LF2 - 2012-2013

Modérateur : Modérateurs LFB

mirtille
All Star
Messages : 2648
Enregistré le : lun. 21 sept. 2009 23:15

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar mirtille » mer. 05 juin 2013 21:49

Il y a un constat qui s'impose à tous, FFBB comprise: On peut être encore Champion de France avec des joueurs(euses) français et un budget raisonnable.

balleorange49
Rookie
Messages : 78
Enregistré le : sam. 30 juil. 2011 18:13

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar balleorange49 » mer. 05 juin 2013 22:06

Lucrèce Borgia a écrit :
balleorange49 a écrit : En tout cas, avec Nanterre chez les gars qui vient de faire un 2-1...la FFBB n'a pas de "bol" avec les cas "petits poucets" !

A moins que ce ne soit les "petits poucets" qui n'aient "pas de bol" avec la FFBB et ses Ligues Pro...


:mrgreen: donnant donnant ! Les maux de tête sont partagés ! :twisted:

CLIFFTON
Rookie
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 26 avr. 2012 13:45

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar CLIFFTON » mer. 05 juin 2013 23:00

mirtille a écrit :Il y a un constat qui s'impose à tous, FFBB comprise : On peut encore être Champion de France avec des joueurs(euses) français et un budget raisonnable.

Champion de France avec uniquement des joueuses et des joueurs français ?

mirtille
All Star
Messages : 2648
Enregistré le : lun. 21 sept. 2009 23:15

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar mirtille » mer. 05 juin 2013 23:50

Pas forcément mais plus que dans les autres formation du même niveau

Lucrèce Borgia
Sophomore
Messages : 411
Enregistré le : sam. 05 mai 2012 16:01

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar Lucrèce Borgia » jeu. 06 juin 2013 0:42

mirtille a écrit :Pas forcément mais plus que dans les autres formation du même niveau

A qui faites-vous allusion ?

mosquito
Sophomore
Messages : 326
Enregistré le : mer. 05 mars 2008 10:57
Localisation : mon sous sol

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar mosquito » jeu. 06 juin 2013 13:39

mirtille a écrit :Il y a un constat qui s'impose à tous, FFBB comprise: On peut être encore Champion de France avec des joueurs(euses) français et un budget raisonnable.


Bien sûr en ligue 2 ça existe mais à part ça
qui veut voyager loin menage sa monture

mirtille
All Star
Messages : 2648
Enregistré le : lun. 21 sept. 2009 23:15

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar mirtille » jeu. 06 juin 2013 16:47

Nanterre pardi!

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar Fanchon » jeu. 06 juin 2013 21:26


TEAM-ALA
Rookie
Messages : 51
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 9:56

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar TEAM-ALA » mar. 11 juin 2013 17:11

En tant que néophyte du championnat de LF2, a t-on une idée de la date à laquelle on pourrait avoir le calendrier définitif de LF2? Est-ce que début Juillet parait une date raisonnable avec le passage des clubs devant les instances de gestion?

choletais
Franchise Player
Messages : 981
Enregistré le : mar. 16 nov. 2004 12:58

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar choletais » mar. 11 juin 2013 17:51

TEAM-ALA a écrit :En tant que néophyte du championnat de LF2, a t-on une idée de la date à laquelle on pourrait avoir le calendrier définitif de LF2? Est-ce que début Juillet parait une date raisonnable avec le passage des clubs devant les instances de gestion?


Les poules seront connues uniquement mi juillet donc pas de calendrier avant cette date.

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar Fanchon » mar. 11 juin 2013 21:23

pas de poules en ligue 2 ou alors une seule

je vote pour celle là !! par ordre alphabetique
Aix
Angers
Calais
Charnay
Chartres
Dunkerque
Graffenstaden
La roche sur Yon
Le Centre Federal
Le Havre
Limoges
Pau
Reims
Tregor

posssibilité de voir Angers remplacer Perpignan en LFB ????? et donc voir St Etienne rejoindre la ligue 2 ......... mais va falloir faire vite !!

Pardieu
Franchise Player
Messages : 543
Enregistré le : jeu. 19 août 2010 19:47

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar Pardieu » mar. 11 juin 2013 22:30

Si Perpignan ne sera vraisemblablement pas en LFB, il risque de ne pas être en L2 non plus.

Donc la question accessoire est qui monte en plus de NF1 en L2 ? Et la plus intéressante est qui monte de L2 en LFB ?

Entre les clubs qui ont refusé de monter un centre de formation, ceux qui ne veulent pas monter, ceux qui ne peuvent pas, on élimine tout le monde depuis la tête jusqu'à .... le centre fédéral.
Donc le CFBB en LFB, c'est la seule solution. Et oui.

Lucrèce Borgia
Sophomore
Messages : 411
Enregistré le : sam. 05 mai 2012 16:01

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar Lucrèce Borgia » mar. 11 juin 2013 23:46

Elan Béarnais Pau Lacq Orthez (section féminine).
"Très vite, nous aurons une bonne nouvelle à annoncer à nos supporters... et à nos joueuses aussi ! Et là, nous ne parlons pas sur le plan sportif... Mystère..."

https://www.facebook.com/pages/Elan-B%C ... 4976305336

TEAM-ALA
Rookie
Messages : 51
Enregistré le : lun. 15 avr. 2013 9:56

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar TEAM-ALA » mer. 12 juin 2013 8:21

@choletais @Fanchon merci pour vos réponses, on va donc surveiller ça :) On va surveiller de près l'intersaison de l' ALA aussi, ça déterminera une partie de notre maintien en LF2 l'année prochaine si l'équipe change pas de trop, si la réponse de la commission est favorable pour l'intégration en LF2

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: LF2 - 2012-2013

Messagepar Fanchon » mer. 12 juin 2013 10:50

a Team ala !voila pal de reponses sur paris normandie de ce jour
Jeter ne reviendra pas !
Publié le 12/06/2013 à 08H00

BASKET-BALL. Ligue 2 féminine


Kirsten Jeter (à g) et Emmanuelle Nauleau, un duo qu’on ne reverra plus sur le parquet aplemontais
Elle a tout donné au cours de cette saison. Même ses larmes pour rester ! Pourtant Kirsten Jeter a repris l’avion pour New York. En aller simple.

Un véritable crève-cœur, pour Kirsten Jeter comme pour son entraîneur. Mais il a fallu trancher en mettant en vis-à-vis les qualités morales et physiques de la joueuse phare de cette saison avec ses problèmes de genoux et les finances du club. Quel rapport ? La conserver était prendre un risque pour son intégrité physique et obliger Aplemont à trouver (en cas de blessure grave) une intérieure en catastrophe, ce qui financièrement, aurait été impossible. Tout en sachant que l’équipe est allée chercher le titre de championne de France N1 en jouant à six et devra construire son maintien en Ligue 2 en évoluant à… sept !
« Je suis vraiment désolé pour elle, mais je ne peux pas laisser une telle part d’incertitude avant même d’entamer la saison. Je suis conscient de me séparer de celle qui m’a donné le titre, de celle qui était la garante de l’état d’esprit du groupe, d’une vraie compétitrice. Une chose est sûre, je ne l’oublierai jamais », affirme Laurent Chamu qui avait su la dénicher voilà tout juste un an. A tel point qu’il a averti par mail tous les clubs de Nationale 1 de la mise à disposition de son intérieure américaine, quatre ont déjà fait connaître leur intérêt en toute connaissance de cause dont deux qui souhaitent jouer la montée. Il est vrai que dans un groupe plus conséquent, Kirsten Jeter pourra davantage être ménagée.

Deux joueuses à trouver

Entre la grave blessure de Morgane Plestan, le non-renouvellement de Kirsten Jeter et la « retraite » d’Emmanuelle Nauleau (lire ci-dessous), le groupe aplemontais de Ligue 2 repose pour le moment sur les épaules des trois « anciennes » : Cheryl Malédon, Caroline Misset et Ljiljana Tomasevic, et des deux recrues : Aïda Fall et Joelly Belleka. Pour faire sept, il faut donc trouver deux perles rares, soit deux intérieures au rapport qualité - prix défiant toute concurrence. Pour le moment, coach Chamu a mis le doigt sur une Américaine d’1,84 m, élue meilleure joueuse des mois de mars, avril et mai avant de devenir MVP de la conférence ouest pour la saison. Avec des stats à 18 pts, 7 rebonds, 2,5 passes décisives de moyenne, on comprend que l’entraîneur havrais ne souhaite pas dévoiler son nom avant d’avoir sa signature au bas du contrat… « On aurait ainsi un cinq majeur très fort et plus grand que cette année, mais il nous manque encore la septième. J’ai des pistes mais rien de concret, c’est le budget qui nous tient. Dans l’état actuel des finances, la 7e ne pourra pas être pro mais avoir un statut d’étudiante comme Caro (Misset, BTS comptabilité) et Joelly (STAPS). Il faut être clair, je cherche une bonne affaire en solde… » A moins bien sûr que des sponsors arrivent ou que la mairie, actuellement en pourparlers avec le club donne des garanties. « Pour le moment, on attend de savoir si la ville veut une équipe féminine de basket de haut-niveau ou pas ! »
Car il faut aussi prévoir la création dans le courant de la saison d’un centre de formation, avec une mise en route complète en septembre 2014. Actuellement, les jeunes haut-normandes ne peuvent se tourner que vers Mondeville en Basse-Normandie ou le Nord/Pas-de-Calais fort de quatre centres : Calais qui va accueillir Lisa Isaac, Arras, Le Hainaut et Villeneuve-d’Ascq…

« Manu » prend sa retraite

Elle avait dit au soir du sacre qu’elle était fatiguée. Elle avait aussi laissé entendre qu’à ses yeux, le basket c’était tout ou rien. Qu’elle ne se sentait pas capable vis-à-vis des autres joueuses, de lever le pied sur les entraînements tout en participant aux matches. Alors, la décision d’Emmanuelle Nauleau, le pilier aplemontais, n’a pas vraiment surpris. « Je crois que c’était le bon moment pour prendre cette décision, je ne voulais pas faire la saison de trop surtout sur une montée. Et partir sur un titre, le seul de ma carrière, c’est quand même pas mal, je finis avec de bons souvenirs. Et j’espère que ça se passera bien pour les filles. »
Les entraînements arrivaient encore à être digérés après les journées de travail, mais les déplacements devenaient de plus en plus lourds à gérer après une semaine de 35 heures voire plus. « Sans le boulot, la question ne se posait pas de la même façon, mais là, j’ai envie de profiter enfin de mes week-ends en famille, de m’installer dans mon couple. »
Vendéenne d’origine devenue Havraise de cœur, Emmanuelle Nauleau (29 ans) a évolué dans divers clubs avant de pousser la porte aplemontaise voilà cinq ans. Deux saisons en Nationale 2 plus tard, elle vivait les phases finales à Cahors dont elle se souvient comme d’un grand moment et connaissait les joies de la montée en Ligue 2. Avec la suite que l’on connaît, elle était aussi la seule rescapée de cette épopée au deuxième niveau national. « Cette année, on a vécu une belle série et alors qu’on ne pensait vraiment pas aller si loin, on est allées décrocher la montée et le titre. Ça finalise vraiment bien une super-saison. » Et sa carrière.


Réagissez
Votre nom: troisvilles