Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Modérateur : Modérateurs Pro A

Avatar du membre
fabdu92
All Star
Messages : 1525
Enregistré le : lun. 21 sept. 2009 17:11
Localisation : Paris 11ème

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar fabdu92 » ven. 05 févr. 2016 8:46

Hugues Marcel a écrit :
fabdu92 a écrit :Ce n'est pas la 1ere fois que je vois ça, que je lis ça, j'ai même l'impression de le lire souvent, et ça m'agace, c'est pour ça que je le poste:

LNB.FR a écrit :"Pourtant, un jour, ses amis lui proposent de venir à un entraînement, pour voir. Le déclic intervient immédiatement.

« J’ai tout de suite accroché », se souvient-il. « C’était en milieu de saison, vers janvier et j’avais déjà une licence au foot mais j’ai eu un tel coup de cœur pour le basket que j’ai fait les deux. Et l’année suivante, j’ai fait le choix d’arrêter le foot, j’avais perdu la flamme. »


Il s'agit de l'interview de Jeremy Nzeulie. Mais peut importe, parce que très souvent je lis des choses semblables.Dernièrement Mam Jaiteh a dit plus ou moins la même chose...
Combien de jeunes passent à coté du basket juste par méconnaissance du sport? Combien de jeunes prédisposés à faire une belle carrière sportive sont focus sur le sacro-saint soccer, et ratent leur vocation de basketteur, sans même savoir les joies que procure ce sport, et sans même savoir ce qu'est ce sport???

Alors oui, y'a les médias, y'a la retransmission, y'a la visibilité du basket pro qui est insuffisante, mais pas que!!!
N'y a t'il pas un probleme sur l'éducation de la jeunesse vis à vis des sports? L'obligation de tester plusieurs sports?
Je comprend pas...Moi quand j'étais jeune à l'école en classe de sport on faisait plusieurs sports...
N'y a t-il pas un problème de communication de la FFBB vis à vis de la jeunesse pour developper son sport?


J'avoue que je ne comprend pas trop la pertinence de ton propos. Tous les sports sont dans ce cas là. Tel footeux moyen aurait fait un super basketteur, tel rugbyman médiocre aurait un été crack du hand, tel tennisman qui traine son spleen dans des tournois de seconde zone aurait le potentiel du futur Zidane... Le foot draine d'abord tous les gamins, parce que c'est le foot, parce qu'on peut quand même s'y amuser dans une cour de récrée ou sur le parking du HLM tout en étant une tanche. C'est comme ça. Et c'était déjà comme ça, il y a longtemps, quand j'étais gamin. Mais c'est aussi le sport où il y a le plus de défection dans les catégories benjamins minimes. Parce que justement c'est à cet âge où tu commences à t'affirmer dans tes choix : un autre sport qui te paraît plus fun ou parce que ton meilleur pôte s'y éclate ou alors cocooning ordi devant les vidéos de Daesh...
Le seul endroit où le foot est ramené à un sport comme un autre est justement dans les écoles pendant les cours de gym, (pas à la récrée). Alors pour une fois, foutons la paix à l'éduc' nat'. La com' de la Fédé vis à vis de la jeunesse ? Elle fait ce qu'elle peut avec les moyens dont elle dispose la FFBB. Comme les fédé de hand, de volley, de judo, d'escrime, d'athlé, de tennis, de cyclisme... On est pas tout seul bordel. Et reconnaissons que nous sommes très loin d'être les plus mal lotis. J'ai un ami entraineur d'aviron, je peux te garantir qu'on lui fait envie avec Parker qui est dans les journaux, la NBA, la Pro A, l'Euroleague et même la NCAA qui passent à la télé, le playground du quartier, le petit club local qui se débrouille pas trop mal avec les subventions publiques... Pare que lui... Il rame vraiment.
On ne va quand même pas pleurer misère parce que tous les gosses de France ne se ruent pas sur des parquets de basket dés la sortie de crêche.

Et je vais finir par mon cas personnel. Ado j'adorais le basket. Pour rien au monde je n'aurais fait un autre sport. Pourtant je n'étais pas le meilleur de mon équipe. En gym, j'étais pas le plus rapide sur la piste et je me prennais des tôles au ping pong et même au babyfoot... Pourtant le sportif moyenasse que je semblais être se révéla plutôt bon, meilleur que ses pôtes athlètes... en ski. Là j'ai de suite senti le truc. Mais je vivais en région parisienne, pas en Savoie... Si ça se trouve le Fédé de ski est peut-être passé à côté d'un éventuel médaillé olympique. On ne le saura jamais.


Alors c'est peut-être tout aussi vrai pour les autres sports, en effet, mais je ne m'y interesse pas assez pour lire des interviews de joueurs comme en LNB.
Mais ce que je comprend pas: moi le propos de Jeremy je l'interprete comme "C'est dommage que je n'ai pas connu le basket plus tôt dans ma vie.C'est bien plus sympa que le foot sur lequel je me suis betement accroché pendant toutes ces années. Et j'aurais pu me developper plus et etre plus performant aujourd'hui si j'avais commencé plus tôt".
A qui la faute que Jeremy n'ait pas connu le basket plus tôt? C'est ça que j'essaye de comprendre! Certainement pas au joueur lui même. Et visiblement à l'Education Nationale il avait l'air de n'avoir pas fait de basket vu qu'avec ses amis il semble découvrir ce sport...
Et encore si c'etait un cas isolé, mais visiblement non...
Après la comparaison avec le ski n'a pas lieu d'etre, car oui, la montagne on peut pas en faire partout sur la planète. Donc c'est pas la même approche
Je partis dans les bois parce que je voulais vivre sans me hâter,
Vivre intensément et sucer toute la moelle secrète de la vie!
Je voulais chasser tout ce qui dénaturait la vie,
Pour ne pas, au soir de la vieillesse, découvrir que je n'avais pas vécu!

Hugues Marcel
All Star
Messages : 2346
Enregistré le : dim. 21 mars 2004 11:34
Localisation : Sèvres

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Hugues Marcel » ven. 05 févr. 2016 12:15

fabdu92 a écrit :Alors c'est peut-être tout aussi vrai pour les autres sports, en effet, mais je ne m'y interesse pas assez pour lire des interviews de joueurs comme en LNB.
Mais ce que je comprend pas: moi le propos de Jeremy je l'interprete comme "C'est dommage que je n'ai pas connu le basket plus tôt dans ma vie.C'est bien plus sympa que le foot sur lequel je me suis betement accroché pendant toutes ces années. Et j'aurais pu me developper plus et etre plus performant aujourd'hui si j'avais commencé plus tôt".
A qui la faute que Jeremy n'ait pas connu le basket plus tôt? C'est ça que j'essaye de comprendre! Certainement pas au joueur lui même. Et visiblement à l'Education Nationale il avait l'air de n'avoir pas fait de basket vu qu'avec ses amis il semble découvrir ce sport...
Et encore si c'etait un cas isolé, mais visiblement non...
Après la comparaison avec le ski n'a pas lieu d'etre, car oui, la montagne on peut pas en faire partout sur la planète. Donc c'est pas la même approche


Bin si. A son manque de curiosité peut-être. Aux hasards de la vie, à la fatalité, au destin... Que sais-je ? Pourquoi y aurait-il systématiquement un responsable à désigner. Sans doute le cas de Jeremy n'est pas isolé, mais il n'y a-t-il tant que ça ? On a des chiffres ? Et encore là, qu'en est-il des autres sports ?

En ce qui concerne l'Educ' Nat', pour moi, le sport à l'école primaire doit se limiter aux sports de base : gym au sol, athlé, apprendre à nager si possible... soupoudrer de sports de balle ludiques, (ballon prisonnier)... Mets au basket une bande de gamins de moins de 10 ans qui n'ont jamais mis les pieds sur un parquet, c'est l'horreur.Pas assez de coordination pour courir en driblant, pas assez de force et d'agiliter pour marquer un panier même avec un équipement mini basket... et si tu les fais disputer un match avant de maîtriser un minimum ces gestes techniques, ça tourne à la foire d'empoigne. Tu risques d'en dégoûter plus que tu en séduis. Le basket, comme le volley, a des exigences techniques pour y trouver du plaisir. C'est un peu moins le cas pour le rugby, le hand et le football. C'est pourquoi le Hand est le sport de balle des écoles, (les terrains de foot et de rugby étant rarement disponible pour les écoles). Et même en collège, alors que j'étais basketteur, je préférais faire des parties de hand que de basket. On s'y amusait plus avec mes camarades clampins.

Pourquoi à 11 / 12 ans on choisit tel sport et pas l'autre ? Chez moi c'était une décision de mon père. Il voulait que ses gars fassent un sport d'équipe. Lui même avait fait un peu de basket dans sa jeunesse. Mais je le soupçonne, qu'en bon papa voulant accompagner ses tétards aux matchs, il préférait être au chaud dans une salle qu'à se les peler sur le bord d'un terrain de foot ou de rugby. (D'ailleurs, il a été happé comme bénévole et a fini président de la section). Ça aurait pu être le volley. Pas le hand car en banlieue parisienne, le hand avait une réputation de sport de loubards. Et ça nous a plu. Chez d'autres c'est un copain qui vous y entraine. Ou vous avez vu Parker à la télé... Puis la NBA, l'Amérique... Le basket est un sport connu et contrairement à ce que beaucoup disent, relativement bien médiatisé si on compare objectivement à la plupart des autres sports. Il y a des clubs un peu partout en France. Nos EdF renvoient une image positive autant dans leurs résultats que dans les attitudes de ses champions. Parker est le sportif préféré des 15/25 ans. Au sondage du Parisien pour savoir qui sérait notre meilleur(e) porte-drapeau à Rio, Céline Dumerc arrive largement en tête devant Riner, Manaudou, Lavillénie...Tout ça prouve que le basket est très loin d'être le plus à plaindre au niveau de l'attractivité pour des gamins.

Alors que certains passent au travers des mailles du filet... Oui, il y en a sans doute... Mais bon... Le basket, n'a-t-il pas lui-même priver le hand, le volley, le rugby... de champions ? Continuons les anecdotes de l'histoire de ma vie. Je me souviens d'un ami de mes parents, qui s'occupait de la détection des jeunes rugbymen dans le Sud Est, voyant mon frère aîné disputer une partie de Beach Rugby improvisée sur une plage espagnole. Il s'est tourné vers mon père et lui a dit : "Tu n'aurais jamais dû le mettre au basket. Il est fait pour le rugby." Sur cette même plage, mais au Beach Volley, un copain, grand et bon basketteur, contrait des volleyeurs de très très bon niveau... L'un et l'autre ne sont-ils pas passer à côté de "leur" sport ? On ne le saura jamais.
http://www.facebook.com/pages/Enseigne-Sportive/73812123173?ref=search
"Ce sont des jeunes du club qui ont pensé au logo pendant le stage des vacances de Paques" - Un de St-Vallier

Gavia arctica
Hall Of Famer
Messages : 6552
Enregistré le : sam. 05 avr. 2014 10:18
Localisation : site résidentiel classé
Contact :

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Gavia arctica » lun. 08 févr. 2016 15:10

C'est très grave ce que tu écris, presque angoissant...ça me donne envie de boire un cognac...:mrgreen:

moi j'ai fait du basket parce que j'en avais marre de me faire tatanner au foot par mon pote ahmed au stade des merlettes...et comme j'en avais fait au CP...

avec ça on avance...:mrgreen:
le viok masters...le seul où le ralenti est en direct...

I think Kloug...13112006...lili jolie...21646mvp

Plongeon first...yes I can...

Hugues Marcel
All Star
Messages : 2346
Enregistré le : dim. 21 mars 2004 11:34
Localisation : Sèvres

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Hugues Marcel » lun. 08 févr. 2016 16:45

Gavia arctica a écrit :avec ça on avance...:mrgreen:


Non, on discute... malheureusement pas autour d'un cognac. :)
http://www.facebook.com/pages/Enseigne-Sportive/73812123173?ref=search
"Ce sont des jeunes du club qui ont pensé au logo pendant le stage des vacances de Paques" - Un de St-Vallier

Matt
Franchise Player
Messages : 503
Enregistré le : ven. 27 févr. 2004 14:48
Localisation : Rennes

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Matt » ven. 12 févr. 2016 23:02

Je ne sais pas si c'est le bon topic, mais très bon article de VICE sur la vie des basketteurs américains qui débarquent en France. Et ça fait plaisir de voir l'implication des "anciens" comme Jeff Greer, Uche...

Image
« Happy Thanksgiving ! », me lance-t-il à l'autre bout de la ligne dans un éclat de voix un peu triste. J'hésite un instant, un peu surpris. On est bien le quatrième jeudi de novembre. Traduction : aux Etats-Unis, on est en plein jour férié. J'ai une bonne excuse pour l'avoir oublié : je ne fête pas Thanksgiving, comme la majorité des Français, j'imagine. Mais Matt, avec qui je viens de m'entretenir pendant une petite demi-heure, aurait dû, lui, être à ce moment-là attablé en famille autour d'une dinde des avec pommes de terre et de la gelée de canneberges. Après avoir réfléchi à tout ça pendant au moins une seconde et demi, je lui retourne son « Happy Thanksgiving ! » dans un rire gêné, puis je raccroche.

Matt Carlino ne fête pas Thanksgiving ce soir car il ne vit plus à Marquette dans le Michigan, où il a fait ses études, ou dans le Nebraska qui l'a vu grandir. Depuis l'été 2015, il est en effet installé à Boulazac, ville d'environ 7 000 habitants accolée à Périgueux en Dordogne. Carlino est le nouveau meneur titulaire du BBD, le club de basket de la ville, qui se maintient bon an mal an depuis une dizaine d'années en Pro B (la deuxième division française) avec parfois quelques incursions éphémères dans la division d'au-dessus ou dans celle d'en-dessous.

L'océan Atlantique le sépare de son pays natal, qu'il a quitté pour tenter sa chance en Europe. Avec cette première étape à Boulazac, pas forcément la première destination que choisirait un expatrié américain qui voudrait s'installer en France. Mais pourquoi pas. Matt a 23 ans, une carrière de basketteur pro l'attend, avec des rêves de NBA, et commencer là ou ailleurs, c'est un peu du pareil au même.

« Les gens qui connaissaient la région aux Etats-Unis m'ont seulement dit qu'ils avaient du très bon vin. C'était tout ce que je savais, explique-t-il. Je ne connaissais pas grand-chose à la France en général de toute façon. Je savais juste que j'arrivais en France et j'étais excité. »


Image
Matt Carlino avec Boulazac lors d'un match de Pro B face au Lille Métropole Basket Club le 31 octobre 2015. - Photo Nicolas Ravinaud

A l'été 2015, Matt suit donc les conseils de son agent, qui lui explique la situation du club, le fait qu'il pourra beaucoup jouer, avec un rôle important dans l'équipe. « Je pensais plus d'un point de vue basket en arrivant ici. Je ne pensais pas au côté "J'arrive en Europe, je suis loin de mes proches". » Carlino est l'un des rares rookies du championnat français, que ce soit en Pro A ou en Pro B, l'un des seuls Américains à débarquer pour la première fois en Europe lors de cette saison 2015-2016.

La suite ici:
https://sports.vice.com/fr/article/quand-les-basketteurs-americains-viennent-se-perdre-en-france?utm_source=vicefbfr

Piranhas
All Star
Messages : 1950
Enregistré le : mar. 15 août 2006 11:28
Localisation : Orléans
Contact :

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Piranhas » mer. 15 juin 2016 15:10

http://www.facebook.com/pages/We-Want-Arenas-/175780483260
"Car si la LNB ne ménage pas ses efforts pour relancer l’attractivité de sa discipline, le basket sauvegarde avec efficacité une seule chose depuis trois décennies : une stérile guerre de clochers."

Piranhas
All Star
Messages : 1950
Enregistré le : mar. 15 août 2006 11:28
Localisation : Orléans
Contact :

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Piranhas » lun. 03 oct. 2016 9:10

La Pro A, septième ligue d’Europe ?

http://www.basketeurope.com/livenews-fr ... e-deurope/
http://www.facebook.com/pages/We-Want-Arenas-/175780483260
"Car si la LNB ne ménage pas ses efforts pour relancer l’attractivité de sa discipline, le basket sauvegarde avec efficacité une seule chose depuis trois décennies : une stérile guerre de clochers."

Hugues Marcel
All Star
Messages : 2346
Enregistré le : dim. 21 mars 2004 11:34
Localisation : Sèvres

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Hugues Marcel » lun. 03 oct. 2016 9:25

Piranhas a écrit :La Pro A, septième ligue d’Europe ?

http://www.basketeurope.com/livenews-fr ... e-deurope/


Attention. Le site à l'origine de cette enquête est Eurohoops et Eurohoops n'est rien d'autre que le site partenaire officiel de l'Euroleague. Et comme par hasard, deux des trois leagues qui reculent au classement sont des ligues qui ont refusé l'Euroleague. (L'autre étant la Turquie qui passe derrière l'Espagne et qui était en tête depuis 2012).
http://www.facebook.com/pages/Enseigne-Sportive/73812123173?ref=search
"Ce sont des jeunes du club qui ont pensé au logo pendant le stage des vacances de Paques" - Un de St-Vallier

kevin mchale
Sophomore
Messages : 356
Enregistré le : mar. 01 sept. 2009 13:28
Contact :

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar kevin mchale » lun. 03 oct. 2016 11:48

Hugues Marcel a écrit :
Piranhas a écrit :La Pro A, septième ligue d’Europe ?

http://www.basketeurope.com/livenews-fr ... e-deurope/


Attention. Le site à l'origine de cette enquête est Eurohoops et Eurohoops n'est rien d'autre que le site partenaire officiel de l'Euroleague. Et comme par hasard, deux des trois leagues qui reculent au classement sont des ligues qui ont refusé l'Euroleague. (L'autre étant la Turquie qui passe derrière l'Espagne et qui était en tête depuis 2012).


Que veux-tu dire par "des ligues qui ont refusé l'Euroleague"? Car il y a des équipes turques en Euroleague.
Actualité et pronostics basket (PRO A, PRO B, NBA, Euroleague, Eurocup) sur : http://www.ddpronostics.com/

Hugues Marcel
All Star
Messages : 2346
Enregistré le : dim. 21 mars 2004 11:34
Localisation : Sèvres

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Hugues Marcel » lun. 03 oct. 2016 12:13

kevin mchale a écrit :
Hugues Marcel a écrit :
Piranhas a écrit :La Pro A, septième ligue d’Europe ?

http://www.basketeurope.com/livenews-fr ... e-deurope/


Attention. Le site à l'origine de cette enquête est Eurohoops et Eurohoops n'est rien d'autre que le site partenaire officiel de l'Euroleague. Et comme par hasard, deux des trois leagues qui reculent au classement sont des ligues qui ont refusé l'Euroleague. (L'autre étant la Turquie qui passe derrière l'Espagne et qui était en tête depuis 2012).


Que veux-tu dire par "des ligues qui ont refusé l'Euroleague"? Car il y a des équipes turques en Euroleague.


J'ai écrit "deux des trois ligues qui reculent au classement sont des ligues qui ont refusé l'Euroleague". La troisième, celle qui ne l'a pas refusée, étant la ligue turque. Eurohoops justifie ce recul de la ligue Turque par la situation politique de cette été, (tout en précisant que c'est revenu à la "normale", les milliers juristes, journalistes, fonctionnaires, militaires, profs et autres en tôle doivent apprécier). Quelques joueurs auraient préféré signer ailleurs, (même pour moins d'argent précise l'article). Sinon le reste c'est cirage de pompe en règle de la ligue turque. Les deux autres "déclassées" étant la LNB et la ligue Adriatique qualifiée de "rat de laboratoire de la FIBA." Alors pour ce qui est de l'objectivité de cette enquête, j'ai de gros doutes.
Modifié en dernier par Hugues Marcel le lun. 03 oct. 2016 12:52, modifié 1 fois.
http://www.facebook.com/pages/Enseigne-Sportive/73812123173?ref=search
"Ce sont des jeunes du club qui ont pensé au logo pendant le stage des vacances de Paques" - Un de St-Vallier

kevin mchale
Sophomore
Messages : 356
Enregistré le : mar. 01 sept. 2009 13:28
Contact :

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar kevin mchale » lun. 03 oct. 2016 12:44

Hugues Marcel a écrit :
kevin mchale a écrit :
Hugues Marcel a écrit :
Attention. Le site à l'origine de cette enquête est Eurohoops et Eurohoops n'est rien d'autre que le site partenaire officiel de l'Euroleague. Et comme par hasard, deux des trois leagues qui reculent au classement sont des ligues qui ont refusé l'Euroleague. (L'autre étant la Turquie qui passe derrière l'Espagne et qui était en tête depuis 2012).


Que veux-tu dire par "des ligues qui ont refusé l'Euroleague"? Car il y a des équipes turques en Euroleague.


J'ai écrit "deux des trois ligues qui reculent au classement sont des ligues qui ont refusé l'Euroleague". La troisième, celle qui ne l'a pas refusée, étant la ligue turque. Et quelle justifie ce recul de la ligue Turque par la situation politique de cette été, (tout en précisant que c'est revenu à la "normale", les milliers juristes, journalistes, fonctionnaires, militaires, profs et autres en tôle doivent apprécier). Quelques joueurs auraient préféré signer ailleurs, (même pour moins d'argent précise l'article). Sinon le reste c'est cirage de pompe en règle de la ligue turque. Les deux autres "déclassées" étant la LNB et la ligue Adriatique qualifiée de "rat de laboratoire de la FIBA." Alors pour ce qui est de l'objectivité de cette enquête, j'ai de gros doutes.


Ok, merci pour tes précisions.
Actualité et pronostics basket (PRO A, PRO B, NBA, Euroleague, Eurocup) sur : http://www.ddpronostics.com/

Piranhas
All Star
Messages : 1950
Enregistré le : mar. 15 août 2006 11:28
Localisation : Orléans
Contact :

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Piranhas » ven. 04 nov. 2016 22:07

Peut être une nouvelle fusion/union à venir dans le basket français entre Dijon et Besançon :

Image
http://www.facebook.com/pages/We-Want-Arenas-/175780483260
"Car si la LNB ne ménage pas ses efforts pour relancer l’attractivité de sa discipline, le basket sauvegarde avec efficacité une seule chose depuis trois décennies : une stérile guerre de clochers."

Avatar du membre
joleric
All Star
Messages : 4999
Enregistré le : ven. 25 mars 2005 12:02
Contact :

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar joleric » sam. 05 nov. 2016 13:59

Piranhas a écrit :Peut être une nouvelle fusion/union à venir dans le basket français entre Dijon et Besançon


Ni l'un, ni l'autre :wink:
The blues are the roots, The rest are the fruits.

Piranhas
All Star
Messages : 1950
Enregistré le : mar. 15 août 2006 11:28
Localisation : Orléans
Contact :

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar Piranhas » dim. 13 nov. 2016 15:48

Dans l'équipe du jour, on parle de Batum pour racheter le club du Paris Levallois. Ce qui est encore loin d'être fait :

http://www.lequipe.fr/Basket/Article/Ba ... dee/748819
http://www.facebook.com/pages/We-Want-Arenas-/175780483260
"Car si la LNB ne ménage pas ses efforts pour relancer l’attractivité de sa discipline, le basket sauvegarde avec efficacité une seule chose depuis trois décennies : une stérile guerre de clochers."

tortuegéniale
Rookie
Messages : 69
Enregistré le : dim. 20 mars 2011 20:22

Re: Que doit faire le basket pro francais pour survivre?

Messagepar tortuegéniale » dim. 13 nov. 2016 22:05

Dans l'équipe du jour, on parle de Batum pour racheter le club du Paris Levallois


Il devrait être interdit pour un joueur en activité d'être actionnaire ou dirigeant d'un club pro, c'est juste une question de bon sens.
L'Olympique d'Antibes transformé en "Antibes Sharks"... un symbole qui nous montre que dans le basket français on fait n'importe quoi et qu'on hésite pas à massacrer un club historique.