[ALM EVREUX] 2018-2019: Courte défaite à Gries

Modérateur : Modérateurs Pro B

adiou
All Star
Messages : 3252
Enregistré le : lun. 25 juin 2012 23:30

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Roanne tombe à Jean Fourré

Messagepar adiou » ven. 16 nov. 2018 23:26

candimax a écrit :il faut avouer que le dernier match contre roanne a été un tres bon et beau match

je donne aussi mon avis que ce soit négatif mais aussi positif

je reste persuadé que laisser booker sur le terrain lors du money time alors que scott etait sur le banc, etait une erreur

je pense ( et je le dis depuis plus d'un an) que faire confiance a damien est une tres bonne chose, surtout si le garcon cesse de douter, et lorsque je l'ai vu planter ce 3pts en over time face a roanne, je me suis dit : " ca y est il a franchit un palier"

il est vrai que je ne suis pas convaincu sur le cas kayembe et son renouvellement, alors meme si il fait de bonnes prestations, je ne partirai pas à la guerre avec lui

alors oui je ne suis pas technicien et encore moins de proB, mais je pense avoir un oeil avisé et juste dans la critique négative et positive

enfin pour finir avec le coach, peux t'on estampiller " coach proB" avec seulement 1 saison1/2 de CV?

sachant que le travail de coach de centre de formation n'est absolument pas le meme que celui de coach/recruteur de pro


Alors certes Kayembe n'aura peut-être pas des stats de fous mais sera j'en suis sûr dans les meilleurs pivots de pro b. Damien est en train de passer un cap c'est indéniable il faut juste voir quand Drake va revenir si ça ne va pas trop redistribuer les cartes. J'attends vraiment aussi le retour de K.Dinal qui peut vraiment nous apporter quelque chose sur les postes 4 et 5 car je trouve que Paschal n'est pas le pivot qui nous correspond.

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4077
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Déplacement à Poitiers

Messagepar Alexdu27 » sam. 17 nov. 2018 12:15

Au sein de l’ALM Evreux, « on se fait confiance »

À Poitiers ce soir, Steeve Ho You Fat et l’ALM Evreux vont tenter de confirmer leur belle prestation du week-end dernier face à Roanne (victoire 92-87).

Image
Ho You Fat et les Ébroïciens ont un coup à jouer à Poitiers

« Dans ces conditions (NDLR : avec plusieurs blessés), être à trois victoires et deux défaites alors que nous avons déjà joué Orléans, Nancy et Roanne, avec seulement deux matches à domicile, c’est plutôt très bien. » Fabrice Lefrançois, le coach de l’ALM Evreux, ne cachait pas sa satisfaction, vendredi 9 novembre, après la superbe prestation de son équipe contre Roanne (victoire 92-87). Aux Ébroïciens, maintenant, de confirmer ce bon début de saison en gagnant en constance. Nouveau test ce soir à Poitiers, qui reste sur deux défaites à l’extérieur en championnat (face à Vichy/Clermont et Aix/Maurienne), avec au milieu, une victoire à Tours (N1) en Coupe de France. Les Normands pourront compter sur leur ailier-fort Steeve Ho You Fat qui, à l’image de ses coéquipiers Damien Bouquet et Ruphin Kayembe, réalise un excellent début de saison en étant à la fois omniprésent et régulier.

C’est votre quatrième saison à Evreux (de 2011 à 2013 et depuis 2017), vous semblez vous plaire dans la capitale euroise...

Steeve Ho You Fat : « J’aime bien rester assez longtemps, plus d’un an en tout cas, dans un club. Comme ça, j’ai le temps de m’installer, de m’habituer à mes coéquipiers. En plus cette fois, on a gardé la moitié de l’équipe (Leon, Kayembe, Bouquet, Lavieille et Michel) donc cela aide à bien commencer le championnat. On a moins de choses à travailler car il y a déjà une bonne alchimie entre nous. Mes coéquipiers, je les connais parfaitement maintenant, je sais où ils se placent sur le terrain. Des automatismes qui requièrent du temps avant de s’instaurer. Et puis pour ce qui est de faire connaissance en dehors du terrain, chez moi, cela demande aussi un peu de temps. Donc maintenant que tout est en place, cela se passe vraiment bien. Par ailleurs, je me plais bien dans cette ville. Ma femme, qui a pourtant pas mal vécu à l’étranger (Etats-Unis, Brésil, etc.) et aime le soleil, apprécie Evreux. Auparavant, on était à Orchies, puis à Rouen... J’essaie de descendre un peu plus vers le sud à chaque fois ! Mon petit de 3 ans a fait sa première rentrée en maternelle ici. Tout le monde est content et j’espère que ça va durer. »

Votre épanouissement personnel illustre-t-il l’ambiance qui règne au sein du groupe ?

« L’équipe vit bien. On a des petits moments de doutes bien sûr, on a perdu quelques matches, mais ce n’est pas méchant. Il n’y a pas ce mauvais stress que l’on peut ressentir, parfois, en début de saison. Les gars ont confiance en eux et, surtout, font confiance au groupe. »

Vos statistiques* sur les cinq premières rencontres confirment vos dires...

« Oui, ça fait plaisir mais je veux faire mieux. Je voudrais passer un cap dans mon basket, donc il faut que je bosse encore, que j’en fasse plus sur le terrain. Je dois travailler davantage la concentration même si j’ai progressé dans ce domaine, grâce, notamment, à un préparateur mental. Cela se joue sur des moments précis. Par exemple, il y a des paniers que je loupe parce qu’au dernier moment, je ne suis plus concentré sur l’objectif : je vais regarder s’il n’y a pas un mec qui vient faire une faute ou quelque chose comme ça. C’est ce que je dois bosser encore pour être plus efficace devant le panier. Mais c’est vrai que pour l’instant ça va, c’est convenable. »

À 30 ans, vous êtes l’un des plus anciens de l’équipe et même le doyen des Français. Qu’est-ce que ce statut implique exactement ?

« J’ai un rôle de pilier, de repère. À ma grande surprise, il y a des joueurs qui se tournent vers moi pour me demander des conseils. Les Américains, par exemple, par rapport au jeu car ici, c’est complètement différent de chez eux. Ou, alors, parfois, c’est juste pour discuter, sans forcément parler basket. Je n’imaginais pas que cela arriverait. C’est un échange, je vais aussi vers eux. C’est important d’envoyer ce message, de montrer que l’on compte les uns pour les autres. Ce n’est pas trop mon truc à la base mais c’est gratifiant et ça me permet de voir à travers les yeux des autres. Donc il n’y a pas de problème. Je m’ouvre, j’écoute et je me livre un peu aussi... Ça fait partie du jeu et de la vie ! »

Les stats d'Ho You Fat

* Depuis le début de la saison Pro B, le numéro 15 de l’ALM tourne à 19,2 points de moyenne ; 5,8 rebonds ; 1,2 contre et 18 d’évaluation.

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

Avatar du membre
jiaw
All Star
Messages : 3884
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009 12:10
Localisation : Poitiers

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Déplacement à Poitiers

Messagepar jiaw » sam. 17 nov. 2018 18:17

Sauf erreur, le match serait retransmis sur France Bleu Poitou. :D

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4077
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Déplacement à Poitiers

Messagepar Alexdu27 » sam. 17 nov. 2018 21:22

Thinon qui réalise étrangement son meilleur match contre nous...
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4077
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Incapable d'enchaîner

Messagepar Alexdu27 » dim. 18 nov. 2018 13:10

Evreux a fait du Evreux hier soir. Cette équipe est capable de sortir de grosses performances puis de s'écrouler une semaine plus tard. Ça me rappelle le match contre Le Havre la saison dernière. Sousa débarqué deux jours avant de nous affronter, les joueurs du STB étaient soudainement plus concernés, concentrés et par conséquent plus adroits qu'à l'accoutumé. Ils nous avaient donné une leçon ce soir là. Threatt qui quitte le club, forcément les joueurs de Poitiers étaient dans cette même optique, à savoir bien plus solidaire. Thinon sort le match de SA saison. Seul match où il inscrira 8 paniers à 3 points avec un 30 d'éval. Qu'on arrête de relancer des équipes qui sont dans l'obligation de gagner. La semaine prochaine c'est Caen. Ils sont au fond du trou et j'avoue le sentir moyennement ce match déjà. Vivement que Reed et Dinal reviennent. Newson c'est plus possible. Il n'apporte RIEN. C'est un bon joueur de N1 c'est tout. Quant à Paschal je n'aime pas son profil. Si on veut tenter des coups à l'extérieur, il va falloir sortir le bleu de chauffe comme à Nancy sinon c'est défaite assurée.

Evreux paye son entame

Auteure d’un mauvais début de match, l’ALM Evreux a concédé hier soir son troisième revers de la saison sur le parquet de Poitiers (104-84). Les Normands n’ont donc pas confirmé après leur victoire face à Roanne.

Image
Meilleur passeur de la rencontre, Bouquet n’a pu empêcher le revers des Ebroïciens

Tout semblait pourtant réuni. Victorieux de la Chorale de Roanne la semaine passée, les Ebroïciens pouvaient aborder avec confiance ce match face à une équipe de Poitiers, orpheline de son meilleur joueur, Jay Threatt. Le meneur américain, meilleur marqueur et passeur du PB 86, a en effet préféré quitter la Vienne pour la Lituanie et un plus gros salaire. Les protégés de Fabrice Lefrançois auraient pu en profiter. Sauf qu’ils ont trop mal débuté pour espérer éviter un troisième revers cette saison. Les Poitevins n’en demandaient sûrement pas tant et ont pris feu d’entrée de match à l’image d’Arnauld Thinon. Dans le cinq majeur, pour la première fois de la saison en Pro B, comme trois autres Français (Harley, Mendy et Guillard), le Poitevin a sorti un match énorme avec 29 points, 5 passes décisives, 4 rebonds pour 30 d’évaluation en 31 minutes. Il a surtout parfaitement lancé son équipe avec son 4/5 à trois points dans le premier quart-temps. Cela a en partie permis au PB 86 de rapidement compter dix unités d’avance (15-5, 5e) avant que les Ebroïciens ne lui passent un 14-3 pour repasser devant (18-19, 7e). Mais « le sniper » formé à Poitiers a arrêté l’hémorragie (21-19) et, avec le jeune Jim Seymour sur le parquet, les locaux ont su terminer le premier quart-temps devant (27-23) malgré la bonne entrée de Fabien Paschal (7 pts). Kévin Mendy et Warren Niles ont ensuite épaulé Arnauld Thinon.

L’ALM recolle pour rien

À eux trois, ils marquaient les vingt premiers points poitevins du deuxième quart-temps. Dans le même temps, les protégés de Fabrice Lefrançois n’en inscrivaient que neuf. Et forcément, l’écart a vite grandi en faveur du PB 86 (47-32, 18e). Ce ne fut pas le plus important de la rencontre. Car si les Normands ont essayé de limiter la casse en début de troisième quart-temps grâce à Antwan Scott ou Steeve Ho You Fat pour revenir à six points (53-47, 27e), Pierre-Yves Guillard, Arnauld Thinon et Kévin Harley leur ont immédiatement répondu pour donner seize points d’avance à leur équipe (70-54, 26e). Les coups d’éclats d’Antwan Scott n’ont pas servi à grand-chose face à l’euphorie poitevine à l’image de ce dernier shoot au buzzer de Warren Niles alors que le match était plié depuis bien longtemps (104-84).

« Inconsciemment, on s’est relâché »

Fabrice Lefrançois : « Cela fait plusieurs fois à l’extérieur. On n’a pas la bonne intention de gagner le match en défense. On arrive à faire des perfs offensives mais notre fonds de commerce c’est la défense. Là, Poitiers est très vite tombé dans l’euphorie avec Thinon. On est revenus par moments mais à chaque fois on a commis une ou deux petites erreurs et eux ont rentré de gros shoots. Ils ont fait le match parfait. Il aurait sûrement été moins difficile si leur meneur avait été là. Ils se sont solidarisés. Il ne faut surtout pas arriver en mode tranquille dans un match. Dans l’approche, toute la semaine, on a vu que Threatt était impliqué dans la moitié des points de son équipe. Inconsciemment, on s’est peut-être relâché. Il faut avancer avec beaucoup d’humilité. On est sur un bon début de saison qui ne sera validé que si l’on gagne contre Caen. Il faut savoir hausser notre niveau de dureté à l’extérieur. Ce match ressemblait à celui d’Aix/Maurienne. On s’est trompés en les laissant aller sur un match offensif »

Ruddy Nelhomme : « Je suis content que le travail paie enfin. On a perdu des matches de très peu mais il y avait de la qualité. Là, on a joué dans la continuité et l’équipe a évolué ensemble. Le groupe s’est responsabilisé dans ce qu’il faisait de moins bien. Notamment aux rebonds et en termes de balles perdues. »

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

teteil
Rookie
Messages : 70
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Incapable d'enchaîner

Messagepar teteil » ven. 23 nov. 2018 7:54

Avec notre cohortes de blessés et le peu d'influence des pigistes, ça serait pas mal de regarder vers l'effectif de Brissac qui vient d'annoncer sont forfait pour la saison de N1. Ily a des joueurs qui ont déjà fait de belle perf en Prob comme Moises Diame ou Aurélien Rigaud

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4077
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby contre Caen

Messagepar Alexdu27 » ven. 23 nov. 2018 12:20

L'ALM devra faire sans Ruphin Kayembe ce soir, gêné aux adducteurs. Et ça continue...

Un derby à prendre absolument pour l’ALM Evreux qui reçoit Caen

Premier derby de la saison en championnat pour l’ALM Evreux qui reçoit Caen ce soir (20 h). Les Eurois veulent se relancer, à la maison, après leur défaite à Poitiers. Tandis que les Calvadosiens connaissent un début de saison très difficile.

Image
Bouquet et ses coéquipiers entendent bien prendre ce derby contre Caen, avant une trêve de deux semaines

Trois victoires, trois défaites. Le bilan des six premiers matches est loin d’être mauvais pour Evreux. D’autant que l’ALM a déjà affronté deux « gros » du championnat : Roanne et Nancy et qu’elle a même battu ces deux équipes. En outre, les Ebroïciens n’ont joué que deux fois à domicile. Rien d’alarmant donc pour Théo Leon et ses coéquipiers, si ce n’est, cette incapacité à confirmer leur bonne prestation. Après les victoires à Nancy (74-70) et face à Roanne (92-87), ils se sont laissés dominer par Aix/Maurienne (87-92) et Poitiers (84-104). Et sont actuellement 8e au classement, avant de recevoir la lanterne rouge, ce soir : Caen.

Durant ces six rencontres, certains joueurs se sont plus fait remarquer que d’autres. Notamment ceux qui évoluaient déjà sous les couleurs de l’ALM l’an dernier. Steeve Ho You Fat est, en quelque sorte, le pilier de l’équipe. Tandis que Damien Bouquet, Ruphin Kayembe et Théo Leon, « qui sont arrivés la saison dernière et étaient un peu timides au début, sont devenus les tauliers aujourd’hui », souligne le coach, Fabrice Lefrançois.

Bouquet, le passeur décisif

L’ailier de 24 ans a beaucoup travaillé cet été pour bien commencer sa saison et les résultats sont là. Toujours au service de l’équipe, Damien Bouquet termine régulièrement les matches en tant que meilleur passeur. Il est, d’ailleurs, actuellement classé 3e joueur (et 1er Français) de Pro B dans ce domaine. Avec un total de 45 passes décisives, soit une moyenne de 7,5. Le natif de Beaune s’illustre également en défense, puisqu’il est numéro un du championnat sur les interceptions, avec un total de 16, pour une moyenne de 2,7. Joueur complet, Bouquet possède la 8e meilleure évaluation (la deuxième chez les Français), avec une moyenne de 19,2 (contre 7,9 sur l’ensemble de la saison 2017-2018).

La réussite de Kayembe

Le pivot Congolais de 25 ans a, quant à lui, le troisième meilleur pourcentage de réussite au tir : 67,6 %, soit un total de 25 shoots rentrés sur 37 tentés en cinq matches joués. Ruphin Kayembe avait manqué la première rencontre face à Orléans, le 13 octobre et il suivra celle de ce soir depuis le banc. En effet, gros coup dur pour les locaux : leur poste 5 souffre de douleurs au niveau des adducteurs et sera indisponible pour « un petit temps », précise, laconique, son entraîneur.

Ho You Fat le scoreur

A 30 ans, l’ailier fort de l’ALM en est à sa quatrième saison au sein du club eurois (la deuxième consécutive) et celle-ci démarre particulièrement bien. Avec 111 points en six matches, il tourne actuellement à 18,5 de moyenne et se classe deuxième meilleur marqueur du championnat, derrière Olivier Cortale (Gries-Oberhoffen, 19 points de moyenne).

Le Guyanais est, par ailleurs, leader sur les contres (10 en tout ; 1,7 en moyenne). Il est, enfin, 11e à l’évaluation (3e Français) avec 17,7 (contre 13,4 la saison passée).

Dinal reprend progressivement

Kevin Dinal a fait son retour à l’entraînement cette semaine. Il reprend doucement par des exercices de réathlétisation. « On va y aller étape par étape », précise Fabrice Lefrançois. La date de son retour sur le terrain n’est donc pas encore connue. Celle de Drake Reed non plus. La convalescence de l’ailier américain de 31 ans, victime d’une commotion cérébrale après un choc à l’entraînement début octobre, va durer plus longtemps que prévu (au-delà du 23 novembre donc). Dinal - qui, lui, s’était fracturé le pied fin août - devrait revenir avant lui.

Brooks est de retour à Evreux

Avec une seule victoire en six matches, les Caennais d’Antoine Michon sont dans le dur. Actuellement 18e et dernier au classement, ils ont pourtant battu Blois la première journée, avant d’enchaîner les déconvenues. La dernière en date est difficile à digérer : à domicile, face à Paris qui, jusqu’à la semaine dernière comptabilisait 0 victoire, et après deux prolongations (96-99).
Un bilan que les Eurois refusent d’analyser : « Ils sont en très mauvaise posture... Avec un effectif capable de jouer le top 5. Ils peuvent être sur cinq victoires ou cinq défaites de suite, peu importe on se concentre sur nous », insiste le coach de l’ALM. Ce derby normand marquera aussi le retour de Jerrold Brooks à Evreux. Le meneur américain avait réalisé une très bonne saison dans la capitale de l’Eure, sur l’exercice 2017-2018. Recruté ensuite par Caen, il a souvent été blessé ces dernières semaines et n’a joué que trois matches de championnat pour l’instant. En Leaders Cup, à Evreux, le 25 septembre, il avait marqué 10 points et fait 3 passes décisives en 35 minutes de jeu (victoire pour les locaux 64-52).

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

BoubX
Rookie
Messages : 2
Enregistré le : ven. 05 oct. 2018 21:56

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby contre Caen

Messagepar BoubX » ven. 23 nov. 2018 20:07

Le Live LNB à Evreux marche chez vous? à chaque fois ça lag de folie pour moi, pas de soucis sur les autres salles!

teteil
Rookie
Messages : 70
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby contre Caen

Messagepar teteil » ven. 23 nov. 2018 20:31

On risque de manger notre pain noir sur la fin 2018 avec un kayembe absent jusqu'a la fin de l'année

n+fy6e-
Sophomore
Messages : 127
Enregistré le : lun. 25 juin 2007 16:46

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby contre Caen

Messagepar n+fy6e- » ven. 23 nov. 2018 22:20

teteil a écrit :On risque de manger notre pain noir sur la fin 2018 avec un kayembe absent jusqu'a la fin de l'année


On peut aussi réfléchir à Booker. ..ne faut-il pas le remplacer par un autre US quitte même à prendre un 3/4...

teteil
Rookie
Messages : 70
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby contre Caen

Messagepar teteil » ven. 23 nov. 2018 22:41

je suis ok pour booker qui me semble faible , après est ce que le club a les moyens et la volonté de couper un mec qui semble bien intégrer à un groupe qui marche pas trop mal quoi qu'on en dise

candimax
Sophomore
Messages : 495
Enregistré le : dim. 08 juin 2014 15:04

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby contre Caen

Messagepar candimax » sam. 24 nov. 2018 9:21

je n'ai pas vu le match, mais une victoire importante pour le moral et le mental car gagner un derby et sans kayembé, est un c'est jamais simple

quelqu'un pour me dire ce qu'il s'est passé avec Théo, j'ai vu la vidéo de la sortie très élégante de ramesayer

teteil
Rookie
Messages : 70
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby contre Caen

Messagepar teteil » sam. 24 nov. 2018 14:23

Theo leon serait sortie sur protocole commotion. Sur le résumé de la lnb vers 1m50, on le voit subir une grosse faute dont l'auteur me semble etre ramseyer. Il y a sans doute un lien entre la sortie de leon, cette faute et l'attitude de ramseyer. Entre parenthèse il est souvent coutumier de ce genre d'attitude.A un moment donné , il faut peut être lui mettre une vrai sanction

globiboulga
Hall Of Famer
Messages : 6660
Enregistré le : sam. 02 juin 2007 21:12
Localisation : Derrière l'arc !!!
Contact :

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby contre Caen

Messagepar globiboulga » sam. 24 nov. 2018 15:18

Non. C'est Bouquet à 1:50 je crois.
Venez visiter le site officiel d'Aix-Maurienne : http://www.amsbasket.com/

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4077
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Derby en poche contre Caen !

Messagepar Alexdu27 » sam. 24 nov. 2018 16:15

Magnifique double majeur de Ramseyer en vers le public au coup de sifflet final. Après Ekperigin, voilà donc un autre joueur qui pète un câble. Bon faut dire que Ramseyer, il lui faut pas grand chose pour qu'il commence à insulter. Encore un Benzema du basket :roll: Donc bien content que l'ALM empoche cette victoire et qu'on apprenne quelques valeurs à cette personne. Et il fallait le faire. Sans Kayembe puis Théo Leon qui a dû quitter ses partenaires à la fin du 3e QT - protocole de commotion cérébrale engagée - l'affaire était loin d'être gagnée face à une équipe dans le besoin de victoire. Evreux a montré son vrai visage en 2e MT, avec de l'agressivité, du rythme ! Car en 1ère période, il n'y avait pas grand chose, je craignais la défaite. Je vais caricaturer les choses, mais c'était presque un entraînement pour le CBC et Evreux faisait les plots. Le changement de défense nous a mis un peu dans le doute. Au retour des vestiaires, Evreux est revenue avec sa défense habituelle même si elle a tenté un peu de zone. Caen a clairement oublié son collectif. Bref, avec toutes les galères que rencontre l'ALM depuis le début de la saison, être à 4 victoires et 3 défaites, c'est vraiment bien. Bravo à toute l'équipe =D>

J'espère qu'il y aura une sanction et une suspension pour Ramseyer.

Evreux plus fort que Caen

L’ALM Evreux s’est imposée (86-76) face à Caen hier soir. Dans le dernier quart-temps,les locaux ont retournéle cours de la partie qui semblait promise aux Calvadosiens.

Image
Antwan Scott et les Ébroïciens ont terminé la rencontre en trombe

Le panier réussi à trois points d’Antwan Scott à 3’40’’ de la fin du match a scellé le sort des visiteurs. À 78-68, les Ébroïciens tenaient là leur plus gros écart de la partie. Une partie pourtant bien mal engagée par les locaux.

Timides et clairement pas en rythme, les hommes de Fabrice Lefrançois ne parvenaient pas à trouver de solutions collectives en attaque et étaient bien trop permissifs en défense.

En face, les Caennais, 18e et derniers au classement, qui sortaient de cinq défaites de rang, avaient semble-t-il, laissé leur mauvais karma de côté. Avec, notamment, l’adresse de Paul-Lou Duwiquet et de l’ancien Ébroïcien, Jerrold Brooks. Pourtant plus présents que leurs adversaires aux rebonds, qu’ils soient offensifs ou défensifs, les locaux n’en profitaient pas pour passer devant les Caennais. Et ces derniers continuaient de dérouler leur basket. Damien Bouquet permettait, néanmoins, à son équipe de maintenir la tête hors de l’eau en réussissant ses un contre un. Tour à tour meneur ou ailier, le joueur de 24 ans était sur tous les fronts. À la mi-temps, l’ALM n’étaient qu’à quatre longueurs des visiteurs (42-46) mais le visage qu’elle montrait n’était guère encourageant pour la suite.

Les Eurois se transforment

Au retour des vestiaires, pertes de balles et séries de tirs manqués de part et d’autres du terrain s’alternaient. L’ailier Pavel Marinov débloquait le score à trois points au bout de 2’30’’. Puis, peu à peu, Antwan Scott et ses coéquipiers grignotaient leur retard. L’égalisation est venue de Franck Booker, seul sous le panier, bien servi : 55 partout. Derrière, Théo Leon était victime d’une faute anti-sportive : les Caennais commençaient à craquer. Sonné, le meneur d’Evreux dû sortir mais Scott, à sa place aux lancers, n’a pas tremblé et les Eurois passaient devant. Au coude-à-coude avec les hommes d’Antoine Michon, durant ce troisième quart-temps. Ils réussissaient, toutefois, à le terminer avec trois points d’avance : 64-61. Caen se remettait aussitôt dedans avec Aurélien Salmon à trois points mais Steeve Ho You Fat et Franck Booker lui répondaient. La machine euroise était lancée, le public la suivait et les visiteurs ne pouvaient plus rien faire pour l’arrêter. Après le fameux panier à trois points d’Antwan Scott, les Ébroïciens ont même eu jusqu’à 14 points d’avance durant quelques secondes. Un écart dur pour les Calvadosiens, qui ne reflétait pas le match. En pleine confiance, Steeve Ho Fat (qui a joué 40 minutes) et les siens, qui s’étaient transformés en lions affamés entre-temps, n’avaient plus qu’à tenir jusqu’au buzzer. Victoire 86-76 des Eurois, qui évoluaient sans Ruphin Kayembe, victime d’une déchirure aux adducteurs. La trêve de deux semaines va faire du bien.

Lefrançois : « La trêve arrive à point nommé »

Fabrice Lefrançois, entraîneur d’Evreux : « La bascule s’est faite lorsque nous avons changé de défense. Je suis content car les gars, à l’image de Damien (Bouquet) ou de Kevin au poste 5, se sont battus, ils se sont arrachés et ont été vaillants... Malheureusement au prix, encore, de pertes physiques : Théo (Leon) souffre d’une commotion cérébrale, il sera, vraisemblablement absent pour six semaines. Cette trêve arrive à point nommé. »

Antoine Michon, entraîneur de Caen : « Nous avons fait une première mi-temps correcte mais j’ai des regrets car nous aurions pu et dû leur mettre la tête sous l’eau et nous n’avons pas réussi. Quand Evreux est revenu, le match a complètement changé de physionomie. Nos démons ont rejailli : leur défense a cassé notre rythme et nous a fait perdre beaucoup de balles et notre équipe s’est délitée. »

Gaëtan Clerc, meneur de Caen : « Il s’est passé ce qui se passe sur tous nos matches depuis le début de la saison : on est bien jusqu’à la mi-temps et après on s’écroule en quelques minutes. On commet beaucoup trop d’erreurs et on n’apprend pas de nos erreurs. C’est un manque de professionnalisme. »

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA