[ALM EVREUX] 2017-2018: Drake Reed is back !

Modérateur : Modérateurs Pro B

scorpion27
Sophomore
Messages : 172
Enregistré le : mar. 01 nov. 2016 12:40

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: 22 vl'a les lillois !

Messagepar scorpion27 » jeu. 18 janv. 2018 11:39

Alexdu27 a écrit :
globiboulga a écrit :À mon sens, c'est pas d'un extérieur dont vous avez besoin pour vous en sortir...


D'un 6e intérieur ? :mrgreen: Nous sommes beaucoup trop diminué sur les extérieurs, aujourd'hui on a 2 meneurs, 1 ailier et 5 intérieurs. C'est totalement déséquilibré, il n'y a pas de menace extérieure, certains vont être carbo là....


5 intérieurs peut-être et effectivement mais qui apportent vraiment ? On a toujours pas de poste 5 et ça depuis l'an dernier. Allez cherche un snipper ne résoudra rien.

globiboulga
Hall Of Famer
Messages : 6400
Enregistré le : sam. 02 juin 2007 21:12
Localisation : Derrière l'arc !!!
Contact :

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: 22 vl'a les lillois !

Messagepar globiboulga » jeu. 18 janv. 2018 12:42

Alexdu27 a écrit :
globiboulga a écrit :À mon sens, c'est pas d'un extérieur dont vous avez besoin pour vous en sortir...


D'un 6e intérieur ? :mrgreen: Nous sommes beaucoup trop diminué sur les extérieurs, aujourd'hui on a 2 meneurs, 1 ailier et 5 intérieurs. C'est totalement déséquilibré, il n'y a pas de menace extérieure, certains vont être carbo là....


Pour moi, entre Bangura, Kayembe et Anagonye, il y en a deux de trop...
Tu gardes Bangura et récupère un vrai 5 digne de ce nom et ça irait pour vous.
Mais ça n'engage que moi.
Venez visiter le site officiel d'Aix-Maurienne : http://www.amsbasket.com/

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4006
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: Réception de Nantes

Messagepar Alexdu27 » ven. 19 janv. 2018 9:55

L’infirmerie ne désemplit pas à Evreux

L’ALM Evreux (14e) reçoit Nantes (10e) ce soir. Renforcé durant la trêve par Brooks et Anagonye, le groupe de Fabrice Lefrançois est, maintenant, diminué avec plusieurs blessés. Il va falloir s’adapter et vite.

Image
Leon et les Ebroïciens vont tenter de décrocher leur deuxième victoire de l’année à domicile

Hier matin, à l’entraînement, de nouvelles têtes évoluaient aux côtés des joueurs cadres de l’ALM Evreux, afin de travailler les systèmes. Fabrice Lefrançois a, en effet, dû faire appel à plusieurs joueurs issus du centre de formation pour avoir un effectif complet. Assis au bord du terrain, en train de regarder et conseiller leurs coéquipiers : Damien Bouquet qui s’est blessé vendredi dernier, pendant le match contre Charleville-Mézières (déchirure au mollet) et reprendra l’entraînement la semaine prochaine mais aussi Kevin Lavieille, qui souffre, lui, de douleurs aux côtes. « Je ne sais pas s’il pourra jouer demain (NDLR : ce soir) mais il n’a pas pu s’entraîner donc c’est compliqué », souligne, peu optimiste, le coach. C’est une véritable hécatombe chez les ailiers ébroïciens, d’autant que Gytis Sirutavicius est toujours indisponible. Le Lituanien de 35 ans, s’est fait une grosse entorse à la cheville gauche, fin novembre et s’il a repris la préparation physique générale depuis quelques jours, il ne court toujours pas. Le pigiste médical de Sirutavicius étant Aloysius Anagonye, joueur Nigérian qui évolue aux postes 4-5, il y a donc un réel vide aux postes 2-3.

Des ajustements nécessaires

Tandis que les dirigeants du club recherchent activement à recruter ce type de profil et surtout, en attendant qu’ils trouvent, Fabrice Lefrançois doit réorganiser son groupe et son jeu. Ce soir, Théo Leon et Steeve Ho You Fat seront, par exemple, respectivement utilisés aux postes 2 et 3. « On essaye de s’adapter. Même si jouer à l’aile n’est pas ce qui me convient le mieux, il est important de faire des efforts pour aider l’équipe. Il y a beaucoup de blessés mais il y a une vraie cohésion de groupe. On est tous solidaires en ce moment, on sait qu’il faut se serrer les coudes. Ces ajustements sont nécessaires si l’on veut gagner », note Théo Leon.

Du côté des bonnes nouvelles, on insistera sur les intégrations réussies des deux dernières recrues ébroïciennes Brooks et Anagonye. Les statistiques du meneur américain sont assez éloquentes. Jerrold Brooks a marqué 21 et 20 points (pour 24 et 27 d’évaluation) lors de ses deux premiers matches en jaune.

« J’ai dit aux gars de prendre ce match comme une rencontre classique. Ce n’est pas parce que notre effectif est réduit que nous devons avoir peur », insiste l’entraîneur. C’est cette attitude un peu trop timorée qui a déplu au coach mardi, à Lille. « On a fait de bonnes choses mais on est arrivé avec ce problème de blessés en tête et nous avons trop cherché à nous protéger », regrette-t-il.

Un phénomène qui ne doit pas se reproduire à la maison ce soir, sous peine de voir les Nantais prendre l’ascendant psychologique sur leurs hôtes.

Xavier Moon est reparti

Le meneur américain de 23 ans, Xavier Moon est reparti aux Etats-Unis, dimanche. Le rookie s’était engagé auprès de l’ALM en début de saison mais il n’est pas parvenu à devenir un joueur indispensable et les dirigeants du club lui ont préféré Jerrold Brooks. Xavier Moon et l’ALM ont donc trouvé un accord pour rompre le contrat.

Paris Normandie


Les échos venus d'ailleurs:

Revenir dans le droit chemin dans l'Eure

Trop individualiste face à Orléans, l'équipe nantaise doit vite se remettre collectivement d'aplomb.

Image
Mathis Guillou a saisi sa chance face à Orléans

Le Nantes Basket Hermine n'a pas démontré mardi soir à domicile qu'il avait en cette fin de phase aller les moyens de prétendre à mieux que son classement actuel (10e). La différence avec le leader majuscule du championnat, Orléans, a trop sauté aux yeux pour que l'équipe nantaise ne se trompe pas d'objectif. L'Hermine doit avant tout se concentrer et se forcer à travailler sur elle-même.

Le constat sonne tel un leitmotiv depuis le début de saison mais sans prise de conscience de leur incapacité à jouer collectivement quarante minutes durant, les Nantais n'y arriveront pas face aux adversaires mieux classés qu'eux. Jean-Baptiste Lecrosnier l'a ressassé à l'issue de ce gros revers concédé (59-77) et va encore le répéter. « Il faut être capable de mieux construire les choses car on a d'autres arguments à faire valoir que notre adresse à 3 pts, explique l'entraîneur nantais. Contre Orléans, sur 65 tirs, on en prend 30 à 3 pts, c'est beaucoup trop. En tout cas, c'est la preuve d'une certaine impatience en attaque alors que défensivement on a su rester sur ce que l'on voulait faire. »

De plus, à jouer tous les trois jours, le NBH ne peut se permettre non plus de faire l'impasse sur une partie de son effectif.

Une situation problématique tant que tout le monde ne sera pas à 100 % de ses capacités. Carl Ona-Embo (fatigue) doit normalement revenir progressivement dans la ronde tandis que Jean-Baptiste Lecrosnier s'active à remettre à flots également Mathis Guillou et Luka Antic, sans compter un Zoran Vrkic en panne de confiance. « Tout le monde doit nous apporter, Mathis (Guillou) l'a fait contre Orléans, Luka (Antic) doit le faire maintenant, confirme-t-il. Personne ne peut galvauder une seule minute sur le terrain. »

C'est dans ce contexte que les partenaires de Chris Mc Knight vont défier Evreux (14e), pas au mieux non plus.

Pas de quoi non plus rassurer un Jean-Baptiste Lecrosnier qui n'attend pas que tous les problèmes se règlent en deux coups de cuiller à pot, « ça ne va pas se faire rapidement », mais espère principalement que son groupe se concentre sur « les efforts nécessaires à effectuer » pour espérer un troisième succès consécutif en déplacement.

En clair, moins d'individualisme quand ça va mal mais plus de solidarité et de collectif afin de minimiser erreurs récurrentes et rédhibitoires.

Ouest-France
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

teteil
Rookie
Messages : 33
Enregistré le : ven. 11 août 2006 17:10

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: Réception de Nantes

Messagepar teteil » sam. 20 janv. 2018 9:27

Super match de notre part , je vais pas revenir sur les stats avec une association brooks walker qui est vraiment pas mal contrairement à ce que je craignais à la signature . Brooks décharge Walker du leadership ce qui va plutot bien à ce dernier. brooks est vraiment le patron attendu , preuve hier , lorsque Nantes nous mets un 5-0 ou un 7-0 c’est lui qui prends les choses en main et qui stoppe l'hémorragie.
Le résultats doit etre relativisé en raison de la faiblesse de Nantes mais par contre quel état d'esprit !!!!!!!!! de grosse séquence défensive même à + 25, mention spéciale à Théo Léon , d'ailleur avec plus de réussite et moins de précipitation offensivement, il aurait exploser les stats
Par contre point noir , hier on a joué à 6 !!!! , il faut vraiment faire quelque chose , malgré la tournure du match les joueurs étaient carbo , j'ai prié à chaque contact qu'ils ne se blessent pas.Pourquoi Anagonye n'a pas plus joué , alors que le match était plié, au moins pour faire souffler les gars .

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4006
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: L'ALM explose les zadistes !

Messagepar Alexdu27 » sam. 20 janv. 2018 11:40

Des Ebroïciens en verve

Après une entame de match exceptionnelle, l’ALM Evreux s’impose avec la manière 94 à 57, contre une équipe de Nantes qui n’a pas vu le jour.

Image
Auteur de 28 points et 5 passes hier soir, Jerrold Brooks en a fait voir de toutes les couleurs aux Nantais

Quel début de match ! Hier soir, sur leur parquet, les Ebroïciens ont tout de suite pris leurs adversaires à la gorge, en leur assénant d’entrée un 5-0. Ils ont ensuite maîtrisé leur sujet de bout en bout pour terminer avec 37 points d’avance : 94-57.

Oubliée l’attitude un peu craintive à Lille, mardi, qui n’avait pas permis aux Eurois de rivaliser avec leurs hôtes. Face à Nantes, le public a vu des joueurs conquérants. Et ce, malgré les absences de Damien Bouquet (déchirure au mollet) et de Kevin Lavieille (douleurs aux côtes).

Présents sur tous les ballons et adroits au tir, les hommes de Fabrice ont également défendu avec beaucoup de dureté. Ce qui leur a permis de creuser l’écart dès la fin du premier quart-temps : 30-9. En face, les Nantais ne parvenaient pas à se trouver collectivement et à développer leur jeu. En manque d’adresse, ils regardaient leurs adversaires dérouler sans parvenir à enrayer la machine ébroïcienne. À 22-4, ils ont mis plus de cinq minutes avant de marquer leur troisième panier. Jamar Diggs et ses coéquipiers ont pris l’eau, laissant Ruphin Kayembe (18 points, 12 rebonds, 34 d’évaluation sur l’ensemble du match), Jerrold Brooks (28 points, 5 passes décisives, 33 d’évaluation) et Caleb Walker (27 points, 4 rebonds, 6 passes décisives, 28 d’évaluation) enchaîner les points, prendre les rebonds aussi bien défensifs qu’offensifs et piquer un maximum de ballons (15 interceptions au total pour l’équipe).

Le score à la mi-temps est sans appel : 51 à 24 en faveur des locaux.

Au retour de vestiaires, les visiteurs ont eu un sursaut, avec les bonnes actions individuelles de Jamar Diggs (7 points) et Waverly Austin (13 points). Tandis que les Eurois jouaient de façon un peu précipitée, notamment, sur les contre-attaques. L’écart s’est réduit de quelques points seulement (53-34).

« On a appliqué les consignes et ça a marché ! »

Après un temps mort demandé par Fabrice Lefrançois, les Ebroïciens sont repartis au combat avec rigueur. Toujours aussi agressifs en défense, ils ont proposé des actions collectives particulièrement construites. Théo Leon trouvant régulièrement les intérieurs dans la raquette. « Le coach nous a demandé de jouer davantage ensemble. On a appliqué les consignes et cela a marché ! », glissait, tout sourire, Ruphin Kayembe, à l’issue de la rencontre.

À 66-38 à la fin du troisième quart-temps, le match était plié. Les dix dernières minutes furent une succession de paniers marqués pour les locaux et un calvaire pour leurs adversaires. Seul Luka Antic était adroit, avec trois tirs à trois points, soit 100 % de réussite à cette distance. Tandis que, entré sur le terrain à trois minutes de la fin, le jeune Eurois Gary Michel s’offrait lui aussi, son panier à trois points.

Diminué par les blessures, le groupe de Fabrice Lefrançois n’a jamais été aussi solidaire qu’hier soir. Un comportement qui lui convient à merveille.

« Un match référence »

Fabrice Lefrançois (entraîneur de l’ALM Evreux) : « Nous étions à la recherche d’un match référence cette saison et bien nous l’avons ! Que ce soit au niveau du jeu, de la tactique, du comportement... J’ai vu une vraie solidarité défensive mais aussi en attaque : les gars ont cherché à ouvrir des espaces pour les autres. »

Ruphin Kayembe (intérieur de l’ALM Evreux) : « On est entré dans le match sans avoir peur, on a appliqué les consignes et on a géré jusqu’à la fin. On a réussi à mieux joué ensemble, tandis que nos adversaires étaient en manque d’adresse. »

Jean-Baptiste Lecrosnier (entraîneur de Nantes) : « Nous n’avons jamais été au niveau mentalement dans ce match et nous avons pris une fessée, il n’y a pas d’autre mot. Bravo à l’ALM qui mérite amplement cette victoire. Nous avons été dépassés dans l’intensité, dans l’envie, on a perdu tous nos duels... Ce fut une véritable débâcle de notre côté. Il s’agit, clairement, de notre plus mauvais match de la saison. »

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

candimax
Sophomore
Messages : 461
Enregistré le : dim. 08 juin 2014 15:04

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: L'ALM explose les zadistes !

Messagepar candimax » sam. 20 janv. 2018 15:03

belle victoire de l'alm face a une tres faible équipe de nantes qui semble avoir de gros problème en interne

tant mieux pour nous

l'apport de brooks est indéniable, faut d'ores et déja le resigné pour la saison prochaine

par contre anagony ne joue pas, il a peut etre un role de coach mental?

théo léon et brooks en défense c'est du tres bon, ils donnent le tempo, n'en déplaise à beaucoup, moi j'aime le style de théo.

Ok il n'a pas de shoot, mais c'est un gros défenseur, et ce qu'il fait sur le terrain ne se voit pas forcement sur les stats, de plus avec brooks à ses cotés, ca va lui enlevé le poids de leader dans les moments chauds

kayembé fait un match énorme tant en attaque qu'en défense avec une tres grosse activité pour la prise de position dans la raquette

walker a été plus sobre et à fait un bon match meme si parfois il a eu des absences défensives

bangoura a fait le taf, meme si les stats ne le montre pas

enfin steeve a alterné le tres bon et le moyen ( cette putain de nonchalance)

mais bon, on enchaine les matchs tous les 3 jours en jouant à 6, meme si damien revient bientot, la fraicheur physique va, un moment, nous manquer


denière chose, super article de philippe guinchard sur l'eure inter, au sujet du club qu'il considère( a raison) comme familiale mais surtout comme amateur, avec peu d'évolution dans le fonctionnement depuis des lustres.

Zlatan11
Sophomore
Messages : 177
Enregistré le : sam. 17 nov. 2012 14:52

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: L'ALM explose les zadistes !

Messagepar Zlatan11 » sam. 20 janv. 2018 17:40

S'il continue comme ça jusqu'à la fin de la saison. Brooks nous passera sous le nez. Il était dans l'urgence d'un contrat jusqu'à la fin de la saison je pense.... D'autre club de plus gros standig de ProB/ProA seront sur les tablettes, sans compter les clubs étranger.
Et comme le club affiche de grandes ambitions..... mais n'allonge pas niveau finance ça me parait peux probable.

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4006
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: L'ALM explose les zadistes !

Messagepar Alexdu27 » dim. 21 janv. 2018 11:20

Le plus beau match de l'ALM cette saison. Une équipe certes bien diminuée mais qui a montré énormément de cœur, de solidarité. Mentalement, Nantes n'y était pas du tout. Toutefois, il faut mettre aussi beaucoup de crédit à la défense d'Evreux qui a complètement annihilé les attaques nantaises. Quelle énergie ! Ah que ça fait plaisir aussi de revoir une équipe qui se partage bien la balle, nous l'avions trop peu vu cette saison.

Jerrold Brooks est vraiment LE transfert. Très bon à Blois, il est sur la même lignée à l'ALM. Ses stats sont bien plus supérieures qu'à l'ADA mais c'est parce qu'il joue en moyenne 10 min de plus (38). J'espère que les dirigeants ne tarderont pas à lui faire une proposition pour l'année prochaine. Au passage, la LNB ne le comptabilise toujours pas dans notre effectif...

Mardi, réception du HTV, bon on fait tourner hein... Ça serait bien que des Anagonye, Michel jouent davantage surtout pour un match qui n'est pas important. L'équipe a besoin de force pour vendredi prochain.

L’ALM Evreux tout en maîtrise

Image
Ruphin Kayembe a réalisé le meilleur match de sa carrière en Pro B, vendredi (18 points, 12 rebonds, 34 d’évaluation)

Cette équipe 2017-2018 de l’ALM Evreux est bien difficile à suivre : capable du meilleur (victoire + 37 face à Nantes vendredi) comme du pire (défaites -22 et -23 contre Nancy et Orléans, les 1er et 12 décembre), elle provoque, en tout cas, de nombreuses émotions à ses supporters.

Vendredi soir, à la maison, les hommes de Fabrice Lefrançois étaient dans un bon jour. Ils n’ont fait qu’une bouchée des Nantais (94-57), offrant un beau spectacle au passage. « On a réalisé une vraie, jolie, prestation pendant 40 minutes », soulignait, sur son nuage, le coach Eurois, à l’issue de la rencontre. L’ALM a trouvé le match référence qu’elle recherchait tant depuis le début de la saison. Jeu collectif, tirs ouverts, défense agressive et solidaire... C’est comme si Théo Leon et ses coéquipiers étaient tous sur la même longueur d’onde, comme si ce groupe avait, enfin, gagné une vraie âme. « On avait dit qu’il fallait l’emporter comme une équipe et c’est ce que nous avons fait », se réjouissait, encore, Fabrice Lefrançois. Avec un petit plus au niveau de l’adresse qui fait du bien au moral : 54 % de réussite au shoot, contre 30 % pour Nantes.

Focus sur Quimper

Une équipe certes, mais une équipe diminuée : vendredi, le coach a, principalement, utilisé six joueurs. Damien Bouquet et Kevin Lavieille étant blessés, il fallait trouver des solutions à l’extérieur. Caleb Walker, Steeve Ho You Fat, Théo Leon et Jerrold Brooks sont, respectivement, restés 40, 38, 37’30” et 36 minutes sur le terrain. « Certains étaient vraiment carbonisés à la fin du match », reconnaît l’entraîneur. Une situation un peu tendue, d’autant que le mois de janvier est particulièrement dense, avec un rythme de deux matches par semaine. Heureusement l’ailier Damien Bouquet sera de retour dès lundi à l’entraînement et apte à jouer mardi. Une rencontre de Coupe de France (16e de finale) contre Hyères/Toulon (Pro A), à domicile mais qui n’est clairement pas la priorité des Ebroïciens. « On va le jouer ce match, bien sûr... Mais nous sommes focus sur Quimper », admet Fabrice Lefrançois. Une confrontation qui sera, de nouveau, jouée à Evreux et qui, si elle tourne en faveur des locaux, « pourrait être une vraie bascule dans la saison », note le coach.

Quoi qu’il en soit, après la débauche d’énergie montrée vendredi, l’ALM n’a plus le droit de retomber dans ses travers et de décevoir ses supporters.

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4006
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: L'ALM explose les zadistes !

Messagepar Alexdu27 » dim. 21 janv. 2018 12:20

Certains ont lu l'article sur l'ALM dans La Dépêche de vendredi dernier ?
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4006
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: Parenthèse Coupe de France contre le HTV

Messagepar Alexdu27 » mar. 23 janv. 2018 11:50

Lefrançois, l’entraîneur de l’ALM, attend encore plus de ses joueurs

Faire encore mieux que vendredi face à Nantes, voilà l’objectif que Fabrice Lefrançois, l’entraîneur de l’ALM, a fixé à ses joueurs avant la réception, ce soir en Coupe de France, de Hyères/Toulon (Pro A).

Image
Fabrice Lefrançois estime que les arrivées de Jerrold Brooks et d’Aloysius Anagonye ont fait beaucoup de bien à l’ALM Evreux

Même s’il considère que sa formation a réalisé son meilleur match de la saison face à Nantes (victoire 94-57), Fabrice Lefrançois attend encore un peu plus de ses joueurs ce soir lors de la venue de Hyères/Toulon.

Besogneuse contre Charleville (84-81), transparente face à Lille (74-96), conquérante contre Nantes (94-57), l’ALM se caractérise par son irrégularité. Comment l’expliquez-vous ?

Fabrice Lefrançois : « C’est vrai qu’on a pris un petit coup sur la tête à Lille. Mais nous sommes allés là-bas avec seulement trois extérieurs. Sachant cela, peut-être que les gars ont voulu éviter de prendre des fautes trop vite et qu’ils se sont gérés physiquement pour ne pas finir carbonisés. Le souci, c’est qu’on ne peut pas jouer de cette façon lorsqu’on rencontre une grosse écurie. Je pense que les joueurs l’ont compris. »

On a l’impression, malgré tout, qu’avec les arrivées de Jerrold Brooks et d’Aloysius Anagonye, votre équipe est plus compétitive qu’avant la trêve. Partagez-vous ce sentiment ?

« C’est vrai que ces recrues nous ont fait beaucoup de bien, en particulier Jerrold car c’est un joueur d’impact. On est également mieux à l’intérieur, secteur du jeu où Ruphin (Kayembe) est en train de s’affirmer. Il a fait de très belles choses contre Nantes (18 pts, 12 rbds). J’espère désormais qu’il va continuer sur sa lancée. »

L’ALM n’a pas pour objectif de gagner la Coupe de France. Qu’attendez-vous donc de ce match face au HTV ?

« Il faut que cette rencontre serve à nous renforcer dans ce qu’on peut et dans ce qu’on sait faire. Il faut qu’on prenne l’habitude de jouer au niveau auquel on a évolué vendredi contre Nantes. Maintenant, le véritable objectif de la semaine, c’est de battre Quimper vendredi. »

Dans cette perspective, le rendez-vous de ce soir va vous permettre de travailler.

« Ça va effectivement être l’occasion, pour nous, de bosser contre une belle équipe (16e de Pro A), mais également de savoir où nous en sommes en termes de fond de jeu. Ce qu’on fait depuis la reprise est pas mal, mais je veux qu’on s’améliore. »

Considérez-vous qu’Evreux n’exploite pas encore la totalité de son potentiel ?

« On a sans doute fait notre match le plus abouti de la saison face à Nantes. Défensivement, les vingt premières minutes ont été d’une intensité et d’un contrôle rares. Offensivement, on a bien varié, on a scoré de différentes façons. Maintenant, notre marge de progression se situe au niveau de notre capacité à répéter ce genre de prestations. Le problème, c’est que pour y parvenir, il faut qu’on soit au complet. Or, ce n’est quasiment jamais arrivé depuis le début du championnat. »

Bouquet de retour ?

Touché au mollet contre Charleville (13e j.) et absent depuis, Damien Bouquet pourrait effectuer son retour dès ce soir. Le claquage, que les dirigeants ébroïciens craignaient, s’est finalement avéré n’être qu’une simple contracture. L’ailier devrait donc pouvoir revenir sur le parquet plus vite que prévu.

Paris Normandie


Les échos venus d'ailleurs:

Eviter de tomber dans le piège

Les joueurs de Manu Schmitt ne devront pas prendre à la légère leur adversaire de ce soir. Il a beau évoluer à l'étage inférieur, il a les moyens de se payer le scalp des Varois de la Pro A.

Image
Chassang et le HTV veulent faire respecter la hiérarchie ce soir

Parenthèse coupe de France à Évreux (aujourd'hui 20 heures) pour un HTV qui, à défaut de gagner actuellement sur le parquet (4 revers de rang), vient de glaner deux rencontres en coulisses. En effet, la sanction initiale prononcée par le contrôle supérieur de gestion a été ramenée à une plus juste proportion. Une belle embellie.

Voilà aussi pourquoi ce match est tout sauf neutre face à une formation ébroïcienne qui souffre en Pro B avec 5 victoires pour 10 défaites. Il y a une qualification à aller chercher pour reprendre un peu de confiance, tout en poursuivant l'intégration de Markus Kennedy, le joker médical de Tolbert.

L'équipe de Manu Schmitt doit gagner en consistance défensivement après les 102 points encaissés à l'ASVEL, les 99 à Bourg-en-Bresse et les 103 contre Monaco.

En attaque, c'est plus simple avec des scoreurs naturels comme Ray Cowels et Arnold. Le tout sera de trouver la bonne alternance inter-exter pour impliquer tout le monde et ne pas être dépendant de la ligne arrière US.

Fofana a prouvé qu'il pouvait être une option crédible à condition d'avoir les ballons. Idem pour Prénom, excellent face à l'ASVEL (17 points).

Avec un meneur aussi expérimenté que Terry Smith, le HTV a les moyens d'arriver à ses fins. Mais ce match sera moins anodin qu'il n'y paraît quand on connaît l'importance du mental dans un sport comme le basket. Et puis il faut se souvenir que lorsque le HTV était en Pro B, les tours de coupe de France face à des équipes de Pro A étaient des rendez-vous particuliers. Et face à un club emblématique, les coéquipiers de Chassang devront montrer leur meilleur visage pour ne pas passer à la trappe…

Var-Matin
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4006
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: Parenthèse Coupe de France contre le HTV

Messagepar Alexdu27 » mer. 24 janv. 2018 11:15

Défaite 79-90 contre le HTV. Un écart qui ne reflète pas la physionomie du match tant Hyères-Toulon s'est fait bien bousculer par notre équipe. Il y a même des regrets car ça pouvait passer. Mais à la fin, les arbitres nous ont sorti du match, à coups de sifflet douteux, il y en a même un qui ne voyait qu'une couleur je crois... Première faute collective du 4e QT sifflée à l'encontre du HTV à... 1'30 de la fin :mrgreen:
L'équipe a montré beaucoup de cœur, de combativité, toutefois dominée par les qualités athlétiques supérieures des toulonnais. L'arbitrage me reste en travers de la gorge. Bref, le match le plus important c'est vendredi soir. On sent une équipe qui commence à bien se trouver, à avoir un objectif commun, et qui gagne en confiance. Hier, c'était une bien belle séance d'entraînement.

L’ALM Evreux tombe avec les honneurs

Au contact durant quasiment tout le match, l’ALM Evreux a fini par céder dans le money-time face à Hyères/Toulon (79-90). Dommage.

Image
Avec 20 points et 8 passes, Jerrold Brooks a fait un match plein hier soir face à Hyères/Toulon

Lorsqu’ils reverront les images de la rencontre, les Ébroïciens se diront sans doute qu’il y avait la place pour passer. Pour faire chuter Hyères/Toulon (Pro A) et réaliser un des exploits de la soirée. Malheureusement, l’ALM n’est pas parvenue à faire la différence dans le « money-time », pire, elle a craqué. La faute aux arbitres diront certains et à Monsieur Kerisit en particulier. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’homme en gris a sifflé une faute technique au banc de l’ALM à seulement quatre minutes du terme et qu’à ce moment-là le match était en train de se jouer (70-74). Motif de la sanction ? Une réaction excessive des assistants de Lefrançois à la suite d’une faute oubliée sur Kayembe. « C’est ça qui fait exploser le banc, confirme le technicien ébroïcien. Le souci c’est que du coup, on leur donne des lancers plus la possession derrière... » Résultat, l’écart s’est creusé et les amicalistes n’ont jamais pu recoller. Ils se sont même écroulés dans les derniers instants de la rencontre, finalement perdue (79-90), sans qu’on puisse quoi que ce soit leur reprocher. Oui, hier soir, les locaux ont réalisé un très gros match, dans la lignée de leur prestation face à Nantes vendredi dernier (victoire 94-57).

Des erreurs qui se payent cash

Sauf que cette fois, ils ont eu du mal à démarrer. Trop permissifs en défense, absents au rebond, les Eurois ont laissé le HTV dérouler son basket et le trio Arnold-Chassang-Cowles s’est régalé (22-27, 10e). Heureusement, cela n’a pas duré. Dans la foulée d’un excellent Kayembe, ils sont revenus sur les talons des Varois et avec un peu plus de réussite aux tirs, mais également plus de rigueur dans leurs transmissions, ils auraient même pu les distancer. Le problème, c’est que fasse à un adversaire de ce niveau-là, toutes les erreurs sont immédiatement sanctionnées. Evreux a donc de nouveau été obligé de courir derrière le HTV (36-43, 19e). Un temps seulement puisqu’à la faveur de plusieurs stops défensifs, puis d’un coup de chaud de Walker, au-delà des 6,75 m, l’ALM a pris le contrôle de la partie (59-55, 27e). Sentant que leur équipe était en train de perdre le fil, Smith puis Prenom ont décidé de sortir de leur boîte et d’artiller eux aussi. Hyères/Toulon a donc abordé le dernier acte avec un léger avantage (59-64) que Brooks, à longue distance, a immédiatement réduit. Mais alors que tout le monde dans la salle pensait qu’Evreux parviendrait à faire pencher la balance en sa faveur, Chassang puis Arnold ont trouvé la cible (2x3). Et derrière, il y a eu la fameuse faute technique...

« Content de s’en être sorti... »

Fabrice Lefrançois (entraîneur d’Evreux) : « Le résultat ne reflète pas le match. On les a accrochés, ils ont été obligés de changer de défense plusieurs fois. Il faut qu’on soit plus dur sur le rebond défensif, c’est ce sur quoi il faut qu’on travaille car on défend bien mais on laisse des secondes chances. Et puis, il y a eu une ou deux balles perdues au début du quatrième quart qui leur permet de prendre quatre-cinq points d’avance et nous ne sommes pas revenus. »

Emmanuel Schmitt (entraîneur de Hyères/Toulon) : « Evreux était sur la lancée de son match face à Nantes. On savait qu’ils allaient nous mettre une grosse pression physique mais, malgré ça, certains de mes joueurs ont peut-être été surpris. L’ALM est sans doute une des équipes les plus athlétiques de Pro B et on a subi l’impact. On est allé chercher le match, rien n’a été facile, on est content de s’en être sorti. »

Paris Normandie
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

Avatar du membre
Alexdu27
All Star
Messages : 4006
Enregistré le : mer. 22 juin 2011 19:37
Localisation : Pas loin de Paris...

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: Enchaîner face à Quimper

Messagepar Alexdu27 » ven. 26 janv. 2018 13:05

L’ALM Evreux ne veut pas rater le virage face à Quimper

Depuis la reprise, le 12 janvier, l’ALM Evreux est invaincue sur son parquet en championnat. Avec un Jerrold Brooks impressionnant en ce moment, elle a l’occasion de poursuivre sur sa lancée ce soir, avec la réception de Quimper.

Image
L’arrivée de Jerrold Brooks a fait beaucoup de bien à l’ALM

Une victoire ce soir, face à l’Ujap Quimper, pourrait « faire basculer » la saison des Ébroïciens, a conscience le coach, Fabrice Lefrançois. La faire basculer dans le bon sens, après des débuts difficiles. À la trêve hivernale, l’ALM Evreux comptait neuf défaites, seulement trois victoires et stagnait à la 14e place du classement. Après un deux sur trois à la reprise et un match particulièrement abouti contre Nantes (94-57) la semaine dernière, la saison est totalement relancée pour les Eurois, qui sont remontés de deux places. Leur défaite 79-90, mardi en Coupe de France, face à Hyères/Toulon (Pro A) ne les a pas découragés, bien au contraire. « On a fait un match cohérent, notre jeu progresse. On construit comme il faut, maintenant il faut arriver à reproduire tout ça », souligne Fabrice Lefrançois.

Artisan de cette montée en puissance : le nouveau meneur d’1,83 m, Jerrold Brooks. Arrivé au début du mois à Evreux, à la place de Xavier Moon, l’Américain de 26 ans, a été impressionnant lors de ses quatre premiers matches (entre 20 et 28 points par rencontre, une moyenne de 6,75 passes décisives et entre 24 et 33 d’évaluation). Le numéro 16 est, tout de suite, devenu un élément majeur du groupe et Fabrice Lefrançois n’hésite pas à l’utiliser un maximum, puisqu’il joue en moyenne... 37’25’’ par match ! Pour l’entraîneur amicaliste, Brooks a « permis de rééquilibrer l’équipe, de la mettre en confiance. Son apport est vraiment intéressant pour tout le monde ».

Comment se passe votre intégration au sein de l’ALM ?

Jerrold Brooks : « Je me sens vraiment bien ici. On arrive à bien travailler ensemble et l’équipe va de mieux en mieux. On a un super groupe et on prend du plaisir à jouer. Sur le plan personnel, j’essaie de jouer libéré et d’assumer le rôle que l’on m’a attribué en venant ici. Pour l’instant ça se passe bien. »

Vous alternez régulièrement poste 1 et 2 avec Théo Leon, est-ce une tactique qui vous convient ?

« J’ai toujours joué aux deux postes donc j’ai l’habitude et cela ne me pose aucun problème. Au contraire, c’est bien de changer et on se complète très bien avec Théo. On s’adapte selon les systèmes et les situations de jeu. »

« J’ai un rôle plus important ici »

Après une saison 2016-2017 à Andrézieux-Bouthéon (N1), vous avez rejoint Blois (Pro B), de fin septembre à fin décembre, avant d’arriver à Evreux. Vous êtes en France depuis un an et demi, que pensez-vous de ce pays et de la façon dont on joue au basket ici ?

« J’aime beaucoup jouer en France. L’adaptation doit plus se faire sur le mode de vie, pour le reste c’est simple : le basket c’est le basket, peu importe dans quel pays tu joues, du moment que tu as trouvé le bon endroit, tu prends du plaisir. »

Après un très bon début de saison, en tant que pigiste médical, à Blois, vous avez choisi de venir à Evreux, alors que vous étiez demandé par plusieurs autres clubs. Pourquoi cette décision ?

« J’avais vraiment envie de venir ici. Je suis venu jouer avec Blois (NDLR : le 20 octobre, victoire de Blois) en début de saison et je me souvenais très bien de cette équipe, de ses joueurs et de son potentiel. Je savais que le club traversait une passe un peu difficile et le projet qui m’a été présenté m’a convaincu. J’ai un rôle plus important qu’à Blois, je joue plus longtemps. L’idée de m’investir au sein de ce groupe et d’essayer d’atteindre les play-offs m’ont plu. »

Lavieille toujours incertain

L’ailier ébroïcien Kevin Lavieille souffre toujours de douleurs aux côtes. Il a repris l’entraînement cette semaine mais était toujours incertain, hier, pour le match de ce soir.

« S’enlever la pression »

Depuis la reprise, Théo Leon et ses coéquipiers sont en train d’enchaîner cinq matches en deux semaines. Après une victoire à domicile face à Charleville-Mezières (84-81), ils ont perdu à Lille (96-74) puis ont battu Nantes, sur leur parquet (94-57), avant de s’incliner face à Hyères/Toulon (Pro A, 79-90) en Coupe de France.
Ce soir, les Eurois ont la chance de jouer, de nouveau, à domicile. Ils reçoivent la lanterne rouge du championnat, Quimper. Les hommes de Laurent Foirest ont remporté leurs deux premières rencontres (face au Havre et Vichy/Clermont) mais n’ont plus gagné depuis le 20 octobre. Face à l’urgence de la situation, l’Ujap a engagé deux nouveaux joueurs : le pivot américain Kammeon Holsey et son compatriote, l’ailier Bernard King, ancienne figure de Saint-Thomas Le Havre où il tournait à 14,1 points, 3,2 rebonds et 6,4 passes décisives (15,7 d’évaluation en 32 minutes) l’an dernier. Le recrutement de ce dernier étant très récent, les dirigeants quimpérois ont obtenu hir l’accord de la commission de qualification pour que le trentenaire puisse jouer dès ce soir.
De leurs côtés, les Ébroïciens sont à « un virage » de leur saison et battre Quimper « pourrait être un joli tournant », indique Fabrice Lefrançois. Un tournant qui « serait l’occasion de s’enlever cette pression du bas de tableau », poursuit-il. S’ils ont des raisons d’y croire, les locaux ne s’emballent pas et restent extrêmement concentrés. Pour cela, « l’enchaînement des matches est une bonne chose : cela nous permet de rester dans le rythme. Celui de mardi, en Coupe, a été très utile pour travailler et préparer la rencontre de ce soir », assure l’entraîneur qui n’a toutefois toujours pas récupéré l’ensemble de son effectif.

Paris Normandie


Les échos venus d'ailleurs:

Se réveiller dans l'Eure

L'arrivée cette semaine de Bernard King doit être le signal de départ de l'opération maintien pour l'Ujap, qui espère se réveiller et se remettre à gagner, ce vendredi soir, à Evreux.

Image
Poussés hors des limites de la Pro B par Charleville, Mathieu Tensorer et les Quimpérois veulent franchir la ligne dans l'autre sens

Après avoir touché le fond contre Charleville, l'Ujap doit maintenant donner un bon coup de talon pour remonter à la surface. L'arrivée cette semaine de Bernard King doit être le signal de départ de l'opération maintien. Qualifié juste à temps pour disputer son premier match sous les couleurs quimpéroises, il sera un atout de poids. Il reste 19 matchs pour inverser la tendance et laisser deux équipes derrière. Soit largement le temps. Mais plus vite l'Ujap se remettra à gagner en interrompant sa vilaine série (13 défaites d'affilée), mieux ce sera.

Encore face à Brooks

Dès ce vendredi soir à Evreux ? Contre un adversaire qui ne compte que trois victoires d'avance, ce serait une très bonne idée. Mais contre un adversaire « en pleine progression » selon Laurent Foirest, ce sera forcément compliqué. Car les Ebroiciens ont eux aussi procédé à des ajustements en attirant Jerrold Brooks, celui-là même qui avait fait si mal aux Quimpérois sous le maillot de Blois le 27 décembre. Le meneur américain avait grandement participé à la large victoire de son ancienne équipe en en inscrivant 30 points à 7 sur 10 derrière pour un rondelet 34 d'évaluation.

Être dans le match

Outre ce shooteur en pleine confiance, qui a également fait très mal à Nantes (94-57) il y a une semaine, les Normands s'appuient « sur un secteur intérieur physique et dense » et un autre Américain à l'aile (Caleb Walker) « qui crée pour les autres ». Les joueurs de Laurent Foirest vont donc devoir sortir un gros match s'ils veulent ne pas repartir avec une quatorzième défaite d'affilée dans les bagages. « Si on joue de la même manière que contre Fos et à Roanne, on sera dans le match et Brooks devrait moins être un problème que lorsqu'on l'avait affronté à Blois », estime l'entraîneur quimpérois. Et Bernard King pourrait bien en devenir un sérieux pour Evreux.

Le Télégramme
La mort du sport est programmée tant la corruption et les matchs truqués ont pris le dessus !

Tariq Abdul Wahad, formé à l'ALM et premier joueur français à avoir intégré la NBA

candimax
Sophomore
Messages : 461
Enregistré le : dim. 08 juin 2014 15:04

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: Enchaîner face à Quimper

Messagepar candimax » sam. 27 janv. 2018 11:22

victoire importante hier soir, face à une valeureuse équipe de quimper

de nouveau la scoumoune tombe sur bouquet. Que vont faire les dirigeants? attendre le retour de gytis ou trouver, enfin un extérieur francais( en meme temps ca cours pas les rues)

lavieille a fait une bonne entrée qui à entrainé l'écart creusé en 3em qt
brooks sobre et efficace,
kayembé depuis l'arrivée de brooks est un tout autre joueur, plus personne veut le virer, la menace brooks libère la raquette et ruphin et soriah en profite

walker (je suis pas objectif) fais son match mais bof
leon fais son meilleur match d'attaque mais perd encore trop de balle, son activité défensive reste bien au dessus de la moyenne
steeve a été géné par les fautes

Le fait du match : la technique de king!!! sévère ou pas?

je suis partagé, le mec fait le show tout le match avec les supporters, les arbitres,...
mais il avait déjà été rappelé à l'ordre plusieurs fois, le monsieur n'était jamais d'accord avec les arbitres dès qu'il faisait faute, de plus en fin de match, un arbitre lui avait fait signe que c'était la derniere fois qu'il le réprimendé, lorsque king est passé devant hoyoufat juste avant son lancé franc et donc quand il prend sa 5em faute et qu'il met 10 plombes à sortir

donc au final king a peut etre poussé le bouchon un peu loin

scorpion27
Sophomore
Messages : 172
Enregistré le : mar. 01 nov. 2016 12:40

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: Enchaîner face à Quimper

Messagepar scorpion27 » sam. 27 janv. 2018 14:29

Brooks apporte énormément à l'équipe, il n' y a pas de doute. Il est la menace extérieure qui manquait jusqu'alors.
Sans compter le scoring, il libère un peu d'espace à l'intérieur au profit de Kayembé qui continue à s'affirmer mais aussi (et surtout) pour Soriah qui commence à peser dans le jeu .... (enfin).
Si Lefrançois cherche un extérieur pour le reste de la saison, Steven RICARD vient d'être libéré de son contrat avec Charleville. Un profil qui pourrait être intéressant pour l'Alm en ce moment.

adiou
All Star
Messages : 3239
Enregistré le : lun. 25 juin 2012 23:30

Re: [ALM EVREUX] 2017-2018: Enchaîner face à Quimper

Messagepar adiou » sam. 27 janv. 2018 15:00

scorpion27 a écrit :Brooks apporte énormément à l'équipe, il n' y a pas de doute. Il est la menace extérieure qui manquait jusqu'alors.
Sans compter le scoring, il libère un peu d'espace à l'intérieur au profit de Kayembé qui continue à s'affirmer mais aussi (et surtout) pour Soriah qui commence à peser dans le jeu .... (enfin).
Si Lefrançois cherche un extérieur pour le reste de la saison, Steven RICARD vient d'être libéré de son contrat avec Charleville. Un profil qui pourrait être intéressant pour l'Alm en ce moment.


Malheureusement, Steven RICARD vient de signer à Souffelweyersheim en Nationale 1