NF1 POULE A 2017-2018

Modérateur : Modérateurs LFB

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » ven. 05 janv. 2018 21:45

Red Army
Nos Magiciennes s'exportent au-delà de nos frontières, ce dimanche, pour une petite remise en route amicale face à une équipe de Ligue 2 espagnole dans laquelle évolue l'ancienne orthézienne, Araia Peña ! Objectifs : retrouver du rythme, la complicité qui nous a tant fait rêver jusqu'à présent, éliminer toutes les toxines diverses et variées de cette fin d'année et "évaluer la digestion des nouvelles propositions tactiques", dixit le coach. A noter l'absence de taille, en la personne de Daneka, grippée. Une bonne occasion d'aller papoter avec Araïa, de faire quelques courses utiles et de manger quelques tapas. Enfin, de passer un bon moment quoi !

Image
Araia Peña
Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » ven. 05 janv. 2018 22:24

La majorité des clubs limousins sont touchés par une baisse des aides publiques !
À l’instar des clubs professionnels, les clubs amateurs du Limousin ont vu leurs aides publiques baisser ou carrément supprimées par la Nouvelle-Aquitaine. Des choix qui passent mal.

La réaction est quasiment unanime. Il suffit de demander aux présidents de club s’ils ont perdu avec le changement de région, pour provoquer chez eux colère, incompréhension et sentiment d’injustice. Si certains ont voulu rester anonymes de peur de froisser la nouvelle région, d’autres ont accepté d’évoquer une harmonisation qui passe mal.

Si tous les clubs de Nouvelle-Aquitaine devraient bénéficier de la même aide, l’argument souvent mis en avant par les présidents de club est que le Limousin ne bénéficie pas du même tissu économique que l’Aquitaine : "Notre bassin économique est complètement différent. Je ne peux pas développer le même partenariat privé que les clubs aquitains qui ont la même subvention", avance Stéphane Serve, président de Feytiat Basket (NF1) qui voit sa subvention publique passer de 25.000 € à 15.000 € en trois ans ! Et le dirigeant de lâcher la même affirmation que beaucoup de ses homologues : "Si on n’est pas plus aidé, on va tous crever !".

Pourtant, lui et ses homologues, vont être obligés de se tourner vers les entreprises locales : "Tout le monde les presse et elles n’ont plus de jus !", souffle un dirigeant dépité. Apparemment
, l’argument est le même pour la Nouvelle-Aquitaine... http://www.lepopulaire.fr


Stéphane Serve, Président de Feytiat Basket.
Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » sam. 06 janv. 2018 17:07

Face aux clubs qui ne comprennent pas le désengagement de la région, Nathalie Lanzi, vice-présidente du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge des sports, évoque la politique de la région. Avec optimisme et détermination. http://www.lepopulaire.fr

. Les clubs limousins avancent qu'ils sont plus impactés par les baisses de subventions car ils ne bénéficient pas du même tissu économique qu'en Aquitaine...
Quid des départements ? Le soutien aux clubs n'est pas la compétence exclusive de la Nouvelle-Aquitaine. D'ailleurs, je n'ai pas vu beaucoup de vice-présidents en charge des sports des conseils départementaux du Limousin... On a conscience qu'en milieu rural c'est compliqué. C'est pour cela qu'on est prêt à accompagner des clubs autour d'événements pour compenser les pertes de leur subvention de fonctionnement.

. Que répondez-vous à ceux qui vous reprochent d'avoir aligné tout le monde sur la même grille sans faire de cas particulier ?
C'est un souci d'équité et pas d'égalité. Pourquoi le Limoges CSP aurait plus que Boulazac ? Le CSP et le CAB bénéficiaient auparavant de très grosses subventions. On les a rencontrés comme tous les autres clubs. Ils savent qui je suis, je suis assez sur le terrain pour ça. On va retravailler sur certains budgets au cas par cas, sur des projets d'investissement. Ce qui m'intéresse, ce sont les projets de formation, on a besoin de jeunes c'est notre cœur de métier, mais aussi le sport féminin. Après, il faut bien préciser que c'est de l'argent public, on doit rendre des comptes à nos concitoyens.

