NF1 : PHASE FINALE 2015.

Modérateur : Modérateurs LFB

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » dim. 31 mai 2015 13:27

Emmanuel Mignot a écrit : C'est surtout l'équipe de Chenôve qui réalise un exploit en gagnant de près de 30 points à l'extérieur alors que tout le monde ne parlait que des difficultés du club. Il fallait le faire. On peut saluer le courage de ces filles.

Sans vouloir minimiser la portée de la victoire de Chenôve à Thouars, il convient tout de même de la resituer dans son contexte : ATB 79, qui n'avait plus rien à espérer dans cette phase finale, était démobilisé à l'occasion de ce dernier match et comptait de surcroît deux absences dans ses rangs (les Ivoiriennes Meite et Kouyaté) ce qui réduisait encore le nombre de rotations, déjà très limité, de cette équipe.
Affirmer que la victoire de Chenôve constitue un plus grand exploit que celui réalisé hier par Montbrison, relève à la fois de l'aveuglement partisan et de la mauvaise foi évidente.
Modifié en dernier par Patou le dim. 31 mai 2015 16:11, modifié 1 fois.
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » dim. 31 mai 2015 13:42

Corinne Benintendi : "DES PAROLES… ET DES ACTES" !
« Un discours inchangé non adapté au basket moderne ». C’est en ces termes que les dirigeants challésiens justifièrent en 2009, dans les médias, ce qui paraissait alors pour beaucoup injustifiable : la fin de la collaboration du club avec leur emblématique meneuse (3 fois championne de France, 3ème de l’Euroligue, 2 fois vainqueur du tournoi de la fédération, meilleure joueuse française en 1995, joueuse sous les vertes couleurs savoyardes de 1988 à 1995 puis entraîneur de 1998 à 2009).

Sous sa responsabilité technique, l’équipe de la petite cité thermale était pourtant passée de l’anonymat de la NF3 (dans laquelle Challes était redescendu pour des raisons financières) à la Ligue professionnelle, comptabilisant trois accessions dont deux titres de Champion de France (NF2 et NF1, désignée meilleure entraîneur de la catégorie), deux qualifications et participations à l’Eurocoupe, une 4ème place ex-aequo du championnat pro et une demi-finale de coupe de France perdue contre Bourges (!) en 2008, année où l’intéressée sera élue par ses pairs 2ème coach de LFB derrière Pierre Vincent (Bourges et équipe de France !). Insuffisant pour des dirigeants qui voulurent lui imposer de modifier ses rapports avec certaines joueuses, en fin de carrière, lesquelles demandant à s’entraîner comme et quand elles le voudraient…

Sollicitée alors par le Hainaut pour faire remonter la formation nordiste en ligue pro, elle y parviendra dès la première saison avec un titre honorifique de vice championne de France de LF2, qualifiant le club hennuyer et participant deux années de suite à l’Eurocoupe.

Sa revanche contre ses détracteurs, elle la prendra en battant trois fois sur quatre en championnat l’équipe de Challes coachée alors par le "prestigieux" transalpin Aldo Corno, le club savoyard ne tardant pas à mettre la clé sous la porte pour avoir eu l’estomac plus gros que le ventre et la tête plus enflée que le béret.

Professeur d’EPS à 21 ans avant d’entamer sa carrière de sportive de haut niveau (quand nombres d’athlètes obtiennent des diplômes à l’heure de se reconvertir dans des cessions qui leurs sont réservés), la coach du BCMF atterrit à Montbrison par hasard et par amitié. Déçue par le milieu professionnel, elle effectue un retour dans le monde amateur que d’aucun considérait comme une fin mais qui se révèle être un second souffle… avec deux nouveaux titres nationaux à son palmarès en deux ans (NF2 et NF1) !

Son secret ? Compétence, conviction, humilité, engagement et surtout "travail, travail, travail, on joue comme comme on s'entraîne" dit-elle souvent. Avec aussi le défaut de ses qualités ou la qualité de son défaut : pas de demi-mesure. Il n’y a qu’un chemin pour réussir, le sien ! Les supporters challésiens, à défaut des dirigeants, en ont toujours été convaincus…


. http://www.valenciennes.maville.com/act ... 1_actu.Htm
. http://hainaut-basket.over-blog.com/art ... 51010.html
. http://www.lavoixdunord.fr/region/baske ... 46n1361640

https://www.facebook.com/pages/BCMF/159159164143673
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » dim. 31 mai 2015 13:46

"Et une, et deux, et trois montées !"
https://www.facebook.com/15915916414367 ... =1&theater
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » dim. 31 mai 2015 15:05

L'ATB 79 n'en pouvait plus !
ATB 79 - Chenôve : 53-86 (7-19, 17-15, 18-30 et 11-22).
Diminuées et éreintées, les Argentonnaises de Thouars n’ont pas pu soutenir la comparaison avec la formation de Côte-d’Or. Frédéric Roy aurait certainement préféré une meilleure sortie. Son dernier match aux commandes techniques de l'équipe nord deux-sévrienne, qu'il aura dirigée pendant seize ans, s'est soldé par une défaite. La plus lourde d'ailleurs d'une saison qui restera malgré tout exceptionnelle (demi-finale du Trophée de France féminin et phase finale NF1).


Entre des « Atébistes » qui n'avaient plus rien à espérer de ce dernier match et des Chenevelières qui jouaient hier soir leur montée, il n'y a pas eu photo. Plus agressives, les Côte d'Oriennes, sous l'impulsion de l'Américaine Thazina Cook, ont largement dominé la partie aux dépens d'une formation locale bien trop diminuée par les absences sur blessure des Ivoiriennes Kayouté et Meite.

Dominées au rebond et dans l'intensité, en panne de solutions offensives, les Argento-Thouarsaises vont rapidement perdre le contact avec les banlieusardes dijonnaises (7-19, 10ème). Plus entreprenantes dans le second quart-temps, elles vont faire croire à la pause à un retour toujours possible (24-34).

Mais le retour des vestiaires leur sera fatal. Insolentes d'adresse, enchaînant comme des perles des paniers à trois points signés Lebruchec, Magoni, Cook et Lecoultre, les Chenevelières vont définitivement tuer le suspense (42-64, 30ème).

Avant d'enfoncer le clou dans l'ultime quart-temps à l'issue d'une partie chargée d'émotion avec les larmes de Katarina Brestovanskà et Audrey Zaïre qui jouaient là leur dernier match avec l'ATB 79 et donc l'au-revoir de l'emblématique et historique coach local. Une page se tourne.

. Frédéric Roy (entraîneur de l'ATB 79) : « On aurait aimé être meilleurs mais on n'avait plus les ressources, l'énergie pour ça. Les filles ont fait le maximum mais on a souffert de notre manque de rotation face certainement à la meilleure équipe de Nationale 1. On a été déficient offensivement ce soir mais je reste convaincu que si on avait été au complet lors de ces quatre derniers matchs, on aurait pu jouer l'une des deux dernières places lors de la phase finale. Mais il ne faut surtout pas qu'on oublie la magnifique saison que l'on a faite. »

. Katarina Brestovanskà (capitaine de l'ATB 79) : « C'était mon dernier match de basket après 22 ans sur les parquets J'ai envie de passer à autre chose. On aura fait une belle saison même si à la fin, nos problèmes d'effectif nous ont empêché de jouer notre chance à fond. Il était temps pour moi de dire stop, place aux jeunes ! »

. Arbitres : MM.Messoudi et Bricard.
. ATB 79 : Gomez, Tava 9pts, Meslier 2, Batiot, Zaïre 4, Brossais 17, Brestovanska 7, Le Marec 14. 15 fautes d'équipe.
. Chenôve : Lebruchec 11pts, Magoni 6, Alvarez, Cook 25, Fargeot 2, Lecoultre 12, Stephen 13, Roche 4, Pierre-Emile, Elenga 13. 20 fautes d'équipe.[/b]

http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux ... us-2347588
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » dim. 31 mai 2015 15:20

Terrible désillusion pour le CB Ifs !
Montbrison 71 – 60 Ifs, 4ème et dernier match de phase finale NF1.
Sauf repêchage, hypothèse qui semble peu probable, le Club Basket d'Ifs n'évoluera pas en Ligue 2 la saison prochaine. Les Ifoises se sont inclinées chez le nouveau Champion de France NF1, Montbrison, après une première mi-temps catastrophique ! À la pause, elles comptaient pas loin de trente longueurs de retard (43-15). Le "redressement" opéré dans les vingt dernières minutes n'a pas suffi (Montbrison gérant alors son large avantage, ndlr), d'autant que Chenôve a déroulé à Thouars (53-86). Ifs achève cette phase finale à la troisième place. Une superbe saison au cruel dénouement...

http://www.sportacaen.fr/index.php?opti ... &Itemid=90
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » dim. 31 mai 2015 15:37

"Ca va être de la folie !"
Battu de trois points à l'aller après avoir eu le match en main, très véhément à l'égard du corps arbitral, Montbrison, revanchard, attendait son adversaire de pied ferme. Sa situation était similaire à celle de Ifs : en cas de succès, la montée en Ligue 2 et le titre NF1 étaient dans sa poche, une défaite était synonyme de troisième place. « On pourrait faire des calculs mais on n'en parle pas. On ne pense qu'à la victoire pour être tranquilles » indiquait Élodie Pelissou...

Cette victoire, les Ifoises devaient aller la chercher avec leurs tripes. « Ça va être de la folie là-bas... On est l'équipe à battre, plus que jamais ! Je pense qu'on est moins fortes, parce qu'individuellement il y a de grosses joueuses en face, mais on a tellement d'envie... On se donne plus que les autres, et comme ça se joue à rien, ça paye. Nous devons contrôler trois joueuses clés autour desquelles Montbrison base son jeu, sans changer notre manière de faire. Il ne faudra pas chercher à surjouer. Nous devrons jouer sur nos points forts. Il sera primordial de bien commencer le match. Anjale Barrett, décisive au match aller, sera probablement surveillée comme le lait sur le feu car elle est une clutch player capable de faire basculer une rencontre » témoignait Élodie Pelissou. On connaît la suite...
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » dim. 31 mai 2015 16:10

Phase Finale NF1: Montbrison, Champion NF1, monte en Ligue 2, avec Chenôve...?
Si cette dernière journée de Phase Finale NF1 devait s’avérer décisive, à la fois pour le titre NF1 et les deux montées en Ligue 2, on ne peut pas dire qu’elle ait débouché sur des rencontres à suspense, bien au contraire !

A Argenton-Thouars, des locales démobilisées ont laissé Chenôve prendre les commandes de la partie dès la départ (7-19, 10éme), avant de tenir un peu la comparaison jusqu’au repos (24-34, 20éme), pour mieux s’effondrer au retour des vestiaires (42-64, 30éme), avant de littéralement couler à pic dans le dernier quart temps (53-86, score final), laissant Chenôve s’envoler tranquillement vers la Ligue 2.

Pendant ce temps, Montbrison, disputait la vraie finale NF1 (version 2014/2015) dont le vainqueur se verrait décerner à la fois le titre de Champion de France NF1 et un fauteuil pour la Ligue 2.
Survoltées, les filles de Corinne Bénintendi allaient prendre les Normandes à la gorge dès le début de la partie (19-8, 10éme), avant de les laisser complètement sur place dans le second quart-temps, qui laissait les Normandes à près de trente longueurs derrière (43-15, 20éme).

Au retour des vestiaires, alors que la messe était dite, les locales allaient pleinement profiter de l’instant présent en gérant leur avance (58-34, 30éme), et même si Ifs revenait sur la fin (71-60, score final), rien ne pouvait gâcher la fête, qui avait démarré depuis bien longtemps !!

Montbrison, Champion de France de NF1, entre dans l’histoire du basket féminin français car le club de la Loire en est à sa troisième montée consécutive mais, aussi et surtout, à son troisième titre consécutif dans trois divisions différentes : Champion de France NF3 en 2013, NF2 en 2014 et NF1 en 2015 !!!

Le voilà désormais en Ligue 2… avec de belles ambitions !!!

Pour Chenôve, en revanche, on attendra d’avoir des infos sur le projet de fusion avec un autre club dijonnais, évoqué dans la semaine, sachant que cela doit aller vite : le rendez-vous est fixé le 5 Juin à la Ligue...

Ainsi s’achève la saison 2014/2015, avec un beau champion NF1 !

http://www.postup.fr/2015/05/31/phase-f ... c-chenove/
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Pardieu
Franchise Player
Messages : 533
Enregistré le : jeu. 19 août 2010 19:47

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Pardieu » dim. 31 mai 2015 17:01

Patou a écrit :Affirmer que la victoire de Chenôve constitue un plus grand exploit que celui réalisé hier par Montbrison, relève à la fois de l'aveuglement partisan et de la mauvaise foi évidente.


J'espère que vous avez tous bien compris ! Merde alors ! Parce que là c'est une experte qui vous le dit ! ](*,)

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Fanchon » dim. 31 mai 2015 17:33

:-({|=

CLIFFTON
Rookie
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 26 avr. 2012 13:45

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar CLIFFTON » dim. 31 mai 2015 17:43

Pardieu a écrit :J'espère que vous avez tous bien compris ! Merde alors ! Parce que là c'est une experte qui vous le dit !

Ce que nous avons tous parfaitement compris depuis longtemps, c'est que la bêtise crasse et la misogynie détestable du courageux petit beauf berruyer, solidement réfugié derrière son ridicule pseudo, sont méprisables et pitoyables. Nous verrons très bientôt s'il se montrera aussi intrépide et courageux, face à face, lors de notre prochaine rencontre...

Emmanuel Mignot
Rookie
Messages : 2
Enregistré le : sam. 30 mai 2015 22:20

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Emmanuel Mignot » dim. 31 mai 2015 19:41

Drôle de manière de voir le sport! Elles ont gagné parce qu'elles étaient meilleures.
Et nous allons tout faire pour qu'elles montent effectivement.

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Fanchon » dim. 31 mai 2015 20:16

D'accord avec toi Emmanuel !! Benjam' c'etait donné 2 ans pour la montée en ligue 2 ......il reussi la 1ere année avec des play off sous pression alors bravo aux filles et a tout le staff technique !!

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » dim. 31 mai 2015 23:36

CHAMPIONNES NF1
BCMF - IFS : Album photos de Eric Moulard.

https://www.facebook.com/eric.moulard.1 ... 219&type=1
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6935
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar Patou » lun. 01 juin 2015 13:04

Corinne BENINTENDI, une Grande Dame du Basket !!
Par Laurent Jeannas
http://www.postup.fr/2015/06/01/nf1-cor ... du-basket/
Depuis ce week end, le BC Montbrison Féminin est devenu Champion de France NF1, accédant par la même à la Ligue 2 et entrant dans l’histoire du basket féminin français comme étant le premier club à remporter trois titres successifs, dans trois divisions différentes, NF3, NF2, et NF1.

Cette réussite, si elle est celle des dirigeants du club, mais aussi et surtout celle des joueuses, on ne peut pas s’empêcher d’en attribuer une bonne part à la coach, Corinne BENINTENDI.

Corinne BENINTENDI fut d’abord une joueuse de caractère qui, quinze ans durant, arpenta les parquets tricolores avec l’ASVEL, Roquebrune Cap Martin, mais surtout Challes et Tarbes, glanant trois titres de Champion de France en 1991,1992 et 1993, avec deux tournois de la fédération en 1991 et 1993 avec Challes, mais aussi une Coupe de France et… une Coupe Ronchetti (ancêtre de l’Eurocoupe) en 1996, avec Tarbes.

Désignée meilleure joueuse française en 1995 et 1996, elle entame une carrière d’entraîneur en 1998,…à Challes, qu’elle reprend en Région, pour lui faire grimper tous les échelons jusqu’à la remontée en LFB, et la Coupe d’Europe, glanant au passage les titres de Champion de France NF2 en 2003 et NF1 en 2005.

En 2009, les dirigeants savoyards estiment qu’elle n’a pas su s’adapter à l’évolution de son sport, et ne la reconduisent pas dans ses fonctions, oubliant sans doute tout ce qu’elle a apporté à Challes.

Elle rebondit dans le Nord, au Hainaut Basket, qu’elle fait remonter de suite en LFB, échouant de peu en Finale de NF1 (devenue Ligue 2 depuis), à Charleville, en mai 2010.

Elle amènera ensuite le club Nordiste deux saisons de suite en Eurocoupe, avant de payer pour la mauvaise gestion humaine du club par les dirigeants qui, au terme d’une saison galère, la démettent de ses fonctions en Mai 2013.

Corinne BENINTENDI arrive alors à Montbrison, qui vient de glaner le titre de Champion de NF3 et son accession en NF2: on connaît la suite, qui s’est encore écrite le week end dernier, avec un nouveau titre de Champion de France de NF1, après celui de NF2, en 2014… et ce n’est peut-être pas fini !!

Pour tout son parcours, vraiment, Corinne BENINTENDI est réellement une grande dame du basket féminin français !!! Chapeau bas Corinne !!!
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

bahut
Sophomore
Messages : 139
Enregistré le : mer. 08 févr. 2006 10:39

Re: NF1 : PHASE FINALE 2015.

Messagepar bahut » lun. 01 juin 2015 17:20

Patou a écrit :Corinne Benintendi : "DES PAROLES… ET DES ACTES" !
« Un discours inchangé non adapté au basket moderne ». C’est en ces termes que les dirigeants challésiens justifièrent en 2009, dans les médias, ce qui paraissait alors pour beaucoup injustifiable : la fin de la collaboration du club avec leur emblématique meneuse (3 fois championne de France, 3ème de l’Euroligue, 2 fois vainqueur du tournoi de la fédération, meilleure joueuse française en 1995, joueuse sous les vertes couleurs savoyardes de 1988 à 1995 puis entraîneur de 1998 à 2009).

Sous sa responsabilité technique, l’équipe de la petite cité thermale était pourtant passée de l’anonymat de la NF3 (dans laquelle Challes était redescendu pour des raisons financières) à la Ligue professionnelle, comptabilisant trois accessions dont deux titres de Champion de France (NF2 et NF1, désignée meilleure entraîneur de la catégorie), deux qualifications et participations à l’Eurocoupe, une 4ème place ex-aequo du championnat pro et une demi-finale de coupe de France perdue contre Bourges (!) en 2008, année où l’intéressée sera élue par ses pairs 2ème coach de LFB derrière Pierre Vincent (Bourges et équipe de France !). Insuffisant pour des dirigeants qui voulurent lui imposer de modifier ses rapports avec certaines joueuses, en fin de carrière, lesquelles demandant à s’entraîner comme et quand elles le voudraient…

Sollicitée alors par le Hainaut pour faire remonter la formation nordiste en ligue pro, elle y parviendra dès la première saison avec un titre honorifique de vice championne de France de LF2, qualifiant le club hennuyer et participant deux années de suite à l’Eurocoupe.

Sa revanche contre ses détracteurs, elle la prendra en battant trois fois sur quatre en championnat l’équipe de Challes coachée alors par le "prestigieux" transalpin Aldo Corno, le club savoyard ne tardant pas à mettre la clé sous la porte pour avoir eu l’estomac plus gros que le ventre et la tête plus enflée que le béret.

Professeur d’EPS à 21 ans avant d’entamer sa carrière de sportive de haut niveau (quand nombres d’athlètes obtiennent des diplômes à l’heure de se reconvertir dans des cessions qui leurs sont réservés), la coach du BCMF atterrit à Montbrison par hasard et par amitié. Déçue par le milieu professionnel, elle effectue un retour dans le monde amateur que d’aucun considérait comme une fin mais qui se révèle être un second souffle… avec deux nouveaux titres nationaux à son palmarès en deux ans (NF2 et NF1) !

Son secret ? Compétence, conviction, humilité, engagement et surtout "travail, travail, travail, on joue comme comme on s'entraîne" dit-elle souvent. Avec aussi le défaut de ses qualités ou la qualité de son défaut : pas de demi-mesure. Il n’y a qu’un chemin pour réussir, le sien ! Les supporters challésiens, à défaut des dirigeants, en ont toujours été convaincus…


. http://www.valenciennes.maville.com/act ... 1_actu.Htm
. http://hainaut-basket.over-blog.com/art ... 51010.html
. http://www.lavoixdunord.fr/region/baske ... 46n1361640

https://www.facebook.com/pages/BCMF/159159164143673


Comme souvent Patou s'approprie ce qui ne lui appartient pas. Cet article a paru sur le site du BCMF le 31 mai avec la signature "Christophe CLAIR".
http://bcmf-montbrison.asso-web.com/