et Corouge.

LANDERNEAU : Niang 11, Macé 12, Diaby 9, Pailli 4, Silliau 7, Charles 4, Prigent 4, Lola 4, Haslé-Lagemann 12.

CHOLET : Horrault 9, Martin 3, Sionneau 18, Lefebvre 2, Airault 2, Robineau 13, Boisseau 8, Sourisseau 8, Meignen 7.

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 24 févr. 2019 13:56

NF2. Trégueux - Stade Français : 58-66. Trégueux pouvait mieux faire


Tout semblait sourire, après 20 minutes de jeu, aux Trégueusiennes mais un retour des vestiaires catastrophique a fait que les Parisiennes ont su renverser la vapeur avec une Gougo menant sa formation d’une main de maitre.

Paris semblait vouloir prendre Trégueux à la gorge d’entrée de jeu. Traoré perçait et transperçait : résultat, après trois minutes de jeu, c’est un 9 à 2 que les locales encaissaient. Si Faye restait impériale sous le cercle et que Broudic l’accompagnait, Traoré tenait la « baraque » (6-14, 5e). Serot amenait de la vitesse et l’adresse changeait de côté, permettant à Trégueux de revenir à 5 points (15-20). Grâce aux 3 points de Guiet et Serot, les premières dix minutes se terminaient sur un score serré (21-22). Au début du deuxième quart-temps, Trégueux attaquait sur un 9 à zéro (30-22). Dans le même temps, Paris confondait vitesse et précipitation et ne faisait avancer son score qu’après quatre minutes de jeu. Trégueux insistait et s’échappait, laissant les visiteuses à 12 points, Theillere, Hebert et Faye se chargeant de la marque (38-26).

Une seconde mi-temps râtée

En revenant des vestiaires, Trégueux semblait ailleurs, ne mettant son premier panier qu’après cinq minutes de jeu, ce qui permit aux visiteuses de refaire une partie de leur retard (40-36). Par la suite, quand Trégueux mettait un panier, Paris en mettait 2 : résultat, 45 à 42 à la 29e. Traore appuyait où ça faisait mal et le score revenait à égalité après 30 minutes de jeu (49-49). Un autre match commençait et à ce jeu, c’est Paris qui prennait le match à son compte à partir de la 35e (54-55). S'ensuivait un 9 à zéro qui sera fatal à Trégueux qui ne réussissait plus à asseoir son jeu.

Nicolas Guérin, en fin de rencontre, semblait dans l’expectative : « Nous avons complètement raté notre sortie des vestiaires après la mi-temps et nous avons eu en face une Princesse Goubo de folie avec une réussite aux shoots de Traoré incroyable ! »
La fiche technique

Arbitres : MM. Cassaigne et Wallet.

Quart temps : 1er (21-22) - 2e (17-4) - 3e (11-23) - 4e (9-17).

TRÉGUEUX : Serot (13) - Guiet (6) - Hebert (6) - Broudic (11) - Faye (19) - Pawlukiewicz (0) - Theillere (3). Entraîneur : Guerin N.

STADE FRANÇAIS : Davy (11) - Djeriri (6) - Traore (36) - Condoris (3) - Kamalaudua (0) - Liparo (6) - Goubo (4). Entraîneur : Destoc J.

Avatar du membre
23vs32
All Star
Messages : 1086
Enregistré le : lun. 01 août 2011 11:49

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar 23vs32 » dim. 03 mars 2019 9:52

Belle victoire du Stade Français contre Rennes, 63-39.
Match mené du début à la fin.
En gagnant de plus de 17 points (écart au match aller), le Stade Français a repris le goalaverage sur Rennes.

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 03 mars 2019 10:56

" JOUR SANS " pour les rennaises avec seulement 4 marqueuses. Rennes se focalise plutot sur l'année prochaine avec l'objectif de participer aux play-offs et pourquoi pas viser la montée. Cette année Alençon est plus complet et Rennes a peu de chances de monter. Orvault tient à peu près le meme discours depuis la perte de ses joueuses cadres. Le Stade ayant gagné contre Alençon, les play-offs sont plus abordables même si il faudra affronter normalement Furdenheim qui est redoutable avec l'ancienne Alençonnaise Gergelova et Gravelines ou Dunkerque, Franconville ! du lourd quoi !

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 03 mars 2019 10:57

NF2. Ruaudin - Landerneau : 83-63.

Landerneau, toujours accrocheur, mais jamais inquiétant !

S’il y a une chose à retenir, c’est bien que les Landernéennes pourront se mordre les doigts de leur début de match à l’envers ! En effet, sous la pression des Sarthoises, les joueuses de Julien Roué allaient tout d’abord subir les assauts de Ferreira Da Costa, intenable sur son aile (23-10, 10’). Puis, les Finistériennes allaient se reprendre, grâce aux bonnes inspirations de leur base arrière, avec Niang, Macé ou encore Diaby (34-19, 15’). Et il faut admettre qu’avec un peu plus d’adresse à leur actif aux tirs à mi-distance, voire en finition près du cercle, les jeunes joueuses de Landerneau auraient sans doute pu plus être inquiétantes pour les locales à la pause (42-30). Après celle-ci, Ruaudin perdait de sa superbe devant la pression défensive exercée par Landerneau. Là-encore, le bon passage de Diaby permettait aux Bretonnes de se rapprocher, mais pas de recoller suffisamment pour être vraiment menaçantes à 10 minutes du terme de la rencontre (58-47, 30’). Puis, dans le sillage d’une Ferreira Da Costa des très grands soirs, Ruaudin repoussait brutalement Landerneau (73-55, 35’) et finissait par s’imposer avec 20 points d’écart. « Les filles se sont accrochées, mais on a manqué d’adresse près du cercle ou de loin. Donc on n’a jamais inquiété cette équipe de Ruaudin, car nous ne sommes jamais passées en dessous des -8. On paye nos erreurs de jeunesse », analysait Julien Roué, le coach breton.
La fiche technique

Quarts-temps : (23-10, 19-20, 16-17, 25-14).

RUAUDIN : Dumont 1, Morio 3, Leffray 10, L. Chantoiseau 6, Schroeder (cap) 21, Fresneau 3, Ferreira Da Costa 39, Gérome, Jouve. Coach : Frédéric Évrard.

LANDERNEAU : Niang 11, Macé 10, Diaby 12, Pailli 2, Jean 5, El Kanneb 7, Mendy 10, Herrouet 2, Lola 2, Hasle-LageMann 2. Coach : Julien Roué

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » dim. 03 mars 2019 11:13

Les joueuses de Trégueux (Côtes-d’Armor) ont gagné, de justesse (68-64), ce samedi 2 mars face à Orvault (Loire-Atlantique), en Nationale 2.

Face à des Trégueusiennes au banc réduit, les Orvaltaises tentent d’assurer sans augmenter le rythme de jeu. " On a manqué d’adresse sur ces deux premiers quart-temps ", regrette leur coach Nicolas Guérin. L’adresse revient au retour des vestiaires du côté trégueusien. Les 5 shoots à 3 points redonnent une dynamique semant le doute chez les Orvaltaises. La fatigue se ressent progressivement sur le terrain et Orvault s’incline 68-64, ce samedi 2 mars, après s’être battu pour remonter au score.

ORVAULT SPORTS-TREGUEUX : 64-68(13-13, 17-17, 15-20, 19-18)Arbitres : MM. Bouche et Tumoine.Orvault Sports : Pavageau 15, Vignais 6, Diawara 4, Robert 3, Vary 9, Mauraisin, Bansard 11, Jeannes 6, Prouteau 10. Entraîneur : Y. Ory.Trégueux : Brun, Serot 10, Guiet 2, Hebert 8, Broudic 4, Faye 21, Pawlurienwicz 10, Theillere 13. Entraîneur : N. Guérin.

basketbreton
All Star
Messages : 1196
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: NF2 POULE C 2018-2019

Messagepar basketbreton » mar. 05 mars 2019 8:26

Basket – Nationale 2 Féminine. Alençon imperturbable à Douvres, Mondeville battu après prolongation
17ème journée de N2 Féminine. Deux défaites pour les représentants du Calvados ! Douvres a logiquement subi la loi du leader Alençon. Mondeville s'est incliné à Cholet.

Jennifer Vignola n’est pas repartie de Douvres avec des nouvelles copines – il y a eu quelques mots doux pendant la rencontre – mais avec deux points de plus ! Et c’est bien sûrement là l’essentiel… (©Aline Chatel / Sport à Caen)


En recevant Alençon, leader incontesté du classement désormais assuré de participer aux playoffs, le Douvres BCN savait la tâche qui l’attendait presque insurmontable. Seul motif d’espoir, la défaite d’un point concédée au match aller, où il avait frôlé la sensation. Au retour, Alençon était prévenu et les Ornaises n’ont pas fait dans la dentelle.

Douvres s’est accroché dix minutes dans cette rencontre disputée devant des tribunes bondées. La présentation des équipes jeunes du club à la mi-temps et le niveau de l’adversaire avaient attiré un public nombreux. Il a vu des Bleues résister durant le premier quart-temps (11-14, 10′). « Elles ont mis beaucoup d’intensité, d’énergie et d’envie », observe la meneuse alençonnaise Camille Legris. La résistance douvraise, qui n’a pas empêché les visiteuses de mener quasiment dès l’entame de la rencontre, a pris du plomb dans l’aile par la suite.


L’UBCUA s’est envolée dès le deuxième quart-temps en trouvant de nouvelles solutions offensives. « Notre zone press nous a mis dans le rythme. On a piqué des ballons, trouvé des tirs extérieurs et mis davantage d’alternance dans notre jeu », apprécie Camille Legris. À la mi-temps, le trou était fait (20-40, 20′). L’adversaire était trop fort pour Douvres, privé qui plus est de Lucie Lefèvre. Sarah Goltze Le Rouxel :

Si on est très honnête, Alençon est au-dessus de nous dans le jeu comme sur le plan physique. Elles s’entraînent comme des pros. On a craqué sur l’impact physique.

Le DBCN s’est accroché en deuxième mi-temps pour que l’addition ne soit pas trop salée et le score a conservé des proportions semblables. Douvres s’est même offert le troisième quart (14-13) sans toutefois pouvoir remettre en cause la suprématie adverse. Alençon est resté sérieux jusqu’au bout. Fayssal Rhennam, son entraîneur, a apprécié :

C’est encore un match sérieux où on laisse l’adversaire sous les cinquante points. Cette assise défensive nous permet d’exister même quand on a des difficultés offensivement. Les filles font les efforts les unes pour les autres.



Sur le plan des individualités, Alençon s’est appuyé sur une Laëtitia Baudet en réussite, auteure de 21 points et de six tirs primés réussis. Douvres, malgré les 14 points de Marie Micoud, a davantage peiné à se trouver des leaders d’attaque.

C’est dommage que nous n’ayons pas réussi à reproduire le même match qu’à l’aller, où nous méritions la victoire, mais il n’y a pas photo entre les deux équipes. J’aimerais toutefois qu’on avance sur le respect des consignes. On perd trop de ballons sur la zone-press – Sarah Goltze Le Rouxel.

Pour Douvres, le plus important est à venir. Après les victoires d’Orly et de Cholet, le prochain déplacement à Orly sera plus que jamais capital. « Si on gagne, on peut espérer rester en N2. Si on perd, on a un bien en N3. » Alençon, pour sa part, envisage la suite bien différemment. « Il faut commencer à travailler pour les playoffs », soutient Camille Legris. Avec une idée en tête : la montée en Nationale 1.

DOUVRES BCN 48 – 71 BC ALENÇONNAIS

11-14 / 9-26 / 14-13 / 14-18

Douvres : Gasqueres 2, Goubert 7, Gautier 2, Enguerrand 7, Guillaume 6, Aulnette 10, Micoud 14, Becam, Martin.

Alençon : Vignola 13, Young 4, Catherine 5, Baudet 21, Povilionyte 4, Bodiguel 7, Dimithe 13, Matanga, Legris 4.
Mondeville trop court en prolongation à Cholet

Si le centre de l’USO Mondeville ciblait le championnat de Nationale 2, il pourrait nourrir bien de la frustration après sa défaite contre Cholet. D’une part, les espoirs de Mondeville sont largement supérieures aux Choletaises quand elles évoluent au complet. D’autre part, même avec un effectif amoindri (pas de Louise Bussière ni d’Aminata Gueye notamment), les jeunes Mondevillaises ont mené les débats quasiment d’un bout à l’autre de la rencontre. Heureusement, l’USOM a d’autres priorités que cette compétition. Trois titres à aller chercher, c’est bien suffisant.

On cible les matchs maintenant. On a des échéances très importantes qui nous attendent en cadettes et en espoirs.

Le recul de Dessislava Anguelova n’est peut-être pas tout à fait celui de ses joueuses, mais Mondeville n’a rien à gagner en Nationale 2 où les playoffs sont réservés aux grandes. Alors cette deuxième défaite de suite est plutôt anecdotique. Elle doit beaucoup à ce chiffre surprenant : cinq Normandes ont terminé avec cinq fautes. Dessislava Anguelova a sûrement pesté, sans risquer toutefois la faute technique puisqu’elle purge déjà un week-end de suspension.

En revanche, la technicienne mondevillaise a sûrement apprécié la course en tête longtemps réalisée par ses très jeunes joueuses.

C’est un match qu’on pouvait gagner. On a un peu peur à la fin, on fait des petites erreurs et on encaisse un trois points. En prolongation, on ne peut rien faire quand les cadres ont cinq fautes. C’est dommage, il y a eu de bonnes séquences.

Mondeville avait encore dix points d’avance à deux minutes de la fin… Tant pis. « On a surtout besoin de réduire l’écart très important qui existe entre les plus jeunes et les anciennes. Chaque match est une petite étape. » Quelque chose nous dit toutefois que Mondeville aura envie de bien faire samedi 9 mars 2019 en Nationale 2. Il y aura, en face, Alençon.

CHOLET BASKET 78 – 65 USO MONDEVILLE

16-24 / 8-12 / 15-12 / 21-12 / 18-5

Cholet : Horrault 2, Martin 6, Sionneau 25, Lefebvre, Airault 16, Robineau 9, Boisseau 9, Sourisseau 9, Meignen 2.

Mondeville : Jérôme 6, Cluzeau 6, Detchart 19, Hirigoyen 10, Hache, Quebriac, Sirebara 2, Niaré 4, Colombo 10, Mukenge 8.