. Quid du rayonnement du Limoges CSP sur le territoire national et continental ?
C'est comme pour La Rochelle en rugby : le Limoges CSP brille mais fait-il fait rayonner la Nouvelle-Aquitaine ? Voit-on quelque part la valeur "Nouvelle-Aquitaine" ? Aujourd'hui quand on parle des Girondins de Bordeaux, c'est Bordeaux. Pareil avec les Chamois Niortais. La question d'identité est d'abord l'affaire de la ville puis du département puis de la région... Nous, on n'est pas là pour être au sommet mais pour faire le travail en amont avec la formation des jeunes. Il y a des pépites sur notre territoire. Il faut encourager le sport scolaire...

. Comment définiriez-vous la politique sportive globale de la Nouvelle-Aquitaine ?
Nos priorités sont le sport scolaire, avec un gros travail effectué auprès des jeunes dans les lycées et gymnases, le sport féminin, avec l'envie d'aider les équipes en termes de visibilité, et le sport santé en raison du public qui compose notre région. Nous voulons un égal accès au sport pour tous et pour toutes avec un travail d'aménagement sportif et d'animation des territoires.

. Ce territoire a la superficie d'un État comme l'Autriche, est-ce un avantage ou un inconvénient ?
C'est une opportunité. Celle de découvrir une autre pratique, une autre dynamique. En Poitou-Charentes, on était arrivé au bout du bout. Se marier, c'est faire des concessions. Maintenant, la question est de savoir comment nous allons construire l'avenir. C'est un excellent défi. En 2021, à la fin de notre mandature, la Nouvelle-Aquitaine doit être une terre de sport et de tous les sports. Nous devons avoir plus de licenciés, plus de femmes, plus de personnes qui ne faisaient pas de sport, plus de sport santé, plus de sport senior, etc. La Nouvelle-Aquitaine doit être une terre de sport qui n'oublie personne.

Ici à côté de Alain Rousset et de Gérard Vandenbroucke, Nathalie Lanzi, originaire des Deux-Sèvres, assure aller beaucoup sur le terrain pour expliquer sa démarche aux clubs.

Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

olive87
Rookie
Messages : 76
Enregistré le : mer. 14 juin 2006 12:06
Localisation : limoges

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar olive87 » sam. 06 janv. 2018 22:44

Encore une pour qui la soupe est bonne, qui a fait le trou de Poitou-Charentes sous la mandature de Segolene Royal et maintenant méprise les autres pour bouffer au râtelier Bordelais. Mais tout tourne bien, quand ils auront tué le sport amateur ils se demanderont quoi faire des enfants.

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » dim. 07 janv. 2018 17:02

A moyen terme, la question du niveau des dépenses sportives se posera à nouveau.
http://centre.franceolympique.com/centr ... debat1.pdf

ll faut resserrer les vis budgétaires :
. parce que la France a un taux de dépense publique 9 points plus élevés que la moyenne européenne et cela pèse lourd sur la fiscalité des entreprises et des ménages.
. parce que la dette publique de notre pays s’élève à 99% de son PIB.
. parce qu’une remontée des taux d’intérêt mettrait les finances publiques dans une situation intenable. Et si un nouveau tour de vis budgétaire était engagé, le sport serait alors obligatoirement impacté au niveau national et local.


Alors, quels modes de financement des associations sportives dans 10 ans ?
Nul ne sait ! Mais plusieurs constats semblent s’imposer : le rôle prééminent des communes perdurera et celui des intercommunalités s'accroitra, le sport français devra entamer une cure de désintoxication de l'argent public (plus ou moins lourde) car la question de l’efficacité de l’utilisation de l’argent public se posera de plus en plus.

. Dans 10 ans… Le sport devra moins dépendre de l’argent public.
La logique d’attribution des fonds publics sera modifiée. Les collectivités devront parfois dépenser moins mais surtout dépenser différemment. Elles feront des choix plus tranchés. Le sport professionnel sera dans le viseur. L’Inspection générale des finances a identifié 40 Millions d'€uros d’économies dans les subventions des collectivités publiques aux clubs de football et de rugby. Certaines villes, comme Grenoble récemment, ont montré qu’elles étaient prêtes à des coupes sèches pour préserver leurs autres associations sportives comme le basketball.

. Dans 10 ans... un meilleur financement passera aussi par une dépense optimisée.
Les collectivités territoriales incitent de plus en plus à mieux dépenser. C’est la conséquence heureuse d’un phénomène douloureux : la contrainte sur les dépenses publiques oblige à optimiser celles-ci, à mutualiser les moyens et à mieux évaluer l’utilisation des fonds publics par les acteurs sportifs. Ce n’est pas une évolution nouvelle pour les collectivités mais le contexte rend ces exigences plus urgentes et facilite leur diffusion dans tous les territoires. Il pourrait aussi favoriser l’adoption de nouvelles compétences sportives dans les intercommunalités, qui semblent les mieux placées pour piloter cette rationalisation de la dépense locale.

. Les acteurs sportifs français sont-ils prêts ?
Pas tous, c’est certain, mais rien n’indique qu’il faille être pessimiste. D’abord, parce que beaucoup de territoires mènent des politiques intelligentes avec des choix clairs et mis en oeuvre progressivement pour laisser le temps aux associations de s’adapter. Ensuite, parce que le mouvement sportif n’est pas inerte. Des clubs locaux innovent dans leur recherche de financement et la mutualisation de projets en commun tandis que des fédérations, comme la FFBB avec les coopérations territoriales de clubs (CTC), montrent l’exemple.
Tout est donc possible !
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

claf424087
Rookie
Messages : 1
Enregistré le : lun. 08 janv. 2018 10:27

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar claf424087 » lun. 08 janv. 2018 10:37

Une bonne solution pour le sport AMATEUR afin de faire des économies : ne faire jouer que des Amateurs (des joueurs et joueuses non payés)
C'est juste une idée comme ça mais qui mérite réflexion à mon humble avis

cyma
Rookie
Messages : 94
Enregistré le : ven. 21 sept. 2012 11:18

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar cyma » lun. 08 janv. 2018 19:13

Belle réflexion, mais faudrait peut-être voir plus loin que le bout de son nez. Comment vont faire les clubs féminins de niveaux intermédiaires (NF1, NF2 voir NF3) pour exister si les subventions disparaissent, si les clubs perdent toute forme d’attractivité auprès des partenaires privés ? Un club qui ne pourra plus recruter des joueuses d’un certain niveau (françaises ou étrangères) proposera quoi comme projet ou comme support de communication à ses partenaires privés ? La majorité des sponsors ne sont pas philanthropes. Ce qui les motive c’est l’ambition qu’ont les clubs et la beauté du sport féminin joué par des joueuses d’un certain niveau et le talent ça se monnaye ! Et si on veut voir encore un peu plus loin que le bout de ses pompes, un club attractif est aussi un club qui peut engager du personnel encadrant comme des coachs pour former. Faut pas se leurrer, aujourd’hui les clubs qui forment dans le basket féminin en u11 u 13 et u15, sont des clubs de niveaux intermédiaires et non les clubs de ligue féminine. Aujourd’hui un arsenal de règlements incohérents et décourageants plombent le moral des moins en moins nombreux dirigeants bénévoles de ces clubs (poules de seulement 12 équipes pour 7 mois de compète avec 11 matchs à domicile POURQUOI ? autorisation uniquement de 4 mutées en nf1, volonté d’interdire le professionnalisme en dessous de la L2 etc) Grace à toutes ces bonnes décisions le basket féminin français associatif fera comme beaucoup de pays européens. Par manque de moyens financiers, il laissera tomber la formation des jeunes filles. D’ici moins de 10 ans le niveau global chutera et aura des répercussions sur l’ensemble des sélections et des équipes nationales.
Et la parité homme-femme ? On voit déjà la différence de traitement dans le format des compétitions. 18 clubs en pro A et pro B. Bientôt 28 clubs au 3ème niveau national. Au moins chez les garçons il y des changements positifs.

