[Poule B] : 2018/2019

Modérateur : Modérateurs LFB

clochepied
Sophomore
Messages : 214
Enregistré le : mar. 03 déc. 2013 11:44

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar clochepied » dim. 09 sept. 2018 22:44

La sig écrase calais ( L2 ) 69-40 . La sig favorit pour les playoffs

clochepied
Sophomore
Messages : 214
Enregistré le : mar. 03 déc. 2013 11:44

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar clochepied » mar. 11 sept. 2018 12:14

Émilie Gomis a signé à chauray entre La Rochelle et thouars en pre-nat . Peut être une opportunité manquée pour ces 2 clubs ?

Patr23
Rookie
Messages : 3
Enregistré le : ven. 17 août 2018 15:57

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar Patr23 » mar. 11 sept. 2018 22:30

Joueuse de 34 ans....
Donc en fin de fin de carrière sûrement peu intéressante pour ces 2 clubs
Ce n'est que mon avis!

Fonzy
Rookie
Messages : 7
Enregistré le : jeu. 28 mai 2015 11:12

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar Fonzy » mer. 12 sept. 2018 11:16

Emilie Gomis a joué pour le Stade Français la saison dernière en NF2 sans faire d'étincelles.
C'est en effet une joueuse en fin de carrière mais que sa carrière fut belle !

clochepied
Sophomore
Messages : 214
Enregistré le : mar. 03 déc. 2013 11:44

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar clochepied » mer. 12 sept. 2018 22:45

Eh d’accord mais quand même en prenat y’a de l’a marge pour elle . On a retrouvé le trésor des templiers sur Niort ou quoi ?

clochepied
Sophomore
Messages : 214
Enregistré le : mar. 03 déc. 2013 11:44

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar clochepied » mer. 12 sept. 2018 23:44

le niveau NF1 n'a jamais été aussi fort . les différents matchs de préparation en poule A ou B montrent que la domination des équipes de L2 s'amenuisent au fil des saisons . le temps de réfléchir a une montée supplémentaire ou au moins un barrage ? avec une poule a 14 en L2 . qu'en pensez vous ?

basketbreton
All Star
Messages : 1036
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar basketbreton » jeu. 13 sept. 2018 10:40

Au premier rang (de g. à d.) : Grace M’Baïkoua, Anaïs Dumont, Léa Pellerin, Aurélie Favre, Claire Michel. Debout (de g. à d.) : Brianna Wilson, Nelly Larraud, Penda Ly, Lisa Cloarec, Marième Sall.

Au premier rang (de g. à d.) : Grace M’Baïkoua, Anaïs Dumont, Léa Pellerin, Aurélie Favre, Claire Michel. Debout (de g. à d.) : Brianna Wilson, Nelly Larraud, Penda Ly, Lisa Cloarec, Marième Sall.
© (Photo NR, Jérôme Dutac)

Entre départs majeurs et arrivées en masse, Le Poinçonnet présentera un visage bien différent du précédent cette saison. Pour mieux surprendre ?
Le Poinçonnet Basket a eu beau réussir avec succès son examen de passage en Nationale 1 la saison dernière, cette deuxième année au plus haut échelon amateur du basket français fait un peu office de découverte. Au pluriel. La découverte de lui-même, déjà, avec un collectif renouvelé en profondeur qu’il conviendra d’huiler et qui fait déjà dire à Yoann Cabioc’h qu’il ne sera pas complètement rodé « avant le mois d’octobre ». Un délai raisonnable au regard de l’incorporation de quatre nouvelles joueuses (Wilson, Ly, Michel, Pellerin) destinées à avoir un rôle majeur. « Il y a du changement dans le groupe, oui, mais je n’ai pas l’impression d’une cassure pour autant », assure l’entraîneur poinçonnois, qui s’appuie toujours sur une ossature forte malgré les départs des emblématiques Gray, Kostova et Pillet.
“ On a retrouvé un esprit de groupe ” Et puis il y a la découverte de nouveaux horizons. En passant de la poule nord à la poule sud, Le Poinçonnet s’élance un peu plus dans l’inconnu, même si les forces en présence sont déjà répertoriées, notamment un secteur sud-est qui ressemble à un marigot de crocodiles affamés que sont Voiron, La Tronche-Meylan, Roanne et Monaco. « Le trait commun à tous nos adversaires, c’est une densité physique et athlétique énorme », prévient Cabioc’h. A la lecture de ces nouveaux paramètres, internes et externes, il n’est pas aisé de situer l’exact positionnement de l’escouade poinçonnoise. Si le maintien, l’impératif premier, paraît largement dans ses cordes, peut-elle espérer mieux, voire beaucoup mieux ? A cette question, l’entraîneur breton se fait fort de n’y accorder aucune réponse : « Quand il a été l’heure de se fixer des objectifs entre nous, on n’a pas parlé de résultats ou de classement. On a simplement évoqué l’idée de trouver la meilleure expression collective possible. C’est le meilleur moyen d’avoir notre carte à jouer. Et on aura notre carte à jouer ».
Pour tenir un rôle a minima de trouble-fête, le staff technique a donc totalement repensé son équipe. « L’idée, c’était d’ajouter de la densité physique dans la raquette, pour peser offensivement et défensivement dans ce secteur, et de créer un style de jeu plus collectif », rappelle Cabioc’h. Traduction : ne plus être dépendants des rendements d’une ou deux joueuses, en attaque s’entend, comme cela a pu être le cas avec Amber Gray et Iva Kostova la saison dernière.
Autour d’un vrai point de fixation dans la raquette (Wilson), il y a cette volonté d’élargir la palette des menaces, qu’elles soient intérieures (Ly) ou extérieures (Michel, Pellerin). Il ne faut donc plus s’attendre à voir une seule joueuse noircir le tableau d’affichage à chaque match. Le danger viendra de partout au Poinçonnet, cette saison, à condition que la mayonnaise prenne entre nouvelles et anciennes. Sur ce point, Yoann Cabioc’h rassure tout le monde : « Au travers de la préparation, j’ai eu l’impression de retrouver l’esprit de groupe qui nous animait il y a deux ans. L’ambiance est vraiment nickel, peut-être même un peu trop. Toutes les filles du groupe sont de vraies gentilles et il va falloir qu’elles forcent leur nature sur le terrain. » Car, dans cette poule A, les crocs de la concurrence sont diablement acérés, qu’on se le dise.

Article Nouvelle république

basketbreton
All Star
Messages : 1036
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar basketbreton » jeu. 13 sept. 2018 10:53

A l’aube de cette saison 2018-2019, le président Pierre Bousquié fait le point sur les dossiers majeurs concernant le club.
Travaux. Tout le monde a pu le remarquer, les travaux de transformation du gymnase de la Forêt ont débuté par une première phase spectaculaire avec l’abattage des arbres du côté où l’extension sera réalisée. Lors de l’assemblée générale de samedi dernier, le maire Jean Petitprêtre est venu préciser certaines choses concernant ce chantier. Les travaux avoisineront les 500.000 € et seront subventionnés à 70 %, le choix des entreprises débutera la semaine prochaine. Pour rappel, la grande tribune latérale sera agrandie d’un peu plus de deux cents places (la capacité totale approchera les huit cents places), une grande salle pour (entre autres) l’accueil des partenaires verra le jour sous la nouvelle tribune. Des sanitaires et une nouvelle entrée sont également prévus, la buvette étant déplacée dans le hall d’entrée actuel, des aménagements extérieurs sont aussi programmés. Les travaux ne gêneront pas la saison 2018-2019, la jonction entre le bâtiment existant et la partie construite étant effectuée l’été prochain. En clair, le chantier va suivre son cours durant les mois prochains et la saison 2019-2020 devrait démarrer dans le gymnase réaménagé.
Objectif. L’objectif fixé par le président est de « gagner deux-trois places au classement, c’est-à-dire terminer troisième ou quatrième, afin de conforter le club en NF1. On voudrait éviter d’être dans le rouge afin de pouvoir continuer à se développer sereinement. D’ici 2020, on aimerait viser l’accession en Ligue 2 ».
Budget. « On va fonctionner avec un budget stable par rapport à l’an dernier, autour de 360.000 €. Ce qui nous place dans la bonne moyenne des clubs de NF1. On ne fera pas de folies, on se souvient trop que la situation est fragile : je rappelle que quand on a repris le club, il y avait une dette de 48.000 €, alors on fait attention à tout. Les quelques départs de partenaires ont été compensés mais on est prêt à en accueillir d’autres… Les abonnements (85) sont tous vendus, et on est confiant sur le taux de remplissage les soirs de match. » Un club des supporters devrait même voir le jour cette saison.
Effectif. « Le recrutement fonctionne comme les deux années précédentes. Yoann Cabioc’h (entraîneur) et Bertrand Masson (directeur sportif) proposent des joueuses qui sont validées par le comité directeur. Afin d’éviter les problèmes passés, l’état d’esprit et l’implication dans le club sont déterminants. Tout se passe bien jusqu’à présent. Certaines de ces joueuses travaillent ou étudient par ailleurs, les autres ont le statut de “ Jig ” (joueuses d’intérêt général, validé par la FFBB pour les clubs non-professionnels), et sont chargées de remplir différentes missions comme des séances d’entraînement pour les enfants du club, d’autres clubs ou des scolaires. »
Staff. Yoann Cabioc’h est évidemment toujours à la tête de l’équipe de NF1 mais il a un nouvel adjoint, Baptiste Maury (en formation de coach de haut niveau). Bertrand Masson conserve son rôle de directeur sportif. Un autre contrat a été signé pour Jean-Marc Peillet (ancien adjoint à la Berri Basket) qui doit développer l’école de minibasket « c’est une priorité du club ».
Centre de formation. Lorsque le sol sera installé dans le gymnase du centre technique régional, Le Poinçonnet devrait y acheter des créneaux d’entraînement et, à terme (janvier 2019 ?), installer un centre de formation : « On aimerait avoir des équipes jeunes en championnat de France, même si les places sont limitées avec Bourges et Chartres. » Il n’empêche, Le Poinçonnet aimerait former en interne les futures joueuses de son équipe première.
Article Nouvelle République

Cuteteen
Sophomore
Messages : 276
Enregistré le : lun. 13 mai 2013 19:51

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar Cuteteen » jeu. 13 sept. 2018 13:15

basketbreton a écrit :Au premier rang (de g. à d.) : Grace M’Baïkoua, Anaïs Dumont, Léa Pellerin, Aurélie Favre, Claire Michel. Debout (de g. à d.) : Brianna Wilson, Nelly Larraud, Penda Ly, Lisa Cloarec, Marième Sall.

Au premier rang (de g. à d.) : Grace M’Baïkoua, Anaïs Dumont, Léa Pellerin, Aurélie Favre, Claire Michel. Debout (de g. à d.) : Brianna Wilson, Nelly Larraud, Penda Ly, Lisa Cloarec, Marième Sall.
© (Photo NR, Jérôme Dutac)

Entre départs majeurs et arrivées en masse, Le Poinçonnet présentera un visage bien différent du précédent cette saison. Pour mieux surprendre ?
Le Poinçonnet Basket a eu beau réussir avec succès son examen de passage en Nationale 1 la saison dernière, cette deuxième année au plus haut échelon amateur du basket français fait un peu office de découverte. Au pluriel. La découverte de lui-même, déjà, avec un collectif renouvelé en profondeur qu’il conviendra d’huiler et qui fait déjà dire à Yoann Cabioc’h qu’il ne sera pas complètement rodé « avant le mois d’octobre ». Un délai raisonnable au regard de l’incorporation de quatre nouvelles joueuses (Wilson, Ly, Michel, Pellerin) destinées à avoir un rôle majeur. « Il y a du changement dans le groupe, oui, mais je n’ai pas l’impression d’une cassure pour autant », assure l’entraîneur poinçonnois, qui s’appuie toujours sur une ossature forte malgré les départs des emblématiques Gray, Kostova et Pillet.
“ On a retrouvé un esprit de groupe ” Et puis il y a la découverte de nouveaux horizons. En passant de la poule nord à la poule sud, Le Poinçonnet s’élance un peu plus dans l’inconnu, même si les forces en présence sont déjà répertoriées, notamment un secteur sud-est qui ressemble à un marigot de crocodiles affamés que sont Voiron, La Tronche-Meylan, Roanne et Monaco. « Le trait commun à tous nos adversaires, c’est une densité physique et athlétique énorme », prévient Cabioc’h. A la lecture de ces nouveaux paramètres, internes et externes, il n’est pas aisé de situer l’exact positionnement de l’escouade poinçonnoise. Si le maintien, l’impératif premier, paraît largement dans ses cordes, peut-elle espérer mieux, voire beaucoup mieux ? A cette question, l’entraîneur breton se fait fort de n’y accorder aucune réponse : « Quand il a été l’heure de se fixer des objectifs entre nous, on n’a pas parlé de résultats ou de classement. On a simplement évoqué l’idée de trouver la meilleure expression collective possible. C’est le meilleur moyen d’avoir notre carte à jouer. Et on aura notre carte à jouer ».
Pour tenir un rôle a minima de trouble-fête, le staff technique a donc totalement repensé son équipe. « L’idée, c’était d’ajouter de la densité physique dans la raquette, pour peser offensivement et défensivement dans ce secteur, et de créer un style de jeu plus collectif », rappelle Cabioc’h. Traduction : ne plus être dépendants des rendements d’une ou deux joueuses, en attaque s’entend, comme cela a pu être le cas avec Amber Gray et Iva Kostova la saison dernière.
Autour d’un vrai point de fixation dans la raquette (Wilson), il y a cette volonté d’élargir la palette des menaces, qu’elles soient intérieures (Ly) ou extérieures (Michel, Pellerin). Il ne faut donc plus s’attendre à voir une seule joueuse noircir le tableau d’affichage à chaque match. Le danger viendra de partout au Poinçonnet, cette saison, à condition que la mayonnaise prenne entre nouvelles et anciennes. Sur ce point, Yoann Cabioc’h rassure tout le monde : « Au travers de la préparation, j’ai eu l’impression de retrouver l’esprit de groupe qui nous animait il y a deux ans. L’ambiance est vraiment nickel, peut-être même un peu trop. Toutes les filles du groupe sont de vraies gentilles et il va falloir qu’elles forcent leur nature sur le terrain. » Car, dans cette poule A, les crocs de la concurrence sont diablement acérés, qu’on se le dise.
Article Nouvelle république

RAPPEL : Le Poinçonnet est dans la Poule A.

basketbreton
All Star
Messages : 1036
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar basketbreton » jeu. 13 sept. 2018 13:24

mince ca fera de la lecture quand meme

Cuteteen
Sophomore
Messages : 276
Enregistré le : lun. 13 mai 2013 19:51

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar Cuteteen » jeu. 13 sept. 2018 13:44

clochepied a écrit :Émilie Gomis a signé à chauray entre La Rochelle et thouars en pre-nat . Peut être une opportunité manquée pour ces 2 clubs ?

Pas uniquement pour ces deux clubs car, contrairement à ce que certains osent écrire plus haut, MissGo était très convoitée pour cette saison 2018-2019 et était l'objet de nombreuses sollicitations émanant de clubs des Poules A et B....

mat36
Sophomore
Messages : 460
Enregistré le : dim. 06 nov. 2016 22:12

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar mat36 » jeu. 13 sept. 2018 21:20

Osent écrire! !! Pourquoi, ne pas être d'accord avec vous est une infamie ! !! Peut être que tout simplement cette joueuse, qui a réalisé une très belle carrière internationale , souhaitait la terminer sans les contraintes du haut niveau mais en conservant le plaisir et l'envie du jeu. Peut être finalement que son profil ne correspondait pas aux attentes des clubs candidats pour sa signature. Je ne pense pas que ni vous, ni moi, ne sachions réellement les raisons de ce choix , et quelque part ce n'est pas notre problème. Le principal est qu'elle continue à s'amuser et qu'elle apporte du plaisir aux supporters de son nouveau club, et ce, quelque soit le niveau!!!

clochepied
Sophomore
Messages : 214
Enregistré le : mar. 03 déc. 2013 11:44

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar clochepied » jeu. 13 sept. 2018 22:46

Tout à fait d’accord il est juste dommage de ne pas la voir jouer à plus haut niveau . Cela aurait donné encore plus De crédit au championnat de nf 1

Cuteteen
Sophomore
Messages : 276
Enregistré le : lun. 13 mai 2013 19:51

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar Cuteteen » ven. 14 sept. 2018 8:30

"Je ne pense pas que ni vous, ni moi, ne sachions réellement les raisons de ce choix, et quelque part ce n'est pas notre problème".
Eh bien vous pensez mal ! Le "problème", dont vous parlez, ne concerne que les 7 clubs de NF1 qui ne sont parvenus à la convaincre !

labeille
Sophomore
Messages : 151
Enregistré le : mer. 13 mai 2015 16:38

Re: [Poule B] : 2018/2019

Messagepar labeille » lun. 17 sept. 2018 14:24

[quote="Cuteteen"][quote="basketbreton"]
Le Poinçonnet est dans la Poule A.
LE POINCONNET VA EN FAIRE PLEURER PLUS D'UN DANS LA POULE A A COMMENCER PAR VOIRON QUI DOIT SE POSER DE SERIEUSES QUESTIONS