[BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Modérateur : Modérateurs LFB

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Fanchon » mer. 20 mai 2015 20:44

ça commence ...........meme au plus haut niveau !!

http://www.ladyhoop.com/depot-de-bilan- ... bes-26018/

Nantais44
Sophomore
Messages : 145
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 17:19

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Nantais44 » mer. 20 mai 2015 21:08

Quelqu'un à une idée de la situation du TGB ? Du pourquoi du comment ? :O

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Fanchon » jeu. 21 mai 2015 10:52

Décidément François Gomez porterait il la poisse ???

Avatar du membre
BFidf
Hall Of Famer
Messages : 13743
Enregistré le : ven. 17 sept. 2004 16:07
Localisation : A la cave sans moderation :mrgreen: HoF tout simplement

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar BFidf » jeu. 21 mai 2015 12:51

Fanchon a écrit :Décidément François Gomez porterait il la poisse ???



:mrgreen:

c'est le Atila du basket feminin
« Nous sommes conditionnés à croire que le succès est de travailler dur et d'avoir beaucoup d'argent.
La société ne croit pas que le succès est d'avoir une famille heureuse.»

Pardieu
Sophomore
Messages : 455
Enregistré le : jeu. 19 août 2010 19:47

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Pardieu » jeu. 21 mai 2015 16:17

Attila on connait bien, il arrive bien à Tarbes mais c'est pas celui que vous pensez.

Pardieu
Sophomore
Messages : 455
Enregistré le : jeu. 19 août 2010 19:47

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Pardieu » jeu. 21 mai 2015 20:34

Aux dernières nouvelles ça pourrait s'arranger du côté de Tarbes, il suffirait de renoncer à l'Europe.

Il y a intérêt de toute façon parce qu'avec tous ces contrats déjà signés c'est pas 200 k€ que le contribuable devra sortir (ou qui resteraient en gros sur le dos des entreprises locales) en cas de dépôt de bilan mais 500 k€ de plus (salaire moyen 2500, x 2 avec les prélèvements, x 10 mois x 10 joueuses). Si le président et les collectivités se parlent, chacun devrait voir son intérêt.

Pour Lyon ... et ben c'est comme tous les ans.

Nantais44
Sophomore
Messages : 145
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 17:19

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Nantais44 » ven. 22 mai 2015 2:37

Pardieu a écrit :Pour Lyon ... et ben c'est comme tous les ans.


Quoi ? Encore des soucis à Lyon ? Pourtant déjà 2 grosses recrues la ...

Patou
Hall Of Famer
Messages : 5494
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Patou » ven. 22 mai 2015 19:57

La Nouvelle République des Pyrénées a annoncé que les recrues de renom déjà engagées par le TGB (Courtney Hurt, Aby Gaye, Romana Hejdova ou Lisa Berkani) ont été remises par leurs agents respectifs sur le marché des transferts. L’avenir tarbais en ligue féminine paraît très incertain malgré le retour sur le banc de François Gomez, qui était porteur d’espoir pour le club des quais de l’Adour.
La situation financière est la suivante : le club est passé devant la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion), il y a trois semaines, et il s'est avéré qu'il est en proie à de gros soucis financiers avec un trou de 200 000 € sur un budget total de 1,2 M€ en 2014-2015 !
Une procédure de mise en redressement judiciaire a été votée à l'unanimité (5 voix sur 5), le 20 mai dernier, par le bureau du TGB. Les coprésidents et la trésorière du TGB ont été désignés par le bureau pour représenter le club auprès du mandataire de justice.
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "

Nantais44
Sophomore
Messages : 145
Enregistré le : lun. 17 juin 2013 17:19

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Nantais44 » ven. 22 mai 2015 20:48

Nous avons été convoqués devant le Tribunal de Grande Instance de Tarbes à une audience de procédure collective qui s’est tenue le 22 mai 2015.
Un membre du bureau ainsi qu’un salarié étaient présents à mes côtés.
Le Président du Tribunal a constaté effectivement l’existence d’un état de cessation de paiement et le caractère bienfondé de la démarche accomplie.
Il a ordonné une procédure de redressement judiciaire et a désigné un administrateur judiciaire.
Cette procédure permettra notamment de payer les salaires dus à ce jour, à l’initiative de l’administrateur.
Ce qui était pour nous une priorité.
A l’issue d’une période d’observation, l’administrateur présentera ses conclusions au Tribunal.
Au vue de la situation plus qu’alarmante, il ne nous paraissait pas possible de poursuivre sur les bases du fonctionnement actuel le projet sportif, au risque de fausser le championnat et de mettre nos joueuses en grande difficulté en cours de saison.
Nous avons dès à présent et plus que jamais, besoin des soutiens de tous autour de notre club.

Alain COLL

Fanchon
Franchise Player
Messages : 618
Enregistré le : lun. 20 mai 2013 16:22

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Fanchon » dim. 24 mai 2015 22:34

A suivre .......on croise les doigts !!

TGB, les vrais chiffres
samedi 23 mai 2015 par Rédaction
Situation compliquée mais pas désespérée

Depuis plusieurs jours l’ensemble des médias, à l’exception de Tarbes infos, annoncent un désastre financier de plus de 200 000 euros. Dans notre article du 21 mai ’’Le TGB au cœur d’une tempête médiatique’’ nous avions parlé d’un problème récurrent dû au décalage du paiement des subventions. Les faits semblent nous donner raison.

Nous avons pu avoir accès aux comptes du TGB qui ont été communiqués au Tribunal. Et la réalité des chiffres est loin d’être désespérée, ou même catastrophique, et aurait pu être réglée d’un simple tour de table, sans passer par un dépôt de bilan. Une situation récurrente, connue par de nombreux clubs professionnels, dont le budget s’appuie en partie sur des subventions publiques, à cause de plusieurs mois de décalage entre le vote des subventions et le versement sur le compte des clubs. Certains Présidents, comme Michel Uriarte, font l’avance de trésorerie pour régler les salaires et les dépenses courantes, en attendant que le club perçoive les subventions. Depuis deux saisons, les présumés successeurs de Michel Uriarte ont refusé de faire cette avance de trésorerie de quelques mois. Ce qui a conduit cette année à un dépôt de bilan, puisque le club était de fait en cessation de paiement. Notamment en matière de salaires, puisque personne n’a fait d’avance ou contracté un crédit, pour faire entrer de la trésorerie en attendant le règlement des subventions non perçues.

Les chiffres réels

Le TGB, à ce jour, selon les comptes remis au Tribunal, doit encore percevoir 140 000 euros de subventions et de recettes diverses. Soit 124 300 € de subventions, de la saison écoulée 2014-2015 dont 51 300 euros du Conseil Général et 73 000 euros de la Région. Si ces subventions avaient été versées avant le 30 avril, les salaires des joueuses auraient été payés et le club n’aurait pas été en situation de cessation de paiement. En effet, quand une entreprise, peu importe les raisons, ne peut pas faire face à ses échéances, elle est en état de cessation de paiement.

Alain Coll a réagi en chef d’entreprise, soucieux des salariés qui n’avaient pas perçu leur salaire du mois d’avril, en déposant le bilan. Le redressement judiciaire permet à une entreprise en difficulté de geler ses créances et de repartir sur un plan d’apurement des créances sur plusieurs années, avec un maximum de dix ans. L’administrateur judiciaire met l’entreprise sous contrôle pendant une période de six mois pour juger de ses capacités à faire face au plan de redressement. Si l’entreprise n’honore pas ses engagements, elles est mise en liquidation. Si tout se passe bien, le plan de redressement se poursuit jusqu’à son terme et l’entreprise repart alors sur de nouvelles et saines bases.

Le TGB doit au total, toutes dettes confondues, plus de 400 000 € mais dans ces 400 000 €, il y a 150 000 euros d’emprunts en cours. Toutefois il faut distinguer l’ensemble des dettes et celles qui sont exigibles tout de suite. Si on enlève les emprunts, le passif exigible est de 250 000 euros. Si on déduit de ce passif les subventions dues au TGB, plus quelques retards de paiement de partenaires et d’aides diverses, le déficit tombe à 110 000 euros.

Enfin, le club possède en actif deux appartements, dont la valeur comble en partie, ce passif.

Subventions exceptionnelles

De plus, Gérard Trémège, au nom de la Ville de Tarbes s’est engagé à demander au prochain Conseil Municipal du 26 mai, d’allouer une subvention exceptionnelle de 50 000 €. L’impasse résiduelle ne serait donc plus que 60 000 euros. Sans compter que le Conseil Départemental et le Grand Tarbes, suivraient sans doute l’exemple de la municipalité tarbaise pour sauver un club emblématique du Basket Féminin. Le TGB, en effet, est le club professionnel doyen devant Bourges et possède le plus beau palmarès, après Bourges, des clubs en activité !

Mais cette, ou ces subventions exceptionnelles, ne seront versées que si le club est maintenu en LFB. De plus la Ville de Tarbes et le conseil Départemental se sont d’ores et déjà engagés à maintenir et même à augmenter leur participation 2015-2016 (pour cause de Coupe d’Europe). Subvention qui avait été réduite en 2014-2015, puisque le TGB ne s’était pas qualifié.

Souscription ’’Sauver le TGB’’

Nul doute aussi que le lancement d’une souscription de soutien, déductible au minimum à 50 % des impôts, permettrait au club de rebondir très vite et de repartir encore plus fort. Ce qui ne serait pas un luxe, compte tenu que cette saison trois clubs vont être relégués et que toutes les équipes, même celles qui ont été épinglées l’an passé par la Commission des Finances de la Ligue, se sont renforcées. Le club devrait profiter de cet emballement médiatique et de la présence de l’équipe de France de Basket, pour lancer officiellement une souscription pour ’’Sauver le TGB’’...

Jean-Jacques Lasserre
http://www.tarbes-infos.com/spip.php?article14328

fanchdeverson
Rookie
Messages : 23
Enregistré le : ven. 10 déc. 2010 13:10

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar fanchdeverson » lun. 25 mai 2015 13:39

Mais ce ne peut être que de la Ligue 2, au mieux, pour le TGB :

"Toute association ou société sportive faisant l’objet d’un dépôt de bilan ou de l’ouverture d’une
procédure de redressement judiciaire sera au minimum rétrogradée dans la division inférieure pour
la saison sportive suivante."

luluthefox
Sophomore
Messages : 322
Enregistré le : sam. 02 juil. 2011 9:26

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar luluthefox » mar. 26 mai 2015 9:51

L'auteur de l'article paru dans Tarbes Infos devrait rapidement changer de métier et se lancer dans la politique. En partant d'un déficit de 400.000 Euros, il arrive pratiquement à un solde positif! Du grand art...
En raison des récentes élections départementales, les collectivités publiques ont souvent reporté d'avril à mai le vote des subventions. D'où d'énormes difficultés de trésorerie pour de nombreux clubs qui ont terminé leur saison (à l'exception de ceux disputant les P.O), donc effectué toutes leurs dépenses mais n'ont pas collecté les recettes. C'est manifestement le cas de Tarbes mais on s'interroge quand même sur la décision extrême prise par le Comité Directeur d'aller jusqu'au redressement judiciaire pour cette simple raison. Un problème de trésorerie est certes (très) ennuyeux mais il n'est pas catastrophique. Il peut se résoudre avec l'aide d'une banque... en attendant l'arrivée des subventions.
De toute manière, dans sa brillante démonstration, le journaliste fait carrément l'impasse sur 150.000 Euros d'emprunts. Or, comme il est précisé dans toutes les documentations, "un crédit doit être remboursé".
Maintenant, je me pose une question: comment un club - aussi prestigieux soit-il - peut-il, dans un contexte financier manifestement délicat, se permettre un recrutement "haut de gamme" pour monter une équipe certes compétitive mais accroissant de façon notable la masse salariale? N'est-il pas... hasardeux de faire confiance à la parole des "politiques" sachant que, un peu partout en France, la tendance est plutôt aux baisses de subventions qu'à leur accroissement?
Et, apparemment, une nouvelle mode est en train de naître: le recours à la collecte publique. Chenôve en a lancé une il y a quelque temps, Tarbes fait de même. A vot'e bon coeur, messieurs-dames...

fanchdeverson
Rookie
Messages : 23
Enregistré le : ven. 10 déc. 2010 13:10

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar fanchdeverson » mar. 26 mai 2015 10:06

Ouest-France annonce que Courtney Hurt, libérée par Tarbes, se serait mise d'accord avec Nice.

Pardieu
Sophomore
Messages : 455
Enregistré le : jeu. 19 août 2010 19:47

Re: [BOURGES BASKET] : A l'assaut du titre !

Messagepar Pardieu » mar. 26 mai 2015 18:13

luluthefox a écrit :De toute manière, dans sa brillante démonstration, le journaliste fait carrément l'impasse sur 150 000 euros d'emprunts


Un journaliste qui aurait fait une erreur ? Noooon !

Patou
Hall Of Famer
Messages : 5494
Enregistré le : lun. 09 avr. 2012 16:05

Messagepar Patou » mar. 26 mai 2015 18:52

luluthefox a écrit :L'auteur de l'article paru dans Tarbes Infos devrait rapidement changer de métier et se lancer dans la politique. En partant d'un déficit de 400.000 Euros, il arrive pratiquement à un solde positif! Du grand art...
En raison des récentes élections départementales, les collectivités publiques ont souvent reporté d'avril à mai le vote des subventions. D'où d'énormes difficultés de trésorerie pour de nombreux clubs qui ont terminé leur saison (à l'exception de ceux disputant les P.O), donc effectué toutes leurs dépenses mais n'ont pas collecté les recettes. C'est manifestement le cas de Tarbes mais on s'interroge quand même sur la décision extrême prise par le Comité Directeur d'aller jusqu'au redressement judiciaire pour cette simple raison. Un problème de trésorerie est certes (très) ennuyeux mais il n'est pas catastrophique. Il peut se résoudre avec l'aide d'une banque... en attendant l'arrivée des subventions.
De toute manière, dans sa brillante démonstration, le journaliste fait carrément l'impasse sur 150.000 Euros d'emprunts. Or, comme il est précisé dans toutes les documentations, "un crédit doit être remboursé".
Maintenant, je me pose une question: comment un club - aussi prestigieux soit-il - peut-il, dans un contexte financier manifestement délicat, se permettre un recrutement "haut de gamme" pour monter une équipe certes compétitive mais accroissant de façon notable la masse salariale? N'est-il pas... hasardeux de faire confiance à la parole des "politiques" sachant que, un peu partout en France, la tendance est plutôt aux baisses de subventions qu'à leur accroissement?
Et, apparemment, une nouvelle mode est en train de naître: le recours à la collecte publique. Chenôve en a lancé une il y a quelque temps, Tarbes fait de même. A vot'e bon coeur, messieurs-dames...

L’Article 306.1 des Réglements Sportifs Généraux de la FFBB stipule : "Toute association ou société sportive faisant l’objet d’un dépôt de bilan ou de l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire sera au minimum rétrogradée dans la division inférieure pour la saison sportive suivante. Cette mesure de rétrogradation, rendue par la Commission Fédérale de Contrôle de Gestion portera sur l’équipe senior, masculine ou féminine, de l’association ou société sportive évoluant au plus haut niveau de compétition."
Cela devrait permettre au Hainaut Basket, relégué sportivement en Ligue 2, qui avait écopé d’une pénalité pour non respect, à plusieurs reprises durant la saison, du nombre minimum de joueuses devant figurer sur la feuille de match, d'être une nouvelle fois repêché en LFB.
" L'esprit le plus pénétrant a besoin du secours du temps pour s'assurer par ses secondes pensées de la justesse des premières. "