De plus le genre de réflexion dans le post précédent c’est un manque de respect pour toutes les joueuses qui on trimé pendant des années et des années sans pouvoir atteindre le plus haut niveau mais qui se sont investies dans leurs formations de joueuses, qui gamines, ont peut être fait des sacrifices (quitter les parents pour aller dans des pôles, des centres de formation)…..
Désolant

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » mar. 09 janv. 2018 13:37

Añares Rioja ISB - US Orthez : 58 - 54
Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » mer. 10 janv. 2018 19:50

Journée 12 du 13/01/2018.
17h15
. PAYS VOIRONNAIS - CENTRE FEDERAL BB
19h00
. US ORTHEZ BASKET - CA BRIVE BASKET
20h00
. MONACO BASKET ASSOCIATION - ROANNAIS BASKET FEMININ
. US COLOMIERS BASKET - ASVEL VILLEURBANNE BASKET FEMININ
. BC LA TRONCHE-MEYLAN - LIMOGES ABC EN LIMOUSIN
. PERPIGNAN MB - FEYTIAT BASKET


Première journée retour, importante à plus d'un titre.
Orthez, La Tronche-Meylan et Monaco chercheront, sur leurs parquet, à conforter leur place au classement. La tâche semble a priori plus facile pour Orthez et La Tronche-Meylan, respectivement face à Brive et Limoges, que pour Monaco face à des Roannaises, restant sur une victoire à Villeurbanne, qui auront pour ambition d'être les premières à s'imposer à l'Annonciade après le SMUC le 26 septembre 2015...
Villeurbanne, cherchera à repartir du bon pied à Colomiers après sa défaite (51-63) à domicile face à Roanne mais Colomiers aura le même objectif après avoir été battu (68-71) sur son parquet par Monaco...
Voiron devrait mettre fin à sa série en cours de quatre défaites consécutives dont deux à domicile, face au CFBB...
Perpignan devra impérativement ne pas concéder une troisième défaite consécutive à domicile, face à Feytiat, pour conserver un espoir de maintien.


La joie des Meylano-Tronchoises après une victoire à Perpignan qui restera dans les annales !
Image
Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » jeu. 11 janv. 2018 14:58

Roannais Basket Féminin
Les Pink Ladies sont prêtes pour 2018 ! #GoLadies

Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » jeu. 11 janv. 2018 18:05

Le sport limousin est-il le grand perdant avec le changement de région ? Tel était l'objet de notre enquête en trois volets, la semaine dernière. Après avoir évoqué la place du sport limousin en Nouvelle-Aquitaine, sa subvention dépendance et laissé la parole à Nathalie Lanzi, élue aux sports, nous vous détaillons aujourd'hui les subventions de fonctionnement allouées aux clubs, d'ici 2020. A quelques exceptions près, les clubs limousins devront composer avec une importante baisse des subventions émanant de la Nouvelle-Aquitaine. http://www.lepopulaire.fr

Basket

. Club phare de la Nouvelle-Aquitaine, le Limoges CSP devrait voir sa subvention régionale réduite de 44 % : de 412.000 € à 213.000 € ! Des chiffres qui n'avaient pas manqué de faire réagir Frédéric Forte, alors Président du club limougeaud.

. L'harmonisation du soutien de la nouvelle-région va aussi causer du tort aux clubs de NF1 et NF2 vis à vis desquels l'aide régionale sera plafonnée à 15.000 € pour la saison 2018-2019. Pour Brive et Feytiat, cela engendrera une baisse de 9.500 €.
Pire, pour le Limoges ABC, qui évoluait en Ligue 2 la saison dernière, la chute sera vertigineuse : de 113.078 € en 2016-2017 à 15.000 € en 2018-2019 !
Modifié en dernier par Patou le ven. 12 janv. 2018 15:32, modifié 1 fois.
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » ven. 12 janv. 2018 14:13

Un premier déplacement compliqué pour démarrer 2018, chez une solide équipe de Colomiers, avec un groupe de tigresses amoindri par les blessures. Une rencontre qu'il va falloir bien maîtriser pour rester dans le trio de tête et pouvoir encore prétendre à la qualification en Phase Finale NF1 2018. http://www.asvel-villeurbanne-basket-feminin.com

. Zoom sur Colomiers.
Une équipe de Colomiers qui avait réalisé un non match lors de la rencontre aller à De Barros (victoire ASVEL VBF sur le score de 79-45). Les tigresses avaient totalement fait déjouer cette équipe pourtant composée de solides joueuses, telles que la meneuse lituanienne Inesa Visgaudaite et l'intérieure Martine Barba. Les Toulousaines restent sur deux défaites consécutives et auront donc à coeur de bien démarrer 2018 devant leur public après s'être inclinées (68-71) à domicile face à Monaco.

. Zoom sur ASVEL Villeurbanne BF.
Les tigresses se déplaceront avec une équipe remodelée en raison des blessures, mais avec une détermination sans faille. Le groupe, qui a repris l'entraînement avec la volonté d'atteindre les objectifs fixés en début de saison, compte aller chercher sa première victoire de 2018. Il pourra s'appuyer sur sa ligne arrière composée de Alexandra Thos et de Ingrid Bunel, ainsi que sur son secteur extérieur avec Leslie Matanga et Elodie Pélissou. Sans oublier les efficaces intérieures Héloise Roussignol et Keyona Hayes. Rendez vous dès 22h pour le résultat et les réactions en live.

Le mot du Coach, Virginie Kévorkian : "Pour ce premier match de 2018 après un mois de trêve, nous aurons fort à faire à Colomiers. Le match s'annonce compliqué pour mon équipe qui se déplacera largement affaiblie par l'absence de plusieurs joueuses. La solidarité et la cohésion devront être de mise pour pallier ces absences. Nous avons essayé de soigner nos aptitudes physiques, nous partons un peu dans l'inconnu au niveau des repères dans le jeu mais j'ai toute confiance dans la détermination des joueuses qui seront présentes pour faire don de soi ainsi que de leur volonté à décupler les efforts".

Image
Modifié en dernier par Patou le ven. 12 janv. 2018 14:27, modifié 1 fois.
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » ven. 12 janv. 2018 16:05

Roannais Basket Féminin.
En route pour Monaco ! Ce matin nos supporters ont pris la route pour aller encourager les Pink Ladies, qui joueront à Monaco demain à 20h. Vivez la rencontre Monaco Basket Association - Roannais Basket Féminin en Live avec BUZZ, ici => http://www.roannaisbasketfeminin.com/popup-live.html !

Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » ven. 12 janv. 2018 19:27

Limoges ABC‏ @LimogesABC
Reprise du championnat à La Tronche-Meylan avec le soutien de nos partenaires !
#BonneAnnée2018 ~ #AllezLesFilles.

Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6507
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 POULE A 2017-2018

Messagepar Patou » ven. 12 janv. 2018 22:16

Red Army
J -1 !
Dans moins de 24 h, notre antre sera de nouveau en ébullition, prête à exploser sous nos encouragements, prête à trembler sous nos applaudissements, prête à bouillonner avec 700 fidèles, prête à fusionner avec ses Magiciennes et ses hommes de l'ombre.
On ne change pas une formule qui gagne : toujours les mêmes en premières, pour ouvrir le bal de la plus belle des manières. Face à elles, Brive, actuel 8ème, qui n'a rien à perdre bien au contraire, et qui jouera sans aucune pression. Alors oui, nos Magiciennes sont 1ères, mais là où tu crois qu'elles ont réussi leur saison, le plus dur reste à faire ! Attendues par personne (ni même par elles !), elles sont la plus belle surprise de ce championnat. Sauf que, maintenant, tout le monde les attend, tout le monde les a analysées, tout le monde veut les battre, et c'est là que ça devient intéressant ! Et même si Paco a encore plus d'un tour dans son sac, la seule chose que personne ne pourra nous enlever, c'est notre ambiance ! La plus belle du championnat !
TOUS À LA PIERRE SEILLANT, demain soir à 19h (un peu avant si vous voulez une place assise !), POUR ENCOURAGER, SUPPORTER, CRIER. PARCE QU'À LA RED ARMY, ON FAIT DU BRUIT !

Image

12ème journée du Championnat NF1 : Perpignan MB reçoit Feytiat Basket.
Image
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "