[ALM EVREUX] 2018-2019: Défaite en ouverture de championnat

Modérateur : Modérateurs Pro B

candimax
Sophomore
Messages : 478
Enregistré le : dim. 08 juin 2014 15:04

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Préparation

Messagepar candimax » jeu. 13 sept. 2018 21:55

juste comme ca, tu as déjà vu moustapha diarra bon en proB?

et il n'y a pas que paschal qui m'inquiete dans la raquette

teteil
Rookie
Messages : 58
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Préparation

Messagepar teteil » jeu. 13 sept. 2018 22:52

Diarra est connu pour etre une rotation sure en N1 ou proB afin de faire souffler un titulaire plus fort. Je suis bien d'accord qu'il ne sera jamais MVP.

candimax
Sophomore
Messages : 478
Enregistré le : dim. 08 juin 2014 15:04

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Préparation

Messagepar candimax » jeu. 20 sept. 2018 7:05

victoire contre vitrée, mais dans la douleur, autant bouquet et scott ont été au rendez vous, par contre les autres...

Mais inquiétudes sont renforcés après ce 1er match officiel, on est d'une pauvreté dans la raquette, en face ca n'etait que Jean Veillet!!!!
Booker a encore balancé de nombreux saucissons, Reed est peut etre gené par a blessure à la main

dans le jeu, c'est encore brouillon et tres pauvre, en meme temps on a que 5 joueurs de l'année derniere, il n y'a pas encore d'automatisme!!!!

mais bon, je ne suis pas un technicien du haut calibre de notre coach, donc je devrai etre content de ce que je vois

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Préparation

Messagepar Alexdu27 » jeu. 20 sept. 2018 10:50

Rediffusion du match (Bravo à eux pour la diffusion du match en direct hier soir, belle qualité d'image en plus)

L’ALM Evreux a souffert pour se qualifier

L’ALM Evreux a dû piocher dans ses ressources hier soir pour venir à bout d’une accrocheuse équipe de Vitré (63-70).

Image
Théo Leon et les Ebroïciens ont souffert à Vitré mais ils ont tout de même obtenu leur qualification

Face à une équipe rodée à la Pro B, les Vitréens abordaient cette rencontre en outsider, sans complexe à l’image de Mérie et Belkessa à 3 points (6-2). Les joueurs de Fabrice Lefrançois étaient tout de suite mis dans l’ambiance locale. Rien ne serait facile pour eux.

Vitré a pris le jeu à son compte en ce début de match, obligeant Fabrice Lefrançois à prendre un temps mort car son équipe est aux abonnées absentes. Battus en Coupe à Vitré en 2016, les Ebroiciens savent pourtant que rien ne sera facile en terre bretonne.

En effet, les joueurs de Mike Gonçalves viennent d’infliger un 18-0 aux pensionnaires de Pro B. Kayembe lance enfin la révolte euroise, aidé par Lavieille sous le cercle et Booker en pénétration. Mais après 10 minutes, Vitré auteur d’un gros premier quart vire en tête (22-15). Le festival des tirs primés se poursuit à l’entame de la deuxième période avec Plateau (25-15). Evreux semble enfin dans son match. Lavieille et Bouquet sèment la panique dans la défense locale (27-19, 12e) mais les Vitréens ont aussi du répondant avec Wright qui fait parler sa puissance sous le cercle. Bien emmenée par Scott, l’équipe d’Evreux se montre plus agressive en défense et récupère des ballons bien exploités (30-29, 16e).

Bouquet empile

Les coéquipiers de Damien Bouquet sont mieux, plus percutants et agressifs sur le ballon. Leon permet à son équipe de prendre enfin la tête (31-32, 17e). A la pause, ce sont les hommes de Lefrançois, beaucoup mieux dans ce deuxième acte, qui virent en tête (35-41).

Avec 13 points au compteur, Damien Bouquet est le meilleur marqueur pour Evreux tandis que Belkessa (10 points dont 2 tirs primés) mène le bal pour Vitré.

De retour sur le parquet, il poursuit son œuvre à 3 points (38-41). Les Bretons, avec un Phillip intraitable aux rebonds, attaquent pied au plancher ce troisième acte mais en face Evreux met de l’intensité sur le parquet par Reed et Scott dirige parfaitement la manœuvre (43-46, 25e). Les deux équipes ont dressé un rideau défensif difficile à percer. Belkessa, déjà 18 points, est impérial à mi-distance (46-46, 27e). La Poultière explose ! Ho You Fat se bat sous le cercle pour reprendre l’avantage (46-51, 29e). Avant l’ultime quart, Evreux n’a que deux petites longueurs d’avance (49-51). Scott, très en jambes hier soir, réussit un tir primé (49-54, 31e). Le meneur Américain a pris les choses en main mais rien n’est encore acquis. Vitré repasse devant (56-55, 35e) mais Bouquet, excellent, puis Kayembe réussissent un tir primé au bon moment (56-61, 36e). Scott fait parler la poudre (60-66, 39e) et Evreux, malmené par une belle équipe vitréenne, décroche sa qualification (70-63).

Spectateurs : 780.

Vitré : 22/58 aux tirs dont 7/28 à 3 pts, 12/18 LF, 34 rebonds (Phillip 10), 18 bp, 10 p. d. (Belkessa 2), 14 int. (Belkessa 4), 62 d’évaluation (Belkessa, Phillip 19)
Les points : Delmas 2, Veillet 7, Phillip 9, Chapuy 2, Merie 3, Belkessa 18, Lissossi 11, Wright 8.
Entraîneur : Mike Gonsalvès.

ALM Evreux : 25/52 aux tirs dont 6/19 à 3 pts, 14/19 LF, 33 rebonds (Ho You Fat 6), 21 bp, 10 p. d. (Leon 4), 76 d’évaluation (Bouquet 25).
Les points : Leon 3, Scott 17, Booker 6, Kayembe 9, Bouquet 22, Lavieille 4, Paschal 4, Ho You Fat 5.
Entraîneur : Fabrice Lefrançois.

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar Alexdu27 » ven. 21 sept. 2018 11:00

Maille revit avec Rouen

Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou la saison passée à Limoges, Jean-Baptiste Maille revit sous le maillot de Rouen qui débute en Leaders Cup ce soir contre Evreux.

Image
Jean-Baptiste Maille a rejoint cet été le RMB d’Alexandre Ménard qu’il avait connu lors de sa formation au Mans

Il chahute les intérieurs sans la moindre appréhension. À voir Jean-Baptiste Maille (24 ans) transpercer la défense de Rueil mercredi en Coupe de France (101-66), on peinait à imaginer que le nouveau meneur de jeu du Rouen Métropole Basket relève d’une salle blessure au genou (rupture des ligaments croisés), contractée à l’été 2017 lors d’un stage de préparation avec Limoges (Pro A) où il espérait lancer sa carrière après avoir évolué en N1 (Challans) et en Pro B (Le Portel et Fos).

La Leaders Cup vous a-t-elle laissé des souvenirs ?

Jean-Baptiste Maille : « Pffff. Je l’ai disputée deux fois avec Fos-sur-Mer et on n’a pas passé le 1er tour et pourtant, derrière, nous avions très bien commencé le championnat. La saison passée, Limoges s’est qualifié pour le tournoi mais, à cause de ma blessure, je n’ai pas participé. De toute façon, l’équipe avait été éliminée dès les quarts de finale. »

Le match de ce soir contre Evreux aura-t-il quand même un goût de Pro B ?

« Oui forcément car on va jouer dans un contexte officiel. Après, la formule est assez particulière. Ça peut être une belle aventure si on s’en donne les moyens mais ce n’est pas révélateur du championnat. Il faut y faire très attention. »

Vous semblez affamé de basket...

« Je suis juste content d’être sur le terrain, d’être avec les gars, de pouvoir jouer, de m’amuser tout simplement. La saison passée, à cause de cette blessure, j’ai beaucoup travaillé sur mon corps et sur la rééducation. Etre aujourd’hui sur le parquet, c’est forcément un bonheur... Je m’étais blessé le 14 août et j’ai disputé mon premier match officiel le 17 avril. C’était très long. Il y avait beaucoup de travail à réaliser tous les jours pour revenir au meilleur niveau. J’ai grandi grâce à cette blessure. J’ai cherché à comprendre pourquoi c’était arrivé et j’ai relativisé pas mal de choses. J’ai réalisé la chance qu’on a de faire ce métier. »

« Je savais où je mettais les pieds »

Comment avez-vous digéré cette épreuve l’année où vous étiez dans un club de grand standing ?

« Sur le papier, c’était effectivement très intéressant. À Limoges, une carrière peut s’accélérer très vite. On jouait notamment la Coupe d’Europe mais on sait tous qu’une blessure n’arrive jamais au bon moment. Évidemment qu’il y a eu des moments plus durs que d’autres mais j’en ai tiré du positif. Ça a été une très bonne expérience, tant sur le plan humain que professionnel. Maintenant, je suis à Rouen et je vais tout donner pour ce club. »

Il n’a jamais été question de vous garder à Limoges ?

« Non, je n’avais qu’un an de contrat. Nos chemins se sont séparés. Quand je suis revenu en avril, j’ai pu goûter un peu aux play-offs. Aujourd’hui, j’ai faim de ballons, j’ai envie d’apporter mon maximum à Rouen où il y a un très bon groupe. J’ai hâte de débuter la saison. »

Pourquoi avoir choisi le RMB pour une saison ?

« Le projet est très intéressant. Le coach est aussi pour beaucoup dans ma venue. Je le connaissais depuis mon passage au Mans et je savais où je mettais les pieds. Il prône une identité défensive et, ensuite, il accorde une certaine liberté de l’autre côté du terrain. »

Jamar Diggs (le meneur US) et vous, vous êtes sur un plan d’égalité ?

« L’équipe a été construite pour que nous jouions ensemble, en même temps, l’un ou l’autre sur le poste de deuxième arrière. De manière générale, tout le monde est polyvalent dans notre effectif. »

L’ALM en retard sur le RMB ?

Le Rouen Métropole Basket avait attiré la grande foule lors de sa dernière apparition au Kindarena en juin dernier. Quelque 4500 supporters étaient venus le soutenir contre Fos en demi-finale des play-offs d’accession à la Jeep Elite. Le contraste sera assurément saisissant ce soir pour sa première sortie de la saison contre Evreux, en Leaders Cup, une épreuve qui n’a jamais attiré les foules, ni à Rouen, ni ailleurs. « Ça reste un derby, constate Fabrice Lefrançois, le coach de l’ALM, même si en Leaders Cup, ça revêt une importance moindre. » Tout comme son homologue seinomarine, la formation de l’Eure a obtenu sa qualification pour les 32es de finale de la Coupe de France, mardi à Vitré (63-70). « Ce n’était pas évident de jouer dans une petite salle, face à une équipe qui va avoir des résultats dans son championnat (N1), indique Fabrice Lefrançois. Il faut améliorer notre liant en attaque et beaucoup mieux entrer dans nos matches car on a commencé par un 16-2 là-bas. Il faut être présent mentalement dès le début. C’est en revanche positif d’avoir su réagir et d’avoir bien défendu au final. »

Comme la plupart de ses confrères, Fabrice Lefrançois ne sait trop comment appréhender la Leaders Cup qui délivre à son vainqueur un ticket pour les play-offs dès février. « Nous avons effectué une programmation physique pour être prêt pour le championnat mais nous restons des compétiteurs et il est toujours intéressant d’engranger de la confiance par les victoires. Jouer la finale sur un match à Disney, c’est top. Maintenant, il faut aussi tenir compte de la gestion de la fatigue et, pour le vainqueur, ça peut déboucher en fin de saison sur des matches amicaux améliorés, sauf pour les tops équipes qui cherchent les quatre premières places ou l’accession directe. Ces deux dernières saisons, Roanne et Denain ont gagné la Leaders Cup mais n’ont pas fini dans le Top 8. »

Le coach de l’ALM s’attend à une opposition très consistante ce soir au Kindarena. « Rouen est une vraie belle équipe qui défend fort. Elle est aussi plus avancée dans sa préparation qu’elle a commencée trois semaines avant nous. Et puis, c’est la première semaine où nous sommes au complet. »

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

teteil
Rookie
Messages : 58
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar teteil » sam. 22 sept. 2018 0:12

Inquiétante la défaite de ce soir. Paschal et Booker pas au niveau.Dinal est censé revenir quand? Quand je vois les autre secteur interieur de prob je m'inquiète car celui de rouen n'est pas le plus costaud et on a énormément souffert ce soir.
Reed sur courant alternatif.Scott et Ho You Fat sont les bonnes satisfactions du soir.

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar Alexdu27 » sam. 22 sept. 2018 10:25

L'objectif est d'être prêt le 12/10 à Orléans. Mais sinon c'était pas beau à voir je l'accorde aussi...Rouen a joué son jeu mais pas Evreux. On s'est ennuyé. Il y a du boulot !

Rouen étouffe Evreux

Grâce à une défense solide, le Rouen Métropole Basket a pris le dessus sur l’ALM Evreux (71-60), hier au Kindarena, lors de la 1re journée de la Leaders Cup.

Image
Le capitaine rouennais Jessie Begarin a porté son équipe vers la victoire hier face à Evreux

Pour le spectacle et les émotions, il faudra repasser. Le derby entre Rouen et Evreux n’a pas donné lieu à un combat épique ni à des envolées de dingo hier soir au Kindarena. Encore en rodage, les deux formations ont proposé un match âpre comme le démontre la sécheresse du score (71-60), en ouverture d’une Leaders Cup qui n’a jamais suscité les mêmes passions que le championnat.

Les Rouennais ont fait la différence dans les cinq dernières minutes du troisième quart-temps, en assommant l’ALM de shoots à trois points (5/5), la seule séquence un peu fun de cette confrontation. « Gagner, c’est toujours bon signe, on continue de progresser, explique le capitaine Jessie Begarin. Il ne faut pas s’enflammer pour les prochaines échéances. La défense, c’est notre ADN et on sait mettre les ingrédients pour mieux attaquer derrière. »

Devant une assistance intéressante pour cette épreuve (pas loin de 2000 spectateurs), notamment grâce aux invitations distribuées par la ville de Rouen, les deux équipes se sont tenues en respect jusqu’à la fin du premier quart-temps que les Seinomarin ont empoché (16-12) à la faveur d’une réussite supérieure (60 % contre 40), porté par leur capitaine Begarin (5 points). Evreux avait la plus grande peine à se défaire de la défense ultra collante du RMB mais revenait pourtant progressivement dans l’allure sur des exploits de Leon, Reed ou Lavieille. Un 7-0 lui permettait même de prendre les devants à trois minutes de la pause (23-24). Les Rouennais se dégageaient bien le chemin du panier mais ils avaient la fâcheuse manie de louper le dernier geste. Les défenses prenaient le dessus (28-28, 20e), les attaquants étant réduits à la portion congrue, à l’instar du Rouennais Moneke (4 points) ou de son homologue eurois Ho You Fat (4 également).

Leon bâché par Coleman

À la reprise, le RMB était plus à son affaire, notamment grâce à la précision de Ponsar à trois points et aux inspirations de Coleman, que ce soit en force ou en touché à 5 mètres (36-31, 23e). L’ALM faisait le dos rond, profitait des ruades de Bouquet pour rester en embuscade mais elle était torpilée par trois paniers consécutifs à trois points de Ponsar, par deux fois, et de Begarin (48-37, 27e). D’un coup carnassiers sur le porteur du ballon, les Rouennais faisaient feu de toutes parts, exploitaient très rapidement chaque récupération (56-43, 30e).

Evreux n’avait plus de temps à perdre et Booker, par précipitation, percutait Begarin, alors que le panier s’offrait à lui. Rouen n’était pas trop vache puisqu’il patientait trois minutes avant d’aggraver le score par Maille pendant que son homologue Leon se faisait bâcher par Coleman. Dans cette séquence sans rythme, l’ALM comblait un peu de retard, pour l’essentiel au lancer franc (64-56, 37e). Après l’élimination de Maille pour une cinquième faute (offensive à la 37e), le jeu du RMB flottait un peu mais il avait assez de marge pour contrôler les Ébroïciens.

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

candimax
Sophomore
Messages : 478
Enregistré le : dim. 08 juin 2014 15:04

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar candimax » sam. 22 sept. 2018 10:26

n'en déplaise à certain, faut s'attendre à une saison plus que difficile. Mais vu le recrutement, pouvait il en etre autrement

on est plus que moyen niveau talent individuel, et on n' a toujours pas de fond de jeu. je n'ai vu aucun système apportant un panier ou un tir facile!!!!!

Le plus inquietant, c'est l'attitude de certains joueurs qui ont l'air déjà blasé

teteil
Rookie
Messages : 58
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar teteil » sam. 22 sept. 2018 15:33

Pour l'attitude des joueurs, je ne sais pas s'il etaient blasé( je n'espère pas) mais on manquait clairement de jus.Apres c'est sans doute du au match de coupe de france et à la préparation sachant qu'en plus certains joueurs ont eu des blessures. Mais c'est vrai que ça ne rassure pas

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar Alexdu27 » mar. 25 sept. 2018 12:05

Kevin Lavieille absent ce soir, Ruphin Kayembe incertain mais pourrait tenir sa place. En face, B.J. Monteiro est lui aussi incertain.

L’ALM Evreux est à la traîne

Plombée par les blessures et les absences de plusieurs joueurs depuis la reprise, c’estune équipe de l’ALM loin d’être à 100 % de ses capacités qui va, ce soir, affronter Caen.

Image
Ruphin Kayembe estime que les nouveaux joueurs de l’ALM « ont encore un peu de mal à s’adapter »

Vendredi dernier, à Rouen, on a vu la différence. On a pu mesurer l’écart existant entre une formation quasiment prête à entamer le championnat de Pro B (Rouen) et une autre (Evreux) loin, très loin, de son meilleur rendement. « Rouen est incontestablement en avance sur nous, confirme Fabrice Lefrançois, le coach de l’ALM. On a encore pas mal de choses à travailler. C’est logique puisque nous n’avons presque jamais été au complet. »

Depuis la reprise, Evreux a en effet dû composer avec les absences d’Ho You Fat (examens médicaux), Dinal (fracture de fatigue au pied), Leon (contracture), Scott (béquille), Reed (parti au Mali chercher son passeport), Michel (cheville) et Lavieille (malade). « On a été obligé d’individualiser le travail et de s’ajuster, explique le technicien eurois. Du coup, on a pris du retard. » En particulier en attaque. « Défensivement, c’est plutôt pas mal. Offensivement, en revanche, il faut qu’on progresse au niveau de la gestion des espaces et de la projection vers l’avant. D’une manière générale, il faut qu’on trouve plus de liant. »

« On va forcément le payer à un moment »

Pour éviter qu’à la moindre difficulté le navire tangue. « On a besoin de jouer ensemble car le talent, seul, ne suffit pas, souligne l’ailier fort Steeve Ho You Fat. On se cherche encore sur le terrain, mais c’est juste une question de placement, de timing. Il faut qu’on trouve l’alchimie et ça prend du temps. » Même si l’ALM a conservé, durant l’intersaison, de nombreux éléments (Leon, Bouquet, Michel, Kayembe, Ho You Fat, Lavieille). « Nous, on a l’habitude de jouer avec ces systèmes, puisque ce sont les mêmes que la saison dernière, mais les nouveaux se perdent parfois, explique le pivot Ruphin Kayembe. Ils ont encore un peu de mal à s’adapter. » Notamment Frank Booker qui est passé totalement à travers face au RMB (3 pts, 1/6 aux tirs, 0 d’éval’en 21 minutes). « Qu’il soit seul ou pas, il n’arrive pas à mettre ses tirs et ça le frustre. Ceci dit, il a du talent, quand il va retrouver son calme, je pense que ça va aller. »

Un sentiment qu’Ho You Fat semble partager. « Comme Antwan (Scott), il n’a pas trouvé sa place, juge l’intérieur de l’ALM. Mais, il est bien au sein de l’équipe, c’est juste une question de cohésion. » Que les Ébroïciens n’ont pas vraiment pu travailler. « On a repris tard, les pépins physiques se sont accumulés et l’équipe a tourné comme elle a pu, raconte le numéro 15 eurois. On n’a pas montré grand-chose contre Rouen, ça prouve que nous sommes en retard par rapport à d’autres. On va forcément le payer à un moment. Je ne sais pas si ce sera en Leaders Cup ou au début du championnat, mais c’est sûr que ça va nous pénaliser. »

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar Alexdu27 » mer. 26 sept. 2018 12:15

Evreux a sorti les barbelés

Grâce à une défense diablement efficace, l’ALM a pris le dessus sur Caen (64-52) hier soir.

Image
Dominateur sous les panneaux (23 pts, 13 rbds), Ruphin Kayembe a guidé l’ALM Evreux hier soir face à Caen

Lorsqu’on n’est pas bon en attaque, il faut défendre pour gagner. Cet adage, les Ébroïciens l’ont parfaitement respecté hier soir face à Caen. C’est en effet principalement grâce à leur investissement défensif qu’ils sont parvenus à faire la différence face à un adversaire disposant pourtant « d’armes létales ». On pense notamment à Brooks ou encore Salmon, deux joueurs rompus aux joutes de Pro B et qui ont d’ailleurs, dès le début du match, mis leur formation sur les bons rails (9-12, 6e). À ce moment-là, l’ALM n’avait pas encore sorti les barbelés et comme en attaque elle ne cessait de vendanger, le CBC a logiquement viré en tête à l’issue du premier quart (17-21). La suite a été beaucoup moins réjouissante pour Clerc et ses camarades. La raison ? La défense soudainement beaucoup plus agressive de l’ALM, en témoigne cet énorme « cake » d’Ho You Fat sur Duwiquet.

« La défense, c’est notre identité »

Éjectés de la raquette, les Caennais ont alors commencé à artiller de tous les côtés, mais sans succès. Résultat, ils n’ont inscrit que onze points dans le deuxième quart et seulement six dans le troisième. « On a fait du bon boulot en défense, s’enthousiasme Ruphin Kayembe, l’intérieur ébroïcien. Le coach nous avait demandé de ne pas laisser Brooks seul, de ne pas lui laisser d’espace pour créer ou pour tirer. » Une consigne parfaitement respectée. Isolé, le meneur US a progressivement disparu du match et le jeu offensif du CBC s’est délité.

À l’opposé, celui d’Evreux s’est peu à peu mis en place et Kayembe s’est régalé. Alimenté par Bouquet, le pivot eurois a fait un carnage dans la raquette adverse (23 pts, 11/14 aux tirs, 13 rebonds) et le cours du match a changé (26-25, 15e ; 34-32, 20e ; 40-36, 25e). Il a même totalement été inversé lorsque Reed est sorti de sa boîte pour aider ses coéquipiers. « Il est là pour débloquer les situations, explique en souriant le numéro 7 de l’ALM. C’est un vrai plus en attaque. » Exact. Portés par leur ailier et un Bouquet tout à coup attiré par le cercle, les Ébroïciens se sont envolés (46-36, 28e ; 53-38, 30e). La suite ? Eh bien, les locaux se sont encore et toujours appuyés sur leur défense pour conserver leur avantage et cela a parfaitement fonctionné. Bien sûr, Brooks, Clerc et Salmon sont parfois parvenus à trouver la faille, mais cela n’a pas suffi pour recoller (53-45, 33e ; 60-50, 37e). Evreux s’est finalement imposé (64-52), en limitant son adversaire à moins de 60 points marqués ce qui lui était très rarement arrivé la saison passée. « La défense, c’est notre identité, affirme Kayembe. L’entraîneur nous l’a dit, il faut d’abord qu’on défende dur et ensuite nous aurons des situations pour marquer des paniers faciles. » Un plan qui s’est déroulé sans accroc.

Le classement

1. Rouen (1v) ; 2. Evreux (1v, 1d) ; 3. Caen (1d)

Lefrançois : « Content du jeu de passes »

Fabrice Lefrançois (entraîneur d’Evreux) : « Ça fait plusieurs matches qu’on montre qu’on est bon défensivement. Offensivement, on a manqué des tirs ouverts, mais je suis content du jeu de passes. C’est bien, on est passé de +2 à +15 de la 25e à la 30e minute. Ce qui est intéressant, c’est qu’on gagne alors que Scott et Booker, qui sont de forts scoreurs, n’ont rien mis. »

Antoine Michon (entraîneur de Caen) : « Evreux est une belle équipe. J’avais dit avant le match qu’ils étaient plus prêts, aujourd’hui, à combattre que nous. C’est une équipe agressive défensivement, qui vient gêner le porteur de balle, qui ferme bien la peinture. Nous, on n’est pas parvenu à monter en intensité et ça nous a perturbés offensivement. »

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

candimax
Sophomore
Messages : 478
Enregistré le : dim. 08 juin 2014 15:04

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar candimax » mer. 26 sept. 2018 12:58

match suivi sur internet malgré les bugs toutes les 30 secondes

evreux a montré un tout autre visage, dominant aux rebonds, en défense et avec un meilleur jeu de passe

bouquet a joué au couteau suisse

reed et ho you fat précieux dans les moments clés

kayembé tres bien inspiré hier soir

dans le dur : scott et booker 0 sur 17 au tir si on rajoute le 0 sur 4 de théo, nos lignes arrieres ont été en difficulté

teteil
Rookie
Messages : 58
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar teteil » mer. 26 sept. 2018 19:00

Content pour kayembe d'autant qu'il y avait une bonne raquette en face sur le papier avec Ramseyer et Waldow
Ho you fat est vraiment très regulier et Damien Bouquet va etre la révélation de la saison s'il prend confiance pour tenter et rentrer des shoots
Reed va peut etre avoir une moyenne de points plus faible que walker mais il va constituer une menace offensive plus complete que l'ailier de l'an dernier.
Au rayon du moins bien, Scott qui est passé au travers comme le reste des arrières. Quand à Booker, je me répète mais j'ai des gros doutes sur son niveau ( et pas seulement son adresse).
Paschal, je comprends pas trop pourquoi il a ce niveau là mais en tout cas ca va etre problématique si kayembe prends des fautes ou doit souffler.
Sinon dommage de ne pas avoir garder Brooks, il aurait pu être bien dans cette équipe

RICO 29
All Star
Messages : 1074
Enregistré le : lun. 05 sept. 2016 20:20

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar RICO 29 » mer. 26 sept. 2018 22:25

candimax pour infos le live du match poitiers.quimper a été un gros fiasco impossible à suivre....bravo la LNB !!!!!!

poirijer
Sophomore
Messages : 303
Enregistré le : lun. 16 mars 2015 11:02
Localisation : Evreux

Re: [ALM EVREUX] 2018-2019: Début de la Leaders Cup

Messagepar poirijer » mer. 03 oct. 2018 14:58

Voici les budgets et MS de la saison :
https://www.basketeurope.com/livenews-f ... -numero-1/

chaque année nous reculons dans le classement :
16ème budget et 16ème MS aujourd'hui,
l'an passé 13ème budget 14ème MS,
il y a deux saison 11ème budget 11ème MS

L'an prochain ça risque d'être compliqué à ce rythme la