Basket Europe

LFB 2013-2014

Modérateur : Modérateurs LFB

Nantais44
Sophomore
Messages : 157
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 17:19

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Nantais44 » mar. 01 juil. 2014 19:21

Voici les propositions faites à la FIBA Europe par la FFBB pour les places en Coupe d'Europe.

Euroleague : Bourges et Montpellier
Eurocup : Basket Landes, ESBVA et Charleville

basketbreton
Franchise Player
Messages : 816
Enregistré le : ven. 30 juil. 2010 20:44

Re: LFB 2013-2014

Messagepar basketbreton » mer. 02 juil. 2014 21:19

Nantes Rezé confirmé en LFB et Eurocup... eh ben !!! moi je propose que l'on rajoute Perpignan aussi tant qu'à faire !

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Fanchon » ven. 04 juil. 2014 17:34

Quand les finances s'en melent ............. voila 2 clubs bien sages
http://www.basquetebol.fr/2014/07/04/ba ... euroligue/

Nantais44
Sophomore
Messages : 157
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 17:19

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Nantais44 » dim. 06 juil. 2014 12:49

Katia Clanet (18 ans, 1m90, poste 4-5) s'engage avec le Nantes Reze Basket. La FFBB vient de donner son aval pour la signature. Elle évoluait cette année en LF2 avec le CFBB et tournait a 6,6pts et 5,4rbs de moyenne

Nantais44
Sophomore
Messages : 157
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 17:19

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Nantais44 » mer. 09 juil. 2014 13:26

1ère recrue étrangère pour Nantes Rezé : Margret Skuballa
Internationale allemande de 27 ans, elle évoluait depuis 2007 à Marburg. Ailière de grande taille (comme les aime Coeuret) elle tournait cette année à 16.6pts 5.3rbs 3.3pds en 34 minutes de moyenne.

nutz
Hall Of Famer
Messages : 27855
Enregistré le : ven. 21 sept. 2007 11:53
Localisation : Castelroussin exilé dans les Vosges

Re: LFB 2013-2014

Messagepar nutz » mer. 09 juil. 2014 21:14

Nantes Rezé engage Margret Skuballa et fait un point sur son effectif

Romain Leroy remplacé par Damien Leroux en tant qu'assistant, quelqu'un sait ce que va faire Romain Leroy l'an prochain ? merci

Nantais44
Sophomore
Messages : 157
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 17:19

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Nantais44 » ven. 11 juil. 2014 20:45

Emy Podrug de retour à Nantes !

Très satisfait de cette signature. Une joueuse qui a laissé de très bons souvenirs et qui j'espère en laissera de nouveaux très bons la saison prochaine. Ne reste plus qu'a attendre la resignature ou non d'Aurélie Bonnan et le mercato du NRB sera terminé.

lecanardbasket
Rookie
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 24 juil. 2014 19:52

Re: LFB 2013-2014

Messagepar lecanardbasket » jeu. 24 juil. 2014 20:15

Je vais vraiment commencer à pleurer pour tous ses petits présidents m'étant les finances de leur club respectif à feu et à sang. Et par la suite préférant jouer les pauvres petites victimes innocentes. Il ne faudrait quand même pas oublier que le club de Perpignan (et ceux peut importe la dénomination de la personne morale) a présenté un déficit de 2,4 millions d'euros !!!! Et cette argent provient en grande partie de nos impôts !!! Ah oui, ils ont des bons résultats sportifs. Ah oui, les joueuses pro et celle du soit disant centre de formation et les salariés standards n'y sont pour rien. Mais quand est-il des dirigeants corrompus organisant à tout va des lotos hors-la-loi? Où en sommes nous de cette petite organisation de malfaiteurs qui ne devrait rien à faire dans le sport? Black, Arnaque, Joueuses non déclarées…Cela fait aussi partie du règlement et en tous les cas du respect de l'équité sportif par rapport à un fait play financier. Tous les clubs pourraient en faire de même et tous aurait des résultats aussi bon sportivement.
Nous pouvons parler de Lyon aussi. Que personne ne s'inquiète, Lyon sera bien en ligue féminine. Et oui, la ffbb, c'est les grands méchants loups. Ce qui ne veulent pas laisser un club avec un déficit de 900 000 euros en ligue. Un premier essai, pas concluant. Un deuxième, on te bloque des joueuses et tu comprends toujours pas. Tu préfères recruter en cours de saison, en fraudant certes mais en payant tout de même les joueuses. Et hop, arrive la fin de l'année et tu comprends pas que malgré des supers résultats, tu sois relégué. Au pauvre petit malheureux…Mais vous avez pas fini de nous prendre pour des cons??
Remarque pas de soucis, ce week-end, Belkacem, Parker et tout ce petit monde montre son soutien pour Lyon. Il n'y aurai quand même pas des enjeux politiques dans tout cela?? Mais non voyons. Nous savons tous très bien que la politique française est blanche comme neige…ou pas.
Nantes, eux pas de souci. Joueuses plus qu'exemplaires, salariés, staff, supporters également. Mais ce pauvre petit président, premier soutien financier de club a juste oublié de mentionner qu'il a escroquer Bercy de fond en combles ainsi que de couler de facto son entreprise. Mais petite nouvelle question, comment se serait construit cette équipe si ce président n'avais pas magouillé une fois de plus?? Aurait-il eu d'aussi bons résulats? Pas de souci, au final c'est juste 1,2 millions d'euros de trou. Quoi? Mais c'est pas grave la mairie va continuer de couvrir avec nos impôts.
Le seul point positif dans cet immense bordel, c'est que tout le monde s'en fou du basket féminin en France. Enfin disons juste l'immense majorité des français et de leurs médias.
Heureusement, aussi non ce serait toute la fédé qu'il faudrait démanteler malgré leurs efforts de ces derniers pour essayer d'assainir notre basket.

Pour info, ce nest pas parce qu'un tribunal de donne raison que tu n'es pas coupable!!!


Bien à vous, grand fans de basket. Vous n'y êtes pour rien. Juste un peu naïf

Bises

Averti22
Rookie
Messages : 15
Enregistré le : sam. 12 juil. 2014 11:28

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Averti22 » jeu. 24 juil. 2014 23:10

lecanardbasket a écrit :Je vais vraiment commencer à pleurer pour tous ses petits présidents m'étant les finances de leur club respectif à feu et à sang. Et par la suite préférant jouer les pauvres petites victimes innocentes. Il ne faudrait quand même pas oublier que le club de Perpignan (et ceux peut importe la dénomination de la personne morale) a présenté un déficit de 2,4 millions d'euros !!!! Et cette argent provient en grande partie de nos impôts !!! Ah oui, ils ont des bons résultats sportifs. Ah oui, les joueuses pro et celle du soit disant centre de formation et les salariés standards n'y sont pour rien. Mais quand est-il des dirigeants corrompus organisant à tout va des lotos hors-la-loi? Où en sommes nous de cette petite organisation de malfaiteurs qui ne devrait rien à faire dans le sport? Black, Arnaque, Joueuses non déclarées…Cela fait aussi partie du règlement et en tous les cas du respect de l'équité sportif par rapport à un fait play financier. Tous les clubs pourraient en faire de même et tous aurait des résultats aussi bon sportivement.
Nous pouvons parler de Lyon aussi. Que personne ne s'inquiète, Lyon sera bien en ligue féminine. Et oui, la ffbb, c'est les grands méchants loups. Ce qui ne veulent pas laisser un club avec un déficit de 900 000 euros en ligue. Un premier essai, pas concluant. Un deuxième, on te bloque des joueuses et tu comprends toujours pas. Tu préfères recruter en cours de saison, en fraudant certes mais en payant tout de même les joueuses. Et hop, arrive la fin de l'année et tu comprends pas que malgré des supers résultats, tu sois relégué. Au pauvre petit malheureux…Mais vous avez pas fini de nous prendre pour des cons??
Remarque pas de soucis, ce week-end, Belkacem, Parker et tout ce petit monde montre son soutien pour Lyon. Il n'y aurai quand même pas des enjeux politiques dans tout cela?? Mais non voyons. Nous savons tous très bien que la politique française est blanche comme neige…ou pas.
Nantes, eux pas de souci. Joueuses plus qu'exemplaires, salariés, staff, supporters également. Mais ce pauvre petit président, premier soutien financier de club a juste oublié de mentionner qu'il a escroquer Bercy de fond en combles ainsi que de couler de facto son entreprise. Mais petite nouvelle question, comment se serait construit cette équipe si ce président n'avais pas magouillé une fois de plus?? Aurait-il eu d'aussi bons résulats? Pas de souci, au final c'est juste 1,2 millions d'euros de trou. Quoi? Mais c'est pas grave la mairie va continuer de couvrir avec nos impôts.
Le seul point positif dans cet immense bordel, c'est que tout le monde s'en fou du basket féminin en France. Enfin disons juste l'immense majorité des français et de leurs médias.
Heureusement, aussi non ce serait toute la fédé qu'il faudrait démanteler malgré leurs efforts de ces derniers pour essayer d'assainir notre basket.

Pour info, ce nest pas parce qu'un tribunal de donne raison que tu n'es pas coupable!!!


Bien à vous, grand fans de basket. Vous n'y êtes pour rien. Juste un peu naïf

Bises

MAGNIFIQUE ! Bravo! C'est exactement ça! Je suis 100% d'accord

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6070
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Patou » ven. 25 juil. 2014 12:12

C'est exactement ça ? Sauf que les chiffres avancés sont loin de la réalité et que les trois clubs ainsi soumis à la vindicte populaire ne sont pas les seuls à connaître une situation financière très critique les conduisant à adopter des pratiques "border line"...
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Averti22
Rookie
Messages : 15
Enregistré le : sam. 12 juil. 2014 11:28

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Averti22 » ven. 25 juil. 2014 17:22

Patou, je ne vais pas me lancer dans la véracité des chiffres car je n'ai pas suffisamment d'éléments en la matière d'autant qu'il faut différencier les dettes négociées et celles qui restent dues...

Ce qui est sûr c'est que certains de ces clubs ont bénéficié d'appuis haut placés et cela me choque. En effet, cautionner des dettes sur le dos du contribuable alors qu'il est mené sur le territoire français une politique d'austérité est inadmissible. Alors oui se multiplient des pratiques border line comme qualifier une joueuse en amateur alors qu'il s'agit d'une internationale étrangère, ou jouer sur les compléments assedic, ... mais j'avais juste l'espoir que les institutions étaient les garantes des valeurs du sport telles que l'égalité ou la probité.

Pour toutes ces raisons, je réitère mon "c'est exactement ça!" suite au post de "lecanardbasket".

Maintenant, ce n'est que mon avis et je n'ai surement pas tous les éléments pour me prononcer... mais ce qui est sûr c'est que ces pratiques "border line" ou autres discréditent le basket féminin et auront peut être pour conséquence de faire disparaitre certains clubs, bastions du basket féminin, du paysage.

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6070
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Patou » ven. 25 juil. 2014 18:37

Averti22 a écrit :Patou, je ne vais pas me lancer dans la véracité des chiffres car je n'ai pas suffisamment d'éléments en la matière d'autant qu'il faut différencier les dettes négociées et celles qui restent dues...

Ce qui est sûr c'est que certains de ces clubs ont bénéficié d'appuis haut placés et cela me choque. En effet, cautionner des dettes sur le dos du contribuable alors qu'il est mené sur le territoire français une politique d'austérité est inadmissible. Alors oui se multiplient des pratiques border line comme qualifier une joueuse en amateur alors qu'il s'agit d'une internationale étrangère, ou jouer sur les compléments assedic, ... mais j'avais juste l'espoir que les institutions étaient les garantes des valeurs du sport telles que l'égalité ou la probité.

Pour toutes ces raisons, je réitère mon "c'est exactement ça!" suite au post de "lecanardbasket".

Maintenant, ce n'est que mon avis et je n'ai surement pas tous les éléments pour me prononcer... mais ce qui est sûr c'est que ces pratiques "border line" ou autres discréditent le basket féminin et auront peut être pour conséquence de faire disparaitre certains clubs, bastions du basket féminin, du paysage.

Ces pratiques "border line" ont pour origine la forte dégradation du contexte économique induisant la réduction du sponsoring et des subventions publiques à destination du basket féminin qui est le premier sacrifié sur l'autel de l'austérité. Ce ne sont donc pas elles qui sont à l'origine des nombreuses disparitions de clubs féminins qui sont à déplorer depuis plusieurs années et dont tout conduit à craindre qu'elles seront suivies par beaucoup d'autres dans les mois et années à venir...
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Averti22
Rookie
Messages : 15
Enregistré le : sam. 12 juil. 2014 11:28

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Averti22 » ven. 25 juil. 2014 23:08

Patou a écrit :
Averti22 a écrit :Patou, je ne vais pas me lancer dans la véracité des chiffres car je n'ai pas suffisamment d'éléments en la matière d'autant qu'il faut différencier les dettes négociées et celles qui restent dues...

Ce qui est sûr c'est que certains de ces clubs ont bénéficié d'appuis haut placés et cela me choque. En effet, cautionner des dettes sur le dos du contribuable alors qu'il est mené sur le territoire français une politique d'austérité est inadmissible. Alors oui se multiplient des pratiques border line comme qualifier une joueuse en amateur alors qu'il s'agit d'une internationale étrangère, ou jouer sur les compléments assedic, ... mais j'avais juste l'espoir que les institutions étaient les garantes des valeurs du sport telles que l'égalité ou la probité.

Pour toutes ces raisons, je réitère mon "c'est exactement ça!" suite au post de "lecanardbasket".

Maintenant, ce n'est que mon avis et je n'ai surement pas tous les éléments pour me prononcer... mais ce qui est sûr c'est que ces pratiques "border line" ou autres discréditent le basket féminin et auront peut être pour conséquence de faire disparaitre certains clubs, bastions du basket féminin, du paysage.

Ces pratiques "border line" ont pour origine la forte dégradation du contexte économique induisant la réduction du sponsoring et des subventions publiques à destination du basket féminin qui est le premier sacrifié sur l'autel de l'austérité. Ce ne sont donc pas elles qui sont à l'origine des nombreuses disparitions de clubs féminins qui sont à déplorer depuis plusieurs années et dont tout conduit à craindre qu'elles seront suivies par beaucoup d'autres dans les mois et années à venir...


Pas exactement... La loi prévoit expressément que les subventions des collectivités territoriales ne peuvent représenter qu'une partie minoritaire des fonds de fonctionnement servant à une association sportive, or certains dirigeants ne développent que peu de partenariat privé (et il est vrai que malheureusement le basket féminin demeure peu attractif) mais surtout vivent au-dessus de leurs moyens... S'il est vrai que certains clubs ont disparu car les collectivités n'ont plus respecté leurs engagements de façon inattendue et brutale, le plus grand nombre des clubs disparus ont accumulé des dettes à force de vouloir atteindre les sommets sans en avoir les moyens financiers. Je crois d'ailleurs que certains clubs proches de toi en ont fait les frais... A un moment, il faudra bien prendre conscience que l'on ne peut pas dépenser l'argent que l'on a pas et que le faire peut avoir des conséquences importantes...

C.CL
Sophomore
Messages : 216
Enregistré le : dim. 25 mai 2014 7:54

Re: LFB 2013-2014

Messagepar C.CL » sam. 26 juil. 2014 8:54

ÇA PASSE OU ÇA CASSE

Je partage l’avis, plus exactement le constat, que « Ces pratiques "border line" ont pour origine la forte dégradation du contexte économique induisant la réduction du sponsoring et des subventions publiques à destination du basket féminin qui est le premier sacrifié sur l'autel de l'austérité. »
Toutefois, je mettrais un bémol à la phrase suivante : « Ce ne sont donc pas elles qui sont à l'origine des nombreuses disparitions de clubs féminins qui sont à déplorer depuis plusieurs années et dont tout conduit à craindre qu'elles seront suivies par beaucoup d'autres dans les mois et années à venir... »

Pourquoi ?
Parce que si l’on peut accorder l’origine des problèmes des clubs à une crise économique soudaine et forte (dont on n’est toujours pas sortie), rappelons qu’elle est intervenue fin 2008, précédée par celle des subprimes (2006-2007). Ceux qui se font prendre par la patrouille depuis deux ou trois ans, et qui n’ont pas su réduire la voilure, sont donc, de mon point de vue, soit coupables soit irresponsables, dépensant plus (charges prévisibles) qu’ils ne gagnent (recettes aléatoires). Ce qu’ils espèrent ? Probablement contraindre les collectivités locales (mairie, agglomération, département) à remettre au panier. Rajoutez ou tout s’écroule !

L’exemple récent de Challes est significatif. Cette semaine, le Dauphiné Libéré a d’ailleurs annoncé (et c’est une bonne chose) qu’une nouvelle association « Challes Basket » - avec de nouveaux dirigeants - peut repartir à un petit niveau avec les droits sportifs de « Challes-les-Eaux Basket », cette dernière ayant été mise en liquidation le mois dernier avec une dette ramenée à 150.000 € (chiffre non vérifié). Quelle est l’origine évoquée de cette liquidation ? La non fusion avec Lyon pardi… projet sorti du chapeau du jour au lendemain en mai 2012, ne remplissant aucune des conditions des règlements fédéraux (ligues différentes, comités non limitrophes, structures juridiques différentes, consultation des adhérents et des instances fédérales hors délais) mais servant à masquer l’échec d’un vaste projet immobilier qui aurait pu permettre au club indirectement de récupérer des fonds public via des rétro-commissions de partenaires privés sous formes de partenariat. C’était sans compter sur le regard des services préfectoraux qui ont alerté les élus et contraints ceux-ci à revoir leur délibération initiale (voir les comptes rendus des conseils municipaux de février et mai 2012). Dès lors qu’il fallait à la fois des appels d’offre, un chiffrage plus précis, ne plus mélanger privé-public, le club a abandonné le projet du « Clairefontaine du basket féminin »… Quant à la fusion surprise avec Lyon pour bâtir un club appelé à dominer le championnat français et rayonner parmi les meilleurs d’Europe, je ne crois pas que depuis deux ans le club rhodanien se soit illustré par sa solidité financière…

Bref, il y a toujours eu (et il en y en aura toujours) des dirigeants qui ont une ambition démesurée par rapport aux moyens dont ils disposent, question d’ambition personnelle ou, plus excusable, collective.

Ceci étant, à la décharge des dirigeants de basket féminin, la concurrence est rude, injuste d’ailleurs avec le sport masculin et d’autres disciplines abusivement soutenues et portées par les médias au détriment des autres.
Ah qu’elles étaient bonnes ces années 70-80 où tous les sports étaient passés en revue le dimanche soir à la télé par Roger Couderc, Robert Chapatte, Richard Diot, Bernard Père, Pierre Fulla, Stéphane Collaro ( !) et consorts. L’image (reportages mais d’abord résumés des matches du week-end) était privilégiée. Stade 2 pouvait encore consacrer plus de 5 mn à un reportage sur le CUC… [-X Impensable à présent !
http://www.ina.fr/video/CAF92020492/jeu ... video.html
http://www.ina.fr/video/CPF07002391/cha ... video.html
http://www.ina.fr/video/CAB7801476901/e ... video.html
Aujourd’hui, d’interminables débats de pseudo spécialistes footeux monopolisent voire polluent l’antenne…

Patou
Hall Of Famer
Messages : 6070
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: LFB 2013-2014

Messagepar Patou » sam. 26 juil. 2014 10:29

Averti22 a écrit : S'il est vrai que certains clubs ont disparu car les collectivités n'ont plus respecté leurs engagements de façon inattendue et brutale, le plus grand nombre des clubs disparus ont accumulé des dettes à force de vouloir atteindre les sommets sans en avoir les moyens financiers. Je crois d'ailleurs que certains clubs proches de toi en ont fait les frais... A un moment, il faudra bien prendre conscience que l'on ne peut pas dépenser l'argent que l'on a pas et que le faire peut avoir des conséquences importantes...

Beaucoup de clubs féminins ont disparu en raison de la forte diminution du sponsoring privé engendrée par la crise économique et par la sous-exposition médiatique récurrente du sport féminin en France. La diminution de certaines subventions publiques a aussi pour origine la forte augmentation des intérêts d'emprunt qui frappe certaines collectivités ayant contracté des emprunts toxiques de type "subprimes".
Pour le reste, je saurais gré à votre personne "avertie" de vouloir bien m'indiquer quels sont ces clubs qui étaient, selon elle, "proches" de moi...?
Modifié en dernier par Patou le sam. 26 juil. 2014 13:19, modifié 1 fois.
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "